Wi-Fi 7 : débits, fonctionnalités, nouveautés, tout savoir sur le réseau sans fil nouvelle génération

 

Le Wi-Fi 7 vient prendre la suite des protocoles Wi-Fi 6 et Wi-Fi 6E. Cette évolution de la norme sans fil promet une explosion des débits, une latence moindre, ainsi qu'une meilleure gestion du réseau lorsque plusieurs appareils y sont connectés. Taille des canaux, OFDMA nouvelle génération, modulation 4096-QAM, MU-MIMO à 16 flux de données et fonctionnalité inédite de Multi-Link Operations, voici tout ce qui change avec le WiFi 7.

Wifi 7
Crédit : TP Link

[tox]

Après le WiFi 6 et le WiFi 6E, qui ont tous deux contribué à améliorer le standard, nous nous apprêtons à accueillir le WiFi 7, la toute dernière génération de réseau sans fil. Cette ultime version de la norme apporte des avantages supplémentaires et de nouvelles fonctions qui vont faire du WiFi une technologie offrant une encore meilleure expérience. Selon MediaTek, il y a même des chances que le WiFi 7 s’impose comme l’équivalent de l’Ethernet. Ce serait la première fois que la technologie sans fil se hisse au niveau de la technologie filaire. Nous vous proposons de découvrir avec nous tout ce qu'il faut savoir sur le WiFi 7.

Le Wi-Fi 7, c'est quoi ?

Comme ses prédécesseurs, le Wi-Fi 7 fait partie de l'ensemble de normes IEEE 802.11, pour les réseaux sans fil locaux. Il est baptisé 802.11be, contre 802.11ax pour le WiFi 6 ou 802.11ac pour le WiFi 5, par exemple. Grâce à l'intégration de nouvelles technologies et à une amélioration de la gestion des canaux WiFi, le WiFi 7 promet d'être plus rapide, moins encombré et moins sujet à la latence que le WiFi 6 ou WiFi 6E.

Quelles sont les spécifications techniques du Wi-Fi 7 ?

Les caractéristiques du WiFi 7 sont déjà connues et ne devraient pas évoluer d'ici à sa commercialisation. Comme à chaque bond générationnel, nous assistons à une hausse des débits théoriques maximum permis par le standard. Le WiFi 7 serait en effet capable d'atteindre jusqu'à 46 Gb/s, une vitesse bien supérieure à celle du WiFi 6, limité à 9,6 Gb/s. Pour les particuliers, il n'est pas sûr que ce gain soit bien utile, puisque la plupart des connexions internet ne fournissent pas de telles performances. Mais le WiFi 7 pourrait vraiment changer la donne et améliorer l'expérience en termes de débit pour les réseaux WiFi d'entreprise ou publics.

Le WiFi 7 fonctionne sur trois bandes de fréquence : 2,4, 5 et 6 GHz. Il reprend donc la principale nouveauté apportée par le WiFi 6E avec la prise en charge des 6 GHz (entre 5 945 et 6 425 MHz), ce qui permet de désencombrer des plages surexploitées, notamment dans les zones à forte densité de population.

L'autre grande nouveauté du WiFi 7 est l'extension de la taille des canaux, qui passe à 320 MHz, soit deux fois plus qu'avec le WiFi 5 et le WiFi 6. Si l'on compare le WiFi à un réseau routier, ces canaux ultra-larges sont l'équivalent à une autoroute à 3 ou 4 voies, alors que les canaux 160 MHz ressembleraient plus à une route nationale. Comme l'autoroute permet de faire circuler plus de véhicules de manière fluide et rapide, les canaux de 320 MHz sont capables de faire transiter plus d'informations en même temps, et donc de délivrer de meilleures performances.

WiFi 7
Crédit : TP Link

C'est entre autres ce passage aux canaux de 320 MHz qui permet de faire exploser les débits évoqués plus tôt. Une telle largeur de canal contribue aussi à réduire les retards, et donc la latence.

Quels sont les avantages du Wi-Fi 7 ?

Le WiFi 7 introduit de nouvelles fonctionnalités et en améliore certaines déjà existantes. L'OFDMA, une technique de multiplexage et de codage des données déjà présente sur le WiFi 6, évolue. Celle-ci permettait de réduire la latence d'environ 25 % par rapport au WiFi 5, l'OFDMA de nouvelle génération est capable de la diminuer d'encore 20 %. Pour ce faire, elle va mieux gérer ce que l'on appelle les RU (Ressource Unit), des unités qui divisent les paquets pour que leur envoi soit plus rapide.

Avec le WiFi 7, ces RU peuvent voir leur taille être adaptée et sont plus efficacement distribuées entre les différents appareils afin d'optimiser le réseau. Et ce n'est pas tout : jusqu'ici, une RU qui ne peut pas être exploitée pour une raison ou une autre pouvait empêcher l'exploitation des RU suivantes. Grâce au WiFi 7, une telle défaillance aura moins de conséquences sur la gestion des autres paquets, d'où une latence générale moindre.

La modulation de l’amplitude du signal fait aussi sa révolution. Le WiFi 6 quadruplait les flux du WiFi 5 (256-QAM à 1024-QAM), le WiFi 7 quadruple à son tour ceux du WiFi 6 pour passer de 1024-QAM à 4096-QAM. En passant d'une architecture 10-bit à 12-bit, et par conséquent en augmentant le volume de bits d’information transmis par hertz, la capacité de la bande passante devient plus importante, ce qui concourt à améliorer les débits.

Le MU-MIMO n'est pas en reste. Si le principe de base de la technologie ajoutée avec le WiFi 6 reste le même, ce sont désormais jusqu'à 16 flux de données qui sont gérés par les antennes d'un routeur compatible WiFi 7, contre 8 actuellement. Une mise à niveau qui profitera essentiellement aux équipements réseau haut de gamme et qui va participer à perfectionner la qualité de la connexion sans fil domestique.

Wifi 7
Crédit : Linksys

Enfin, la dernière technologie majeure introduite avec le WiFi 7 est le Multi-Link Operations (MLO), qui permet à un appareil compatible d'exploiter deux bandes de fréquences en même temps. Grâce à l'agrégation, un terminal sous WiFi 7, comme un smartphone ou un ordinateur, va pouvoir se connecter à la fois sur une bande 2,4 GHz et sur une bande 5 GHz, par exemple. Cela doit agrandir la bande passante disponible, augmenter les débits et surtout réduire la latence.

Ce qui est intéressant ici, c'est qu'outre éviter la saturation, un appareil va pouvoir bénéficier des avantages de bandes de fréquences différentes : on sait que les 2,4 GHz ont des débits limités, mais qui tiennent la distance, alors que les 5 GHz sont bien plus rapides, mais s'épuisent très vite dès lors que l'on s'éloigne du routeur. Notez qu'il est déjà possible de réunir plusieurs bandes de fréquence sous le même SSID, mais l'appareil n'est pas connecté à celles-ci en même temps : il choisit seulement celle qui lui offre les meilleures performances, ce qui est loin de ce que propose l'agrégation du MLO.

Quand le Wi-Fi 7 sera-t-il disponible ?

Le WiFi 7 a été évoqué pour la première fois avant même le lancement officiel du WiFi 6, mais il faut du temps pour qu'une norme soit inclue à des appareils commercialisés. Il faut que la Wi-Fi Alliance, le consortium gérant le protocole, ne décide des caractéristiques techniques auxquelles le standard sera soumis, un processus qui peut être long. Une période de tests doit également être observée avant l'implémentation sur des produits vendus au grand public. La Wi-Fi Alliance estime que le coup d'envoi du WiFi 7 sera donné en 2024.

À cette date, les premiers appareils compatibles devraient être mis sur le marché. Mais il faut des années avant qu'un standard ne se démocratise, les utilisateurs ne renouvelant pas leurs équipements tous les ans, et encore moins pour le matériel réseau domestique. Par ailleurs, les produits précurseurs sont souvent chers, les empêchant de devenir populaires rapidement. C'est pourquoi les opérateurs qui fournissent les box internet et routeurs, ainsi que les fabricants de smartphones, ordinateurs, Smart TV, box TV se montrent patients avant de passer à un nouveau standard, seuls quelques produits haut de gamme en jouissant peu après sa mise en service.

À titre d'exemple, le WiFi 6 lancé en 2019 a commencé à vraiment bien s'installer dans les foyers à partir de 2021/2022 seulement. Si le WiFi 7 doit débarquer en 2024, il devrait donc falloir attendre au moins 2025 ou 2026 avant de le voir s'imposer à grande échelle. Mais les early-adopters seront tout de même servis, avec de premiers smartphones compatibles WiFi 7 dès 2024. Samsung a pris l'habitude d'être le premier à passer à la nouvelle génération de WiFi et pourrait récidiver avec sa série des Galaxy S24, attendue au début d'année 2024. Intel a également annoncé que les premiers PC portables équipés du WiFi 7 seront disponibles en 2024, mais que le nombre de modèles prenant en charge le nouveau protocole sera bien plus important en 2025.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !