Windows 10 vous permet désormais de lancer vos applications Android en même temps

 

Windows 10 et l'application “Votre Téléphone” se dotent d'une nouvelle mise à jour. Elle permet aux propriétaires d'un smartphone Samsung d'utiliser ses applications préférées depuis son PC sous Windows 10. Les applis tourneront via une fenêtre dédiée. 

windows 10
Crédits : Microsoft

 

Depuis la mort de Windows Phone, Microsoft n'a cessé de multiplier les mises à jour pour relier Google et Android à l'écosystème Windows. Ce pont entre les deux OS s'est notamment concrétisé par l'application mobile “Votre Téléphone” qui permet de synchroniser son smartphone Android avec son PC. Ainsi, on peut facilement consulter ses SMS, regarder sa galerie photo ou encore passer des appels depuis son ordinateur.

Pour l'heure, seuls les propriétaires de smartphone Samsung peuvent profiter des avantages offerts par l'appli “Votre Téléphone – Lien avec Windows”. D'ailleurs, 97,5 % des Samsung Galaxy sont compatibles, et ce grâce à un partenariat entre Microsoft et le constructeur sud-coréen. En septembre 2020, Microsoft avait annoncé la possibilité future de faire tourner ses applications Android préférées directement sur son PC via l'appli “Votre Téléphone”.

Après plusieurs mois de bêta test par les membres Windows Insider, la fonctionnalité est enfin disponible pour tous ce lundi 1er février 2021. “Lorsque vous lancez une application, elle s'ouvre dans une fenêtre séparée en dehors de l'application Your Phone vous permettant de faire du multitâche. Ainsi, si vous devez répondre rapidement à un message, consulter vos réseaux sociaux, ou commander de la nourriture, vous pouvez le faire rapidement en utilisant le grand écran de votre PC, votre clavier, votre souris aux côtés de vos autres applications PC”, détaille Microsoft.

Comment faire tourner mes applis Android sur PC

Cependant et comme dit précédemment, une des conditions pour pouvoir profiter de cette fonctionnalité est de posséder un smartphone Samsung Galaxy. Microsoft a d'ailleurs publié la liste complète des smartphones compatibles. Sans surprise, tous les Galaxy S20, les Galaxy Note 20 et les appareils pliables de la marque, comme le Galaxy Z Fold 2 ou le Galaxy Z Flip, sont compatibles. Si c'est votre cas, il faut ensuite s'assurer de cocher plusieurs prérequis :

  • Avoir téléchargé la mise à jour de Windows 10 de mai 2020 ou plus récente
  • Avoir un minimum de 8 Go de RAM sur son PC
  • Obtenir la version 1.20102.132.0 ou plus récente de l'application Votre Téléphone sur votre PC Windows 10
  • Obtenir la version 1.20102.133.0 ou plus récente de l'application Votre Téléphone – Lien avec Windows sur votre smartphone Samsung Galaxy depuis le Google Play Store
  • Assurez-vous que votre PC et votre smartphone Samsung partagent le même réseau Wi-Fi

Source : MSPoweruser



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fz
Microsoft annonce Office 2021 pour Windows et Mac dès cette année

Microsoft a annoncé que sa nouvelle suite Office 2021 LTSC arriverait bien cette année sur Windows et Mac. Ainsi, les utilisateurs ne souhaitant pas passer au format à abonnement pourront bénéficier des dernières innovations de la suite logicielle. La beta…

quick share samsung windows 10 pc
Windows 10 : Samsung va proposer son alternative à AirDrop sur PC

Samsung s’apprête à proposer Quick Share, son alternative à AirDrop, sur Windows 10. Cette application permettra de transférer rapidement et facilement un fichier d’un smartphone Android conçu par Samsung à un ordinateur tournant sous Windows 10. L’application sera bientôt disponible au téléchargement sur le Microsoft…

microsoft defender faille
Windows Defender : une faille de sécurité passe inaperçue pendant 12 ans

Les chercheurs en sécurité informatique de SentinelOne ont découvert une faille de sécurité critique dans Microsoft Defender, anciennement Windows Defender. Cette vulnérabilité était présente depuis près de 12 ans, et elle permettait à un attaquant d’exécuter du code malveillant à…