Krach du Bitcoin : les mauvaises nouvelles font chuter toutes les cryptomonnaies

Maj. le 5 février 2018 à 18 h 14 min

Le Bitcoin chute et entraîne toutes les cryptomonnaies dans sa chute vertigineuse, que ce soit l’Ethereum, le Ripple et les autres. Les annonces gouvernementales qui vont dans le sens d’une régulation des cryptomonnaies jouent un rôle dans ce désastre. Néanmoins, ce n’est pas les seules mauvaises nouvelles, le piratage de Coincheck a suscité de vives réactions chez les investisseurs qui ont rapidement vendu leurs cryptos sous le coup de la panique.

bitcoin krach chute crypto

Nous avons déjà pu le constater avec la chute du Bitcoin qui a perdu 44 milliards de dollars de valeur depuis le 1er janvier 2018. L’heure n’est plus à la fête, les investisseurs et tous ceux qui sont liés de près ou de loin à l’univers des cryptomonnaies sont rappelés à la dure réalité du marché. Ces derniers voient d’un très mauvais oeil une possible régulation de ce marché, qui leur serait pourtant bénéfique sur le long terme explique les spécialistes financiers de Boursier.

Krach du Bitcoin et des cryptomonnaies : l’heure n’est plus à la fête, les mauvaises nouvelles créent la panique

Certains états souhaitent s’immiscer dans ce marché par n’importe quels moyens mis en oeuvre. C’est par exemple le cas de la France qui souhaite réguler la cryptomonnaie, l’objectif étant de sécuriser les investissements des épargnants et lutter contre le financement du terrorisme. Pendant ce temps, c’est un véritable massacre qui a lieu pour les cryptomonnaies, au 2 février 2018.

  • Le Bitcoin chute de 16% à 8418 dollars et perd 25% de sa valeur depuis ces 7 derniers jours
  • Le Ripple tombe également de 32% et perd 40% de sa valeur depuis ces 7 derniers jours
  • L’Ethereum chute de 21% et perd 21% de sa valeur depuis ces 7 derniers jours
  • Le Bitcoin Cash dévisse de 20%
  • Le Litecoin s’éffondre de 22%

La chute est générale, Boursier rapporte que toutes les cryptomonnaies connaissent le même phénomène, Cardano, Stellar, NEM etc… Pendant ce temps, Facebook s’est mis à interdire la publicité liée aux cryptomonnaies sur son réseau social et le gouvernement indien s’est montré particulièrement menaçant. Certains y voient la volonté d’éradiquer les monnaies virtuelles dans le pays.

Ce n’est pas tout, le piratage de Coincheck a mis en évidence les nombreux risques que courent les investisseurs. Le butin dérobé par les cyberbraqueurs est estimé à 530 millions de dollars soit 425 millions d’euros. 260.000 utilisateurs ont été touchés et la plateforme compte les indemniser en totalité. Un organisme de contrôle japonais devra néanmoins déterminer si elle en a les moyens ou non.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La taxe GAFA pourrait rapporter 500 millions d’euros en 2019

La taxe GAFA pour les géants du web sera bien instaurée et devrait rapporter 500 millions d’euros à la France dès 2019, estime le premier ministre Édouard Philippe. Une annonce qui tombe bien en plein mouvement des Gilets Jaunes. Mais…