Test du Google Pixel 3 XL : vous n’êtes pas prêts pour ça !

test google pixel 3 xl

Maj. le 4 novembre 2018 à 19 h 02 min

Les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL débarquent en France ! Le géant de Mountain View aura attendu son troisième smartphone pour se lancer dans l’Hexagone. Les précédentes moutures avaient impressionné à bien des égards, notamment pour leur qualité photo incomparable. Qu’en est-il des Pixel 3 et Pixel 3 XL ? Nous avons testé le plus grand des deux pendant plusieurs jours. Verdict ?

test google pixel 3 xl

En 2016, Google faisait une entrée remarquée sur le marché des smartphones. Le géant américain lançait pour la première fois son smartphone maison « made by Google ». Jusqu’alors, la marque comptait sur le savoir-faire d’autres constructeurs pour ses smartphones Nexus.

Malheureusement, les français n’ont pas eu la chance de voir débarquer les deux premières versions des smartphones de Google, les Pixel. En 2018, l’américain part à l’assaut du monde. Il a démontré son savoir-faire, notamment avec les excellents Pixel 2 et Pixel 2 XL, dans quelques pays. Le géant souhaite confirmer avec ses Pixel 3 et Pixel 3 XL en s’installant dans d’autres zones géographiques. Google souhaite-t-il devenir le rival naturel d’Apple ? Sans doute, mais il ne le dira pas.

Quoi qu’il en soit, les nouveaux Pixel sont positionnés comme des concurrents directs de l’iPhone XS et de l’iPhone XS Max. Google est-il à la hauteur ? Propose-t-il la meilleure expérience d’Android ? Nous avons utilisé le Pixel 3 XL pendant plusieurs jours. Voici notre test complet.

Notre test du Google Pixel 3 XL en vidéo !

Plus de vidéos sur notre chaîne Youtube PhonandroidTV

Fiche technique

 Google Pixel 3Google Pixel 3 XL
Prix859€ (64 Go)
959€ (128 Go)
959€ (64 Go)
1059€ (128 Go)
Dimensions145.6 x 68.2 x 7.9 mm158 x 76.7 x 7.9 mm
Poids148 g 184 g
Ecran5.5" OLED6.3" OLED
DéfinitionFull HD+ (2160 x 1080) 18:9
443ppp
Verre Corning Gorilla 5
Compatible HDR (certification UHDA)
Niveau de noir maximal
Profondeur totale 24 bits ou 16,77 millions de couleurs
QHD+ (2960 x 1440), 18,5:9
523ppp
Verre Corning Gorilla 5
Compatible HDR (certification UHDA)
Niveau de noir maximal
Profondeur totale 24 bits ou 16,77 millions de couleurs
Photo / vidéoArrière : 12.2 MP Dual Pixel, f/1.8
Avant : 8 MP (f/1.8)+8MP (f/2.2 grand angle 97°)

Video (arrière) : 4K à 30fps
1080p à 30, 60 ou 120 fps
720p à 30, 60 ou 240 fps

Vidéo (avant) : 1080p à 30 fps
720p à 30 fps
480p à 30 fps
Arrière : 12.2 MP Dual Pixel, f/1.8
Avant : 8 MP (f/1.8)+8MP (f/2.2 grand angle 97°)

Video (arrière) : 4K à 30fps
1080p à 30, 60 ou 120 fps
720p à 30, 60 ou 240 fps

Vidéo (avant) : 1080p à 30 fps
720p à 30 fps
480p à 30 fps
OSAndroid 9.0 Pie + Pixel LauncherAndroid 9.0 Pie + Pixel Launcher
Mémoire interne64/128 Go64/128 Go
MicroSDNonNon
ConnectivitéWiFi 802.11 a/b/g/ac 2x2 MIMO 2,4 GHz et 5 GHz, WiFi Direct, Bluetooth 5.0, certifié DNLA, Google Cast

4G cat.16 (1 Gbit/s en téléchargement, 75 Mbit/s en importation) compatibles toutes bandes françaises
WiFi 802.11 a/b/g/ac 2x2 MIMO 2,4 GHz et 5 GHz, WiFi Direct, Bluetooth 5.0, certifié DNLA, Google Cast

