Les ventes de smartphones toujours en chute libre au 2ème trimestre 2019

Les ventes de smartphones ont baissé de 2.3% au cours du second trimestre de 2019, rapporte le cabinet d’analyse IDC. Au cours de la période, les constructeurs n’ont écoulé que 333,2 millions de téléphones dans le monde. Néanmoins, le marché affiche une légère progression par rapport au premier trimestre de l’année. Sur ce marché morose, Samsung et Apple ont perdu des parts de marché au profit de la concurrence chinoise : Huawei, Xiaomi et Oppo. 

ventes smartphones baisse 2019

Les ventes de smartphones ont diminué de 2,3% par rapport au second trimestre 2018, assure le dernier rapport trimestriel d’IDC. L’analyse a cependant remarqué une progression de 6,5% par rapport au premier trimestre 2019, où les chiffres de vente étaient en chute libre avec seulement 310,8 millions d’unités écoulées. Il s’agit du 7ème trimestre consécutif où les ventes baissent.

Les ventes de smartphones sont toujours en baisse dans le monde

IDC attribue la dégringolade du marché au recul des ventes en Chine et aux Etats-Unis. La situation tend néanmoins à se stabiliser sur le marché chinois, l’un des plus importants du monde. Le rapport pointe aussi du doigt la progression de 3% enregistrée en Asie / Pacifique, qui comprend le marché indien.

Lire également : Sony, LG – les ventes de smartphones sont en chute libre au second trimestre 2019

« Bien que le marché reste globalement en déclin, les performances du deuxième trimestre indiquent que la demande commence à se redresser » rassure Anthony Scarsella, responsable de la recherche chez IDC. L’expert attribue cette progression au succès des smartphones milieu de gamme. « Le milieu de gamme s’est considérablement amélioré en offrant un design et des fonctionnalités haut de gamme » précise l’analyste. De nos jours, de nombreux appareils milieu de gamme à prix cassé sont équipés d’un lecteur d'empreintes digitales sous l’écran, d’un triple capteur photo voire d’un SoC de haut vol.

Samsung et Apple perdent du terrain face à Oppo et Xiaomi

Au cours du second trimestre, Samsung s’est sans surprise imposé comme le numéro 1 mondial avec 22.7% des parts de marché. La firme a vendu 75,5 millions de smartphones, en hausse de 5,5% par rapport à l’année dernière. Samsung a pu compter sur le succès de la gamme des Galaxy A, dont les Galaxy A50 et les Galaxy A70. Avec une foule de nouveaux modèles innovants, dont le Galaxy A80 avec caméra rotative, le constructeur a efficacement dynamité son offre de milieu de gamme.

En dépit des sanctions du gouvernement Trump, Huawei a conservé la place de numéro 2 mondial avec 58,7 millions d’unités vendues (contre 59,1 au premier trimestre) et 17,6% des parts de marché, en hausse de 8,3% par rapport à 2018. Le groupe chinois doit ces excellents chiffres au succès de ses appareils en Chine. Le marché chinois représente en effet 62% des ventes de Huawei. En troisième position, on trouve Apple avec 33,8 millions d’iPhone vendus (contre 41,3 l’an dernier) et 10,1% des parts de marché, en baisse de 18.2%. Si Apple vend de moins en moins d’iPhone, mais à des prix plus élevés, la base d’utilisateurs d’iOS ne cesse de croître grâce aux programmes de reprise et au marché de l’occasion, souligne IDC.

« Chaque constructeur situé dans le top 3 du marché -Samsung, Huawei et Apple- a perdu une partie de ses parts de marché au cours du trimestre écoulé. En parallèle, Xiaomi, Oppo et Vivo ont tous gagné des parts de marché » note Ryan Reith, vice-président d’IDC. « C’est en partie lié au calendrier de lancement des produits, mais il est difficile de ne pas penser que cette tendance pourrait se poursuivre à l’avenir » explique l’analyste.

Pendant le second trimestre, Xiaomi a vendu 32,3 millions de smartphones dans le monde et détient maintenant 9.7% des parts de marché. Le constructeur chinois talonne de peu Apple. Selon IDC, Xiaomi rencontre notamment un franc succès sur le marché indien. De son côté, Oppo a vendu 29.5 millions de mobiles, un peu plus qu’en 2018, et s’impose comme le numéro 5 dans le monde avec 8.9% des parts du marché. Le triumvirat constitué de Samsung, Huawei et d’Apple sera-t-il bientôt remis en cause par la concurrence  ?

Source : IDC

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung Electronics : le bénéfice opérationnel plonge de 56% au 3e trimestre

Samsung Electronics anticipe un plongeon de 56% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre 2019. Un résultat dû principalement à des difficultés dans un marché du semi-conducteur baissier depuis le début de l’année. La sortie du tunnel serait néanmoins proche.  Samsung Electronics enchaine…

Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

Free pourrait lancer FreeBank, une banque mobile à la Orange Bank

Free aurait l’intention de lancer une banque mobile concurrente d’Orange Bank. Ce 13 septembre 2019, Iliad, maison mère de l’opérateur de Xavier Niel, a en effet obtenu un numéro d’identifiant permettant d’exercer une activité bancaire. Tout porte à croire que l’arrivée d’une « FreeBank » sur le marché soit imminent.  Iliad…