Tesla : la conduite entièrement autonome arrive avant la fin de l’année selon Elon Musk

Tesla, par l’entremise de son PDG Elon Musk vient d’annoncer que le mode de conduite entièrement autonome pourrait arriver avant la fin de l’année. Il sera accessible aux clients ayant souscrit au programme d’accès anticipé de la marque. Le déploiement de la version stable est attendu pour 2020.

Tesla conduite autonome

Lors de sa dernière présentation destinée aux investisseurs, Elon Musk a annoncé le déploiement de l’option de conduite entièrement autonome dans les prochaines semaines. Le patron de Tesla assure que l’entreprise est sur la bonne voie pour respecter son calendrier, même si la certitude n’est pas encore de mise. Au rythme de l’évolution des mises à jour, une version bêta pourrait donc être prête avant la fin de l’année.

Tesla : Elon Musk promet la conduite entièrement autonome avant fin 2019

L’option sera proposée dans un premier temps aux membres du programme d’accès anticipé qui reçoivent les mises à jour en version bêta avant tout le monde. Pour en profiter, ces derniers devront en plus disposer du nouveau processeur FSD présenté en avril dernier en plus de l’option de conduite entièrement autonome dont le prix est passé de 5300 à 6300 € en mai dernier. Tesla a déjà annoncé qu’il augmentera encore de 1000 € le 1er novembre. Il faut s’attendre à une évolution du prix tous les 2 à 4 mois.

La fiabilité de la conduite 100% autonome fait débat depuis plusieurs mois malgré les annonces pompeuses de Tesla. L’Autopilot devra être en mesure de contrôler entièrement le véhicule à des vitesses moyennes, de gérer les feux de signalisation, les intersections et autres circonstances complexes. Les prochaines mises à jour sont censées combler ces lacunes. De nombreux observateurs mettent toutefois en doute cette conduite autonome dans toutes les circonstances sans intervention humaine.

Lire égalementTesla : Autopilot, Smart Summon… l’Europe veut assouplir les règles

Elon Musk n’a pas manqué d’apporter des clarifications. Il admet que la bêta ne sera pas « suffisamment fiable pour se passer de l’attention du conducteur », mais l’Autopilot pourra offrir cette possibilité « en milieu d’année prochaine ». La méfiance s’impose d’autant plus que la fonctionnalité Smart Summon qui est l’une des étapes importantes de la conduite 100% autonome n’est pas encore au point malgré les promesses de la marque. Des incidents ont été rapportés à plusieurs reprises ces dernières semaines. En dépit des critiques, Elon Musk reste confiant sur le respect du calendrier de Tesla. La marque annonce notamment le lancement d’une flotte de robo taxis sans chauffeurs dès 2020.

Source : The Verge



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Volkswagen confirme la livraison de son ID.3 pour l’été 2020

Lancées en mai 2019, les précommandes de l’ID.3 seront bien honorées à la mi-2020, comme Volkswagen l’avait promis à l’époque. Le constructeur allemand vient en effet de confirmer que ses clients pourront, d’ici quelques mois, prendre le volant de la…