test samsung galaxy a70

Maj. le 18 juin 2019 à 12 h 29 min

En 2019, Samsung revoit complètement sa stratégie sur le milieu de gamme. La famille Galaxy A s’agrandit avec 6 modèles dont le Galaxy A70. Avec ce smartphone, le coréen tente de rivaliser avec les constructeurs chinois comme Xiaomi ou Honor. Parvient-il à tirer son épingle du jeu ? Réponse dans notre test du Galaxy A70.

test samsung galaxy a70

Brillant sur le marché des smartphones premium, Samsung peine à hisser ses modèles milieu de gamme dans le top. En cause, une concurrence féroce tout droit venue des constructeurs chinois comme Xiaomi ou Honor. En 2019, le coréen prend le problème à bras le corps et revoit complètement sa stratégie. Désormais, la gamme A se décline en 6 modèles et la gamme J (entrée de gamme) disparaît du catalogue.

Parmi les 6 smartphones de la gamme A, le Galaxy A70 endosse le rôle de modèle de référence. Commercialisé à 409 euros, il réunit les standards de 2019 afin de rivaliser avec les concurrents les plus compétitifs (Honor View 20, Xiaomi Mi 9, Asus Zenfone 6). Néanmoins, Samsung a dû faire quelques sacrifices. Les points faibles du Galaxy A70 le disqualifient-ils de la compétition ? Ses points forts lui permettent-ils de surclasser ses rivaux ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Prix et date de sortie

Le Galaxy A70 est disponible depuis la fin du mois d’avril 2019 au prix de 409 euros. Il se décline en quatre coloris : noir, bleu, corail et blanc. À ce tarif, le A70 se retrouve en concurrence avec le Pixel 3a XL (meilleur en photo), le Mi 9 (plus complet), le Zenfone 6 (légèrement plus cher) ou encore le View 20. Néanmoins, Samsung dispose d’un énorme réseau de distribution et peut compter sur les formules subventionnées pour vendre son smartphone. Chez un opérateur, le A70 figure parmi les meilleures propositions sur le milieu de gamme.

test samsung galaxy a70 prix

Fiche technique

 Fiche technique du Galaxy A70
Dimensions164.2 x 76.7 x 7.9 mm
Poidsn.c
Ecran6,7 Infinity-U ratio 20:9 Super AMOLED
Définition1080 x 2400
PhotoArrière : 1 capteur 32 MP (f/1.7), 8MP (f/2.2) grand angle, et 5MP (f/2.2)
Avant : 1 capteur 32 MP
OSAndroid 9 Pie (One UI)
Mémoire interne128Go
MicroSDOui, jusqu'à 512 Go
ConnectivitéBluetooth 5.0, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, WiFi Direct, hotspot
NFCOui
SoCSnapdragon 670
RAM6/8 Go
Capteur d'empreintesSous l'écran
Reconnaissance facialeoui
Résistance à l'eauIP 68
Batterie4500mAh
Port de chargeUSB 3.1 Type-C
Recharge rapideOui
Recharge Qi sans filnon
ColorisCorail, Bleu, Noir et Blanc
Prixn.c

Design massif mais élégant

Dès la sortie de la boîte, le gabarit du Galaxy A70 impressionne. Ses dimensions de géant (164,3 x 76,7 x 7,9 mm) et son embonpoint (183 g) ne facilitent pas la prise en main malgré un dos incurvé 2,5D. Sur ce point, le A70 se rapproche du OnePlus 7 Pro, un autre mastodonte.

test samsung galaxy a70 prise en main

Si Samsung reprend les lignes du Galaxy S10+, il a tout de même dû faire quelques sacrifices. D’abord, la marque troque la coque en verre pour du plastique. Toutefois, l’excellent traitement du matériau crée parfaitement l’illusion. On regrette également l’absence de certification IP, mais sur un smartphone à ce tarif cela reste acceptable.

test samsung galaxy a70 design back

L’écran flat (et non incurvé) de 6,7 pouces distingue également le A70 du S10+. Une bordure noire de 3mm entoure la dalle (5mm pour le menton) et une encoche en forme de goutte d’eau (design Infinity U) dissimule le capteur frontal. Si certains regretteront ces contours noirs, d’autres apprécieront le format plat qui évite les touches involontaires.

test samsung galaxy a70 ecran

test samsung galaxy a70 encoche

test samsung galaxy a70 menton

À l’arrière, la marque joue la carte du minimalisme avec le triple capteur photo positionné dans le coin supérieur gauche à la verticale et le logo au centre. Notons d’ailleurs que le module photo épouse parfaitement la coque. Le haut-parleur, l’USB-C et le jack 3,5 mm sont rassemblés sur la tranche inférieure. Les boutons de volume et d’alimentation se retrouvent sur la bordure droite. À l’opposé, on accède au slot nanoSIM/microSD et… c’est tout. Pour notre plus grand bonheur, le Galaxy A70 n’intègre pas de bouton physique dédié à Bixby. Ouf !

test samsung galaxy a70 design

test samsung galaxy a70 design finitions

Sans provoquer d’effet waouh, le design du Galaxy A70 reste très réussi. Si son format massif le réserve à une utilisation à deux (grandes) mains, ses lignes séduisent. Samsung sait concevoir de beaux smartphones, même sur le segment milieu de gamme.

Samsung, maître de l’écran Amoled

La grande force du Galaxy A70, c’est (de loin) son écran et sa diagonale de 6,7 pouces qui le classe parmi les géants. Par ailleurs, Samsung opte pour un format original de 20:9 quand la concurrence adopte le 19,5:9 ou le 21:9 (Xperia 1 de Sony). Cela permet au coréen d’intégrer une dalle entourée de bordures très fines (y compris le menton) ainsi qu’une encoche discrète autour du capteur frontal.

test samsung galaxy a70 design ecran

Pour faire la différence avec la concurrence, Samsung a choisi la technologie Super Amoled, avec les qualités qu’on lui connaît. Aux contrastes infinis s’ajoutent une bonne colorimétrie et une excellente luminosité. On peut utiliser le Galaxy A70 dans toutes les conditions, y compris en plein soleil. Samsung propose deux modes d’affichage : naturel (par défaut) et vif. Le premier se révèle plus réaliste même si les couleurs manquent de saturation. Le mode vif corrige ce problème, mais refroidit l’ensemble. Des paramètres plus avancés permettent d’optimiser le tout pour obtenir un affichage personnalisé.

Notons enfin que la définition Full HD (2400 x 1080 pixels) suffit amplement sur cette taille d’écran. Sur un smartphone de cette gamme, une définition supérieure n’existe pas pour des raisons évidentes de coûts.

Comme on pouvait s’y attendre, l’écran du Galaxy A70 figure parmi les meilleurs sur le segment milieu de gamme. Le coréen maîtrise parfaitement la technologie Super Amoled qu’il conçoit. Cela lui permet d’optimiser les coûts de fabrication et de surclasser ses concurrents sur ce terrain.

Des performances un peu justes

Voilà le plus gros sacrifice fait par Samsung dans la conception du A70. Alors que certains de ses concurrents optent pour une puce haut de gamme, le coréen se contente du processeur Snapdragon 675 (gravé en 11nm). Accompagné de 6GB de RAM et 128 Go de stockage (extensible par microSD jusqu’à 512 Go), il répond parfaitement aux besoins d’une utilisation quotidienne classique. Mais nous avons noté quelques ralentissements dans les transitions et la gestion du multitâche.

test samsung galaxy a70 performances

En jeu, le Galaxy A70 se révèle inégal. Les licences basiques comme Candy Crush fonctionnent parfaitement, pour les jeux 3D en revanche… Si PUBG tourne parfaitement avec une configuration optimale (on note tout de même quelques légères chutes de framerate) on ne peut pas en dire autant de Fortnite. Le jeu d’Epic Games tourne en qualité faible à 20 fps. De la même manière, on observe quelques freezes sur Asphalt 9 et la plupart des jeux de voiture.

Avec de telles performances, le Galaxy A70 ne tient pas la comparaison face à un Mi 9 ou Zenfone 6, tous deux équipés du Snapdragon 855, le processeur haut de gamme de Qualcomm. Même le Pixel 3a, pourtant doté d’une puce milieu de gamme (Snapdragon 710) se montre plus stable. Dommage.

One UI, une référence logicielle

Heureusement, Samsung se rattrape avec son logiciel One UI (en version 1.1) basé sur Android 9.0 Pie. En déployant l’interface du Galaxy S10 sur ses modèles milieu de gamme, Samsung réalise un joli coup. One UI figure parmi les meilleures surcouches Android à l’heure actuelle (avec Oxygen OS et Zen UI 6).

test samsung galaxy a70 interface

Épurée, la charte graphique mêle parfaitement minimalisme et efficacité grâce à des menus totalement repensés et des options utiles. On peut par exemple remplacer la barre de navigation par un système de gestes dont nous parlions dans notre test du Galaxy S10.

Pour accéder aux raccourcis rapides, une option autorise de glisser le doigt de haut en bas depuis n’importe quelle partie de l’écran. Cette fonction s’inclut dans une réflexion plus globale sur la conception de l’interface. Pour pallier la grande taille des écrans, Samsung a repensé la disposition des touches d’actions pour qu’elles soient accessibles à une main. Au quotidien, cela se révèle particulièrement efficace. La possibilité d’activer le mode nuit (point fort de One UI) directement depuis la barre de raccourcis rapides est également très pratique.

test samsung galaxy a70 one ui

Notons enfin que Samsung inclut deux méthodes de déverrouillage. La première est la reconnaissance faciale basée sur le capteur frontal peu sécurisé. Elle complète le lecteur d’empreintes optique placé sous l’écran. Oui, Samsung intègre ce standard haut de gamme à son modèle plus abordable, avec des résultats toutefois mitigés. Globalement lent, le capteur d’empreintes se montre parfois capricieux et ne détecte pas facilement les doigts. Pourtant nous utilisons les mêmes doigts pour tous les tests…

Un ténor de l’audio

Le savoir-faire de Samsung en matière d’audio n’est plus à prouver, en témoigne le Galaxy S10. Bonne nouvelle, le coréen utilise ses compétences (et celles du groupe Harman racheté en 2016) pour offrir une bonne expérience audio sur ses modèles milieu de gamme.

Si le Galaxy A70 n’intègre qu’un haut-parleur mono plutôt moyen, il surclasse tous ses concurrents dès que l’on y branche un casque ou des écouteurs. Le jack 3,5 mm positionné sur la tranche inférieure permet de connecter n’importe quels écouteurs. Ceux fournis dans la boîte se révèlent d’ailleurs agréables au quotidien, même s’ils ne sont pas estampillés AKG. Pour les amateurs de sans fil, Samsung a tout prévu : le A70 est compatible aptX, aptX HD et LDAC pour une écoute en haute définition. Cerise sur le gâteau, un mode Dolby Atmos permet de profiter d’un son Surround.

test samsung galaxy a70 audio

Comme les modèles haut de gamme, le A70 embarque un égaliseur complet (9 bandes) composé de 6 préréglages (normal, pop, classique, jazz, rock et personnalisé). Avec Adapt Sound, Samsung permet d’affiner la qualité du son selon l’âge de l’utilisateur (moins de 30 ans, entre 30 et 60 ans et plus de 60 ans).

Bien que les basses se montrent discrètes, le son reste équilibré et séduira les utilisateurs de services de streaming. L’ensemble des technologies et fonctions intégrées permet au Galaxy A70 de s’imposer comme la référence dans sa catégorie. Et de loin !

Excellente autonomie et recharge rapide

Grâce à son gros gabarit, le Galaxy A70 peut embarquer une batterie de 4500 mAh. Elle lui permet de figurer parmi les smartphones les plus endurants du marché, toutes gammes confondues. Nous avons pu l’utiliser de manière intensive pendant deux jours complets. Il se rapproche ainsi des deux jours et demi d’autonomie du Zenfone 6.

test samsung galaxy a70 autonomie

Samsung fournit un chargeur USB-C de 25W (9V – 2,77A) compatible avec la recharge rapide. En moyenne, le A70 gagne 45% de batterie en 30 minutes, soit l’équivalent d’une journée d’utilisation. En revanche, une recharge complète dure un peu plus de 2h. Notons enfin que la recharge sans fil figure aux abonnés absents, ce qui n’étonne pas tellement sur un smartphone à ce prix.

Appareil photo décevant

Pour découvrir les photos prises avec le Galaxy A70 en qualité originale rendez-vous sur notre compte Flickr.

Samsung sait aussi concevoir des smartphones haut de gamme dotés d’excellents appareils photo. Le coréen tente de mettre à profit son savoir-faire sur ses modèles milieu de gamme. Cela passe d’abord par un bon matériel. Ainsi, le constructeur équipe son Galaxy A70 d’un triple capteur photo composé de :

  • un capteur principal 32 MP
    • objectif 26 mm  f/1,7 (équivalent 24×36) ; champ de vision de 78°
  • un capteur 5 MP dédié à la profondeur de champ
    • objectif f/2,2
  • un capteur secondaire 8 MP
    • objectif grand-angle 12 mm  f/2,2 (équivalent 24×36) ; champ de vision de 123°

À cela s’ajoute une intelligence artificielle capable de reconnaître 19 types de scènes et une flopée de modes de prise de vue afin de stimuler votre créativité.

test samsung galaxy a70 appareil photo

Dans de bonnes conditions, le Galaxy A70 s’en tire très bien. Les clichés se révèlent détaillés, avec d’excellents contrastes et des couleurs réalistes. Attention néanmoins aux contrejours, le smartphone les déteste. Dans cette situation il a tendance à brûler l’arrière-plan et lisser le sujet.

Le smartphone hérite de l’ultra grand-angle du S10, avec les mêmes défauts. Moins détaillés, les clichés souffrent également d’une perte de contraste et d’une baisse de l’exposition. De nuit, les résultats manquent trop de détails pour espérer exploiter les clichés, même sur les réseaux sociaux. Il semble donc que Samsung n’ait toujours pas trouvé la formule magique dans le traitement de l’objectif ultra grand-angle.

Visiblement, le coréen n’a pas su dompter non plus le capteur dédié aux portraits. Les contours se révèlent souvent imprécis et les effets de flou aléatoires. Il n’est pas rare d’observer des effets de pâtées autour des sujets. On peut espérer une amélioration du mode portrait grâce à une mise à jour. Mais à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne cachons pas notre déception.

De nuit, le Galaxy A70 limite la casse. Le traitement numérique corrige bien le manque de lumière. Néanmoins, une bonne stabilisation du smartphone demeure indispensable pour obtenir des résultats convenables. Ce n’est pas le cas ici. La plupart du temps, les photos restent tout juste acceptables. Outre la perte de piqué, le manque de stabilisation laisse apparaître beaucoup de bruit.

Le Galaxy A70 se sauve avec son capteur frontal de 32 mégapixels (f/2,0). Dans l’ensemble les selfies se révèlent plutôt bons, avec un bon piqué et d’excellents contrastes. Là encore, prenez garde aux contrejours. Le mode autoportrait(purement numérique) séduira les amateurs du genre. Précisons toutefois que le traitement logiciel lisse le visage. Cela peut se révéler flatteur (mes cernes remercient Samsung, quoique), mais les clichés manquent de réalisme.

Selfie grand angle

Selfie classique

Selfie mode portrait

Notons enfin que le Galaxy A70 peut filmer en 4K à 30 fps, en Full HD à 60 fps (ou 30 fps) avec la caméra arrière. Avec la caméra frontale, la qualité se limite au Full HD à 30 fps.

De manière générale, l’appareil photo du Galaxy A70 déçoit. Face à la concurrence, il ne tient pas la comparaison. Et nous ne parlons pas seulement du Pixel 3a de Google qui surclasse tous ses rivaux. Même face à un Honor View 20, le Galaxy A70 ne fait pas le poids. À notre grand regret…

Notre avis sur le Samsung Galaxy A70

Le Galaxy A70 ne réussit à nous convaincre qu'à moitié, la faute notamment à des performances et un appareil photo en retrait par rapport à la concurrence. Néanmoins, son design, son superbe écran et son excellente autonomie en font un bon smartphone milieu de gamme. Surtout, One UI s’impose comme son atout le plus séduisant. Nul doute que le A70 trouvera son public chez les opérateurs avec des formules mobile+abonnement. Sur ce circuit, difficile de trouver mieux. Mais au-delà des ventes, le constructeur semble avoir compris ce que les consommateurs recherchaient dans un bon smartphone milieu de gamme. Et nous ne pouvons que l’encourager dans cette voie. Encore un petit effort Samsung, c’est presque ça !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.