4G cat.16 (1 Gbit/s en téléchargement, 75 Mbit/s en importation) compatibles toutes bandes françaises
NFCOuiOui
SoCSnapdragon 845Snapdragon 845
RAM4 Go4 Go
Capteur d'empreintes /
reconnaissance faciale
Oui / NonOui / Non
Résistance à l'eauIP68IP68
Batterie2915 mAh3430 mAh
Port de chargeUSB type C (v3.1)USB type C (v3.1)
Recharge rapideOuiOui
Recharge Qi sans filOuiOui
ColorisSimplement Noir
Résolument Blanc
Subtilement Rose
Simplement Noir
Résolument Blanc
Subtilement Rose

Design

Oui le Pixel 3 XL ressemble comme deux gouttes d’eau au Pixel 2 XL. Mais pour le public français, cela n’a aucune importance puisque les smartphones de Google débarquent pour la première fois dans nos contrées. Les Pixel ont toujours eu un aspect particulier, original. Le Pixel 3 XL ne déroge pas à la règle. Il reprend le design deux tons (deux textures différentes sur le dos) de ses aînés. Google a fait le choix d’un revêtement en verre hybride et d’un cadre en aluminium.

test google pixel 3 xl design

Deux textures recouvrent le dos du Pixel 3 XL : un verre glossy sur la partie supérieure, et un verre « soft touch » (doux au toucher) sur une plus grande surface. L’avant et l’arrière du smartphone sont protégés par un verre Corning Gorilla 5. Le lecteur d’empreintes et l’unique capteur photo arrière sont discrets et parfaitement bien intégrés. Google a apposé son logo en bas.

Le choix du design deux tons ne fait pas l’unanimité. Soit on aime, soit on déteste. Google a au moins le mérite de proposer quelque chose de différent. Le Pixel 3 XL se reconnaîtrait parmi 1000 smartphones. C’est assez rare pour le souligner.

test google pixel 3 xl performances

Le verre « soft touch » a un atout considérable par rapport aux autres smartphones en verre : il marque moins les traces de doigts. C’est un constat que nous faisions également avec le OnePlus 6 et son dos en verre mat. S’il est allergique aux traces de doigts, le revêtement « soft touch » aime la glisse. Heureusement le Pixel 3 XL est étonnamment léger (184 g). S’il a tendance à glisser des mains, il reste en revanche très sage sur une surface plane.

Sur la bordure inférieure, Google a intégré le port USB-C et le port nano-SIM. A droite les touches on/off et de volume sont réunies. Et c’est tout. Le constructeur a joué la carte du minimalisme. Seule déception : l’absence de port jack 3.5mm, comme sur les précédentes versions.

De face, le Google Pixel 3 XL est beaucoup moins sexy. Comme la plupart des constructeurs, Google a cédé à la tentation de l’encoche. Et quelle encoche ! Sa taille imposante a valu quelques railleries à la firme de Mountain View sur les réseaux sociaux. Si elle surprend dans les premiers instants, l’encoche est vite oubliée. J’y reviendrai dans la partie « écran ».

test google pixel 3 xl interface navigation

Le menton du Pixel 3 XL a sans doute été dessiné par les frères Bogdanov. Mais pour sa défense, il renferme l’un des deux haut-parleurs stéréo. C’est dommage car les bordures latérales sont très fines. Nous aurions aimé une intégration à la sauce Sony Xperia XZ3, exemplaire.

test google pixel 3 xl fiche technique

Dans l’ensemble, la prise en main du Pixel 3 XL est bonne. Ni trop large, ni trop grand, il peut même être utilisé à une main à condition de ne pas vouloir accéder à la partie supérieure de l’écran. Malgré sa légèreté il semble robuste. Et il est certifié IP68. Certes, on ne pourrait pas qualifier le Pixel 3 XL de bijou. Les finitions ne sont pas comparables à celles d’un Galaxy Note 9, d’un iPhone XS Max ou encore d’un Sony Xperia XZ3. Mais il est original et agréable en main.

Ecran

Dans la bataille des écrans, Samsung, Apple et Sony font course en tête. Mais ça, c’était avant le Pixel 3 XL. Le nouveau smartphone de Google est doté du plus bel écran qu’il nous ait été donné de tester. Le géant américain a opté pour une dalle OLED flexible de 6,3 pouces au format 18,5:9 avec protection en verre Corning Gorilla 5. Si le Pixel 3 se contente d’une définition Full HD+, la version XL affiche une définition QHD+ (2960 x 1440 pixels) soit 523 ppp (contre 443 ppp pour le Pixel 3). La compatibilité HDR (certification UHDA) vient couronner le tout.

test google pixel 3 xl ecran

Google a insisté sur les contrastes (rapport de 100 000:1) et la profondeur du noir (24 bits ou 16,77 millions de couleurs). Le résultat ? Une merveille. Le Pixel 3 XL détrône tous les concurrents. Les couleurs sont justes, équilibrées et marquées. Google permet en prime de choisir parmi trois modes d’affichage selon les goûts de chacun. Si le mode par défaut est selon nous le plus beau, les modes « naturel » (sRGB) et « contrasté » (sRGB +10%) raviront les utilisateurs préférant les couleurs moins brillantes.

Sous tous les angles les noirs sont d’une profondeur incomparable. Les reflets sont parfaitement maîtrisés grâce notamment à une excellente luminosité. A côté d’un iPhone XS Max, d’un Sony Xperia XZ3 ou d’un Galaxy Note 9, le smartphone de Google parvient à creuser l’écart. L’écran du Pixel 3 XL est sublime, l’excellence parmi les grands.

test google pixel 3 xl recharge sans fil

Si la qualité est au rendez-vous, l’intégration n’est pas la meilleure qui soit. Esthétiquement, l’encoche ne plaira pas à tout le monde. Elle est particulièrement prohéminente et plonge vers l’écran. Ce grand format s’explique par l’intégration de l’un des deux haut-parleurs stéréo et du double capteur photo frontal. Difficile de faire plus petit avec toute cette technologie intégrée.

Google propose néanmoins de recouvrir cette encoche d’une barre noire via une pirouette logicielle. La surface d’écran est réduite mais le smartphone a une meilleure symétrie. Que cette fonction soit activée ou non, les vidéos sont automatiquement diffusées au format 16:9. L’écran du Pixel 3 XL est donc une belle surprise. Une petite merveille.

Performances

Sous son magnifique écran, le Google Pixel 3 XL renferme le (presque) meilleur de la technologie. Propulsé par le processeur octocoeur Snapdragon 845 (64 bits à 2,5GHz et 1,6GHz) et 4 Go de RAM LPDDR4x, le Pixel 3 XL répond aux besoins des utilisateurs les plus exigeants. Une puce dédiée à l’intelligence artificielle complète le tout.

Comme tous les smartphones équipés du Snapdragon 845, le dernier né de Google est une petite bombe. Les benchmarks en témoignent. Au quotidien, il répond parfaitement à toutes les demandes. Que les plus inquiets se rassurent, les 4 Go de RAM sont amplement suffisants. Le Pixel 3 XL tourne comme une horloge et bascule d’une application à une autre très rapidement. Nous n’avons rencontré aucun lag, aucun bug, aucun freeze.

test google pixel 3 xl benchmarks

L’expérience de jeu est particulièrement bluffante sur le Pixel 3 XL. Le processeur combiné à la puce graphique Adreno 630 assurent de bonnes performances. On peut jouer aux jeux les plus gourmands graphiquement sans aucune crainte. Fortnite ou PUBG tournent comme une horloge avec la configuration graphique la plus élevée. Combinées à l’écran magnifique et à une qualité audio exemplaire (j’y reviendrai) les performances assurent une expérience de jeu optimale.

Le Google Pixel 3 XL n’a rien à envier aux meilleurs smartphones du marché. La puce A12 Bionic assure aux iPhone XS/XS Max de meilleures performances. Mais au quotidien, on ne le ressent pas particulièrement. Les Huawei Mate 20/Mate 20 Pro devraient également surclasser le Pixel 3 XL. Mais ce dernier a une force que son concurrent chinois n’a pas : son interface.

Interface

Sans surprise, Google compte sur le combo Android 9.0 Pie et le Pixel Launcher pour offrir une expérience d’utilisation incomparable. Et c’est réussi. L’interface du Pixel 3 XL respire la philosophie Google et ravira les fans d’Android. Tout est simple, fluide, intuitif. Si la firme de Mountain View manque d’expérience dans la conception de smartphones, elle démontre tout son savoir-faire dans le développement logiciel.

Tout en arrondis, la charte graphique est claire et colorée. Elle a du pep’s, et on adore. Comme on pouvait s’en douter, il s’agit de la meilleure expérience Android (selon nous) avec OxygenOS sur les smartphones OnePlus. L’intégration des services Google est parfaite et l’intelligence artificielle est omniprésente. Pour les plus inquiets, Google a intégré un module de sécurité Titan M. Les données personnelles sont stockées sur une puce distincte en local. Google Photos est offert en illimité pour tous les détenteurs de Pixel et Youtube Premium est offert pendant 6 mois si vous achetez le Pixel 3 ou le Pixel 3 XL avant le 31 décembre 2018.

test google pixel 3 xl interface

Sans surprise, Google Assistant est au coeur de l’expérience d’utilisation. On peut le déclencher en pressant le smartphone simultanément sur ses bordures latérales. Une fonction héritée des smartphones HTC (Google a recruté une partie du staff du taïwanais). Il est évidemment possible de le contrôler par la voix.

La grande nouveauté du Pixel 3 XL est la navigation par gestes. L’expérience d’utilisation est légèrement transformée. Le bouton « retour » n’apparaît que lorsque cette action est possible. Les autres boutons disparaissent. Une mini barre est située en bas de l’écran. Un appui court permet de revenir à la page d’accueil, un appui long de lancer Google Assistant. Pour accéder au multitâche, il faut glisser du bas au milieu de l’écran. Un swipe jusqu’en haut de l’écran donne accès au lanceur d’applications. Si les débuts sont un peu déroutants, on s’habitue vite jusqu’à ne plus pouvoir s’en passer.

Google a insisté également sur une fonctionnalité baptisée « Bien-être numérique ». Les géants de la tech (sans aucune hypocrisie bien sûr) développent ici et là des fonctionnalités visant à nous déconnecter de nos smartphones. Pour Google il s’agit de rappeler que « la technologie est au service de l’utilisateur et non l’inverse » (hum hum). L’américain a donc intégré (comme Apple dans iOS 12) une fonctionnalité permettant de suivre et gérer son utilisation du smartphone.

test google pixel 3 xl bien etre

Un dashboard nous indique le temps passé sur le Pixel 3 XL et sur quelles applications. C’est une sorte d’aide à la prise de conscience. Pour vous soigner, Google propose de limiter le temps passé sur les applications de votre choix. Exemple : vous êtes accro à Instagram, vous configurez une limitation d’utilisation à une heure dans la journée. Lorsque vous vous rapprochez de l’heure de consultation, une notification vous alerte du temps d’utilisation autorisé pour la journée. Ensuite, tout sera question de volonté. Soit vous annulez la limitation en retournant dans les paramètres, soit vous acceptez votre sort difficile et optez pour une autre activité incroyable et magique comme la lecture, le sport, la cuisine etc.

Audio

Le Google Pixel 3 est l’un des rares smartphones à intégrer deux haut-parleurs en façade. Ceci explique en partie le menton et l’encoche imposants. Cette disposition a pour avantage de profiter pleinement du son dans un usage multimédia ou jeu. On ne bouche pas la sortie audio avec sa main lorsque l’on manipule le smartphone au format paysage.

test google pixel 3 xl audio

Les deux haut-parleurs délivrent un son stéréo avec suppression du bruit. Le volume maximal est puissant et équilibré. Les aigus et les médiums sont maîtrisés. Comme tous les smartphones (à l’exception du HTC U12+ et du LG G7), le Pixel 3 XL manque de basses. Sa finesse réduit la taille de la caisse de raisonnance, et donc la puissance des basses. Toutefois, le smartphone « made by Google » figure dans le haut du panier. C’est un excellent smartphone pour regarder des vidéos ou jouer. En revanche, les voix ont tendance à avoir un son légèrement saturé, brouillé. Etrange.

Le Pixel 3 XL est livré avec des écouteurs USB-C. Google a fait le choix de ne pas intégrer de port jack 3.5mm, au grand dam de nombreux utilisateurs. Google a tout de même pensé à ceux n’ayant pas encore franchi le pas du sans fil : un adaptateur jack/USB-C est fourni dans la boîte. Gratuitement ! (tu vois Apple ce n’est pas si difficile).

Le son délivré par les écouteurs fourni est de bonne facture. Les basses sont bien plus prononcées, le son plus punchy. Google profite de son arrivée en France pour lancer également ses écouteurs sans fil Pixel Buds. En attendant le test complet, nous pouvons déjà affirmer que, pour 179 euros, ils sont surprenants à bien des égards.

Autonomie

Le Google Pixel 3 XL renferme une batterie de 3430 mAh. Google ne fait pas de fausses promesses et assure une journée d’autonomie. Android 9.0 Pie associé au processeur Snapdragon 845 permet d’optimiser la consommation d’énergie. En effet, le Google Pixel 3 XL tiendra aisément une journée pour une utilisation intensive. L’appareil photo sollicite beaucoup d’énergie, notamment à cause du traitement photo très puissant (j’y reviendrai).

Google a surtout communiqué sur le système de recharge sans fil. Le Pixel 3 XL est compatible recharge rapide 18W et recharge sans fil. Et les deux en même temps. Google a d’ailleurs annoncé le Pixel Stand, un chargeur sans fil rapide vendu 79 euros.

Pixel Stand

Le Pixel Stand n’est pas un simple chargeur sans fil. Justifie-t-il son prix ? Sans doute. Il assure 7h d’autonomie en 15 minutes de recharge. Compatible Qi il permet également de recharger d’autres smartphones compatibles. Mais seuls les Pixel 3 et Pixel 3 XL profitent de l’appairage. Kesako ?

test google pixel 3 xl pixel stand

Lors de la première recharge, une invitation à « optimiser la recharge » apparaît sur l’écran du Pixel 3 XL. Cela permet de transformer le chargeur en station connectée. Une sorte de Google Home avec écran, sans l’enceinte. De nombreuses fonctionnalités sont alors disponibles.

L’interface est transformée avec une série de raccourcis. Ils permettent notamment d’accéder à Google Assistant. On peut alors associer tous les objets connectés compatibles de la maison et les contrôler, comme avec un Google Home. Il peut être contrôlé via l’écran ou par la voix. Les services lancés apparaissent alors dans une interface personnalisée. Google permet d’ailleurs de placer le Pixel 3 XL en mode paysage.

La fonction « réveil simulateur d’Aube » permet de se réveiller en douceur. Peu avant que l’alarme ne se déclenche, la luminosité augmente progressivement avec des couleurs plus chaudes.

Enfin, la fonctionnalité « cadre photo » permet de faire défiler les photos d’un album photo disponible sur Google Photos. Si vous pouvez choisir un album dès la première configuration, il est aussi possible d’en changer, selon votre humeur.

Du côté de l’autonomie, Google a donc effectué un excellent travail. Si le Pixel 3 XL n’est pas le plus endurant des smartphones, il figure tout de même dans le haut du panier. Le Pixel Stand est sans doute la meilleure idée que Google ait eue pour pouvoir utiliser au mieux son smartphone même pendant la recharge. C’est 79 euros supplémentaires, certes, mais le jeu en vaut la chandelle.

Appareil photo

Alors que la plupart des constructeurs multiplient le nombre de capteurs photos (le Galaxy A9 de Samsung en compte 4), Google n’a équipé son Pixel 3 XL que d’un seul capteur de 12,2 MP (f/1.8-1,4μm). Comme sur le Pixel 2 la technologie Dual Pixel est de la partie. Au programme également : mise au point automatique et détection de phase double pixel, ainsi que stabilisation optique et électronique de l’image. Et c’est tout. Pas de téléobjectif, de double ou triple capteur.

test google pixel 3 xl appareil photo

Google avait démontré avec le Pixel 2 qu’il était possible d’exploiter au maximum le potentiel d’un seul capteur grâce à des algorithmes de traitement d’image puissants. Pari réussi puisqu’aucun smartphone n’a encore réussi à détrôner le Pixel 2 et le Pixel 2 XL, même un an après leur sortie.

La firme de Mountain View dit avoir encore amélioré ses algorithmes de traitement d’image. En effet, le Pixel 3 XL est tout simplement le meilleur photophone qu’il nous ait été donné d’utiliser à ce jour. C’est bien simple, dans toutes les conditions il est bien meilleur que ses concurrents. Et de loin ! La différence avec les ténors du marché ne se verra pas forcément sur les photos prises dans de bonnes conditions. Il faut vraiment avoir l’oeil pour distinguer une différence de qualité.

Mais pour les plus pointilleux, oui les clichés du Pixel 3 XL restent plus détaillés que ceux des modèles concurrents. Les couleurs sont équilibrées et les contrastes excellents. Jamais nous n’avons vu un tel piqué sur une photo de smartphone. Et que dire de la qualité des portraits, tout simplement époustouflants.

Pour réussir une telle prouesse, Google active par défaut le mode HDR+ sur l’appareil photo (vous pouvez le supprimer mais cela n’aurait pas vraiment de sens). Ce mode capture jusqu’à 8 images et les combine pour obtenir la meilleure photo possible dans toutes les conditions.

La fonctionnalité la plus bluffante sera sans doute le mode Night Sight (disponible dès le 18 octobre). Il permet de prendre des photos d’une qualité déconcertante dans des conditions de basse luminosité. Selon Google. Il y a de grandes chances pour que la marque dise vrai. Car sans cette fonctionnalité, les photos prises en basse lumière sont nettement meilleures que chez les concurrents. La quantité de détails, l’équilibre des couleurs et les contrastes sont incroyables.

Photo du fond d’un sac entrouvert

Photo prise sac fermé (source de lumière très faible)

Google a également amélioré le traitement des sujets en mouvement. Pour mieux saisir l’instant, le constructeur a développé ce qu’il baptise « l’autofocus en mouvement ». Pour faire simple, lorsque l’utilisateur prend une photo, il n’a qu’à toucher le sujet qu’il souhaite suivre. La mise au point se fera automatiquement même si le sujet bouge. Evidemment, pour des résultats nets, il ne faut pas que le sujet se déplace à toute allure, mais là encore les résultats sont incomparables.

La fonction « Zoom Haute Résolution » permet au Pixel 3 XL de se passer d’un téléobjectif. Le Huawei P20 Pro par exemple en a besoin pour capturer des photos en zoom x2, x3 et x5 sans perte de qualité. Le Pixel 3 XL lui peut compter sur la puissance de l’algorithme de traitement pour obtenir des résultats tout aussi impressionnants en zoom x2, avec un seul capteur. En revanche, en x3 ou x5 les clichés se dégradent légèrement avec un peu de grain et de bruit.

Nous avons gardé le meilleur pour la fin : la fonction « Top shot ». Grâce au machine learning, le Pixel 3 XL est capable de détecter des éléments clés d’une bonne prise de vue : les sourires, les yeux, le flou, les regards, la mise au point. Lorsque l’utilisateur capture une photo, « Top Shot » en capture en réalité plusieurs, avant et après que l’utilisateur a shooté. Il choisit automatiquement la meilleure photo selon lui, mais l’utilisateur peut tout de même parcourir une mini-pelicule et choisir la photo idéale. Cela permet d’éviter les photos avec des sujets aux yeux fermés par exemple.

Merci à Giovanni d’avoir accepté de jouer l’Instagrameur :p

Capteur frontal

Si l’encoche du Pixel 3 XL est si imposante, c’est parce qu’elle renferme un double capteur de 8 MP (f/1.8, champ de vision 75°) + 8MP (f/2.2, grand angle 97°). Là encore, la qualité est époustouflante. Les photos sont détaillées, et les couleurs maîtrisées. Il s’agit probablement du meilleur capteur frontal du marché. La qualité des autoportraits est particulièrement impressionnante. Et de nuit, les clichés sont incomparables. Vous pouvez prendre un selfie à 4h du matin après une nuit bien arrosée, vous serez beau/belle quand même.

test google pixel 3 xl ecran encoche

Google a multiplié les fonctionnalités pour que l’expérience soit plus fun. Le mode Photobooth détecte les sourires, les grimaces ou les mouvements. Il capture automatiquement la photo sans que l’utilisateur n’ait besoin de toucher au smartphone. Grâce à son capteur grand angle, le Pixel 3 XL est également capable de prendre des selfies de groupes. Là encore c’est très intuitif et très réussi. L’algorithme supprime l’effet « fish-eye » que l’on trouve habituellement sur les photos prises en grand angle.

Selfie de groupe

Autoportrait

Enfin, plus anecdotique, le mode « Playground » permet d’exploiter la réalité augmentée. Il est possible de faire apparaître des personnages sur les photos. Vous pouvez par exemple prendre un selfie avec Iron Man. C’est fun mais peu utile.

Vidéo

Le Google Pixel 2 était une référence en vidéo notamment pour la qualité de stabilisation. Le Pixel 3 XL s’améliore encore et fait sans doute partie des meilleurs smartphones pour les vidéastes, si ce n’est le meilleur. Seuls les haut de gamme de Samsung peuvent rivaliser.

La stabilisation optique ne fonctionne que sur l’appareil photo arrière. S’il est possible de filmer en 4K à 30fps, Google précise que la stabilisation est meilleure en 1080p à 60fps. La caméra frontale, elle, bénéficie tout de même d’une stabilisation numérique. Pas de 4K mais du Full HD.

Dans les deux cas, les résultats sont impressionnants. Les images sont particulièrement bien stabilisées. Nous filmons parfois au smartphone à la rédaction à l’aide d’un gimbal. Avec le Pixel 3 XL, il nous est arrivé de filmer sans le gimbal, sur le pouce, avec des résultats détonnants.

Vous l’aurez compris, le Google Pixel 3 XL est la nouvelle référence de la photo sur smartphone. Google démontre à quel point l’optimisation logicielle du traitement photo est importante. Avec un seul capteur, l’américain parvient à détrôner la concurrence, et de loin. L’iPhone XS Max par exemple semble bien loin du Pixel 3 XL. Même Samsung avec son Note 9 et Sony avec son Xperia XZ3 sont dépassés. Reste à voir ce que nous a réservé Huawei avec son Mate 20 Pro et son triple capteur photo.

DAS

S’il y a bien une critique récurrente visant les constructeurs de smartphone, c’est le débit d’absorption spécifique. Celui-ci est un indice qui montre quelle quantité d’ondes le corps absorbe dans différentes zones (généralement la tête). Alors que certains comme les Note brillent par leur faible impact, les Pixel 3 et Pixel 3 XL ne sont pas franchement de bons élèves. Le Pixel 3 XL avec 1,39 W/Kg et le Pixel 3 avec 1,33 W/Kg se placent ainsi de ce point de vue parmi les pires smartphones du marché. Un point qu’il convient de souligner, d’autant que la situation s’améliore chez la plupart des grands constructeurs de smartphones.

Prix et date de sortie

Le Google Pixel 3 XL est dores et déjà disponible en précommande au prix de 959 euros en version 64 Go. La version 128 Go est facturée 1059 euros. Le Pixel 3 est proposé à 859€ (64Go) et 959€ (128Go). Ils sont commercialisés en 3 coloris : Simplement Noir, Résolument Blanc et Subtilement Rose. La sortie nationale est prévue le 2 novembre 2018.

test google pixel 3 xl review

La marque lance également ses coques de protection maison, en tissu (le même que sur le Google Home), à 45 euros. Le Pixel Stand est lui proposé au tarif de 79 euros. Les écouteurs sans fil Pixel Buds sont vendus 179 euros. Notons que Google offre un accès illimité à Google Photos. 6 mois d’abonnement à Youtube Premium sont également offerts pour l’achat d’un Pixel 3 ou Pixel 3 XL avant le 31 décembre 2018.

En franchissant la barre des 1000 euros, Google place son Pixel XL 3 au rang d’un iPhone XS ou d’un Samsung Galaxy Note 9. Un pari risqué puisque l’américain fait son entrée sur le marché des smartphones en France. Google France a annoncé une vaste opération de communication pour accompagner le lancement des Pixel 3 et Pixel 3 XL.

Les dernières infos sur les Google Pixel 3

Notre avis sur le Google Pixel 3 XL

Si son design ne fait pas l'unanimité, le Google Pixel 3 XL est sans doute e smartphone le plus complet du marché à l'heure actuelle. Performant, endurant et doté d'un système de recharge sans fil rapide unique sur le marché, il est surtout le champion toutes catégories de la photo. Il est également le smartphone Android le mieux optimisé du marché avec un suivi des mise à jour incomparable. Son prix peut paraître élevé mais Google fait quelques cadeaux : Google Photos en illimité, Youtube Premium pendant 6 mois. Comparé à un iPhone XS Max à 1259 euros, le Pixel 3 XL paraîtrait presque abordable.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test du Blackberry KEY2 LE : le clavier physique à petit prix

Blackberry persiste et signe avec le clavier physique. Après l’excellent KEY2, le constructeur lance le KEY LE, une version light de son modèle haut de gamme. Le petit nouveau ressemble comme deux gouttes d’eau à son grand frère mais est proposé à un prix plus abordable. Que vaut le smartphone à clavier physique à petit prix ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi Max 3 : finalement la taille ça compte

Le Xiaomi Mi Max 3 a passé quelques jours en notre compagnie et il est temps de faire un point complet sur ce smartphone hors norme. Sa fiche technique, son design, ses performances, l’interface, l’appareil photo et l’autonomie,… nous passons…