Tesla Model S et X : voici pourquoi l’ordinateur de bord est aussi puissant que la PS5

 

Avec les dernières itérations de ses voitures, Tesla a renouvelé l’ordinateur de bord. Propulsé par une plate-forme AMD, aussi bien sur le CPU que le GPU, ce dernier est aussi puissant qu’une console de jeu de type PS5. Une chaîne YouTube l’a décortiqué pour expliquer pourquoi il est aussi puissant.

tesla ordinateur de bord demonte

Lors du lancement de la Model S Plaid, en juin dernier, Elon Musk a largement vanté la puissance du nouvel ordinateur de bord de sa voiture. La plate-forme, basée sur des composants développés par AMD (aussi bien sur le CPU et le GPU), serait similaire à celle du PS5, selon le patron du constructeur automobile. Elon Musk a même démontré cela en lançant une version de Cyberpunk 2077, le tristement célèbre jeu de rôle de CD Project RED.

Lire aussi – Tesla : les États-Unis veulent ralentir le déploiement de la conduite entièrement autonome

L’ordinateur de bord de la Model S Plaid n’est pas exclusif à ce modèle. Il est également déployé sur les versions 2021 des autres séries. Il est également possible d’acheter une « mise à jour » hardware de l’ordinateur de bord. Cette opération est notamment nécessaire pour bénéficier de la future option « conduite entièrement autonome » que Tesla teste depuis plusieurs mois. Une mise à jour des caméras est d'ailleurs elle-aussi obligatoire.

Qu’est ce qui rend l’ordinateur de bord si puissant et si particulier. La chaîne YouTube appelée Ingineerix a publié une vidéo qui répond à cette question. Durant cette séquence, qui dure un peu moins de 12 minutes, l’ordinateur de bord a été entièrement démonté afin de révéler son architecture, ses composants et son système de refroidissement. Vous pouvez retrouver cette vidéo en fin de cet article.

Les Tesla intègrent un CPU et un GPU d'AMD, ainsi que des processeurs dédiés à Autopilot

Il y a plusieurs informations intéressantes. La première est l’architecture de l’ordinateur. La carte mère compte la RAM et le processeur, un Ryzen quad-core d’AMD. Il y a une seconde carte, plus petite, dédiée à la carte graphique. Il s’agit d’un GPU AMD Radeon créé spécialement pour Tesla. Le composant est comparable à une Radeon Pro W6600. Enfin, une troisième carte héberge deux processeurs dédiés à Autopilot.

La deuxième information concerne le refroidissement : il est liquide. La structure métallique, placée entre les deux principales cartes mère et en contact avec le GPU, est faite afin que tous les éléments chauffants soient refroidis en même temps. Nous apprenons également que Tesla a développé une redondance sur la carte d’Autopilot : si un côté est endommagé, l’autre est capable de gérer seul l’ensemble du système.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !