Chrome obsolète d’ici 2022, le doigt d’honneur à une Google Car, la bataille contre Linky, le récap de la semaine

 

Le bad buzz du policier et de son geste obscène envers une Google Car, Google Chrome inutilisable sur des millions de PC en 2022 et le bras de fer contre Enedis remporté par ce client EDF : voici le récap des actus (mouvementées) de la semaine.

recap semaine

Il y a de ces gestes malheureux que l'on aimerait oublier. C'est probablement le cas de ce policier du Nord de la France qui, pour une raison inconnue, s'est décidé en 2019 à faire un doigt d'honneur à une Google Car. 7000 partages du cliché plus tard, le voilà devenu le sujet d'une enquête interne. Il y en a d'autres qui n'ont plus à s'inquiéter, comme ce client EDF qui a fini par obtenir son compteur non Linky après un an de combat. Enfin, avant de profiter de la connexion automatique de votre smartphone à Google Auto et de la PS5 à deux GPU, on vous conseille tout de même de passer à Windows 10 si ce n'est pas déjà fait, sous peine de ne plus pouvoir utiliser Google Chrome.

L'étrange affaire du policier qui a fait un doigt d'honneur à une Google Street View

Les Google Car ont l'habitude d'immortaliser des moments farfelus au cours de leurs trajets pour alimenter Street View. À tel point qu'un compte Twitter intitulé “Best Of Google Maps” regroupe les meilleurs d'entre eux. Le 12 novembre dernier, un cliché a particulièrement fait réagir les internautes : dessus, on y voit un policier français adresser non pas un, mais deux doigts d'honneur à l'appareil photo. L'image, datant de 2019, a été partagée plus de 7000 fois sur les réseaux sociaux. En réponse au bad buzz, la Direction Départementale de la Sécurité Publique a décidé d'ouvrir une enquête pour identifier le policier à l'humour douteux. L'affaire s'annonce compliquée, puisque Google Maps floute automatiquement les visages et les plaques d'immatriculation sur les photos capturées. Seul indice sur laquelle les enquêteurs peuvent s'appuyer : le cliché a été pris dans le courant du mois d’août 2019 dans la rue Voltaire, à Roubaix.

Doigt d'honneur policier Google Maps Car

Votre ordinateur ne pourra peut-être plus lancer Google Chrome en 2022

Du moins, si celui-ci tourne toujours sur Windows 7. Depuis le 14 janvier 2020, Microsoft a arrêté le support pour son ancien système d’exploitation. Résultat : les développeurs de logiciels ont à leur tour stoppé le déploiement de mises à jour sur l'OS. Or, on estime 20,93% des PC dans le monde sont encore équipés de Windows 7, la crise du coronavirus n'aidant pas les entreprises, entre autres, à bénéficier de la migration gratuite vers Windows 10. Dans ce contexte, Google a décidé d'étendre le support de son navigateur de 6 mois supplémentaires, le faisant donc s'arrêter aux alentours du 15 janvier 2022. « Faire face à des décisions compliquées en matière de business et de technologies, gérer un changement d’environnement de travail et supporter l’incertitude ne sont qu’une partie des problèmes rencontrés par les équipes informatiques », a ainsi expliqué Max Christoff, ingénieur directeur de Chrome chez Google. Au-delà de cette date, les utilisateurs s'exposent à de graves failles de sécurité.

Google Chrome

Un client remporte son bras de fer contre EDF, pas de compteur Linky chez lui

Il est de notoriété commune que les compteurs Linky ne font pas l'unanimité. Certains clients prennent alors au pied de la lettre la possibilité de refuser l'installation du compteur connecté. C'est notamment le cas de cet habitant de Lignan-sur-Orb qui, en septembre 2019, a décliné l'offre d'Enedis lors de la construction de sa maison. En réponse, la société lui a tout bonnement coupé le courant. Pendant plus d'un an, le client a résisté en vivant sans électricité, tout en négociant auprès d'EDF. Son entêtement a payé puisque le 17 novembre dernier, la compagnie a accepté de lui installer un compteur non Linky. Une victoire qui s'annonce néanmoins de courte durée, Enedis ayant précisé que cette installation n’est que provisoire. Bien que les compteurs appartiennent aux collectivités et que, de ce fait, les particuliers peuvent difficilement s'opposer à leur remplacement, le distributeur d'électricité voit certainement cette rébellion d'un mauvais œil. Une affaire similaire a en effet déjà eu lieu à Bordeaux.

compteur linky

Vers une connexion automatique d’Android Auto ?

Pour pouvoir utiliser Android Auto, le conducteur doit impérativement connecter son smartphone à l’ordinateur de bord de sa voiture, par une connexion filaire USB ou une connexion sans fil. Une démarche qui peut s'avérer dangereuse si jamais le trajet a déjà démarré. Google pourrait ainsi travailler sur une méthode pour simplifier cette étape nécessaire. Des lignes de codes suggérant la possibilité d'Android Auto de se connecter automatiquement à un smartphone ont en effet été trouvées dans l'APK de l'application. Impossible pour le moment de savoir si cette fonctionnalité concerne les connexions filaires ou sans fil. Pour rappel, tous les smartphones sous Android 11 peuvent se connecter sans fil à Android Auto.

Android Auto Google

Une PS5 à 2 GPU ? Sony travaille dessus !

Sony ne semble pas apprécier que la Xbox Series X soit plus puissante que la PS5. Qu'à cela ne tienne : le constructeur a déposé cette semaine un brevet décrivant une “console évolutive” : comprendre une PS5 à deux SoC, voire plus. “Dans un environnement de simulation multi-GPU, la gestion du cache graphique pourrait être implémentée en rendant les images respectives de la vidéo avec plusieurs GPU, ou en rendant les portions respectives de chaque image de vidéo”, explique ainsi le document. Concrètement, un GPU contrôle la sortie HDMI tout en recevant les informations de ses camarades. Une autre possibilité, décrit Sony, serait que les GPU calculent chacun leur propre portion d'image. Dans tous les cas, il est certain que cette technologie améliorerait grandement les performances de la console. Serait-ce donc la PS5 Pro, dont Sony a déjà émis l'idée ? Rien n'est moins sûr pour le moment.

Sony PS5

Nos tests de la semaine

De la 5G, de l'ultraportable, du gaming, du son riche en basses, on a parlé de tout ça dans nos tests cette semaine. Le Galaxy A42 5G a un avantage non négligeable : son prix. Pour 379€ seulement, il rend la 5G accessible à tous, tandis que ses performances et son autonomie n'ont rien à envier à ses camarades plus haut de gamme. Attention cependant à sa qualité de fabrication décevante. Le Huawei Matebook X de 2020 et sa dalle 3:2 nous ont convaincus. Néanmoins, à 1499,99 €, on espérait tout de même un poil plus d'espace disque. Carton plein en revanche pour la Sony Bravia XH90, dont les couleurs naturelles et les nombreux services vidéos sont un régal. On vous conseille toutefois d'éviter la version 85” : optez plutôt pour la version 75” à 2199€. Enfin, la réduction de bruit efficace et la qualité audio offerte par les Huawei Freebuds Pro parviennent à faire oublier l’absence d’égaliseur manuel et le retrait des aigus sur certains passages. Prix de vente : 199,99€.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !