Renault crée Ampère, une marque 100 % électrique pour concurrencer Tesla

 

Deux ans après le lancement de son projet Renaulution, le constructeur automobile français vient de franchir une nouvelle étape clé. En effet, la marque au losange a annoncé la mise en place d'une toute nouvelle organisation, avec la création de cinq divisions indépendantes. Désormais, la société Ampère se chargera des activités électriques du groupe.

Renault ampère présentation
Crédits : Renault

Voilà maintenant deux ans que Renault a présenté sa mue avec le projet Renaulution, mené par le nouveau PDG du groupe Luca de Meo. Et justement ce mardi 8 novembre 2022, la marque au losange vient d'atteindre une nouvelle étape de ce plan ambitieux. En effet, il est l'heure de la “Révolution” comme l'a annoncé le grand patron.

Renault change totalement son organisation

Et autant dire que les mots sont bien choisis, puisque le constructeur va effectivement arborer un tout nouveau visage. Cela passe notamment par une organisation totalement remodelée. Désormais, Renault va décliner ses différentes activités en cinq entités distinctes et indépendantes : 

  • La société Ampère s'occupera des activités liées aux voitures électriques
  • Power regroupe les activités historiques de Renault autour des voitures thermiques et hybrides, avec en son sein une nouvelle entreprise baptisée Horse (en partenariat avec le géant chinois Geely)
  • Alpine pour le sport et la Formule 1
  • Mobilize sera consacrée aux services financiers et aux nouvelles mobilités
  • The Future is Neutral se chargera des activités liées à l'économie circulaire

Chacune de ces sociétés aura son propre directoire et ses équipes dédiées. “On peut décider de présenter un athlète sur plusieurs disciplines, ou choisir d'avoir cinq athlètes spécialisés qui concourront pour le même drapeau. Nous préférons la deuxième solution”, schématise Luca De Meo.

Crédits : Renault

Ampère, la nouvelle marque dédiée à 100% à l'électrique

De fait, Ampère sera considéré comme un constructeur automobile à part entière, qui restera toutefois sous le pavillon de Renault. Basé exclusivement en France, Ampère devra réunir pas moins de 10 000 employés sur les 100 000 salariés du groupe. Bien entendu, Renault avait déjà posé les fondations de cette nouvelle société, avec la création du pôle industriel ElectriCity dans le nord de la France.

Avec une production actuelle de 400 00 véhicules par an, Renault veut avec Ampère booster cette capacité pour atteindre le million. Le but est affiché : produire une voiture électrique en moins de 10 heures dès 2025 au sein des différentes usines hexagonales. Pour Ampère, Renault vise plus de 30% de croissance dans les huit années à venir. Par ailleurs, Renault compte introduire en bourse cette nouvelle filiale à la Bourse de Paris dès le second semestre 2023. Pas étonnant, quand on connaît les cotations délirantes des acteurs de l'électrique, Tesla en tête.

D'ici 2030, Ampère lancera pas moins de six véhicules. Certains sont déjà bien connus des utilisateurs, comme la Mégane E-Tech, les prochains Scénic, sans oublier les versions électriques des R5 et R4. Notez qu'Ampère aura pour mission de lancer le tout premier SDV ou Software Defined Véhicle de la marque, la voiture connectée de demain. Pour ce faire, Renault a signé de nouveaux accords avec Google ce mardi.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !