Squid Game : un collégien a été tabassé pendant un jeu tiré de la série Netflix

 

Squid Game est à l'origine d'un nouveau fait divers. Inspirés par les jeux cruels de la série Netflix, des collégiens de Toulouse ont passé à tabac un de leurs camarades de classe pendant la récréation. En réaction, le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a demandé aux parents de prendre leurs responsabilités. 

squid game

Squid Game, la dernière série événement de Netflix, rencontre un succès colossal dans le monde. Depuis son arrivée dans le catalogue, la série a été regardée par 142 millions d'abonnés, soit deux tiers des clients de la plateforme. Le succès du show a donné un coup de fouet au parc d'abonnés de Netflix. Grâce à Squid Game, Netflix a gagné 4,4 millions d’abonnés en un trimestre.

Malheureusement, le succès Squid Game s'est exporté jusque dans les écoles. Dans de nombreuses cours de récréation, des élèves reproduisent les jeux cruels aperçus dans la série Netflix. En Belgique, plusieurs enfants ont été sanctionnés après avoir joué à des jeux ultra violents pendant la récréation.

La violence de Squid Game se propage dans les cours de récré

Dans ce contexte, un élève de 5ème d’un collège de l’ouest toulousain a été passé à tabac par ses camarades, rapportent nos confrères de France 3. Ce jeudi 14 octobre 2021, des collégiens jouaient innocemment à 1, 2, 3 Soleil quand l'un d'entre eux a décidé de s'inspirer de la version vue dans Squid Game. L'un des enfants a en effet proposé que “celui qui bouge, on le tabasse”. 

Comme l'explique la maman du collégien passé à tabac, l'enfant a pris peur face à ces nouvelles règles. “Mon fils a pris peur et a alors voulu arrêter de jouer. Pour ses camarades, il a bougé ! Ils se sont alors mis à lui courir après. Il s'est enfui, mais l’un de ses copains lui a fait un croche-patte dans un coin du collège. Une fois à terre, ils se sont tous mis à le taper à coups de pied au ventre et à la tête !”, explique la maman, qui vient de déposer une plainte dans un commissariat de Toulouse pour “violences aggravées”. Elle assure que son fils “a encore mal au ventre et ne mange plus depuis l'agression”. 

D'après le corps enseignant, il ne s'agit pas d'un cas isolé. “Il est frappant de voir dans la cour de récré, dès qu’on la traverse, des comportements d’élèves qui se frappent gratuitement, et qui dès qu’on leur en fait la remarque, nous rétorquent “on joue”. Et cela concerne tous les niveaux” témoigne un enseignant interrogé par France 3.

Lire aussi : Squid Game affole les compteurs et devient le meilleur lancement de l’histoire de Netflix

Face à l'ampleur des dérives, le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a exhorté les parents à ne pas laisser leurs enfants regarder la série, qui est d'ailleurs interdite aux moins de 16 ans en France. “Tout cela nécessite une vigilance de tous. Je m'adresse aux parents en particulier. Il faut être très attentif. Les enfants ne doivent pas abuser des écrans”, affirme Jean-Michel Blanquer. Que pensez-vous de la situation ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : France 3



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !