Galaxy S22 Ultra vs iPhone 13 Pro Max : quel est le meilleur photophone ?

 

Samsung a récemment présenté trois nouveaux smartphones et trois nouvelles tablettes. Parmi tous ces produits se trouve le Galaxy S22 Ultra, celui que tout le monde présente comme le remplaçant des Galaxy Note. Doté d’une nouvelle configuration photo, le smartphone pourrait prétendre à devenir un maître étalon de la discipline. Que vaut-il justement face à une autre référence, l’iPhone 13 Pro Max ? Réponse dans ce dossier.

comparatif iphone 13 pro max galaxy s22 ultra

Le 9 février 2022 était un jour à la saveur coréenne. Samsung a organisé une conférence Unpacked pour présenter six produits : trois Galaxy S22 et trois Galaxy Tab S8. Vous pouvez retrouver dans nos colonnes des articles détaillés sur ces plates-formes. Certains ont fortement marqué les esprits. La Galaxy Tab S8 Ultra, par exemple : elle dotée d’un énorme écran Super AMOLED de 14,6 pouces, mais elle ne pèse que 726 grammes. Elle pourrait facilement remplacer un ultrabook, à l’image de l’iPad Pro M1 qui est largement comparable à un MacBook Air.

Lire aussi – Galaxy S22 vs Galaxy S21 : quelles différences entre les deux smartphones de Samsung ?

Autre produit marquant de cette conférence Unpacked, le Galaxy S22 Ultra. Son prédécesseur est le Galaxy S21 Ultra. Premier Galaxy S compatible S-Pen, il a été la première preuve d’un remplacement imminent de la gamme Note par la gamme Ultra. Le Galaxy S22 Ultra le confirme grâce à un design incurvé et un emplacement dédié au S-Pen, à l’image des Galaxy Note. Parmi les autres éléments techniques notables, nous retrouvons ici un Exynos 2200, 8 ou 12 Go de RAM, un écran Dynamic AMOLED 2X LTPO de 6,8 pouces, une coque en verre minéral et une batterie de 5000 mAh.

Et côté photo ? Le Galaxy S22 Ultra assume entièrement l’héritage des Note, notamment du Galaxy Note 20 Ultra et du Galaxy S21 Ultra. Vous y retrouvez donc une formation largement différente de celle des Galaxy S22. Elle est composée de quatre capteurs, soit un de plus que les S22 et S22+. Et un autofocus laser est intégré dans le cinquième emplacement. Avec une formation similaire, le Galaxy S21 Ultra (avec Exynos) a obtenu chez DxO Mark la note de 121 points.

Deux ans plus tard, le S22 Ultra pourrait-il parvenir à se hisser dans le Top 5 où vous retrouvez Xiaomi, Huawei et Apple ? C’est cette question qui a motivé ce face-à-face entre le nouveau « photophone » de Samsung et un rival de taille : l’iPhone 13 Pro Max (4e chez DxO Mark). Nous détaillerons donc ici les différents capteurs présents dans les deux smartphones, les objectifs, ainsi que les équipements additionnels. Bien sûr, cette comparaison est simplement théorique. Mais elle permettra de comprendre la stratégie photo de Samsung avec le S22 Ultra (laquelle est très différente de celle des S22 et S22+).

Fiche technique photo

 Galaxy S22 UltraiPhone 13 Pro Max
Module principalCapteur : 108 MP
Ouverture de l'objectif : f/1.8
Taille des pixels : 0.8 µm
Autofocus à détection de phase
Stabilisateur optique standard
Capteur : 12 MP
Ouverture de l'objectif : f/1.5
Taille des pixels : 1,9 µm
Autofocus Dual Pixel
Stabilisateur optique Sensor Shift
Module grand-angleCapteur : 12 MP
Ouverture de l'objectif : f/2.2
Angle de vue : 120˚
Autofocus dual pixel
Capteur : 12 MP
Ouverture de l'objectif : f/1.8
Angle de vue : 120˚
Autofocus à détection de phase
Module téléobjectifPremier module
Capteur : 10 MP
Ouverture de l'objectif : f/4.9
Rapport de zoom optique : 10x
Autofocus Dual Pixel
Stabilisateur optique classique

Deuxième module
Capteur : 10 MP
Ouverture de l'objectif : f/2.4
Rapport de zoom optique : 3x
Autofocus Dual Pixel
Stabilisateur optique classique
Capteur : 12 MP
Ouverture de l'objectif : f/2.8
Rapport de zoom optique : 3x
Autofocus à détection de phase
Stabilisateur optique classique
Module selfieCapteur : 40 MP
Ouverture de l'objectif : f/2.2
Autofocus à détection de phase
Capteur : 12 MP
Ouverture de l'objectif : f/2.2
Capteur de profondeur TrueDepth
Aide à l'autofocusAutofocus laserCaméra ToF (Time of Flight)
VidépDéfinition max : 8K
Vitesse max : 960 images par seconde
HDR10+
Audio : stéréo
Stabilisation : optique et électronique
Définition max : 4K
Vitesse max : 240 images par seconde
10 bit HDR, Dolby Vision, ProRes
Audio : stéréo
Stabilisation : optique et électronique

Capteur et objectif principaux

Commençons ce comparatif avec le gros sujet : le capteur principal. Et déjà, nous sommes face à deux écoles très différentes. L’iPhone dispose d’un capteur 12 mégapixels dont chaque pixel mesure 1,9 micron de côté. Cette configuration est un classique chez Apple qui préfère uniformiser la définition de tous les capteurs photo. C’est le cas depuis de nombreuses années déjà. Ainsi, il n’y a que très peu de différences entre les photos réalisées avec le capteur principal et les autres.

Galaxy S22 Ultra photo

Chez Samsung, nous retrouvons un capteur 108 mégapixels, comme sur le Note 20 Ultra et le S21 Ultra (contre 50 mégapixels pour les S22 et S22+). Chaque pixel mesure 0,8 micron. Par défaut, ce capteur capture les images en 12 mégapixels. Pour cela, neuf pixels adjacents sont regroupés lors de la prise de vue pour n’en former qu’un seul. Ce nouveau « super-pixel » mesure alors 2,4 microns de côté. Théoriquement, le S22 Ultra devrait donc réaliser des photos plus lumineuses.

Mais, il y a évidemment un autre élément à prendre en compte : l’objectif. Car, c’est par lui que passe la lumière pour atteindre le capteur. Plus l’objectif ouvre grand, plus le capteur recevra de la lumière. C’est la force du module principal de l’iPhone 13 Pro Max : son objectif ouvre à f/1.5 alors que celui du Galaxy S22 Ultra ouvre à f/1.8. Rappelons que plus le chiffre est grand, plus l’ouverture est petite.

Côté équipement additionnel, les deux capteurs sont presque équivalents. Ils disposent tous deux d’un autofocus à détection de phase et d’un stabilisateur optique. Mais l’iPhone 13 Pro Max va un peu plus loin que le Galaxy S22 Ultra. Le stabilisateur optique est un modèle « sensor shift ». Il est comparable à stabilisateur de type gimbal : ce n’est pas la lentille qui bouge pour compenser les mouvements parasites, mais le capteur. Cela offre une bien meilleure stabilisation que les systèmes standards.

Verdict : dans ce premier combat de titan, Apple s’en sort mieux. Pour deux raisons : la luminosité de son objectif et la qualité de son stabilisateur optique. Nous accordons donc cette manche à Apple.

Équipement pour les panoramas

Passons maintenant à un autre capteur : celui qui s’occupe des panoramas. Dans ce domaine, Samsung et Apple optent pour la même stratégie. Le capteur est plus petit que le capteur principal et sa définition est plus modérée, notamment pour Samsung quand le chiffre est comparé à celui du capteur principal. La définition est de 12 mégapixels dans les deux cas.

iPhone 13 Pro Max

Et dans les deux cas, un autofocus à détection de phase est présent pour la mise au point. Cela permet non seulement de supprimer le flou si un sujet (animé ou inanimé) est présent dans la photo. Et cela permet également de transformer le capteur « panorama » en capteur « macro ». L'iPhone 13 Pro Max intègre d'ailleurs un mode macro qui utilise son capteur ultra grand-angle. C’est donc très intéressant de bénéficier d’un autofocus avec un ultra grand-angle.

Côté objectif, vous retrouvez également le même angle de vue. 120°. C’est une valeur standard sur le haut de gamme. Vous aurez rarement moins (le Xiaomi 12 Pro descend à 115°, par exemple). Et vous aurez rarement plus aussi (chez Sony, avec le Xperia 1 III qui monte à 124° ou encore chez Xiaomi avec le Mi 11 Ultra qui monte à 128°, par exemple). En entrée de gamme, l’angle peut descendre jusqu’à 110° environ.

Y a-t-il donc une différence entre les deux modules panoramiques pour départager Apple et Samsung ? Oui. Elle est à retrouver, une fois encore, du côté de l’ouverture. L’objectif ultra grand-angle du Galaxy S22 Ultra ouvre à f/2.2, tandis que celui de l’iPhone 13 Pro Max ouvre à f/1.8. Évidemment, cela veut dire plus de lumière, plus de détails et plus de contraste pour les couleurs.

Verdict : Avec son objectif qui ouvre plus grand, l’iPhone 13 Pro Max fait encore la différence. Une différence qui se verra au niveau des couleurs et des détails, mais aussi sur la rapidité de la prise de vue la nuit, puisque, pour obtenir autant de lumière, le Galaxy S22 Ultra devra ouvrir son obturateur plus longtemps, avec le risque de flou que cela engendre (l’objectif panoramique n’étant pas stabilisé).

Équipement pour les zooms

Passons à la fonction zoom. Positionnement premium oblige, les deux adversaires optent pour des zooms optiques, bien évidemment. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de zoom numérique. Ce dernier sert simplement à accentuer encore le zoom. Nous sommes face ici à deux écoles distinctes. Il y a celle d’Apple, conservatrice, et celle de Samsung, un peu moins conventionnelle et héritée du Galaxy S21 Ultra.

iPhone 13 Pro Max
Crédit : Unsplash

Commençons par celle d’Apple. Nous retrouvons un capteur de 12 mégapixels, pour répondre une fois encore à ce vœu d’uniformisation. Il est associé à un autofocus à détection de phase. Son téléobjectif offre une longueur focale équivalente à 77 mm. Soit un rapport de zoom optique de 3x par rapport à la longueur focale de 26 mm de son objectif principal. En numérique, il peut monter jusqu’à 15x. Ce qui est bien suffisant dans la majorité des cas. L’objectif (et non le capteur) est stabilisé. Et il ouvre à f/2.8.

En face, Samsung propose non pas un, mais deux modules pour le zoom. Il y a donc deux capteurs et deux téléobjectifs. Les deux capteurs sont identiques : une définition de 10 mégapixels et un pixel mesurant 1,12 micron de côté. Et les deux profitent d’un autofocus à détection de phase. Le premier est rangé derrière un téléobjectif stabilisé classique avec un zoom optique 3x. Il ouvre à f/2.4. Soit une ouverture plus grande que celle d’Apple. Cet objectif nous semble parfait pour faire des portraits par exemple (un peu comme un objectif 50 mm pour les appareils reflex).

Le deuxième capteur est accompagné d’un téléobjectif périscopique équivalent 230 mm. Il est périscopique, expliquant la longueur focale. Le rapport de zoom optique est de 10x, avec zoom numérique qui monte à… 100x. Cependant, nous avons appris avec le Galaxy S21 Ultra qu’il est difficile de passer au-dessus du rapport 30x sans subir une dégradation considérable. L’objectif est stabilisé, bien sûr. Et il ouvre à f/4.9, ce qui est extrêmement faible. Autant dire que ce capteur sera utile avant tout en journée.

Verdict : Cette manche du duel revient à Samsung. Pour deux raisons. D’abord parce qu’il s’adapte à davantage de situations, même si tout n’est pas parfait. Bénéficier d’un zoom optique 10x reste excellent en journée. Ensuite parce son zoom optique 3x est plus lumineux que celui de l’iPhone 13 Pro Max. Cela veut dire des zooms de meilleure qualité en soirée. Et de très jolis portraits.

Technologie additionnelle pour l’autofocus

Abordons maintenant un point annexe, mais à ne pas négliger : les technologies additionnelles pour la mise au point. Le Galaxy S22 Ultra et l’iPhone 13 Pro Max profitent tous deux d’équipements qui améliorent la qualité de la prise de vue et élimine les flous disgracieux.

Galaxy S22 photo

Chez Samsung, il s’agit d’un autofocus laser. Il s’agit d’un module infrarouge doté d’un émetteur et d’un récepteur pour calculer les distances. Il s’agit d’une technologie éprouvée qui fonctionne particulièrement bien en photo fixe. Cela permet d’accélérer la mise au point de l’autofocus à détection de phase. C'est notamment le cas la nuit quand le jour tombe : l’infrarouge n’est pas impacté par une baisse de luminosité.

Chez Apple, nous retrouvons un capteur LiDAR, comparable à une caméra « temps de vol » (ou ToF, pour Time of Flight). Le principe est pratiquement le même que celui d’un autofocus laser : il calcule des distances grâce à des émetteurs-récepteurs infrarouges. Et pour les photos fixes, le bénéfice est le même. En revanche, la différence entre un autofocus laser et une caméra LiDAR est de fonctionner en continu. Il est ainsi plus facile de l’utiliser en vidéo et pour des applications de réalité augmentée, par exemple.

Verdict : Nous préférons la solution plus complète de l’iPhone 13 Pro Max. Elle offre les mêmes avantages que l’autofocus laser, mais elle montre également une excellente efficacité en vidéo. Le mode cinématique, notamment, profite pleinement du capteur LiDAR. Les possibilités de ce capteur sont donc plus variées.

Captation vidéo

Comme la photo il y a quelques années, la vidéo est un usage qui devient de plus en plus important. En 2021, Apple a largement mis l’accent sur ce sujet en apportant non seulement de nouveaux modes, comme le mode cinématique (qui est presque comparable à un mode Vidéo Portrait chez d’autres fabricants), mais également de nouveaux formats de prise de vue, notamment le format ProRes qui est l’équivalent en vidéo du format RAW en photo. Ce sont de bonnes idées, même si elles s’adressent plus particulièrement aux experts.

iPhone 13 rupture stock

Comme son prédécesseur, l’iPhone 13 Pro Max reprend quelques excellentes idées pour les cinéastes amateurs. D’abord l’échantillonnage des couleurs en 10 bits. Cela veut dire plus des couleurs plus fines encore pour des résultats plus naturels. L’iPhone 13 Pro Max conserve également sa compatibilité Dolby Vision, pour des contrastes plus vifs. Enfin, nous retrouvons la captation audio en stéréo grâce à l’usage combiné du microphone principal et du microphone dédié, situé dans le module photo. N’oublions pas non plus le stabilisateur Sensor Shift et le capteur LiDAR pour la stabilisation et la mise au point.

Chez Samsung, la proposition est plus classique. Le Galaxy S22 Ultra propose une option HDR10+ pour accentuer le contraste, mais cette option est moins saisissante que le Dolby Vision. Le smartphone capture le son en stéréo, mais n’intègre pas de microphone dédié dans le module photo. En revanche, il monte à 8K en vidéo (limité à 24 images par seconde) alors qu’Apple limite la captation au 4K. Et il monte à 960 images par seconde pour les ralentis, contre 120 images par seconde chez Apple. Mais ces options ne semblent pas si pratiques à l’usage (surtout le 960 images par seconde qui nécessite beaucoup de temps et de patience). Enfin, il dispose d’un mode « super stable » qui compense en partie la stabilisation un peu moins efficace de son module photo principal.

Verdict : En vidéo, l’iPhone 13 Pro Max semble opte pour un choix d’amélioration un peu plus « expert », avec le ProRes, le Dolby Vision et le mode cinématique. Il met également de côté certaines options qui ressemblent à des arguments marketing comme le 8K et les 960 images par seconde. Cette manche revient donc à l’iPhone 13 Pro Max.

Équipement pour les selfies

Dernière manche de ce duel au sommet : les selfies. Là encore, les deux marques optent pour une stratégie différente. Samsung préfère intégrer un capteur très précis, offrant de nombreux détails et un autofocus, tandis qu’Apple préfère l’homogénéité.

samsung galaxy s22 vs galaxy s21

Cela se traduit dans l’iPhone 13 Pro Max par la présence d’un capteur… 12 mégapixels, encore. Ce capteur sert pour les selfies, mais aussi la reconnaissance faciale Face ID. Il est accompagné d’un objectif ouvrant à f/2.2, une ouverture assez classique, et par le capteur de profondeur TrueDepth. Grâce à cela, Apple peut proposer des autoportraits de qualité avec un bel effet bokeh et un détourage très précis. Nous regrettons l’absence d’un véritable autofocus, mais la qualité est bonne.

Chez Samsung, nous retrouvons le même module qu’à l’avant du Galaxy S21 Ultra : un capteur 40 mégapixels (qui prend les photos en 10 mégapixels par défaut), un autofocus à détection de phase et un objectif ouvrant à f/2.2. Nous nous attendons donc ici à des résultats similaires à ceux que nous avons pu tester avec le S21 Ultra. Avec ce module, vous pouvez faire des autoportraits en 40 mégapixels, mais vous perdrez en lumière et en contraste.

Verdict : en partant de principe que le Galaxy S22 Ultra offrira les mêmes résultats en selfie que le Galaxy S21 Ultra, il devrait logiquement offrir des résultats légèrement meilleurs que ceux de l’iPhone 13 Pro Max, à en croire le classement de DxO Mark. Nous accordons donc à Samsung cette manche en espérant que cela sera toujours le cas une fois le smartphone entre nos mains pour le test.

Conclusion : qui est le meilleur photophone ?

Nous connaissons bien les atouts de la configuration de l’iPhone 13 Pro Max. Maitrise des couleurs. Tons naturels, sans exagération du HDR. Maitrise de la lumière et des détails. Un résultat quasi professionnel en photo, comme en vidéo, notamment avec ProRes, Dolby Vision, l’audio stéréo (avec le micro dédié), mode cinéma, etc. Sans oublier bien évidemment une stabilisation optique à toute épreuve et le capteur LiDAR pour des photos nettes en toutes circonstances.

comparatif iphone 13 pro max galaxy s22 ultra

Face à lui, le Galaxy S22 Ultra a quelques atouts. D’abord son zoom optique 10x servi par un téléobjectif périscopique stabilisé. Il va permettre de s’approcher des sujets bien davantage que l’iPhone 13 Pro Max et son zoom optique 3x. Ensuite son module selfie avec autofocus qui offre déjà, avec le Galaxy S21 Ultra, de meilleurs résultats qu’avec l’iPhone 13 Pro Max.

Cependant, malgré cela, nous pensons que l’iPhone 13 Pro Max offre un meilleur potentiel. Ce n’est cependant qu’une impression basée sur notre expérience de ce modèle d’iPhone, ainsi que du Galaxy S21 Ultra. Son successeur pourrait bénéficier de meilleurs algorithmes de traitement d’image, permettant d’apporter un gain en netteté et en contraste qui ferait pencher la balance du côté de Samsung. Rendez-vous dans quelques jours pour notre test complet du S22 Ultra et notre verdict.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !