Bitcoin : 20% des investisseurs se sont endettés pour en acheter

 

Près de 20% des personnes qui possèdent du Bitcoin se sont endettées pour en acheter, révèle une étude réalisée auprès de 3000 sondés par CoinDesk. Selon nos confrères de Bloomberg, cette pratique suscite la frayeur des banques et des organismes de régulation. Craignant que les investisseurs ne remboursent pas leur prêt, de nombreuses banques veulent interdire l'achat de cryptomonnaies. 

bitcoin

Après la hausse fulgurante de son prix fin 2017, le Bitcoin, et le marché des cryptomonnaies en général, s'est brusquement écroulé. Début février, le cours du Bitcoin est même passé sous les 6400$. Les actions des différents gouvernements, et des organismes officiels, découragent de nombreux investisseurs. Aux USA et au Royaume-Uni, des banques ont même décidé d'interdire l'achat de cryptomonnaies par cartes de crédit.

Bitcoin : seuls 52% des investisseurs ont déjà remboursé leurs dettes !

Selon l'étude réalisée par CoinDesk, 20% des personnes qui ont décidé d'investisseurs dans le Bitcoin ou dans les cryptomonnaies, ont dû s'endetter pour en acheter. De nombreux investisseurs auraient ainsi contractés un prêt auprès d'un organisme financier. Tant que le Bitcoin, l'Ethereum et le Ripple continuaient de grimper, cette pratique ne posait pas problème.

Depuis que la valeur du Bitcoin ne cesse de dégringoler, les banques s'inquiètent de la solvabilité des investisseurs. Selon l'étude de CoinDesk, seuls 52% des personnes qui se sont endettées sont déjà parvenues à renflouer leur dette. Aux yeux des banques, les investisseurs qui ont contracté un prêt comptait sur l'envolée du Bitcoin pour rembourser leurs dettes. Face au Krach du Bitcoin, les banques commencent donc à s'inquiéter pour leur argent.

Selon les analystes de CoinDesk, la méfiance des banques est en partie responsable de l'effondrement du Bitcoin. Depuis le début de l'année, la monnaie virtuelle a déjà perdu plus de 44 milliards de dollars en valeur. Autre facteur aggravant : les efforts de nombreux gouvernements pour réguler les cryptomonnaies. En France, Emmanuel Macron a même annoncé son souhait que le FMI puisse contrôler le Bitcoin. Quel avenir pour le Bitcoin et les cryptomonnaies ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin
Bitcoin : le cours chute lourdement sans effacer les gains de 2020

Le Bitcoin a connu une lourde chute ce lundi, passant d’un maximum de 34.135 euros le 8 janvier à un minimum de 22.500 euros dans les premiers échanges lundi. Depuis le cours très volatile de la cryptomonnaie s’est stabilisé autour…

bitcoin 40 000 dollars cours
Le Bitcoin passe la barre des 40 000 dollars, un record

Le Bitcoin enchaîne les records. La mère des cryptommonaies vient de franchir la barre des 40 000 dollars. En l’espace de quelques semaines, la valeur du BTC a plus que triplé. Après le crash de mars 2020, le Bitcoin profite…

record bitcoin anniversaire
Bitcoin : le cours dépasse les 30 000 dollars, du jamais vu !

Nouveau record pour le Bitcoin, qui passe cette fois-ci la barre des 30 000 dollars. La cryptomonnaie connaît une ascension fulgurante depuis l’année dernière, après que de nombreux grands investisseurs se sont intéressés à cette méthode de paiement. Toutefois, elle…

bitcoin
Trump tente de détruire le Bitcoin dans ses derniers jours de présidence

Aux Etats-Unis, le gouvernement de Donald Trump introduit de nouvelles régulations autour des Bitcoin et des cryptomonnaies. Il s’agit notamment de fortement limiter les transactions au-delà de 10 000 dollars tout en obligeant les détenteurs de portefeuilles à s’identifier auprès…

facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…