Disney+ : la formule moins chère se précise, les plus jeunes échapperont à la publicité

 

Disney doit lancer prochainement une version low-cost de son service de streaming, qui affichera notamment des publicités en contrepartie. Comme vient de le préciser la firme aux grandes oreilles, ces pubs ne devront pas heurter la sensibilité des enfants et préserver l'image de marque “familiale” de la plateforme. En outre, les plus jeunes pourront échapper aux publicités. 

disney+ formule pubs jeunes
Crédits : Unsplash

Avec ses 138 millions d'abonnés au compteur, Disney+ se porte bien, très bien même. Doucement mais sûrement, la plateforme rattrape son principal concurrent, à savoir Netflix et ses 221 millions d'utilisateurs. Des chiffres qui sonnent comme un avertissement chez Netflix, qui traverse actuellement une période difficile marquée par la perte de 200 000 abonnés.

Malgré cette bonne performance, Disney+ compte aller plus loin en diversifiant son offre. En effet, la firme aux grandes oreilles veut lancer une formule moins chère de Disney+ avec publicités incluses. Cette formule, avec laquelle Disney espère faire grossir son parc d'abonnés, sera lancée aux États-Unis d'ici la fin d'année 2022. Pas de date annoncée pour la France à l'heure où nous écrivons ces lignes.

En outre, aucune information concernant les tarifs n'a été communiqué pour l'instant. En revanche, Disney vient de donner quelques précisions sur les publicités qui seront diffusées via cette formule. D'après l'entreprise, ce nouvel abonnement devra “préserver l'image familiale” de la plateforme. Qu'est-ce que cela signifie ?

Les pubs sur l'alcool ou la politique seront interdites

Comme l'a précisé Disney ce mardi 16 mai 2022, aucune publicité relative à certains thèmes comme l'alcool, la politique ou les armes à feu ne ne seront visibles sur le service. Par ailleurs, les enfants d'âge préscolaire (entre 0 et 3 ans) pourront échapper aux publicités, à condition que les parents aient défini des profils par âge pour leurs enfants grâce au contrôle parental.

D'après la compagnie, les abonnements de Disney+ à cette formule diffuseront en moyenne quatre minutes de pubs par heure. C'est moins que la durée moyenne occupée par les pubs à la TV américaine, et cela reste compétitif par rapport à “la charge publicitaire” imposé par HBO Max, l'un des principaux concurrents de la plateforme. Pour rappel, Disney+ pourrait également prendre des mesure prochainement contre le partage de comptes, à l'image de Netflix.

Source : CNET



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !