iPhone 13 : les fournisseurs de composants abandonnent Samsung au profit d’Apple

 

Alors que le nombre de cas de Covid-19 grimpe en Asie du Sud-Est, certains fournisseurs d’Apple n’ont d’autres choix que de fermer leurs usines. De ce fait, les délais de livraison de l’iPhone 13 s’allongent progressivement, ces derniers étant déjà relativement élevés. Pour contrecarrer le phénomène, Apple passe de nombreuses commandes auprès d’autres partenaires, alors contraints de laisser de côté leurs autres clients.

iphone 13 pro
Crédit : Apple

On s’y attendait, se procurer un iPhone 13 relève du parcours du combattant. Déjà, lors des précommandes, il a été bien difficile de mettre la main sur le smartphone à cause de nombreux bugs du site, causés par une trop forte affluence. La situation n’est guère mieux dans les magasins physiques. Les utilisateurs hargneux n’hésitent pas à prendre d’assaut les centres commerciaux dans l’espoir de repartir avec le précieux sésame. Face à un tel engouement, Apple peine à raccourcir les délais de livraison.

Ce contexte est déjà un terreau propice pour rallonger l’attente des acheteurs. Bien évidemment, la pandémie et la pénurie de composants n’arrangent rien. Au Vietnam notamment, où se trouvent plusieurs fournisseurs d’Apple, les cas de Covid-19 sont en hausse depuis plusieurs semaines. Aussi, les usines ferment, accentuant la pression sur la firme de Cupertino. Alors que les premières livraisons rencontrent déjà du retard, ceux n’ayant pas encore reçu leur iPhone 13 risquent fort de devoir faire preuve d’encore plus de patience.

Le manque de composants force Apple à se tourner vers d’autres fournisseurs

L’un des coupables est le nouveau capteur photo de l’iPhone 13. Jusqu’à maintenant, la stabilisation optique de l’image était réservée à l’iPhone 12 Pro Max. Apple possède ainsi un stock conséquent de capteurs photo compatibles lui permettant de produire les smartphones équipés. Seulement voilà, cette année, la firme a étendu cette fonctionnalité à l’ensemble des iPhone 13. À ce jour, les fournisseurs n’ont plus de stock suffisant pour produire les capteurs photo.

« Les fournisseurs peuvent encore produire les nouveaux iPhone, mais il y a un déficit d’approvisionnement [car] les stocks de modules de caméra sont en train de s’épuiser », explique une source interne chez un fabricant. « Nous ne pouvons rien faire d’autre que de surveiller chaque jour la situation au Vietnam et d’attendre qu’ils augmentent leur production ».

Sur le même sujet : iPhone 13 — voici combien d’heures il faut travailler pour acheter le nouveau smartphone d’Apple

À l’heure actuelle, il faut attendre cinq semaines en Chine et au Japon, deux des plus gros marchés d’Apple, pour se faire livrer son iPhone 13 Pro. Aux États-Unis, le délai est de quatre semaines, selon le site du constructeur. Même les modèles les moins populaires, comme l’iPhone 13 Mini, rencontrent des retards de livraison.

iPhone 13 pro max 120Hz

Apple monopolise les fournisseurs de composants en Asie du Sud-Est

Alors qu’Apple espère vendre 100 millions d’iPhone 13 d’ici la fin de l’année, la situation actuelle lui met de sacrés bâtons dans les roues. Afin de compenser le manque à la production au Vietnam, la firme de Cupertino répercute ses besoins sur d’autres fournisseurs, notamment au Japon et à Taïwan. Ces derniers se retrouvent donc à devoir gérer une augmentation aussi soudaine que faramineuse des commandes d’Apple avec celle de ses concurrents, comme Samsung, Xiaomi ou encore Huawei.

Selon un rapport de Digitimes, le choix a été rapide pour beaucoup d’entre eux. Ils sont en effet plusieurs à avoir décidé de ne plus produire que les iPhone 13, au détriment des smartphones des autres constructeurs. La raison est simple : alors qu’Apple vient de sortir son nouveau flagship, Samsung a vu ses ventes baisser drastiquement au cours du troisième trismestre 2021, un constat similaire chez ses autres concurrents. Ainsi, les bénéfices pour les fournisseurs sont bien plus importants en se concentrant exclusivement sur le dernier iPhone.

Seulement, cette situation pourrait bien, à terme, porter préjudice aux constructeurs. Samsung a d’ores et déjà annulé la sortie du Galaxy S21 FE faute de composants, selon de récentes rumeurs. Le Galaxy S22, lui, est déjà en route, et les autres marques vont fiiront par avoir elles aussi besoin de leurs fournisseurs. Il est très probable que les utilisateurs doivent faire face à de forts délais de livraison chez les tous constructeurs au cours des mois à venir.

Source : Nikkei et Digitimes



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !