AMD Radeon RX 6900 XT, 6800XT, 6800 tout savoir sur les cartes graphiques

 

Les Radeon RX 6000 Big Navi sont les nouvelles cartes graphiques d’AMD, basées sur l’architecture RDNA 2. Plus puissants que les GPU de la génération précédente, embarquant des technologies de ray-tracing et de Variable Rate Shading, ils répondent durement aux GeForce RTX de la série 3000 de NVIDIA.

AMD Radeon RX 6000

Si AMD met Intel dans l'embarras sur le marché des CPU, gagnant de plus en plus de parts de marché, il est encore loin d’éclipser Nvidia sur le segment des GPU. Déjà bien en retard sur son concurrent, AMD n’a dû que peu apprécier les dernières annonces de son rival, Nvidia ayant frappé très fort avec ses nouvelles GeForce RTX 3070, 3080 et 3090. Pour les contrer, le groupe américain mise sur sa nouvelle génération de cartes graphiques Radeon RX 6000. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est plutôt prometteur.

Quelle date de sortie pour les AMD Radeon RX 6000 ?

AMD a dévoilé ses cartes Radeon RX 6000 à l’issue d’une conférence en streaming le mercredi 28 octobre 2020. Les Radeon RX 6800 et RX 6800 XT seront vendues à partir du 18 novembre 2020. Quant à la Radeon RX 6900 XT, AMD a fixé la commercialisation au 8 décembre 2020. Lors de l’annonce, Lisa Su n’a pas parlé de précommandes contrairement à Nvidia avec ses cartes RTX 3000 Series.

Quel prix pour les cartes graphiques Radeon RX 6000 ?

C’est l’une des excellentes surprises cette année : AMD décline face à Nvidia la stratégie qui a si bien fonctionné sur Intel – proposer des cartes plus puissantes, pour moins cher que la concurrence. On a ainsi une grille tarifaire très attractive pour des performances qui sont sur le papier de l’ordre voire au-dessus des dernières RTX de Nvidia :

  • Radeon 6900 : 999 dollars
  • Radeon RX 6800 XT : 649 dollars
  • Radeon RX 6800 : 579 dollars

Pour rappel, Nvidia propose ses dernières cartes aux prix suivants :

  • GeForce RTX 3090 : 1549 euros
  • GeForce RTX 3080 : 719 euros
  • GeForce RTX 3070 : 519 euros

Notez par ailleurs que les prix des nouvelles cartes graphiques AMD peuvent varier en fonction du fabricant. Ainsi, chez Asus, la Radeon RX 6800 ROG STRIX OC vaut aux alentours des 800 euros. Le haut de gamme, à savoir la Radeon RX 6800 XT ROG STRIX LC, s’affiche quant à elle au prix de 1000 euros environ. Du côté du constructeur Sapphire, on trouve la Radeon RX 6800 NITRO+ OC à 750 €, tandis que le modèle le plus onereux de la gamme, la RX 6800 XT NITRO+ OC SE, vaut un peu moins de 900 €.

Quelle est la fiche technique des trois cartes RX 6000 ?

 Radeon RX 6800Radeon RX 6800 XTRadeon RX 6900 XT
Compute Units607280
Fréquence de base1815 MHz2015 MHz2015 MHz
Fréquence Boost2105 MHz2250 MHz2250 MHz
Cache "Infinity"128 Mo128 Mo128 Mo
Mémoire GDDR616 Go16 Go16 Go
Puissance (W)250300300
Date de sortie18 novembre 202018 novembre 20208 décembre 2020
Prix579 $649 $999 $

AMD fait montre de beaucoup d’innovations avec ses nouvelles cartes Radeon RX 6000. Toutes trois s’articulent autour de la nouvelle architecture RDNA2 que nous détaillons un peu plus loin dans ce dossier. AMD a également parlé d’un nouveau type de cache dit « Infinity » en lien avec une architecture mémoire entièrement repensée. Ce cache de 128 Mo est particulièrement utile au gaming en 4K. Avec une série d’autres optimisations, cela lui permet de délivrer 3.25 x plus de bande passante mémoire que ce qu’il est normalement possible de faire avec un bus 256 bit et de la mémoire GDDR6.

AMD a pensé ses nouvelles cartes pour Direct X 12. Toutes les déclinaisons ont été optimisées pour prendre en charge toute les fonctionnalités de la bibliothèque d’API, à commencer par le Ray Tracing. Du côté des performances, à en croire les premiers benchmarks fournis par AMD, on est sur des résultats qui ont de quoi inquiéter Nvidia. La Radeon RX 6800 dépasse la RTX 2080 Ti dans de nombreux jeux en 4K. La RX 6800 XT (300 W) délivre autant voire plus de FPS en 4K que la RTX 3080 (320 W). Quant à la RX 6900 XT, on est sur du coude à coude avec la RTX 3090 en 4K. Des tests qu’il faudra bien sûr confirmer de manière indépendante.

Benchmark 4K AMD Radeon RX 6800
AMD Radeon RX 6800 XT Benchmark 4K
AMD Radeon RX 6900 XT Benchmark 4K FPS

Design

On connait déjà depuis un certain temps le design de ces cartes. AMD a amorcé sa campagne de teasing en publiant un premier visuel de ce que l’on imagine être la carte graphique de la série Radeon RX 6000 la plus haut de gamme. Un partenariat avec Epic Games nous avait donné également un aperçu original du matériel sous la forme d’un rendu 3D directement dans le jeu Fortnite.

