Mate 30 : Huawei n’utilise pas de composants américains dans ses smartphones

Maj. le 3 décembre 2019 à 16 h 47 min

Huawei n’utilise plus aucun composant d’origine américaine dans ses smartphones. Banni du marché américain sur décision de Donald Trump, le constructeur chinois est parvenu à s’affranchir de ses fournisseurs habituels. Les Mate 30 et Mate 30 Pro ne contiennent d’ailleurs aucune puce venant des Etats-Unis. 

huawei utilise plus composants américains smartphones

D’après les ingénieurs de Fomalhaut Techno Solutions et les analystes financiers de UBS, Huawei n’intègre plus de composants venus des Etats-Unis dans ses smartphones, rapportent nos confrères du Wall Street Journal. Les Mate 30 et Mate 30 Pro, les derniers flagships de la marque, ne contiennent pas de composants américains. Les experts de Fomalhaut ont visiblement démonté les deux smartphones pour s’en assurer. Tous les smartphones de la marque sortis après mai 2020 seraient concernés. Pour rappel, le Huawei P30 Pro contenait 0,9% de composants américains.

Dans le détail, Huawei a notamment remplacé l’amplificateur audio de Cirrus Logics par un composant conçu par le néerlandais NXP Semiconductors. De même, le constructeur ne s’appuie plus sur les technologies de Qorvo ou de Skyworks mais sur des composants signés Murata, une firme japonaise. Enfin, Huawei a aussi lâché les puces Wi-Fi et Bluetooth de Broadcom pour miser sur ses propres composants.

Interrogé par le Wall Street Journal, un porte parole de Huawei assure que la firme préférerait continuer à travailler avec ses fournisseurs habituels. « Cela s’avère impossible en raison des décisions du gouvernement américain, nous n’avons d’autre choix que de trouver une source d’approvisionnement alternative auprès de sources non américaines » explique le porte parole. La firme a visiblement trouvé de solides alternatives aux technologies US contenues dans ses téléphones.

Lire également : Huawei peut faire sans Google et Android – devenir numéro 1 n’est qu’une question de temps

Plus de composants américains dans les équipements 5G de Huawei

Toujours selon le Wall Street Journal, Huawei est aussi parvenu à s’émanciper des technologies américaines présentes dans ses équipements réseau 5G. « L’ensemble de notre réseau 5G est désormais dépouillé de composants venu des Etats-Unis. Nous aimerions continuer à utiliser des composants américains. C’est bon pour l’industrie américaine. C’est bon pour Huawei. Mais ça ne dépend pas de nous » assure John Suffolk, le principal responsable de la cybersécurité chez Huawei.

Dans ces conditions, les efforts de Donald Trump pour barrer l’accès de Huawei à 100% des technologies américaines disponibles dans le monde semble inutile. Néanmoins, le constructeur n’est pas encore en mesure de se passer de son partenariat avec Google et d’Android. Harmony OS, l’OS maison alternatif, n’est pas encore prêt à remplacer Android sur les smartphones.

Source : The Wall Street Journal

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Quel smartphone Huawei acheter en 2019 ?

Quel smartphone Huawei acheter ? Le constructeur chinois est devenu numéro 3 mondial en cinq ans à peine, il semble donc logique que vous vous y intéressiez. Mais le choix est large et il faut trouver le modèle qui correspond au budget. Nous vous avons préparé une petite sélection pour les modèles de 2018.

Huawei aurait demandé à ses fournisseurs de contourner l’embargo américain

Huawei encouragerait ses fournisseurs à contourner l’embargo mis en place par le gouvernement Trump, accuse Wilbur Ross, le secrétaire américain au Commerce. D’après lui, la firme chinoise demande explicitement à certains partenaires commerciaux américains de violer les lois des Etats-Unis.   Huawei demande à…