test oneplus 7 pro interface

Maj. le 21 mai 2019 à 16 h 10 min

Le OnePlus 7 Pro est enfin officiel ! Très attendu, le dernier modèle de la marque montante franchit un nouveau cap. Désormais, OnePlus veut rivaliser avec les constructeurs de modèles ultra-premium, Samsung et Apple en tête. Pour y parvenir, il équipe son dernier joujou des technologies dernier cri (ou presque), et améliore son appareil photo. Le OnePlus 7 Pro parvient-il à se hisser parmi les meilleurs smartphones du marché ? Réponse dans notre test complet.

test oneplus 7 pro ecran

Après une année 2018 pleine de succès (numéro 4 du marché premium en Europe), OnePlus souhaite franchir une nouvelle étape en 2019 et se hisser parmi les très grands. Désormais, OnePlus veut s’imposer comme un concurrent direct de Samsung, Apple et Huawei sur le marché des smartphones ultra-premium.

Lire : tout savoir sur les OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro

Pour y parvenir, la marque a lancé en grande pompe (dans le monde entier) les OnePlus 7 et 7 Pro. Si le premier est une amélioration minime du 6T lancé fin 2018, le second regroupe toutes les technologies dernier cri : écran OLED sans bordure, triple capteur photo, recharge ultrarapide, design premium, etc. Légèrement plus cher que le 6T (709 euros), le OnePlus 7 Pro reste bien plus abordable que ses rivaux à plus de 1000 euros (Galaxy S10+, P30 Pro, iPhone XS Max). Un argument de poids pour OnePlus qui souhaite convertir les habitués des modèles premium de Samsung et Apple. Mais au quotidien, le OnePlus 7 Pro est-il à la hauteur ? Nous l’avons utilisé plusieurs jours en avant-première. Découvrez notre test complet !

Prix et date de sortie du OnePlus 7 Pro

Le OnePlus 7 Pro est disponible dès le 21 mai 2019 en trois versions à partir de 709 euros (6GB/128 Go). Les modèles 8GB/256 Go et 12GB/256 Go sont commercialisés aux prix de 759 et 829 euros. OnePlus propose son smartphone star en trois couleurs : Dark Gray, Nebula Blue (notre version de test) et Almond (édition limitée). Le constructeur organise une vente exclusive en pop-up store à la FNAC … le 18 mai 2019.

test oneplus 7 pro date sortie

Les fidèles de la marque observeront une hausse des prix par rapport à la génération précédente. Néanmoins, le OnePlus 7 Pro embarque des technologies qui le positionnent comme un concurrent des Galaxy S10+, iPhone XS Max ou P30 Pro de Huawei, tous commercialisés aux alentours des 1000 euros, voire au-delà.

Fiche technique du OnePlus 7 Pro

test oneplus 7 pro fiche technique
 OnePlus 7 ProOnePlus 7
Dimensions162.6 x 75.9 x 8.8 mm157.7 x 74.8 x 8.1 mm
Poids206 gNC
Ecran6.67" OLED
6.41" OLED
Définition1440 x 3120 pixels, 19.5:91080 x 2340 pixels, 19.5:9
Capteur d'empreintesOui (sous l'écran)Oui (sous l'écran)
SoCSnapdragon 855 (7nm)Snapdragon 855 (7nm)
Mémoire interne128/256 Go128/256 Go
microSDNonNon
Double SIMOuiOui
RAM6/8/12 Go6/8 Go
Capteur photo principalTriple :
- 48 MP, f/1.6, OIS
- 8 MP, f/2.4
- 16 MP, f/2.2 grand angle
Double :
- 48 MP, f/1.7, OIS
- 5 MP, f/2.4
- Zoom optique3xNC
Capteur photo secondaire16 MP f/2.016 MP f/2.0
OSAndroid 9 Pie + Oxygen OSAndroid 9 Pie + Oxygen OS
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0
NFCOuiOui
Port infrarougeNonNon
Batterie4000 mAh3700 mAh
Recharge rapideWarp Charge 30Fast Chrage
Recharge sans filNonNon
Recharge sans fil inverséeNonNon

Design : tout pour l’écran

À première vue, le OnePlus 7 Pro ne change pas beaucoup par rapport à son prédécesseur. Son dos en verre mat (au revoir traces de doigts) recouvert d’une protection Gorilla Glass 5 rappelle le très joli OnePlus 6T Thunder Purple Edition. Sur notre modèle de test Nebula Blue, le constructeur remplace le violet/rose par du bleu/mauve. Effet garanti !

test oneplus 7 pro prise en main

Plus grand, plus large et plus lourd que son prédécesseur, le 7 Pro n’en demeure pas moins agréable en main. Nous insistons sur le pluriel : l’utilisation à une main se révèle compliquée, voire impossible, sauf si vous vous appelez Shaquille O’Neal (« les vrais savent »). En revanche, les bordures arrondies, l’écran et la coque incurvée rendent l’expérience agréable. Au dos, le triple capteur photo positionné à la verticale, au centre, ne dépasse que très légèrement de la coque.

test oneplus 7 pro design

Le Slider Alert (gestion rapide du mode silencieux, vibreur ou sonnerie) est toujours positionné sur la bordure droite, au-dessus du bouton ON/OFF. À l’opposé, on trouve les touches de volume. La bordure inférieure se pare de l’USB-C, d’un haut-parleur et du slot double SIM (pas de jack 3,5mm).

test oneplus 7 pro usbc

Mais alors Jamy, si ce n’est pas le slot SIM, quel est donc ce petit emplacement intégré dans la bordure supérieure ? La Pop-up camera bien sûr ! Car oui, toute l’originalité du OnePlus 7 Pro réside dans son écran sans aucune bordure ni encoche. Pour résoudre le problème du placement du mode photo frontal, le constructeur opte donc pour la caméra rétractable, positionnée dans un petit logement, à la manière du Vivo Nex.

test oneplus 7 pro pop up camera

test oneplus 7 pro pop up camera back

Avec ce genre de système, la robustesse fait partie des griefs les plus souvent mis en avant. OnePlus assure que son module peut s’ouvrir 300 000 fois (150 fois par jour pendant cinq ans) et résiste à l’eau et à la poussière. D’ailleurs, la filiale française nous a clairement indiqué que le 7 Pro était étanche. Néanmoins, elle n’a validé aucune certification IP, par souci de coûts (peut-être aussi de garanties ?). Pour finir de convaincre, la marque explique avoir intégré un système de fermeture automatique du module en cas de chute. En clair, l’ensemble des capteurs du smartphone (notamment l’accéléromètre) détectent une chute, ce qui enclenche en un éclair la fermeture du module. Nous ne l’avons pas chronométré, mais d’après ses tests, OnePlus communique sur un temps de 0,65 seconde. Notons enfin que la reconnaissance faciale fait toujours partie de l’aventure. Lors d’un déverrouillage, le module s’ouvre et se ferme avec une rapidité déconcertante.

test oneplus 7 pro lecteur empreintes

OnePlus améliore également son lecteur d’empreintes positionné à l’avant, sous l’écran. La technologie optique se pare d’un nouveau capteur photo de 7mm et de trois lentilles plastiques (contre 2 pour le 6T). La marque promet un temps moyen de reconnaissance de 0,24 seconde. Dans les faits, le capteur se montre bien plus efficace que celui du 6T. Le déverrouillage reste néanmoins difficile avec l’index lorsque le smartphone est posé sur un bureau ou une table.

test oneplus 7 pro ecran design

De manière générale, le design du OnePlus 7 Pro séduit. Il pourrait même repousser les adeptes de formats compacts. Toutefois, l’excellent niveau de finitions et surtout la face avant presque totalement recouverte par l’écran nous font craquer. Le OnePlus 7 Pro s’invite bel et bien à la table des grands.

Un écran de haut vol

Outre son intégration irréprochable, l’écran du OnePlus 7 Pro brille par sa qualité d’affichage. Le constructeur met le paquet avec une dalle Fluid AMOLED QHD+ (3120 x 1440 pixels – 516 ppi) de 6,67 pouces (ratio taille-écran de 88,6%). DisplayMate, référence en matière de notation d’écran, classe celui du 7 Pro parmi les meilleurs du marché (A+). Dans les faits… c’est bien le cas. La qualité d’affichage se révèle excellente avec de très bons contrastes et une colorimétrie équilibrée. L’écran du OnePlus 7 Pro brille surtout par sa luminosité. La compatibilité HDR10 couplée à son format sans bordure amplifie l’immersion lors de la visualisation de vidéos.

test oneplus 7 pro qualite ecran

OnePlus se démarque toutefois en jeu grâce à un taux de rafraichissement de l’écran de 90Hz. Jouer à Fortnite, PUBG ou d’autres licences aux graphismes poussés est un vrai plaisir. La qualité d’image couplée au format d’écran et au son stéréo Dolby Atmos (nous y reviendrons) assure une immersion inégalée sur smartphone à l’heure actuelle.

Le constructeur intègre plusieurs modes d’affichage ( Vif, Nature, Avancé) afin de l’adapter à vos préférences. Le mode Nature se révèle le plus équilibré de tous alors que le mode Vif séduira les amateurs de couleurs flashy. L’option Avancé donne accès à trois sous-sections : large gamme de couleurs AMOLED, sRGB et Display-P3 (recommandé pour les films et séries).

test oneplus 7 pro ecran

Enfin, OnePlus intègre une technologie de vibrations haptiques (l’écran détecte le niveau de pression) à la manière de l’iPhone. Désactivé par défaut, Haptic Vibration permet d’accéder à certaines fonctions en appuyant plus fort sur l’écran. Par exemple, comme sur iOS, une pression plus forte sur une icône d’application ouvre un sous-menu d’accès rapide. Le OnePlus 7 Pro est le seul smartphone Android de fin 2018/début 2019 à intégrer une telle technologie. Au quotidien, elle se révèle très efficace. Les habitués de la marque à la Pomme se sentiront en terrain connu. Notons que ces vibrations haptiques participent à une meilleure immersion en jeu.

test oneplus 7 pro affichage

L’ensemble des technologies et fonctionnalités adoptées par OnePlus lui permettent de classer l’écran du 7 Pro parmi les meilleurs du marché. À l’heure où nous écrivons ces lignes, il est le seul à pouvoir se frotter au Galaxy S10+ de Samsung.

Performances : l’Usain Bolt du smartphone

Comme à son habitude, OnePlus équipe son smartphone des meilleurs composants du marché : processeur Snapdragon 855 (45% plus rapide, 20% moins énergivore), 6, 8 ou 12 GB de RAM, 128 ou 256 Go de stockage en UFS 3.0. Cette configuration musclée (12GB/256Go pour notre version de test) permet au OnePlus 7 Pro de prendre la place de smartphone le plus puissant du marché (les benchmarks en témoignent). Grâce à la nouvelle version d’Oxygen OS (basé sur Android Pie) les actions, animations et transitions s’effectuent en un éclair.

test oneplus 7 pro benchmarks

Avec RAM Boost, le système charge en avance les applications les plus utilisées selon le contexte. Si vous lisez chaque matin Phonandroid en prenant votre café (on vous le recommande chaudement), le logiciel préchargera votre navigateur afin qu’il se lance plus rapidement. De la même manière, RAM Boost ferme automatiquement les applications les moins utilisées. Toutes ces idées réunies permettent à OnePlus de proposer le smartphone le plus rapide du marché, et de loin.

test oneplus 7 pro jeu

La marque reste donc fidèle à sa réputation. Mais en 2019, elle souhaite aller plus loin (Beyond the Speed). Elle a donc développé FNATIC Mode (référence à FNATIC, l’équipe e-sport qu’elle sponsorise) afin d’améliorer les performances en jeu. Lorsqu’on lance une partie, une fenêtre apparaît à l’écran et indique que le système optimise l’utilisation du CPU, du GPU et de la mémoire. D’autres options figurent au menu :

  • Répondre aux appels via le haut-parleur
  • Afficher partiellement les notifications ou les bloquer
  • Améliorer l’affichage de jeu
test oneplus 7 pro fnatic mode

L’expérience de jeu sur smartphone se révèle irréprochable. Tous les jeux se révèlent fluides, avec une qualité graphique optimale, y compris les licences les plus exigeantes et les moins bien optimisées comme PUBG par exemple. Combinée à l’écran sans bordure, cette puissance demeure inégalée à l’heure actuelle. Quant aux problèmes de surchauffe, OnePlus les règle avec un système de refroidissement liquide efficace. Que demander de plus ?

Interface : le bol d’Oxygen

OnePlus n’opère pas de changement bouleversant de son logiciel. Déjà salué par le passé pour ses nombreux atouts, Oxygen OS reste fidèle à la philosophie de la marque. Basé sur une interface presque pure d’Android (ici en version 9.0 Pie), il intègre toujours quelques fonctionnalités maison très utiles au quotidien. On pense au lancement d’applications par gestes sur écran noir (dessinez un O pour lancer l’appareil photo par exemple) ou encore au mode lecture. Le OnePlus 7 Pro adopte également le Mode Sombre pour notre plus grand bonheur et celui de nos yeux.

test oneplus 7 pro interface

Comme d’autres constructeurs, OnePlus assume sa schizophrénie avec Zen Mode. Cette nouvelle fonctionnalité défie les utilisateurs de se couper de leur smartphone pendant 20 minutes. L’action, irréversible, « permet de prendre conscience de l’attention que requiert un smartphone » et de « s’éduquer à une utilisation saine » explique la marque. Sans révolutionner le genre, Zen Mode se révèle bien pensé et reste utile pour les plus addicts.

test oneplus 7 pro oxygen

OnePlus soigne les joueurs et intègre Screen Recorder, une application de capture vidéo (et audio) de ce qu’il se passe sur l’écran. Si certaines applications du genre pullulent sur le Play Store, celle de OnePlus se révèle particulièrement ergonomique.

Notons enfin qu’Oxygen OS figure parmi les surcouches les plus rapides à adopter les dernières versions d’Android. Le constructeur a d’ores et déjà annoncé que le OnePlus 7 Pro recevrait les mises à jour pendant au moins trois ans. Seul Google assure un tel suivi avec ses Pixel.

Audio : enfin du son stéréo !

Enfin ! La qualité audio figurait parmi les grandes faiblesses des smartphones OnePlus (son mono mal équilibré). Pour la première fois, la marque équipe son 7 Pro de haut-parleurs stéréo certifiés Dolby Atmos. Elle propose trois modes d’écoute adaptés aux besoins :

  • Dynamique : optimise le son en fonction des contenus
  • Film : son surround et dialogues plus clairs
  • Musique : son plus équilibré
test oneplus 7 pro dolby atmos

Malgré ces améliorations majeures, la qualité audio du OnePlus 7 Pro n’atteint pas le niveau de ses concurrents. Cela est dû notamment à des haut-parleurs mal équilibrés : les basses restent discrètes et les aigus trop présents. Une forte distorsion se fait entendre lorsque l’on monte le niveau des décibels : à 75% du volume maximal, l’écoute devient désagréable.

Avec des écouteurs, l’expérience se révèle bien meilleure (basses plus présentes, ensemble plus équilibré). Sans être exceptionnels, ceux fournis dans la boîte suffisent à une écoute quotidienne sur les services de streaming. Notons qu’ils se connectent en USB-C, OnePlus ayant tiré un trait sur le jack 3,5mm. Mauvaise nouvelle, l’adaptateur jack/USB-C présent dans la boîte du 6T est ici absent. En revanche, les amateurs d’accessoires sans fil apprécieront la compatibilité Bluetooth 5.0, aptX, aptX HD et LDAC.

OnePlus intègre un Mode écouteur bienvenu. Il inclut plusieurs options liées à l’utilisation… d’écouteurs. Lecture automatique permet de reprendre une musique lorsque les écouteurs se connectent. D’autres fonctions facilitent les communications depuis les écouteurs : prendre un appel avec l’annonce du contact, indiquer les notifications par une petite sonnerie.

Dans l’ensemble, le 7 Pro marque un vrai bon en avant chez OnePlus du côté de l’audio. Néanmoins, il reste en deçà de ce que proposent Samsung, Apple ou Google.

Autonomie record et recharge ultra rapide

Le OnePlus 7 Pro embarque une batterie de 4000 mAh, soit 300 mAh de plus que le OnePlus 6T. Cela permet de compenser son écran plus grand, sa fiche technique gonflée aux hormones et le mécanisme du capteur frontal, plus énergivores. Comptez donc une journée et demie d’utilisation intensive. Les plus modérés peuvent atteindre les deux jours sans trembler. Comme ses prédécesseurs, le 7 Pro reste un monstre d’autonomie et conserve son statut de référence, aux côtés du P30 Pro de Huawei.

test oneplus 7 pro autonomie

OnePlus intègre Warp Charge 30, sa technologie de recharge 38% plus rapide que le Fast Charge. Les possesseurs de l’édition McLaren du OnePlus 6T connaissent déjà. En théorie, ce système de recharge rapide permet de gagner 49% d’autonomie en 20 minutes. Dans les faits, OnePlus tient sa promesse. Lors de nos tests, nous avons obtenu en moyenne des résultats similaires. Le OnePlus 7 Pro figure non seulement parmi les smartphones les plus endurants du marché, mais il est aussi l’un des plus rapides à se recharger.

test oneplus 7 pro recharge rapide

En revanche, à notre grand désarroi, le constructeur fait encore l’impasse sur la recharge sans fil. Alors que cette technologie figure parmi les incontournables des modèles premium, OnePlus persiste et signe. Interrogée par nos soins, la filiale française explique que Pete Lau n’y croit toujours pas. Selon le PDG de la marque, la recharge sans fil reste trop lente pour répondre aux besoins des utilisateurs. Dommage, son intégration aurait au moins permis d’avoir le choix. Cette stratégie s’avère d’autant plus regrettable que OnePlus, avec le 7 Pro, souhaite convertir les clients Samsung, Huawei ou Apple, habitués à cette technologie. Et après y avoir goûté, difficile de s’en passer.

Appareil photo : OnePlus dans la cour des grands

Important : retrouvez toutes les photos en qualité optimale sur notre compte Flickr

Chaque année, OnePlus redouble d’efforts pour améliorer la qualité photo de ses smartphones. Fin 2018, la marque faisait un grand bond en avant avec le OnePlus 6T. Sans inquiéter les meilleurs du marché, il n’avait pas à rougir de ses talents de photophone. En 2019, le constructeur veut aller encore plus loin, « Beyond the Speed » (au-delà de la vitesse). Il en a conscience, exceller en photo est indispensable pour se faire une place sur le marché des smartphones ultra-premium.

test oneplus 7 pro appareil photo

Pour mettre toutes les chances de son côté, OnePlus adopte pour la première fois un triple capteur photo composé de :

  • un capteur principal Sony IMX 586 de 48 MP (26mm)
    • Taille des pixels : 1,6 um
    • Pixel bining (4 pixels combinés pour n’en former qu’un)
    • Stabilisation OIS
    • Stabilisation EIS
    • Ouverture f/1,6
  • un capteur téléphoto de 8 MP (78mm)
    • Taille des pixels : 1,0 um
    • Stabilisation OIS
    • Ouverture f/2,4
    • Zoom 3x
  • un capteur ultra grand-angle de 16 MP (17mm)
    • Angle 117°
    • Ouverture f/2,2
test oneplus 7 pro qualite photo

Le tout est agrémenté d’intelligence artificielle (optimisation automatique des paramètres en fonction de l’environnement) et du HDR+. Avec ce déploiement de technologie, OnePlus souhaite rivaliser avec les ténors du marché, notamment le Galaxy S10+ et l’iPhone XS Max. Grâce à UltraShot (un algorithme de traitement maison), le constructeur promet des clichés plus détaillés, plus contrastés, avec une excellente plage dynamique.

Lire également : le OnePlus 7 Pro est meilleur en photo que le Galaxy S10+ et l’iPhone XS Max selon DxOMark

Dans de bonnes conditions, le OnePlus 7 Pro tient allègrement la comparaison avec les meilleurs. Le piqué est excellent, le résultat naturel. Les contrastes prononcés et le bon équilibre des couleurs classent le 7 Pro parmi les grands.

Le zoom 3x (équivalent 78 mm) se révèle réussi sans toutefois tenir la comparaison avec le P30 Pro de Huawei. On regrette aussi l’absence de zoom optique 2x en intermédiaire. Mais dans l’ensemble, les résultats restent convaincants. On ne peut pas en dire autant de l’ultra grand-angle : la qualité des clichés se dégrade avec beaucoup de perte de détails et des effets de pâtées sur les bordures du cadre. À ce petit jeu, la concurrence ultra-premium domine encore le OnePlus 7 Pro. Néanmoins, contrairement à ses rivaux, OnePlus maîtrise bien mieux la distorsion de l’image avec un rendu plus fidèle à la réalité.

Capteur principal

Ultra grand-angle

Zoom 3x

Samsung et consorts tiennent aussi OnePlus à distance avec leur mode portrait. Le 7 Pro surclasse le 6T mais n’atteint pas encore le niveau de ses concurrents. Le travail des capteurs associé aux optimisations logicielles doit simuler un objectif 56mm. Lorsque toutes les conditions sont réunies, la qualité des portraits se révèle excellente, à la hauteur des meilleurs du marché (à l’exception peut-être du Pixel 3). Hélas, le traitement d’image se révèle parfois capricieux : le 7 Pro n’aime pas les contrejours, et dans ces conditions les contours sont approximatifs et les effets de flou trop « timides ».

En basse lumière, OnePlus assure que son algorithme suffit à obtenir de bons résultats sans activer le mode nuit. OnePlus n’a pas menti, les photos en basse lumière (sans Night Shot) sont bien meilleures que celles du OnePlus 6T. Suffisant pour rivaliser avec un Pixel 3 ou P30 Pro ? Non, mais presque. Il parvient par exemple à tenir tête au Galaxy S10+ avec une justesse des couleurs et des contrastes toujours très bons. Dans la plupart des cas, le mode nuit se révèle inutile : les clichés obtenus sont souvent surexposés, bruités, voire trop contrastés.

Sans Night Shot

Avec Night Shot

Sans Night Shot

Avec Night Shot

Sans Night Shot

Avec Night Shot

Capteur frontal

À l’avant, OnePlus opte donc pour un module rétractable qui abrite un capteur de 16 mégapixels (photosites 1,0 um – stabilisation EIS – ouverture f/2,0). Là encore, les résultats se révèlent excellents avec une très bonne plage dynamique. Notons que lorsque la lumière se raréfie, les clichés restent très bons.

test oneplus 7 pro capteur frontal

OnePlus intègre un mode autoportrait lui aussi réussi. Le traitement d’image se montre moins agressif que sur un Pixel 3, avec un rendu plus naturel, mais la qualité globale n’atteint pas celle du smartphone de Google. Le OnePlus 7 Pro enregistre parfois quelques loupés (contours imprécis) qu’on lui pardonne volontiers.

Selfie classique

Egoportrait (matinal)

Vidéo

Le OnePlus 7 Pro peut filmer jusqu’en 4K à 60 fps (1080p à 30 fps pour la caméra avant) avec stabilisation optique. La marque avait déjà montré ses talents dans le domaine avec le 6T. Le 7 Pro hausse le niveau une fois encore avec une excellente stabilisation et des vidéos de qualité. Sans réaliser les mêmes prouesses que le Galaxy S10+, il permet aux vidéastes amateurs de se faire plaisir. Nous avons par exemple utilisé le OnePlus 7 Pro pour filmer certains passages de nos vidéos YouTube. Attention tout de même à l’autofocus qui a parfois tendance à s’adapter aux mouvements.

En résumé, le constructeur franchit un nouveau cap du côté de la photo. Il corrige l’un des points faibles des versions précédentes par rapport aux modèles ultra-premium. Le OnePlus 7 Pro figure désormais parmi les meilleurs photophones du marché.

Notre avis sur le OnePlus 7 Pro

On résume : design premium, écran (sans bordures) magnifique, autonomie record, recharge ultrarapide, performances de haut vol, logiciel intuitif, bonne qualité audio, l’un des meilleurs appareils photo du marché. Que manque-t-il au OnePlus 7 Pro pour rivaliser avec les ténors que sont le Galaxy S10+, l’iPhone XS Max ou le P30 Pro ? Rien, sauf la recharge sans fil (ce qui lui vaut un 4,5/5 et non un 5/5). Certains lui reprocheront aussi l’augmentation du prix. Mais au regard des améliorations apportées, cette légère hausse reste justifiée. À 709 euros, le 7 Pro est un concurrent direct des modèles ultra-premium vendus 1000 euros ou plus. Après des années d’ascension progressive, OnePlus atteint les sommets. Le OnePlus 7 Pro, on l’aime plus que 3 fois 1000.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.

OnePlus 7 Pro : notre avis après un mois de test

En 2019, OnePlus souhaite rivaliser avec les meilleurs du marché grâce au OnePlus 7 Pro. Nous l’avons testé au quotidien pendant plus d’un mois. Découvrez toutes nos impressions.

Test du Honor 20 : du neuf avec du View

Honor a dévoilé sa nouvelle gamme Honor 20. Nous avons utilisé en avant-première le plus abordable des deux modèles présentés. Découvrez notre test complet du Honor 20.

Test de l’Oppo Reno : comme un requin dans l’eau

Avec le Reno, Oppo s’attaque au milieu de gamme. Ecran OLED sans encoche, design réussi et performances correctes : le Reno d’Oppo serait-il le modèle parfait ? Réponse dans notre test !

Test du Sony Xperia 1 : un cinéma dans votre poche

Avec le Xperia 1, Sony propose une expérience multimédia unique sur le marché. Grâce à un écran au format 21:9 (le même qu’au cinéma) il souhaite rester au plus près des créateurs de vidéos. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours et il a plus d’un atout dans son sac.