Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour la conduite 100% autonome

Maj. le 8 juillet 2019 à 16 h 40 min

Tesla a dévoilé son tout nouvel ordinateur de bord qui permettra à ses voitures électriques de rouler toutes seules sans intervention humaine. Au cœur du dispositif, on retrouve une puce beaucoup plus puissante conçue cette fois-ci par Tesla lui-même au détriment de la plateforme « Drive » de Nvidia. Ce dernier a reconnu volontiers que le nouveau matériel de Tesla « a mis la barre encore plus haut pour la conduite autonome ».

Tesla voitures autonomes

Elon Musk a annoncé cette semaine le lancement d’un nouveau réseau de robotaxis autonomes avec un système de réservation à la Uber. Au cœur de ces véhicules se trouve un nouvel ordinateur de bord destiné à la conduite entièrement autonome. Sa puce FSD (Full Seflf-Driving) est d’une puissance de 144 TOPS, contre 21 TOPS seulement pour la précédente puce Nvidia. Conçue par Tesla, elle est produite dans des usines de Samsung sous la supervision de Pete Banno, vice-président de l’ingénierie hardware chez Tesla et précédemment responsable de la production des puces mobiles chez Apple.

Tesla : vers des voitures 100% autonomes en 2020 avec son ordinateur de bord FSD

L’autonomie de conduite des Tesla est pour le moment limitée. On parle encore d’assistance à la conduite, ce qui nécessite l’attention constante du conducteur. Mais selon Elon Musk, les puces Tesla utiliseront « un logiciel complet qui permettra une conduite entièrement contrôlée par ordinateur dans toutes les conditions pouvant être gérées par un humain ». On s’attend donc à ce que le niveau d’autonomie soit de 4 ou 5 d’ici 2020. Dans les deux cas, l’ordinateur n’aurait pas besoin de l’intervention du conducteur.

Pour Elon Musk, les voitures électriques de Tesla disposent déjà de « tout le nécessaire pour une conduite autonome ». Tout ce que l’entreprise doit faire est « d’améliorer le logiciel ». Toutes les Tesla Model S, X ou 3 sorties d’usine sont désormais équipées du nouvel ordinateur de bord. Les modèles déjà commercialisés pourront bénéficier d’une mise à jour matérielle payante. Pour avoir la nouvelle puce Full Self-Driving, le client devra débourser 5000 $ supplémentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Tesla chute en bourse malgré des livraisons record

Tesla a annoncé avoir livré 97 000 voitures électriques au troisième trimestre de 2019, soit 2000 unités de plus qu’au trimestre précédent. L’entreprise réalise son meilleur score en termes de livraisons mais cela n’a pas empêché son action de dégringoler…