Actualité sur le système d'exploitation Windows 10 de Microsoft

Dernière version du système d’exploitation Windows qui soufflera cette année sa 35e bougie, Windows 10 est installé par défaut sur la très large majorité des ordinateurs PC vendus. Publié en 2015, il succède à Windows 8.1 tout en conservant le style graphique Metro qu’il avait introduit. La principale différence avec son prédécesseur est le retour du menu démarrer, à mi-chemin entre celui qui était présent sur Windows 7 et l’écran de démarrage de Windows 8. Il avait, au moment de sa sortie, la lourde charge de faire oublier la mauvaise réception par le public du remplaçant du très apprécié Windows 7.

11 versions différentes de Windows 10

Génération après génération le système de licence de Windows se complexifie. S’il n’était déjà pas simple pour le grand public de savoir s’il devait choisir l’édition Familiale Basique ou Familiale Premium de Windows 7, dorénavant, le système d’exploitation se décline dorénavant en 11 versions. Les 2 versions les plus courantes sont les éditions Famille et Professionnel, laquelle ajoute la gestion de l’Active Directory, le Bureau à distance, Bitlocker, Hyper-V et Windows Defender Device Guard. En plus des versions Entreprises, Windows 10 existe en versions « S », très limitée, « Education » pour les étudiants, « IOT » pour l’électronique embarquée comme les Raspberry Pi ou même en version « X » prévue pour les appareils mobiles double écran comme les Surface Neo ou Surface Duo.

Un retour aux sources sans négliger les écrans tactiles

Windows 10 revient aux fondamentaux de Windows en réinstaurant le menu Démarrer qui avait été le signe distinctif de l’OS depuis sa version 95. Microsoft avait choisi de le remplacer par un écran de démarrage, cela avait été mal reçu par les utilisateurs qui y avaient perdu tous leurs repères. Microsoft n’a pas pour autant abandonné son système de tuiles colorées, elles aussi encore présentes dans Windows 10, mais moins centrales. Ainsi que l’on vienne de Windows 7 ou de Windows 8, le menu Démarrer sera immédiatement familier. Windows 10 est prévu pour s’installer sur PC fixes ou portables, mais également sur tablettes tactiles équipées de processeurs x86. Conçu pour reconnaitre l’environnement sur lequel il fonctionne, Windows 10 adapte son interface. En format tablette, le menu Démarrer prendra un aspect similaire à Windows 8 et ses tuiles. Connecté à un clavier, il redevient un Windows classique pour PC.

Des nouveautés bienvenues

Parmi les nouveautés longtemps attendues, les bureaux virtuels font enfin leur arrivée. Très visiblement inspirés du mode Exposé que l’on trouve sur Mac OS, ils permettent de basculer d’un bureau à l’autre. Là encore l’utilisation de l’écran tactile a été pensée. Un autre ajout majeur est la zone de notifications. Désormais, elles sont regroupées dans une barre à droite de l’écran. On trouvera donc à la fois les alertes prévenant qu’un email est arrivé, qu’une mise à jour est disponible, que l’antivirus n’est plus à jour, etc. C’est là aussi que sont rassemblés les raccourcis comme l’Assistant de concentration, le VPN, la connexion à un projecteur, etc.

Cortana, l’assistance vocale à tout faire

L’assistance vocale Cortana introduite dans Windows 8.1 fait dorénavant partie intégrante de Windows 10. Elle est capable de répondre avec succès à une grande partie des requêtes qui lui sont soumises. Elle est tellement bien intégrée à Windows 10 qu’elle sera présente pour guider l’utilisateur même dans l’installation du système d’exploitation. Bien sûr, il est possible de la désactiver ou de changer la façon d’interagir avec elle, comme lui faire répondre à la phrase « Hey Cortana » ou lui préférer une activation manuelle. Pour gérer au mieux les préférences, Microsoft oblige à lier Windows à son compte Microsoft, ce que tout le monde n’appréciera pas.

Un prix de licence élevé

Windows 10 était proposé en tant que mise à jour gratuite depuis Windows 7 et Windows 8 pendant sa première année. Ce délai étant passé, il vous faudra acheter une licence si Windows 10 n’est pas fourni en standard sur votre ordinateur. Sur le site de Microsoft, une licence Famille coûte 145 euros tandis que la version Professionel commence à 259 euros. Bien sûr, de nombreux sites proposent des licences bien moins chères. Quand il ne s’agit pas tout simplement d’une arnaque, ce sont des licences OEM, c’est-à-dire qu’elle sera liée aux composants du PC sur lequel Windows 10 est activé. Il faudra donc en racheter une dans le cas du remplacement de l’ordinateur.

chromeImg02 1

Windows 10 fonctionne maintenant à 100% sur les Chromebook

Chrome OS a désormais un nouveau tour dans son sac. Il est en effet possible d’y faire tourner Windows 10 grâce à la société Parallels, qui propose une virtualisation de l’OS de Microsoft. A noter que cette solution...

Voir plus d'articles