Équipée de trois ventilateurs pour le refroidissement, d’un dissipateur thermique en aluminium et de deux connecteurs 8 broches, elle propose une connectique complète composée de deux DisplayPort, un port HDMI et un port USB-C. La carte graphique occupe deux emplacements sur la carte-mère.

Une fuite nous avait déjà révélé le circuit imprimé d’une carte graphique Radeon RX 6000 à venir. Après analyse, l’on pouvait deviner une mémoire GDDR6 de 16 Go avec un bus 256-bit pour celle-ci.

AMD Radeon RX 6000 Circuit

Ce qui est intéressant, c’est l’affirmation de AMD selon laquelle la taille de la carte la plus grosse, la RX 6900 XT fait plus ou moins le même format que la RX 6800 XT, ce qui laisse présager que leur encombrement moindre pourrait être un argument en faveur d’AMD.

Architecture RDNA 2 et performances

Les prochaines cartes graphiques Big Navi (ou Navi 2x) reposent sur l’architecture RDNA 2, dont a déjà beaucoup entendu parler au cours de ces derniers mois puisqu’on la retrouve également sur la génération de consoles à venir. AMD mise une finesse de gravure de 7nm depuis l’année dernière, une performance que même NVIDIA n’a pas encore réalisée malgré de rapides progrès en la matière (passage de 14nm à 8 nm avec les nouvelles RTX 3000).

AMD a déjà annoncé que le RDNA 2 offre des performances par watt 50% supérieures à celles du RDNA premier du nom, permettant d’afficher des jeux en 4K « sans compromis ». Reste à savoir ce que signifie « sans compromis » pour AMD. Il est probable que ce soit le 4K 60 fps qui soit ici visé. Le chiffre de 17,5 TFLOPS a été évoqué pour mesurer la puissance des GPU Big Navi, confirmant des capacités au-dessus de celles de la RTX 2080 Ti. C’est par contre inférieur aux nouvelles RTX (20 TFLOPS pour la GeForce RTX 3070), mais il est de toute manière assez peu utile de comparer les cartes graphiques NVIDIA et AMD à cet égard étant donné que les TFLOPS ne signifient pas exactement la même chose en fonction de l’architecture utilisée.

AMD calendrier architecture GPU RDNA RDNA2 RDNA3

La prochaine génération pourrait bénéficier de jusqu’à 80 unités de calcul, soit deux fois plus que ce que l’on trouve sur la Radeon RX 5700 XT.

De premiers benchmarks de la plus haut de gamme des cartes graphiques de la série AMD Radeon RX 6000 ont été repérés. Sur l’un d’eux provenant du jeu de stratégie Ashes of the Singularity, il semble que celle-ci se mette à peu près au niveau de la Geforce RTX 3070 de NVIDIA. Il ne faut pas espérer qu’AMD s’attaque aux performances de la RTX 3080, mais on peut au moins escompter une carte au niveau de la RTX 3070 mais avec un prix plus doux. Il reste aussi à voir si AMD s’améliore au niveau logiciel et des mises à jour de pilotes, point sur lequel NVIDIA est plus irréprochable que son rival.

D’autres benchmarks montrent que la RX 6800 XT est même capable de rivaliser avec la GeForce RTX 3090, voire même de la dépasser dans certains cas. Un comble quand on connaît le fossé en termes de prix qui sépare les deux  cartes : au bas mot, comptez une différence de 500 €, la RX d’AMD étant bien évidemment  celle qui se révèle la moins coûteuse des deux.

Le ray-tracing est la nouvelle star

Avec une génération de retard par rapport à NVIDIA, AMD s’apprête à amener la gestion du ray-tracing en temps réel sur ses cartes graphiques. Toutes n’en bénéficieront pas afin de ne pas faire gonfler le prix des références entrée de gamme, mais les modèles les plus puissants y auront droit. Il va falloir attendre de voir de nos propres yeux ce ce que vaut le ray-tracing made in AMD pour juger. En mars dernier, nous avions eu l’occasion d’avoir un aperçu des capacités à attendre du ray-tracing accéléré au niveau matériel via une démo basée sur Microsoft DirectX Raytracing 1.1 et architecture AMD RDNA 2. Mais celle-ci n’était pas vraiment révélatrice.

Le Variable Rate Shading (VRS) est déjà présent sur les cartes graphiques NVIDIA, cette technologie arrive finalement sur leurs concurrentes de chez AMD. Cette technologie permet aux développeurs de jeux de faire en sorte que leur titre gère automatiquement et en temps réel la qualité des ombres en fonction de leur emplacement sur l’écran. Sans Variable Rate Shading, des ombres de bonne qualité peuvent être affichées dans des zones qui n’ont aucun intérêt, car le joueur ne regarde pas dans cette direction. Et ces ombres tirent pourtant bel et bien sur le GPU, qui alloue des ressources inutilement aux textures de ces ombres. Avec le VRS, il y a donc besoin de moins de puissance pour la qualité graphique, qui reste inchangée aux yeux du joueur. Cette puissance peut alors être réattribuée à d’autres éléments et notamment permettre des gains de performance et de frame rate.

Les Big Navi devraient logiquement reconduire plusieurs fonctionnalités déjà présentes sur les cartes graphiques Navi. On pense par exemple au Fidelity FX, une technologie qui rend les zones d’un jeu à la qualité graphique médiocre plus belles, nettes et vives sans pour autant trop impacter les performances. On devrait aussi assister au retour du Radeon Anti-Lag, qui promet de réduire le temps de latence entre les périphériques et ce qu’il se passe à l’écran.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !