Test Samsung DeX : le Galaxy S8 peut-il remplacer un ordinateur ?

samsung dex galaxy s8

Maj. le 19 février 2018 à 19 h 02 min

Lors de l’annonce de son Galaxy S8, Samsung a également dévoilé un accessoire original baptisé Samsung DeX. Le pari de cet accessoire : transformer le Galaxy S8 en PC sous Android. Mais le combo Galaxy S8/Samsung DeX peut-il vraiment remplacer un PC ? Réponse dans notre test complet.

samsung dex galaxy s8

Transformer votre smartphone en PC, voilà le pari de Samsung avec la DeX Station. Le géant coréen n’est pas le premier à tenter cette expérience. Par le passé, Motorola a fait une proposition similaire avec l’Atrix. Mais c’était en 2011, et à l’époque nos smartphones étaient loin d’être aussi puissants qu’aujourd’hui.

Grâce à sa nouvelle génération de puces, le Galaxy S8 a ce qu’il faut sous le capot pour répondre aux besoins les plus basiques d’un utilisateur. Vouloir en faire un PC n’est donc pas une idée saugrenue.

Mais entre l’idée et la réalité, il y a un monde. Alors le combo Galaxy S8/Samsung DeX fait-il mouche ? Samsung a-t-il réussi à proposer le produit tout-en-un dont beaucoup rêvent ? On vous dit tout dans notre test complet de la DeX Station.

Samsung DeX : la station d’accueil

Commençons par l’objet en lui-même. La station Samsung DeX n’est pas très volumineuse. Elle ressemble en fait à une station de recharge. La station est ronde et assez compacte. La structure est en plastique ce qui peut sembler assez cheap compte tenu du prix. Lorsque le Galaxy S8 (ou S8+) n’est pas posé dessus, la station ressemble à un gros galet.

samsung dex station

Pour connecter le smartphone, il suffit de faire glisser le dessus de la station. Il va se positionner de telle sorte que l’on pourra poser le Galaxy S8 contre lui. En dessous, la prise USB Type-C permet de recharger le S8 tout en lançant la connexion à l’interface Samsung DeX.

On notera la présence d’un système de refroidissement. L’utilisation de la station peut demander beaucoup de ressources au smartphone. Placé dans la station, le Galaxy S8 a plutôt peu d’espace pour évacuer la chaleur. Samsung a donc pensé à intégrer ce système à la DeX Station. Il se déclenche lorsque le smartphone est très sollicité. Plutôt bien vu . A l’arrière du petit dock, on trouve toute la connectique :

  • un port USB Type-C qui permet d’alimenter la station
  • deux ports USB 2.0 pour connecter clavier et souris
  • un port Fast Ethernet (100 Mb/s)
  • une sortie HDMI pour connecter la station à un écran
samsung dex usb

samsung dex hdmi

Plusieurs problèmes avec cette connectique. Etant donné qu’il brancher clavier et souris pour pouvoir utiliser la station, les deux ports USB sont occupés. Impossible de connecter autre chose. On peut néanmoins connecter un clavier et une souris sans fil en bluetooth et libérer ainsi les deux ports USB (c’est ce que nous avons fait pour notre test.

Autre souci, l’absence de prise jack. Tous les écrans ne disposant pas d’une telle prise, nous aurions aimé pouvoir brancher un casque sur la station. C’est râpé. Impossible de connecter un casque à la prise jack du smartphone lui-même puisque qu’elle se situe sur le bas du terminal. Le Galaxy S8 étant posé sur la station impossible d’y connecter un casque. Là encore, il faudra opter pour du sans fil. Dommage.

samsung dex galaxy S8 charge

Enfin, du côté de l’écran, il y a aussi une certaine incohérence. Samsung annonce sur l’emballage de la DeX Station qu’elle est compatible UHD 4K. Mais lors du premier lancement, un avis d’information explique que la station ne prend en charge qu’une définition Full HD. Là encore c’est une petite déception.

samsung dex galaxy s8 pc

samsung dex galaxy s8 ordinateur

Samsung DeX : Android sur ordinateur

Une fois connecté, Samsung DeX se lance instantanément. On voit alors apparaître une interface très proche de Windows. On retrouve donc une barre des tâches avec un grand nombre d’éléments. A gauche on a d’abord les trois « boutons » permettant de revenir sur la page d’accueil, d’accéder au multitâche et d’ouvrir le volet d’applications.

Si des applications sont déjà ouvertes, on retrouve juste à côté de ces boutons des petites icônes représentant les applis ouvertes. A droite, on a une grande barre qui reproduit ce qu’on trouve dans la barre de notifications du smartphone. On a ainsi accès aux notifications, aux paramètres. On a également une petite icône permettant de faire des captures d’écran à la volée, une autre de faire des recherches. L’heure et la date sont également indiquées.

samsung dex pc

On retrouve clairement une interface Android adaptée à une utilisation PC. De ce côté Samsung a fait du très bon travail. On prend vite ses marques même si certains éléments peuvent être frustrants. Ne s’agissant que d’une transposition, certaines applications apparaissent sur l’écran dans des petites fenêtres qui ne peuvent pas être agrandies ou redimensionnées.

D’autres, compatibles Samsung DeX permettent un usage en plein écran, et là c’est vraiment appréciable. Le problème est que pour les applications multimédia ou le jeu, il y a beaucoup d’incompatibilités. J’y reviendrai un peu plus tard.

Samsung DeX : pour le travail

Passons à la vraie problématique. Le Galaxy S8 peut-il remplacer un PC grâce à la DeX Station ? Pour le savoir, j’ai utilisé la bête pendant plusieurs jours comme s’il s’agissait de mon PC. J’utilise habituellement un Macbook Pro qui se montre très efficace pour ce que je fais.

J’utilise avant tout mon ordinateur pour le travail et un peu de multimédia. Je joue sur console, la question du gaming ne se pose donc pas pour moi. Mais pour ceux qui se poseraient la question (on ne sait jamais), le combo Galaxy S8/Samsung DeX ne contentera pas les joueurs.

En tant que journaliste rédacteur, j’utilise à peu près les mêmes outils tous les jours. J’ai besoin d’un logiciel de traitement de texte pour écrire mes articles, d’un logiciel de retouche photo, d’accéder à mes emails.

Je dois aussi avoir accès aux réseaux sociaux et j’utilise plusieurs applications de messagerie. Evidemment, j’ai aussi besoin d’un navigateur web. J’ai donc besoin d’une machine qui gère bien le multitâche sans être un monstre de performances comme le serait un PC de gaming.

La puissance au rendez-vous

Pour le travail, le combo Galaxy S8/S8+ et Samsung DeX se révèle plutôt efficace. Le smartphone est assez puissant pour parfaitement gérer le multitâche. A aucun moment lors de mes journées de test le smartphone n’a flanché. J’ai pourtant un usage intensif de la bête. Le processeur Exynos dernière génération couplé à 4 Go de RAM fait le travail. Le Galaxy S8 se montre d’ailleurs certainement plus performant que certains PC entrée ou milieu de gamme.

samsung dex volet applications

Le tout est très fluide, l’interface est très intuitive, très ergonomique. Si vous avez l’habitude comme moi d’utiliser un smartphone Android vous devriez vite vous y retrouver. Le passage d’une application à une autre (même si elles sont gourmandes), le chargement et le défilement des pages web lourdes, la retouche photo, tout se fait de manière très fluide. En termes de puissance, Samsung a fait le travail.

Une interface incohérente

Tout semble parfait à première vue, mais ce n’est pas le cas. Quelques détails rendent l’expérience parfois laborieuse. Si la puissance est là, l’interface n’est pas tout à fait au point. On peut parler d’une certaine incohérence à ce niveau. C’est notamment le cas au niveau de l’adaptation de nombreuses applications pour un usage PC.

Samsung a bien optimisé ses applications maison qui sont parfaitement adaptées à un usage PC. On peut utiliser les applis en plein écran, redimensionner les fenêtres si besoin. Le clic gauche et le clic droit sont bien distingués et le défilement avec la molette de la souris est bien pris en charge.

samsung dex apps

Le problème c’est que toutes les applications ne réagissent pas de cette façon. Et certaines ont des réactions différentes sans que l’on puisse le deviner. On doit tâtonner, et miser sur le hasard. Par exemple les applications Twitter et Facebook ne peuvent pas être redimensionnées. Elles apparaissent dans un format identique à ce que l’on trouve sur l’écran du smartphone.

Sur d’autres applications, le défilement avec la molette de la souris ne fonctionne pas, il faut donc procéder à l’ancienne sur la droite de la fenêtre. On a vu plus intuitif. Parfois, le clic droit laisse apparaître un menu contextuel, parfois il est détecté comme un clic gauche.

Plus problématique pour moi qui utilise beaucoup le navigateur web, celui de Samsung n’est absolument pas adapté. Les raccourcis clavier ne sont pas pris en charge par exemple. J’ai donc opté pour Google Chrome mais j’ai eu la mauvaise surprise de voir que l’on ne pouvait utiliser que la version mobile. Il est possible d’utiliser la fonction « voir version ordinateur » mais certains sites redirigent automatiquement vers la version mobile.

logiciel retouche photo samsung dex

J’ai aussi eu quelques problèmes de clavier. Lors de la première connexion c’est un clavier QWERTY qui était reconnu. Un petit tour dans les paramètres règle le problème mais il faut quand même faire la manipulation. J’ai aussi noté que l’accès aux emojis était compliqué dans les applis de messagerie. Il faut passer par l’écran virtuel et cliquer, faire défiler, cliquer encore. Pas très intuitif encore une fois.

Globalement, ce qui m’a dérangé dans l’usage au quotidien pour le travail est le manque de cohérence au niveau des applications. Il faut chaque fois y aller à tâton et se souvenir ensuite de la manière dont fonctionne chaque application. En terme de productivité on est loin de l’efficacité de mon Macbook Pro. Alors pour un usage consultatif, le système fait l’affaire.

On peut même travailler sur la suite Office si besoin, mais de manière générale on ne peut pas vraiment dire que la Dex Station peut remplacer un PC pour un usage quotidien dans le travail. On perd trop de temps à s’adapter au système alors que tout aurait dû être fait pour que le système s’adapte à l’utilisateur. Globalement, au niveau de l’interface si un mot peut qualifier l’expérience c’est « incohérence ».

Samsung DeX : multimédi et jeux

Comme beaucoup d’entre vous certainement, après la journée de travail je m’oriente plutôt vers un usage multimédia de mon ordinateur. Passionné de cinéma et séries, Netflix est mon ami. Tout comme OCS ou encore Youtube. Je joue sur PS4 ou Nintendo Switch mais il m’arrive de jouer un peu sur smartphone. Alors j’ai aussi testé l’expérience de jeu avec la DeX Station.

Si en mode travail l’expérience manque de cohérence, pour un usage multimédia c’est une catastrophe. Mis à part Youtube et Molotov (pour les amateurs de TV), aucune application ne s’affiche en plein écran. Netflix s’affiche soit à la verticale soit dans un format horizontal minuscule. OCS est de son côté cantonné à un format vertical encore plus illisible. Autant dire que pour regarder un film ou une série, il vaut mieux oublier.

samsung dex netflix

Et en jeux ? C’est encore pire. D’abord, certains jeux ne fonctionnent pas. J’ai essayé Super Mario Run, impossible de le lancer. J’ai aussi lancé les Sims Mobile qui vient tout juste d’être lancé. Là, on regrette vraiment l’impossibilité de jouer en plein écran. Quand à l’expérience en elle-même elle est cahotique.

Vous êtes plutôt jeu de voiture ? Oubliez aussi. D’abord le clavier n’est pas pris en charge. Mais vous pouvez toujours connecter une manette compatible Android si vous voulez en profiter. Mais là encore, pas de plein écran. Autant dire que pour la partie jeu, c’est loupé.

Globalement, la station Samsung DeX n’offre pas le minimum requis sur le terrain du multimédia. Pour le coup, le combo Galaxy S8/DeX Station ne fonctionne absolument pas pour la partie multimédia. Et c’est bien dommage. Il aurait fallu travailler sur les détails pour rendre l’expérience vraiment intéressante et pouvoir prétendre remplacer un PC.

Samsung DeX : le prix vaut-il le coup ?

Le Samsung DeX ne peut pas remplacer un PC complet, c’est un fait. Mais peut-il servir de PC d’appoint ? Pour la consultation pourquoi pas. Mais ça restera limité. Si on y réfléchit, la DeX Station est vendue 150 euros. Un Galaxy S8 coûte 809 euros. La facture totale s’élève donc déjà à 959 euros. Ajoutez à cela un clavier, une souris et surtout un écran. On atteint allègrement un prix de 1200 euros, en voyant petit.

Clairement aujourd’hui, pour 1200 euros, on peut avoir un smartphone à 500 euros qui répondra largement aux mêmes besoins qu’un Galaxy S8. On pense par exemple à un Honor 8, un OnePlus 3T ou un Honor 8 Pro. Restent 700 euros pour s’offrir un PC complet. Dans les PC portables, pour 700 euros, on trouve des machines qui en font bien plus que la DeX Station.

samsung dex station galaxy s8

Si vous avez un Galaxy S8 et que vous souhaitiez savoir si l’investissement en valait la peine, c’est clairement non. Sauf si vous n’avez pas de PC, que vous ne souhaitez pas investir énormément et que vous n’avez pas un usage poussé de votre ordinateur. Sinon, vous reviendrez automatiquement sur votre PC ou Mac, bien plus ergonomique et complet que la DeX Station.

Conclusion : Samsung a essayé

Globalement la DeX Station ne remplit pas le pari de remplacer un PC. D’un point de vue matériel il y a quelques petits oublis comme la prise jack par exemple. Mais l’objet en lui-même reste bien fait. Il permet surtout à Samsung de démontrer que le Galaxy S8 est assez puissant pour un usage PC. Au delà de ce constat, la partie logicielle n’est pas assez aboutie pour remplacer votre ordinateur.

Il y a de bonnes idées mais la DeX Station pêche dans les détails. Mieux vaut investir dans un smartphone moins cher et s’offrir un Chromebook par exemple ou un PC Windows milieu de gamme. Tout dépendra évidemment des usages. Samsung a au moins le mérite d’avoir essayé et on peut espérer une version plus aboutie à l’avenir.

Les dernières infos sur le Galaxy S8

bouton bixby google assistant

Galaxy S10, S9, Note 9…: Samsung interdit de configurer le bouton Bixby pour lancer Google Assistant

galaxy s9 s8 android pie ruine autonomie batterie

Galaxy S9 et S8 : la mise à jour Android 9 Pie ruine l’autonomie de la batterie

reconfigurer bouton bixby galaxy s9 note 9 note 8 s8

Galaxy S9, Note 9, S8 et Note 8 : Samsung permettra aussi de reconfigurer le bouton Bixby

samsung annonce galaxy s10 galaxy fold android pie s8 huawei p30 pro

Le Galaxy S10 et le Galaxy Fold sont officiels, le récap’

galaxy s8 android pie

Galaxy S8 : la mise à jour Android 9 Pie avec Samsung One UI est disponible, comment l’installer

galaxy note 9 galaxy S8 galaxy A8 samsung dates miqes jour android pie

Galaxy Note 9, Galaxy S8, Galaxy A8 sous Android Pie : Samsung dévoile les dates des mises à jour

galaxy note 8

Galaxy S8, S8+ et Note 8 : la nouvelle interface One UI de Samsung finalement disponible ?

galaxy note 8

Galaxy S8 et Note 8 : comment activer l’enregistrement vidéo en 4K 60 fps sans root

galaxy S9 emojis

Galaxy S8 : nouvelle mise à jour, les vidéos Super Slow Motion et les AR Emojis débarquent

samsung galaxy S9

Galaxy S9 vs S8 : Samsung pense vendre 10 millions de flagship en moins la première année

galaxy A8 samsung oneplus 6

Galaxy A8+ et S8 : Samsung trolle le OnePlus 6 et ses performances dans 3 nouvelles publicités

galaxy s light luxury

Galaxy S Light Luxury (S8 Lite) officiel : un Galaxy S8 moins puissant pour 530 euros

Galaxy S8 Lite : la fiche technique et de premiers visuels dévoilés

galaxy S8 mise a jour telecharger

Galaxy S8 et S8+ : une nouvelle mise à jour améliore la photo et la sécurité, comment la télécharger ?

galaxy S8

Galaxy S8 : la mise à jour Android Oreo ruine l’autonomie de la batterie

galaxy s8 note 8 oreo

Galaxy S8 et Note 8 sous Android Oreo : la mise à jour arrive d’ici 2-3 semaines sur les derniers flagships

galaxy S9 iPhone x S8

Galaxy S9 vs S8 et iPhone X : un drop test vidéo montre que le dernier flagship Samsung est toujours aussi fragile !

galaxy s9 galaxy s8

Différences entre le Galaxy S9 et le Galaxy S8 : faut-il changer pour le dernier Samsung ?

galaxy s8 oreo

Galaxy S8 : la mise à jour Android Oreo fait son retour

Samsung Gear IconX

Galaxy Note 8 et S8 : les Gear IconX, les écouteurs sans fil de Samsung, sont désormais inclus dans la boîte !

Notre avis

Avec la DeX Station, Samsung ne réussit pas le pari de remplacer un ordinateur avec son Galaxy S8. En termes de performances aucun problème le système fonctionne bien. Mais la partie logicielle est bien trop incohérente et incomplète pour faire du combo Galaxy S8/DeX Station une vraie solution. Le prix est par ailleurs assez élevé si l'on considère qu'il faut acheter un clavier, une souris et un écran pour que tout fonctionne. Mieux acheter un PC portable milieu de gamme et un smartphone à 500 euros qui fera très bien l'affaire.

On salue toutefois le concept qui gagne a être travaillé. Finalement avec la DeX Station, Samsung fait avant tout une démonstration des performances du Galaxy S8 qui peut tout à fait rivaliser avec un PC. Mais à l'usage, ça ne suffit pas.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7 Pro : OnePlus atteint les sommets

OnePlus lance le OnePlus 7 Pro, un smartphone truffé de technologies dernier cri. La marque qui monte souhaite rivaliser avec les ténors du marché ultra-premium que sont Samsung ou Apple. Objectif atteint ? Nous l’avons testé.

Test du P Smart Plus 2019 : la valeur sûre de Huawei à moins de 300 euros

Huawei lance le P Smart Plus 2019, une version revue et corrigée de son smartphone à succès lancé en 2018. Le constructeur adopte l’encoche « goutte d’eau » et le triple capteur photo. Suffisant pour rivaliser avec les ténors de ce segment ? Réponse dans notre test complet !

Test du Honor 20 Lite : le principal, c’est l’essentiel

Quelques semaines avant le lancement de son Honor 20, le constructeur chinois, désormais numéro 5 mondial, lance le Honor 20 Lite. Cette version allégée aux saveurs d’apéritif réunit les standards de 2019 pour moins de 300 euros. Nous l’avons testé.

Test du Xiaomi Mi 9 : corps d’athlète, cerveau de génie

Dévoilé en Chine puis annoncé pour l’Europe à Barcelone, le Xiaomi Mi 9 est le premier smartphone équipé du processeur Snapdragon 855. Mais sa puissance est-elle son seul atout ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Voici notre verdict.

Test du Galaxy S10 de Samsung : for me, formidable

Pour les 10 ans de la gamme Galaxy, Samsung a lancé quatre smartphone : le Galaxy Fold, son modèle pliable, le Galaxy S10en, le S10 et le S10 Plus. Nous avons testé le Galaxy S10 pendant plusieurs jours, découvrez toutes nos impressions.

Test du Xperia 10 Plus : quand Sony fait son cinéma

En 2019, Sony a choisi de se démarquer. Le japonais lance trois nouveaux smartphones équipés d’un écran 21:9, le format utilisé au cinéma. Nous avons testé le Xperia 10 Plus, son modèle milieu de gamme. Découvrez nos impressions.

Test Xiaomi Redmi Note 7 : du haut niveau pour 200euros

Quelques jours après le MWC de Barcelone et l’annonce du Xiaomi Mi 9, le constructeur chinois a remis le couvert. Avec le Redmi Note 7, la marque s’attaque au marché d’entrée de gamme. Commercialisé à 199 euros, le dernier né…

Test du Meizu 16th : le retour inattendu !

Pour fêter son retour en France, Meizu lance le Meizu 16th. Derrière ce nom se cache un condensé de technologie pour un prix abordable. Découvrez notre test complet du Meizu 16th.

Test du Nokia 8.1 : le petit prince du milieu de gamme

Après une année 2018 réussie, Nokia attaque 2019 avec un Nokia 8.1 prometteur. Annoncé comme la référence photo de la marque, ce nouveau modèle a bien d’autres atouts dans son jeu. Nous avons eu l’occasion de l’utiliser pendant quelques jours. Découvrez notre test complet !

Test du Honor View 20 : petit trou, grand smartphone !

Honor a lancé le 22 janvier 2019 le Honor View 20. Il est l’un des premiers smartphones dotés d’un écran à trou. Mais il a bien d’autres atouts à faire valoir. Nous l’avons testé en avant-première. Voici nos impressions.

Test du Xiaomi Mi 8 Lite : entre gâchis et frustration

Après les Xiaomi Mi 8 et Mi 8 Pro, le constructeur chinois lance son Mi 8 Lite. Comme son nom l’indique, ce modèle sorti fin 2018 est une version allégée des deux haut de gamme. Commercialisé à 270 euros, il est un concurrent direct…