Xbox Series, PS5 : les exclusivités consoles vont bientôt disparaître, selon Phil Spencer

 

Les jeux exclusifs sur les consoles comme la Xbox ou la PlayStation ont été l'une des principales raisons pour lesquelles les joueurs ont acheté un appareil particulier ces dernières années, mais ceux-ci pourraient bien être amenés à disparaître.

xbox series x ps5 guerre consoles phil spencer

Selon le patron de Xbox, Phil Spencer, dans une interview accordée à Bloomberg, les jeux disponibles sur de nombreuses plateformes sont meilleurs pour la santé à long terme du secteur que ceux qui ne sont compatibles qu'avec une seule. Le PDG pense que la stratégie concernant les jeux exclusifs aux consoles va changer à l'avenir.

Ceux-ci ont longtemps été un moyen pour une plateforme de se différencier réellement de la concurrence et de gagner de l'argent. Si vous adorez Spider-Man, vous avez plus de chances de vous tourner vers une PS5, tandis que si vous préférez les jeux de course, il est probable que Microsoft ait réussi à vous séduire avec ses jeux Forza. Vous n'aurez vraisemblablement bientôt plus autant de mal à choisir votre camp.

Les exclusivités vont devenir de plus en plus rares

Lors de son entretien avec Bloomberg, Phil Spencer a expliqué qu'il pense que les exclusivités sur les consoles sont « quelque chose que l'on verra de moins en moins ». Il a également souligné l'importance du crossplay, notant que les joueurs devraient pouvoir jouer les uns avec les autres même s'ils ont acheté une boîte différente.

ps5 vs xbox

Il s'agit d'un aspect sur lequel Xbox a beaucoup insisté au cours des dernières années, contrairement à Sony qui semble vraiment le détester. « Il se peut que vous ayez acheté une Xbox et que j'aie acheté une PlayStation, que nos enfants veuillent jouer ensemble et qu'ils ne le puissent pas parce que nous avons acheté le mauvais morceau de plastique à brancher sur notre télévision », a-t-il expliqué.

Il reconnaît d’ailleurs que « peut-être qu'à court terme, il y a des gens dans certaines entreprises qui n'aiment pas ça », mais il pense que « lorsque nous aurons passé le cap et que nous verrons où ce secteur peut continuer à se développer, cela s'avérera vrai ». Tout cela fait suite aux accusations de Microsoft à l'égard de PlayStation, qui prétendait que Sony bloquait intentionnellement la sortie de jeux sur Game Pass.

Microsoft veut continuer à proposer Call of Duty sur les consoles de Sony

Il existe également des cas où des développeurs et des éditeurs autrefois indépendants ont été rachetés par l'un des deux géants de l’industrie du jeu vidéo. Malgré les plans visant à faire passer le mastodonte, ses studios et ses titres massifs sous la bannière Xbox, Spencer a confirmé son intention de maintenir Call of Duty sur les consoles PlayStation si l'acquisition d'Activision Blizzard par Microsoft était menée à bien. Il s’agissait d’une réelle crainte pour Sony, qui estimait qu’à terme, la disparition de la saga de son catalogue pourrait faire baisser les ventes de PS5 au profit de la concurrence.

microsoft rachete activision blizzard

« Nous aimons vraiment pouvoir attirer davantage de joueurs en réduisant les frictions, en faisant en sorte que les gens se sentent en sécurité lorsqu'ils jouent, en leur permettant de trouver leurs amis, de jouer avec leurs amis, quel que soit l'appareil ». Pour Microsoft, faire des jeux Activision Blizzard des exclusivités Xbox ne serait tout simplement pas bénéfique pour l’entreprise, que ce soit sur l’aspect financier ou pour les joueurs. Cette orientation de l'industrie du jeu pourrait être bénéfique pour tous les joueurs, car elle permet d'éviter que certains jeux soient inaccessibles à ceux qui ne possèdent pas l'appareil sur lequel ils sont exclusifs.

Si contrairement à Phil Spencer vous pensez toujours que les exclusivités seront toujours présentes dans quelques années, on vous rappelle que les jeux Xbox sont disponibles au lancement sur console, PC et Xbox Cloud Gaming, tandis que PlayStation a de son côté commencé à sortir ses jeux sur PC. L'époque où les jeux étaient exclusifs à un seul appareil pourrait donc bientôt être révolue.

Cependant, cela n’arrivera pas tout de suite. Si un avenir sans exclusivités pour les consoles est en train de se dessiner, il faudra encore attendre un certain temps. Microsoft, Sony et Nintendo ont tous de gros titres exclusifs à sortir en 2023, notamment Starfield, la suite de Legend of Zelda : Breath of the Wild chez Nintendo ou encore Final Fantasy XVI sur la PlayStation 5.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !