BFM et RMC sur les Freebox : Free tient tête à Altice-SFR, le point sur la situation

Altice-SFR demande 5 millions à Free pour diffuser les chaînes BFM TV, RMC Story et RMC Découverte sur les Freebox. Mais Le groupe de ‎Patrick Drahi n’est pas parvenu à négocier un nouveau contrat de diffusion avec Free, qui refuse de payer. Orange et Canal+ ont eux aussi annoncé leur intention de ne pas payer pour les chaînes gratuites de la TNT. On fait le point sur la situation. 

free accessibles bfm rmc freebox

« Les chaînes BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business et leurs services associés pourraient ne plus être disponibles sur les box Free à partir de cette date, si aucun accord n’est trouvé d’ici là » annonçait Altice, maison mère de SFR, dans un communiqué de presse. Le 20 mars 2019, l’accord de diffusion entre Free était arrivé à échéance.

SFR réclame 5 millions d’euros à Free pour diffuser ses chaînes sur les Freebox

La manoeuvre rappelle évidemment la guerre qui a opposé TF1 aux opérateurs français en 2018. Le groupe audiovisuel souhaitait en effet obtenir un meilleur accord financier pour les droits de diffusion de ses chaînes. Pour y parvenir, TF1 n’a pas hésité à multiplier les menaces de coupure. Après un bras de fer de plusieurs mois, les télécoms, dont Free, sont parvenus à un deal avec TF1.

« L’ensemble du marché a pourtant posé les bases d’une nouvelle relation entre éditeurs et distributeurs depuis plusieurs mois » soulignait Altice en évoquant le deal avec TF1. « Free a d’ailleurs activement participé à cette avancée en signant des accords globaux avec le Groupe TF1 et M6 » ajoute le communiqué. « Nous avons demandé à discuter depuis neuf mois maintenant. Nous sommes ouverts à la discussion. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Mais nous n’avons jamais obtenu de réponse », assurait dans la foulée Alain Weill, le PDG du groupe Altice. Il estime par ailleurs que « si Free rémunère les chaînes des groupes TF1 et M6 mais pas les nôtres, il s’agira d’une discrimination ».

De la même manière, SFR souhaite donc renégocier à la hausse son contrat de diffusion avec Free. Pour rappel, ce contrat comprend les 4 chaînes du groupe, mais aussi des services comme le replay. SFR précise que les chaînes resteront accessibles via les box d’Orange et Bouygues Télécom, dont les accords de diffusion sont toujours en cours. Pour diffuser ses chaînes sur les Freebox, SFR réclame plus de 5 millions d’euros à Free.

Free refuse de plier aux exigences de SFR

La position de Free est claire : le FAI refuse de payer pour des chaînes accessibles gratuitement à tous via la TNT. L’opérateur tenait le même discours lors de son bras de fer avec TF1 en 2018. De plus, Free estime que les services ajoutés par Altice-SFR ne valent pas ceux de groupes comme TF1 ou M6, avec qui il a fini par passer un accord. Free n’hésite pas à parler « d’une rupture abusive de contrat ». L’opérateur est prêt à l’éventualité d’une coupure. Une nouvelle option vient d’apparaître sur la Freebox Revolution. Elle permet de scanner les chaînes disponibles via le Tuner TNT. L’opérateur offre donc une alternative aux abonnés Freebox en cas de coupure du signal.

Free a ensuite assuré que les chaînes BFM et RMC resteront accessibles sur les Freebox. Thomas Reynaud, le Directeur Général d’Iliad, maison mère de l’opérateur, promet que « les abonnés Freebox continueront de recevoir BFM TV, il n’y a absolument aucun doute sur ce sujet-là ». «On n’a pas reçu de détails en termes de profondeur, en termes d’exclusivité, en termes de gestion du direct avec le startover »regrettait le directeur général.

Bien décidé à mettre la pression sur Free, Altice a ensuite diffusé sur ses chaînes un court message d’avertissement afin d’informer les abonnés Freebox de la situation. SFR a aussi menacé un site qui explique comment regarder BFMTV gratuitement en cas de coupure. Des abonnés au FAI au carré rouge ont par ailleurs commencé à se plaindre que leur box TV SFR s’allume systématiquement sur BFM TV. Certains s’interrogent s’il ne s’agit pas pour le groupe Altice d’un moyen pour gonfler artificiellement les audiences.

Free n’a pas tardé à contre-attaquer. Estimant que le traitement de l’affaire par BFM TV manque de partialité, Free s’est plaint auprès du CSA. Selon le FAI, BFM TV n’aurait pas lésiné sur les moyens pour faire valoir le point de vue de SFR au détriment du sien. Le CSA examine actuellement la plainte de Free.

Altice-SFR coupe les chaînes sur les Freebox, Free rétablit le signal !

Sans surprise, le CSA a décidé d’intervenir pour éviter la coupure de RMC et BFM. « Le CSA a proposé aux deux parties de les recevoir pour contribuer au déblocage de la situation » explique le gendarme de l’audiovisuel. Altice-SFR a accepté la proposition du médiateur et a décidé de ne pas couper ses chaînes sur les Freebox. Les deux parties sont donc repassées à la table des négociations afin de trouver un compromis. Sans succès.

Ce 4 avril 2019, les replay des chaines BFM TV, RMC Story et RMC Découverte ont disparu des Freebox. Dans la foulée, le groupe a aussi coupé le stream vidéo de BFM Business. Dans un communiqué diffusé dans les heures suivant, Altice a annoncé la coupure de ses chaînes sur les Freebox. « Malgré notre position d’ouverture et la prolongation de la période de discussions, Free a refusé de négocier un accord de distribution des chaînes. Les chaines et services associés ne sont donc officiellement, légalement et contractuellement plus mis à disposition dans la Freebox TV » explique le groupe.

Quelques heures après la coupure, Free a décidé rétablir l’accès aux chaînes BFM TV, RMC Découverte et RMC Story sur les Freebox. Iliad brandit l’obligation de diffuser les chaînes gratuites de la TNT sur les réseaux ADSL et Fibre évoqué dans « l’article 1.1 de la convention de ces chaînes avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel ». 

Quoi qu’il arrive, les Freebox permettront toujours d’accéder aux chaînes de la TNT gratuite, explique le FAI dans un message diffusé sur ses box. Altice-SFR a réagi en accusant Free de piraterie. Puis est allé jusqu’à couper les chaînes BFM et RMC de myCanal pour les abonnés Freebox avec TV by Canal. Pour parvenir à un accord avec Free, Altice-SFR a décidé de s’en remettre au CSA.

« On ne peut pas céder au diktat de Free » a assuré Alain Weil, PDG d’Altice-France. Free comme Orange rémunèrent les chaînes du groupe TF1 et M6 pour un service global qui comprend le linéaire et les services associés » Le dirigeant accuse même Free de discrimination parce qu’il refuse de négocier. Free estime que les services ajoutés de BFM et RMC ne valent pas ceux de TF1 et M6. « Les services associés aux chaînes BFM et RMC sont très peu regardés » explique Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, la maison mère de Free. Bref, la guerre est déclarée !

Bouygues Télécom et SFR auraient passé un accord, Orange et Canal+ refusent de payer !

De leurs coté, Bouygues Télécom et SFR auraient déjà passé un accord à 5 millions d’euros avec Altice. Ce n’est pas une surprise pour SFR, qui fait partie du groupe Altice. De son côté, Orange n’est pas encore concerné par une renégociation de contrat. Le contrat de diffusion de l’opérateur n’arrivera à son terme que dans plusieurs mois.

Afin de préparer le terrain, Orange a néanmoins annoncé soutenir Free. Fabienne Dulac, Directrice Générale d’Orange France estime d’entrée de jeu que la somme demandée « n’est pas en rapport avec les audiences de ces chaînes ». « Ces chaînes ont davantage besoin de nous que nous d’elles » surenchérit la responsable, consciente qu’Orange sera le prochain opérateur dans le collimateur de SFR.

Peu après la coupure, Orange a surenchéri en mettant en garde Altice-SFR. « A exiger une rémunération pour distribuer le signal de chaines gratuites de la TNT, si on tire le fil, on en viendrait à se demander pourquoi google ne nous demanderait, ainsi qu’à votre filiale @SFR de le rémunérer pour que nos clients accèdent à youtube » estime ainsi Laurentino Lavezzi, directeur des affaires publiques d’Orange.

Orange a finalement refusé de payer les chaînes BFM et RMC, comme Free. L’opérateur propose au groupe Altice de renouveler le contrat actuel, qui ne prévoit aucune rémunération, que ce soit d’un côté ou de l’autre. Le contrat d’Orange arrivera à son terme en juillet 2019.

Canal+ s’est rangé aux côtés de Free et d’Orange et refuse de rémunérer Altice-SFR pour des chaînes gratuites de la TNT. Le groupe semble par contre ouvert à l’idée de négocier sur base de services ajoutés, comme il l’a fait avec TF1 l’an dernier.

Free va-t-il continuer continuer de faire la sourde oreille aux revendications d’Altice ? Peut-il vraiment se permettre de priver les abonnés Freebox de BFM TV, « la 1ère chaîne d’information de France » d’après Altice ? Les deux opérateurs vont-ils trouver un accord ? On vous tient au courant de la suite des événements.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple TV et Airplay 2 débarquent sur les Smart TV Samsung

L’application Apple TV et le protocole Airplay 2 sont dès à présent disponibles sur une sélection de Smart TV Samsung récentes. Des télévisions LG et Sony devraient prochainement suivre et proposer une telle compatibilité.  Samsung annonce que l’application Apple TV…

Huawei prépare une TV 8K et 5G pour 2019

Huawei pourrait lancer avant la fin de l’année 2019 une TV 8K équipée d’un modem 5G. Celle-ci pourrait alors être capable de streamer sans box ni WiFi des contenus vidéo d’ultra haute qualité. Mais aussi de servir de routeur pour…

Samsung pense que les jeunes veulent des TV verticales

Samsung a annoncé un nouveau concept de TV baptisé Sero. L’appareil est équipé d’un écran rotatif permettant de regarder des vidéos en format vertical. Une proposition qui vise les jeunes et plus particulièrement les accros au smartphone qui sont habitués…

Canal+ a perdu 99 000 abonnés en France au premier trimestre 2019

Canal+ a perdu jusqu’à 99 000 abonnés en France au cours du premier trimestre 2019. Mois après mois, le groupe continue de voir son portefeuille d’abonnés se réduire sur le marché français. Malgré son carton à l’étranger, Canal+ enregistre un chiffre d’affaires en forte…