Ecouteurs intra-auriculaires : Choisir les bons embouts

Maj. le 7 janvier 2019 à 10 h 36 min

On le sait depuis longtemps : il n’y a pas deux oreilles humaines qui soient parfaitement identiques. C’est pour cela que les constructeurs d’écouteurs intra-auriculaires proposent avec leurs produits plusieurs tailles et types d’embouts. Quelques conseils pour s’y retrouver.

A priori, rien ne ressemble plus à un embout en silicone qu’un autre. Dans les faits, ce n’est pas tout à fait véridique. Certains sont faits d’une seule pièce de silicone, d’autres disposent d’un conduit en plastique dur afin de fournir un meilleur maintien sur l’écouteur. Ne pas oublier non plus ceux qui ne sont pas exactement circulaires – Sony propose des embouts plus elliptiques que circulaires – ou deux qui sont dotés d’une fine membrane visant à protéger l’écouteur de toute intrusion extérieure.

La qualité du son dépend bien entendu de la qualité des drivers et de l’électronique embarquée, mais aussi de la qualité de l’insertion des embouts dans le conduit auditif. Lors de la mise en service initiale de nouveaux écouteurs, il est primordial de tester toutes les tailles d’embouts fournis afin de trouver celle qui conviendra le mieux à votre morphologie. Il faut avant tout que l’embout pénètre sans trop forcer dans le conduit auditif afin d’éviter tout frottement excessif pouvant l’irriter.

 

Certains modèles, à l’instar de ceux produits par Bose ou Sony, sont accompagnés de canules en silicone se logeant dans la circonvolution du pavillon afin d’assurer un meilleur maintien. Là aussi, plusieurs tailles sont fournies et il faudra procéder à quelques essais pour trouver les meilleures. On remarquera au passage que les produits équipés de ces fameuses canules ont tendance à être moins intrusifs, les embouts n’ayant pas besoin de pénétrer trop profondément pour assurer un bon maintien. Généralement conçus pour les activités sportives, les embouts avec canules conviennent aussi aux utilisateurs n’aimant pas « avoir un truc dans les oreilles ». Enfin, n’hésitez pas à mélanger deux tailles d’embouts si vous ne vous sentez pas à l’aise : il n’est pas rare que les conduits auditifs gauche et droit d’une même personne aient des diamètres différents !

Outre la sensation de confort, l’ajustement correct des embouts a deux vertus remarquables. La première est de sceller le conduit auditif afin de l’utiliser comme caisse de résonnance afin d’améliorer le rendu des basses. Cela ne vous semble pas évident ? Alors, écoutez le même morceau de musique avec des embouts trop petits puis avec le modèle vous convenant : vous percevrez dans le premier cas un son amoindri notamment au niveau des basses. Second avantage, vous n’avez plus à pousser le son à fond ce qui épargne la qualité de votre ouïe en ne fatiguant pas les oreilles. Bénéfice collatéral, vous consommez alors moins d’énergie ce qui augmente l’autonomie des écouteurs.

Les embouts en mousse à mémoire de forme procurent un confort inégalé.

Quelques constructeurs fournissent des embouts en mousse à mémoire de forme : qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés ! Ceux-ci sont composés d’une mousse qui épouse parfaitement les dimensions du conduit auditif sans exercer de pression désagréable. Outre une isolation phonique accrue, ils offrent une sensation de confort que nous jugeons inégalée : s’ils sont fournis avec vos écouteurs, n’hésitez surtout pas à les essayer !

Dans de très rares cas, il est possible de se retrouver face au scénario catastrophe ultime : aucun des embouts fournis ne vous convient. Cela nous est arrivé avec deux des 16 modèles testés dans ce dossier (les TicPods Free et les Funcl IA). Vous avez dans ce cas deux possibilités. La première est de renvoyer le produit pour un remboursement. Attention toutefois : pour des raisons d’hygiène, certains vendeurs et constructeurs refusent le retour de ce type de produits. Seconde option : l’achat d’embouts tiers. Cette voie, nettement plus hasardeuse, nécessite quelques précautions. La première est de relever dans le manuel d’utilisation le diamètre de l’extrémité de l’oreillette où se fixera l’embout, les vendeurs de modèles tiers catégorisant leurs produits selon ce critère. Vous devez ensuite vérifier qu’une fois munis de leurs nouveaux embouts, les écouteurs rentreront toujours dans l’étui de recharge… et c’est souvent là que le bât blesse ! Dans notre cas, nous avons trouvé pour quelques euros de magnifiques embouts rouges se mariant parfaitement avec les TicPods Free.

Une fois réceptionnés, nous avons pu les ajuster sans problèmes à nos oreilles, mais pas à l’étui de charge. Pour les adapter, nous avons dû couper 2 mm du tube de fixation de l’embout sur l’écouteur afin de réduire la longueur totale et pouvoir les loger à nouveau dans l’étui de charge. Les choses ont été plus simples avec l’IA de Funcl, les embouts achetés en ligne s’adaptant parfaitement aux écouteurs. Se procurer des embouts tiers n’est donc pas compliqué. Avant d’y recourir, nous vous conseillons de consulter les forums audio : d’autres utilisateurs ont peut-être déjà rencontré le problème même problème et y ont apporté une solution.

 

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !
Combien gagnent Cyprien et Norman grâce à YouTube

Cyprien et Norman touchent le pactole avec YouTube. Ces dernières années, ils ont amassé des bénéfices supérieurs à 1,5 million d’euros grâce à leurs vidéos. La vente de leurs actions de la société Talent Web à Webedia leur a également…