Test OnePlus 10T : vous reprendrez bien un peu de T ?

 
OnePlus 10T
  • 705€
    Voir l'offre
  • 729€
    Voir l'offre
  • 729€
    Voir l'offre

Après plusieurs semaines d'utilisation, voici enfin notre test complet du OnePlus 10T, le tout nouveau flagship de la marque qui sort quelques mois après le OnePlus 10 Pro. Nouveau processeur, RAM accrue, nouvelle vitesse de charge, prix réduit, on fait le point sur tous les changements apportés à cette itération, mais aussi les similitudes avec les précédents modèles, et on vous propose un test aussi détaillé que possible. 

  • Fnac
    705€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    729€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    729€
    Découvrir l'offre
OnePlus 10T

Si OnePlus a quelque peu perdu de son mordant au cours de ces dernières années, la marque reste malgré tout parmi celles qui comptent dans le paysage de la téléphonie. Certes, OnePlus a « gonflé » ses prix sans apporter de grosses innovations à ses smartphones par rapport à la concurrence. Ne cherchez pas un téléphone pliant ou un roi de la photo chez la marque, il n’y en a pas. Mais le constructeur chinois s’est retroussé les manches et nous a récemment offert quelques pépites. La gamme Nord lui a notamment permis de revenir dans la course des constructeurs de téléphones abordables, tandis que le OnePlus 10 Pro, son nouveau porte-étendard, a quasiment tout pour plaire.

OnePlus 10T

Fidèle à ses habitudes, le fabricant dévoile juste avant la rentrée une déclinaison de son flagship sorti plus tôt dans l’année : le OnePlus 10T. Ici, il n’est pas question d’une version Pro de l’appareil, les capacités et les usages de l’appareil n’étant pas les mêmes que ceux du OnePlus 10 Pro. D’ailleurs, le nouveau modèle ne remplace aucunement l’ancien et que les deux cohabiteront de longs mois sans se faire de l’ombre.

Mais alors, qu’apporte le OnePlus 10T par rapport aux OnePlus 10 Pro ? Un prix plus doux, tout d’abord. Un nouveau processeur, ensuite. Et une « charge rapide encore plus rapide ». Voici en résumé les principales différences entre les deux modèles, mais il y en a d’autres, notamment en matière de photo.

Nous avons testé le OnePlus 10T trois semaines durant, et vous proposons ici notre avis détaillé et toutes nos conclusions. Notez que nous avons dû refaire la quasi-totalité de nos tests, puisque nous avons rencontré différents soucis lors de la toute première mise en route : notifications qui ne voulaient pas disparaître, résultats de benchs bien en deçà des attentes de la part d’un Snapdragon 8+ Gen1, recharge rapide pas rapide du tout… Bref, nous avons cumulé les ennuis la première semaine d’utilisation, et la mise à jour du firmware n’y a rien changé. Une réinitialisation complète du smartphone a permis de résoudre quasiment tous nos problèmes, mais cela a exigé de refaire tous nos tests.

Cette petite anecdote partagée, il est temps maintenant de se poser la question : alors, on craque ou pas sur le nouveau flagship de OnePlus ?

OnePlus 10T

Prix et disponibilité

Les précommandes du OnePlus 10T ont été lancées le 3 août 2022. Le smartphone sera quant à lui disponible le 25 août 2022.

Deux configurations du OnePlus 10T sont commercialisées :

  • 8 Go de RAM et 128 Go de stockage à 729 euros
  • 16 Go de RAM et 256 Go de stockage à 829 euros

Notez par ailleurs que l’appareil est vendu dans 2 coloris : noir (plutôt mat) ou vert clair (plutôt brillant).

Enfin, côté maintenance, et c’est toujours bon à savoir au moment de l’achat, OnePlus assure 3 ans de mise à jour Android et 4 ans de mises à jour de sécurité.

OnePlus 10T
  • Fnac
    705€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    729€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    729€
    Découvrir l'offre

Design : très proche du OnePlus 10 Pro

En premier lieu, intéressons-nous rapidement au contenu de la boîte du smartphone. On y trouve bien entendu l’appareil, mais également un câble USB-C/USB-C, ainsi qu’un chargeur de 160W. Contrairement à bon nombre de ses concurrents, si OnePlus continue à offrir un chargeur avec ses smartphones, c’est aussi et surtout pour promouvoir sa technologie de charge ultra rapide.

OnePlus 10T

Une fois l’appareil sorti de son emballage, on découvre un smartphone qui ressemble énormément au OnePlus 10 Pro, à quelques exceptions près. On retrouve par exemple le même écran de 6,7″, mais la position du poinçon accueillant le capteur selfie a changé : celui-ci est désormais situé à gauche plutôt qu’au centre. C’est un détail, car en façade, rien ne change véritablement entre le OnePlus 10 Pro et le OnePlus 10T : les deux profitent d’un écran en Gorilla Glass 5 et d’un capteur d’empreinte digital sous l’écran.

OnePlus 10T

Pour trouver une réelle différence esthétique, il faut s’intéresser aux bords du smartphone et en particulier à son flanc droit. C’est une petite révolution pour un smartphone dans cette gamme de prix chez OnePlus : le curseur d’alerte a disparu ! Présent sur tous les flagships de la marque depuis le OnePlus 2, ce petit bouton permet d’activer rapidement les modes Sonnerie, Vibreur ou Silencieux. Ce n’est pas la première fois que la marque l’occulte, puisque les smartphones de la gamme Nord en sont également dépourvus. Mais sur un flagship comme le OnePlus 10T, c’est une grande première pour le constructeur.

Par conséquent, le bouton d’allumage et d’extinction du smartphone prend la place de feu le curseur d’alerte. Pour le reste, il n’y a pas d’autres changements notables concernant les bords de l’appareil. La partie gauche accueille toujours le bouton de volume, tandis que la partie basse intègre un port USB-C, le tiroir à carte SIM et deux petits haut-parleurs.

OnePlus 10T

L’arrière de l’appareil est également très semblable à son grand frère. On y découvre un impressionnant ilot photo doté de 4 modules (3 capteurs et 1 flash). Notez cependant que cet ilot est « moulé » dans la coque de l’appareil, alors que sur le 10 Pro, il en était détaché. Il en résulte des lignes davantage courbées, moinx anguleuses que sur le modèle sorti plus tôt dans l’année. Autre différence : le 10T opte pour un dos en Gorilla Glass 5, plus brillant que celui du 10 Pro en céramique. Si le nouvel appareil prend davantage les traces les doigts que son prédécesseur, celles-ci restent finalement assez discrètes grâce au coloris choisi.

Malgré ses 205 grammes sur la balance, le 10T est un smartphone agréable à prendre en main et parfaitement équilibré. Grâce à ses formes arrondies, il se glisse facilement dans une grande poche et on aime à le manipuler. Bref, côté design, c’est une réussite.

Écran

Le OnePlus 10T profite d’un écran OLED FHD+ de 6,7″. Bon point : les bordures noires qui entourent systématiquement tout type de smartphone (à l’exception des incurvés) sont suffisamment fines pour passer quasi inaperçues.

Côté vitesse de rafraîchissement, le 10T bénéficie de deux modes : 60 ou 120 Hz. La « fréquence d’actualisation de l’écran », comme l’appelle OnePlus, n’est pas adaptative. Il convient donc de se rendre dans les paramètres de l’appareil afin d’opter pour l’une ou pour l’autre. Notez au passage que OnePlus a confiance en l’autonomie de son smartphone, puisque le taux de rafraîchissement est réglé par défaut sur 120 Hz, une vitesse qui est nécessairement plus énergivore.

OnePlus 10T

L’ajustement de la luminosité se fait quant à lui sur 10 niveaux et peut se régler automatiquement grâce à deux capteurs, l’un situé à l’avant de l’appareil et l’autre à l’arrière.

Mais alors, que dire de la qualité de cet écran ? Comme pour l’ensemble de nos tests de smartphones, nous avons soumis la dalle à notre sonde. Nous avons testé l’écran à l’aide de deux réglages : couleurs vives d’une part, et couleurs naturelles d’autre part.

Grâce à sa dalle AMOLED, le OnePlus 10T offre des blancs éclatants et des noirs profonds. Comme sur tous les autres modèles OnePlus que nous avons testés jusqu’à présent, mais aussi chez quasiment tous les concurrents, c’est le mode « Vive » qui est activé. Ici, la luminosité maximale s’approche des 530 nits. De quoi vous permettre d’utiliser le smartphone par temps ensoleillé, sans devoir vous mettre à l’ombre pour voir ce qu’il se passe à l’écran. La température moyenne est quant à elle de 6600K, soit un résultat très proche de la valeur idéale de 6500K. Un « score » que n’atteignait pas le OnePlus 10 Pro, qui dépassait les 7200K. Le constructeur a donc revu sa copie. Quant au Delta E moyen, il est de 3,2 : certes, les couleurs sont vives (d’où le nom de ce mode d’affichage, vous l’aurez compris), mais sont un peu mieux respectées que sur le grand frère.

OnePlus 10T

Le mode « Naturel » offre une luminosité maximale de 506 nits. Là encore, pas de souci pour consulter son smartphone en plein soleil. Dans ce mode, la température moyenne de l’appareil est de 6100K. Dommage, le mode Vive s’en sort mieux. A titre de comparaison, le OnePlus 10 Pro bénéficie quant à lui une température de 6500K en mode Naturel. Enfin, le Delta E moyen atteint la valeur de 1,2. C’est beaucoup mieux qu’en mode Vive, mais là encore, le OnePlus 10 Pro profitait d’une calibration parfaite.

Mais ne boudons pas notre plaisir : la dalle du OnePlus 10T reste excellente. À ce niveau et pour moins de 800 euros, OnePlus nous propose un smartphone parfait pour jouer, regarder des vidéos en streaming ou tout simplement consulter des pages Web sans avoir à souffrir d’une quelconque fatigue visuelle sur la durée.

Audio

Le son est délivré par une double grille située en bas de l’appareil, et un second haut-parleur localisé sur la partie supérieure, entre l’écran et la bordure du smartphone (ce même haut-parleur qui vous sert à recevoir vos appels). En soi, il n’y a rien d’extraordinaire et on pourrait vous dire qu’on aurait préféré un vrai haut-parleur situé en haut de l’écran afin de profiter d’une vraie stéréo.

Et pourtant, la qualité audio est au rendez-vous. L’équilibre entre la partie haute et la partie basse du smartphone est assez juste, alors qu’on pouvait s’attendre à une prépondérance du haut-parleur bas. Mention spéciale aussi à la restitution des aiguës et des médiums, qui montre à quel point OnePlus accorde de l’importance à la partie sonore de ses smartphones. Seule la qualité des basses est légèrement en retrait, mais le smartphone ne s’en sort vraiment pas si mal.

OnePlus 10T

En revanche, mieux vaut éviter à tout prix de pousser le volume au maximum. Le smartphone crache comme une cheminée mal entretenue. Le son sature, on ne distingue plus les aiguës des médiums, c’est une catastrophe.

Performances

OnePlus n’a pas lésiné sur les composants matériels de son nouveau smartphone. Le fabricant l’a doté du SoC le plus puissant qu’il existe à l’heure actuelle dans le monde d’Android : c’est donc un Snapdragon 8+ Gen 1 qui palpite au sein de l’appareil, un Soc que l’on retrouve notamment sur le Moto X30 Pro, les Samsung Galaxy Z Flip4 et Z Fold4 ou encore les Asus ZenFone 9 et Rog Phone 6 Pro.

Du côté du stockage et de la mémoire vive, le 10T Pro profite de 16 Go de RAM et de 256 Go d’espace (du moins dans la version que nous avons testée, puisqu’il existe une édition 100 euros moins chère nantie de 8 Go de RAM et de 128 Go de stockage).

OnePlus 10T Geekbench + Antutu

Nul doute qu’avec une telle configuration, le 10T Pro a tout ce qu’il faut pour être l’un des smartphones les plus performants du moment, à condition que OnePlus n’ait pas bridé les performances du SoC pour réduire la température de l’appareil. Dans un premier temps, nous avons donc lancé les différents outils de benchmarks que sont 3DMark, PCMark, Geekbench et AnTuTu.

Conformément à nos attentes, les résultats se sont révélés plutôt excellents : avec un score sous Geekbench de 1030 en single-core et de 3525 en multi-core, le smartphone se hisse tranquillement sur le podium des 3 meilleurs smartphones de l’année. Seul le Vivo X80 Pro lui tient tête avec son Snapdragon 8 Gen 1, lui qui avait obtenu un score de 1204 en single-core (mais de « seulement » 3022 en multi-core).

Sous 3D Mark et à l’aide du benchmark 3D Mark WildLife Extreme, nous avons obtenu le meilleur résultat de l’année : avec un score de 2788, le smartphone enterre la concurrence. A titre de comparaison, le Vivo X80 Pro évoqué plus haut avait quant à lui un score de 2512 et le Magic4 Pro de Hono un chiffre de 2633.

Mais qu’en est-il dans les jeux vidéo ? Car ne perdons pas de vue que le OnePlus 10T est surtout un smartphone qui s’adresse aux gamers, sans qu’ils aient pour cela à vider leur compte en banque.

OnePlus 10T 3D Mark + PCMark 3

Nous avons lancé une dizaine de jeux assez gourmands successivement afin de voir ce que le smartphone avait réellement dans les entrailles, et surtout afin de vérifier que l’appareil ne chauffe pas outre mesure, comme annoncé par le constructeur. Car pour éviter la surchauffe en cas d’intense utilisation, OnePlus a élargi la zone de dissipation de la chaleur. C’est d’ailleurs la plus grande qui soit sur un smartphone de la marque. Le constructeur a également utilisé du graphène, ce qui garantit à l’appareil une meilleure dispersion de la chaleur lorsqu’il est en charge ou quand l’utilisateur joue à un titre particulièrement gourmand. Enfin, OnePlus assure que la répartition est 17% supérieure à celle du OnePlus 10 Pro.

Et le résultat est assez intéressant. Alors que nous avions constaté que le téléphone chauffait un peu, quelle que soit l’utilisation que nous en faisions, il parvient à contrôler sa température en situation de jeu. Alors oui, l’appareil chauffe dès qu’on lance Genshin Impact, mais le système de dissipation thermique fait bien son travail. Et même en poussant le niveau de détails graphiques à son maximum, nous n’avons pas constaté de hausse de température flagrante au terme d’une heure de jeu.

Notez enfin que le smartphone inclut une fonctionnalité « outils de jeu », qui apparaît automatiquement quand un jeu est lancé et à laquelle on accède en balayant simplement l’écran depuis l’un coin supérieur vers le bas. Grâce à elle, on peut accéder à une optimisation du smartphone, tant au niveau des performances que de l’affichage des menus. Pratique et indispensable pour booster la puissance du smartphone, sauf peut-être pour ce mini-clavier qui vient remplacer le clavier habituel. Trop petit, mais recouvrant par défaut une bonne partie de l’écran (heureusement qu’on peut le déplacer et le redimensionner), il n’est pas très ergonomique.

  • Fnac
    705€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    729€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    729€
    Découvrir l'offre

Autonomie et vitesse de charge

Le OnePlus 10T est alimenté à l’aide d’une batterie de 4800 mAh. À l’heure actuelle, les batteries dont la puissance oscille aux alentours des 5000 mAh commencent à devenir la norme sur Android, et c’est plutôt une très bonne chose pour l’autonomie de nos smartphones. Certes, la puissance n’est pas la seule donnée à prendre en considération, puisque la gestion de l’OS, le traitement des tâches les plus complexes par le smartphone et bien entendu le SoC entrent aussi en jeu. Mais une batterie conséquente laisse espérer une longévité de deux jours minimum, même en cas d’intense utilisation.

Et c’est justement ce que fait le 10T. Nous l’avons sollicité de manière plutôt intense durant notre période de test, et il ne s’est pas montré à la hauteur de nos espérances. Comme pour la plupart de nos autres tests, nous l’avons utilisé dans les conditions suivantes : une heure de streaming quotidienne (en Wi-Fi), une écoute d’écoute musicale en streaming également, une heure de jeu, une heure d’utilisation du GPS, une heure d’appels, de la consultation intense du Web, du chat sur WhatsApp… Bref, nous ne l’avons pas ménagé, mais nous l’avons laissé se reposer la nuit durant 8 heures d’affilée.

OnePlus 10T

Le OnePlus 10T est ainsi capable de tenir un peu plus d'une journée. En le ménageant au maximum (sans faire appel au GPS et en limitant les séquences de streaming audio et vidéo à 30 minutes chacune), on atteint difficilement une demi-journée supplémentaire.  Bref, le OnePlus 10T offre une autonomie, qui sans être mauvaise, et tout juste moyenne.

Mais l’autonomie n’est pas le principal point sur lequel OnePlus communique… Non, l’un des principales nouveautés de ce smartphone, c’est sa charge rapide de 150W ! Si Oppo a présenté cette technologie plus tôt dans l’année, l’entreprise ne l’avait encore jamais utilisée sur ses smartphones. Et c’est un appareil OnePlus qui en profite en premier. Pour les plus inquiets quant à la longévité de la batterie, cette vitesse de charge à 150W ne détériore pas la batterie du smartphone selon le constructeur.

Comme nous l’évoquions plus haut, OnePlus fournit un chargeur de 160W dans la boîte. Nul besoin de débourser 40 ou 50 euros supplémentaires, comme c’est le cas par exemple chez Sony et son Xperia IV.

En revanche, depuis l’annonce de cette innovation en mars dernier, OnePlus a revu sa copie. Alors que le constructeur annonçait une vitesse de charge en 15 minutes seulement pour une batterie de 4500 Mah en passant de 0 à 100%, OnePlus explique désormais qu’il faut au smartphone 19 minutes pour rebooster totalement une batterie de 4800 mAh. Autre précision qui a ici toute son importance : OnePlus communique désormais sur une vitesse de charge à partir de 1% de batterie, et non de 0%. Le téléphone ne doit pas être totalement à plat pour que la magie s’opère.

OnePlus 10T

Afin de vérifier les propos de OnePlus, nous avons nous aussi effectué un test en déchargeant quasi intégralement la batterie du smartphone. En partant de 1% d’autonomie, l’accumulateur du smartphone recouvre la capacité suivante :

  • 7% en 50 s
  • 20% en 2 min 20
  • 50% en 8 min 30
  • 80% en 16 min
  • 100% en 21 min

Si l’on est proche des 19 minutes annoncées par OnePlus, nous n’avons réussi à les atteindre malgré nos multiples essais.

À cela, une explication : le smartphone adapte sa vitesse se recharge à la température de l’appareil. A cause de la canicule estivale, et malgré nos tentatives de maintenir une pièce à moins de 20°, il nous a été quasi impossible de faire en sorte que le smartphone reste à température modérée durant la charge. Si les premières minutes se déroulent sans anicroche, le OnePlus 10T chauffe vite et beaucoup. En conséquence de quoi sa vitesse de charge ralentit automatiquement pour éviter la surchauffe.

OnePlus sait pertinemment que son smartphone est susceptible de trop chauffer pendant la recharge. Le constructeur a d’ailleurs intégré 4 types de charges : « speed mode » (le fameux mode en 19 minutes), « life mode » (optimisation de la charge durant la nuit), « extreme cold » et « game mode ». Notez qu’il est possible jouer un peu avec les réglages de charge, et faire en sorte que le « life mode » s’active ou non. En revanche, il n’est pas possible de déclencher le mode de jeu ou le mode froid extrême, ceux-ci étant gérés automatiquement par le smartphone.

Environnement

Le OnePlus 10T tourne sous Android 12 et l’interface maison de OnePlus, OxygenOS 12.1.1. Selon le constructeur, l’appareil profitera d’une mise à jour vers Android 13 d’ici la fin de l’année.

OnePlus 10T OxygenOS 12 01

OxygenOS reste selon nous l’une des meilleures interfaces Android tous constructeurs confondus. Si l’environnement reste clair et sobre, il regorge de fonctionnalités ici et là. Toujours aussi personnalisable, cette nouvelle version apportait quelques nouveautés comme l’ajout d’un mode Workd Life Balance, l’apparition de la barre de recherche Scout (elle peut chercher directement sur votre téléphone) ou la possibilité de sélectionner le mode sombre parmi 3 tonalités possibles (amélioré, moyen ou doux). Enfin, l’application Notes s’améliore elle aussi, puisqu’elle offre désormais le moyen de mettre en forme votre texte et d’ajouter des petits croquis à vos prises de notes.

Soyons honnêtes : en réalité, le nombre de nouveautés de cette édition est plutôt limité. Mais l’interface est tellement riche et vaste, qu’on se demande comment OnePlus pourrait l’améliorer.

OnePlus 10T OxygenOS 12 02

Photos

Le OnePlus 10T dispose à l'arrière des 3 modules photo suivants :

  • capteur principal de 50 MP (f/1.8)
  • capteur ultra grand de 8 MP (f/2.2)
  • capteur macro 2 MP (f/2.4)

Enfin, à l'avant on trouve un unique capteur de 16 MP (f/2.4).

OnePlus 10T Photo 08 grand angle
En Mode grand_angle.

Comme à l'accoutumée, intéressons-nous surtout aux résultats des différents capteurs arrière et commençons par le module principal. Vous pouvez le constater par vous-même sur les photos qui émaillent cet article : le capteur de 50 MP offre des clichés très corrects, très détaillés et pleinement exploitables, sans avoir besoin d'effectuer la moindre retouche.

OnePlus 10T Photo 01 grand angle
En mode grand-angle.

Notez en revanche, et c'est un reproche que nous faisons régulièrement à bon nombre de smartphones actuels, que les couleurs sont parfois trop vives. Le traitement logiciel a un peu trop tendance à pousser sur le bleu quand on réalisé un cliché du ciel, ou à forcer sur le vert quand il y a de la verdure.

OnePlus 10T Photo 01 zoom x2
zoom x2.

En situation nocturne, le OnePlus 10T fait ce qu'il peut avec les moyens du bord. Non pas que les clichés soient de mauvaise qualité, mais on peut lui reprocher un manque évident de détails dans les zones sombres et d'être trop facilement “ébloui” par les zones lumineuses.

OnePlus 10T Photo 03 faible luminosité

En l'absence de zoom optique, tout se fait de manière logicielle. Très étonnamment, le smartphone produit de très bons clichés quand on zoome en x2, x3 ou x4. A partir de x5, le traitement logiciel commence à montrer ses limites. Au-delà, l'image devient une bouillie de pixels. Les couleurs des éléments les plus sombres ne sont plus du tout respectées, rendant les photos difficilement exploitables, même à l'aide d'un post-traitement sous Photoshop.

OnePlus 10T Photo 02 faible luminosité

Le capteur ultra grand angle propose lui aussi le moyen de faire de très bons clichés. Les éléments situés aux bords d'une photo ne subissent qu'une très légère déformation, difficilement perceptible au premier coup d'oeil. Le smartphone s'en tire vraiment bien à ce niveau.

OnePlus 10T Photo 01 ultra grand angle
En mode ultra-grand_angle.

Le capteur macro est quant à lui… Franchement dispensable. Nous avons déjà abordé par le passé le côté superflu de ce genre de capteur sur d'autres smartphones, et c'est encore une fois ici. Nous aurions vraiment préféré disposer d'un zoom optique plutôt que d'un module macro, même si le traitement numérique opéré par le Snapdragon 8+ Gen 1 est convaincant.

OnePlus 10T Photo 05 macro
en mode macro.

Cela aurait probablement permis de monter en gamme et d'obtenir des clichés en x5, x7 ou x10 de meilleure qualité. A la place, OnePlus nous sert un capteur macro qui propose des clichés peu flatteurs pour l'oeil, aux couleurs passés et flanqué de zones floues trop nombreuses.

OnePlus 10T Photo 06 macro
En mode macro.

Un mot enfin sur le capteur frontal. Les selfies sont assez réussis et l'effet Bokeh est bien maîtrisé par OnePlus. Malgré quelques petites zones floutées (quelques cheveux rebelles), le sujet est bien détouré, les couleurs éclatantes et l'ensemble pourra parfaitement convenir à une utilisation sur les réseaux sociaux, sans nécessiter de filtres supplémentaires.

OnePlus 10T Photo 09 zoom x2
En mode zoom x2.

En conclusion

Le OnePlus 10T est sans conteste possible l’un des appareils les plus puissants et les moins chers qui soit actuellement sur le marché des flagships. Si le constructeur communique sur la charge ultra rapide de son smartphone, ce n’est peut-être pas là son principal atout. Le processeur surpuissant, la dissipation thermique maîtrisée en situation de jeu, le design agréable, l’excellente dalle et la qualité audio sont autant d’atouts qui oeuvrent en la faveur de ce téléphone. A contrario, on aurait aimé que la partie photo soit un peu plus développée, même si celle-ci reste très correcte. On aurait également apprécié que le smartphone parvienne à parfois mieux contrôler sa température (l'appareil chauffe sans qu'il soit sollicité outre mesure, comme le montre la capture ci-dessous, même si c'est assez rare).

OnePlus 10T surchauffe

Allez en aparté, une petite confession : s’il avait été un poil meilleur en photo, ce modèle aurait très bien pu devenir mon smartphone quotidien (oui, je l’aurais acheté et non, les marques ne nous donnent pas de smartphone ad vitam aeternam).

  • Fnac
    705€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    729€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    729€
    Découvrir l'offre

Note finale du test : OnePlus 10T

Si le OnePlus 10T offre bon nombre de similitudes avec le 10 Pro sorti plus tôt dans l'année, il s'en détache cependant à plus d'un titre. Il offre des performances encore meilleures, une charge rapide plus rapide, et s'affiche à un prix inférieur. Nous avons également beaucoup apprécié la qualité de la restitution sonore. Quelques ombres viennent cependant ternir ce tableau : avec une possibilité de charge en 150W, on aurait aimé que la vitesse soit encore plus rapide (aux alentours des 15-16 minutes). L'autonomie est quant à elle un peu trop juste. En outre, si la dissipation thermique est plutôt bien maîtrisée, force est de constater que le smartphone a parfois tendance à se mettre à chauffer sans trop de raison. Enfin, la partie photo est bonne, sans être extraordinaire non plus (et le capteur macro reste franchement dispensable). Pour le reste, voilà un smartphone très correct qui profite d'un prix hyper attractif au vue des ses performances.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !