Test du OnePlus Nord : retour aux sources gagnant

test oneplus nord review

Maj. le 10 août 2020 à 16 h 47 min

Après des mois de rumeurs et de fuites en tout genre, le OnePlus Nord est officiel. Vendu à partir de 399 euros, le nouveau smartphone de OnePlus doit aider la marque à retrouver le bon cap, celui qui lui a permis en six ans à peine à se hisser parmi les références du marché. Après une première prise en main encourageante, nous avons pu utiliser le OnePlus Nord pendant plusieurs jours. Voici notre test complet.

test oneplus nord

« C’est le Nord ! ». Non, OnePlus ne s’est pas inspiré de Michel Galabru pour choisir le nom de son smartphone. Une quelconque appétence pour les frites-fricadelles n’a rien à voir non plus dans toute cette histoire. Aucune volonté non plus d’accéder au Trône de Fer (King in the North, tout ça tout ça). Non, ce terme si énigmatique n’a rien à voir avec tout cela.

OnePlus le reconnaît volontiers, il avait besoin de retrouver un cap. Quoi de mieux que le Nord, point de repère d’une boussole, pour se remettre sur le droit chemin ? Après une montée en puissance durant les six dernières années (numéro 1 en Inde, numéro 4 en Europe sur le segment premium), le constructeur s’égarait en se concentrant sur le marché ultra haut de gamme, perdant au passage une partie de ceux qui avaient fait son succès.

Les fans de la première heure ne tarissaient pas d’éloges au sujet de cette marque à l’origine du terme « flagship killer », celle qui a su proposer le premier smartphone abordable offrant une expérience aussi qualitative que les modèles les plus chers du marché. Mais face à la montée des prix, certains ont perdu leur foi immodérée en la marque, n’ont plus compris ses orientations et l’ont parfois abandonnée.

Que les fans se rassurent, OnePlus vous a entendus. « Dès novembre 2019, nous nous sommes interrogés sur ce que serait un milieu de gamme selon OnePlus » nous confiait Akis Evangelidis, vice-président de OnePlus France, lors de la présentation du OnePlus Nord. La réponse : un smartphone sans concessions, proposant une expérience digne des meilleurs du marché, pour un tarif contenu. Voilà la promesse faite par OnePlus avec ce Nord.

Prix et date de sortie

Le OnePlus Nord sera disponible en Gray Onyx et Blue Marble (notre modèle de test) dès le 04 août 2020 au prix de 399 euros (8/128 Go). Une version 12/256 Go est également proposée au tarif de 499 euros. Le OnePlus Nord sera commercialisé sur la boutique officielle du constructeur, sur Amazon et chez Fnac/Darty. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les négociations avec Bouygues Telecom (qui distribue les autres produits de la marque) ne sont pas encore scellées.

test oneplus nord review

En adoptant ce positionnement, OnePlus revient aux origines de son succès. En 2014, le constructeur bousculait le marché avec le OnePlus One, un smartphone à la fiche technique haut de gamme vendu à un prix ultra-agressif. Par la suite, la marque a opté pour une stratégie orientée vers le marché premium, augmentant ses prix au fil des années jusqu’à atteindre la barre symbolique des 1000 euros. Avec le OnePlus Nord, les fans de la première heure peuvent de nouveau accéder à un smartphone de la marque à prix abordable.

Fiche technique

 OnePlus Nord
Ecran6,44"
AMOLED
1080 x 2400 pixels, 20:9 ratio (408 ppi)
90 Hz
ChipsetSnapdragon 765G (7 nm)
OSAndroid 10 + OxygenOS 10.5
RAM8/12 Go
Stockage128/256 Go
microSDOui
Capteur principal48 MP (f/1.75)
8 MP, objectif grand-angle f/2.25
5 MP, capteur profondeur (f/2.4)
2 MP macro (f/2.4)
Capteur selfie32 MP (f/2.45) 1/2 .74’’
8 MP (f/2.45) 1/4’’ultra grand angle 105°
Batterie4,115 mAh
Recharge rapide Warp Charge 30T de 30W
5GOui
BiométrieScanner d’empreinte sous l'écran
Audiosuppression bruit
Résistance à l'eauNon

Design : un petit bijou

Vous trouvez les smartphones de 2020 trop grands ? Le OnePlus Nord pourrait bien vous séduire. S’il ne figure pas parmi les plus compacts, ses dimensions (158,3 x 73,3 x 8,2 mm) et son poids (184 g) rendent la prise en main très agréable. En ce qui nous concerne, nous sommes ravis d’utiliser un smartphone à une main sans effectuer de numéro de contorsionniste. Aussi large qu’un iPhone 11 Pro et légèrement plus long, le OnePlus Nord adopte le format idéal en 2020 : assez grand pour une expérience multimédia de qualité, assez petit pour une excellente prise en main.

test oneplus nord prix

S’il doit rogner un peu sur les coûts (protection Gorilla Glass 5 des deux côtés, ), OnePlus intègre tout de même des matériaux de qualité. Le verre brillant (étonnamment peu salissant) et le métal lui confèrent un aspect résolument haut de gamme. Le constructeur joue la carte du minimalisme et opte pour des lignes arrondies particulièrement élégantes. Le OnePlus Nord ressemble comme deux gouttes d’eau au OnePlus 8 en (légèrement) plus petit.

test oneplus nord design

Le module photo vertical (positionné dans le coin supérieur gauche), le logo (au centre) et la mention « OnePlus » (en bas) sont les trois seuls éléments visibles au dos du smartphone. À l’avant, le constructeur opte pour un écran poinçonné renfermant deux capteurs photo. Si la petite pilule dans le coin supérieur gauche en chagrinera certains, elle s’est révélée plutôt discrète tout au long de notre test. Tout juste pose-t-elle problème avec certains jeux puisqu’elle camoufle des éléments parfois importants. Rassurez-vous, une rotation à 180° corrige le problème la plupart du temps.

test oneplus nord interface

Pour le reste, OnePlus reprend une recette qu’il maîtrise parfaitement. Le bouton d’alimentation est placé sur la bordure droite avec l’Alert slider (bouton permettant de basculer du mode sonnerie aux modes silencieux ou vibreur). À l’opposé les touches de volume la jouent solo. Enfin, l’USB-C, le haut-parleur et le tiroir double nano-SIM sont réunis sur la bordure inférieure.

test oneplus nord alert slider

Malgré les contraintes de coûts, OnePlus parvient à livrer un modèle qui n’a rien à envier aux smartphones haut de gamme. S’il ressemble énormément à ses grands frères, le OnePlus Nord se distingue par son format plus compact qui ravira les allergiques aux mastodontes de plus en plus répandus sur le marché.

test oneplus nord appareil photo

Ecran AMOLED 90Hz !

Le OnePlus Nord embarque un écran FluidAMOLED de 6,44 pouces (format 20:9) avec définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels) compatible sRGB et Display P3. Les habitués des produits de la marque remarqueront donc qu’elle ne fait aucun sacrifice sur la qualité de l’écran, les OnePlus 8 et 8 Pro intégrant le même type de dalle.

test oneplus nord ecran

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que la qualité d’affichage est peu ou prou la même que sur les deux derniers modèles haut de gamme. Une prouesse dans la mesure où le Nord coûte deux à trois fois moins cher que ses frères. On retrouve donc un écran très lumineux, aux noirs profonds et aux excellents contrastes. Par défaut, les couleurs vives ont tendance à un peu trop flatter la rétine. Mais Oxygen OS intègre une flopée de paramètres permettant d’optimiser l’affichage selon vos goûts. Trois modes sont disponibles :

  • Vif : contrastes marqués et couleurs saturées
  • Naturel : plus neutre
  • Avancé : permet de choisir entre le spectre sRGB, Display P3 ou Large gamme de couleurs AMOLED (notre favori) et d’ajuster la température
test oneplus nord affichage

Pour ne rien gâcher, le OnePlus Nord affiche les contenus avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz (60 Hz aussi disponible si vous souhaitez épargner la batterie), comme le OnePlus 8. Si on observe à peine la différence entre une dalle 90 Hz et 120 Hz, le gain en fluidité apporté par le 90 Hz par rapport au 60 Hz saute aux yeux. Les animations et transitions sont plus fluides, la navigation (notamment sur les réseaux sociaux) bien plus agréable. Difficile de s’en passer après y avoir goûté.

Enfin, le moteur de vibrations du OnePlus Nord se rapproche de celui des modèles premium et l’écran est optimisé pour réduire l’émission de lumières bleues.

En intégrant une dalle quasiment identique en tous points avec celles des OnePlus 8 et 8 Pro, OnePlus respecte parfaitement son engagement, celui de fournir la même expérience « Fast and Smooth » que les modèles haut de gamme. Il en résulte que l’écran du OnePlus Nord est une petite merveille et met une claque à ses rivaux.

Performances et logiciel

Contre toute attente, OnePlus ne joue pas à kikalaplusgrosse et opte pour la puce Snapdragon 765G (octa-core, 7 nm, cadencée jusqu’à 2,4 GHz). Une stratégie inédite chez le constructeur qui a toujours misé sur la puce la plus puissante du marché. Pour soutenir la puce de Qualcomm, il opte pour 8 ou 12 Go de RAM LPDDR4X (et non LPDDR5) et 128 ou 256 Go de mémoire UFS 2.1 (et non 3.0).

test oneplus nord performances

Contraint à réduire les coûts de fabrication, OnePlus sacrifie donc en partie les performances de sa nouvelle star. « En partie » car au-delà des benchmarks moins flatteurs qu’avec une puce Snapdragon 865, la Snapdragon 765G se révèle particulièrement efficace à l’utilisation. Un constat que nous faisions déjà sur d’autres smartphones équipés de ce processeur milieu de gamme.

Ainsi, grâce à une optimisation en profondeur d’Oxygen OS, le OnePlus Nord assure en toutes circonstances. OnePlus réussit ici encore à fournir la même expérience « Fast and Smooth » qu’avec ses modèles haut de gamme. Les animations sont fluides, les transitions rapides et la gestion du multitâche est exemplaire. Les applications les plus gourmandes (retouche photo, montage vidéo) tournent elles aussi parfaitement.

test oneplus nord benchmarks

Les joueurs en auront aussi pour leur compte puisque le Snadragon 765G, associé à la puce graphique Adreno 620, est optimisé pour le jeu mobile. Aussi le OnePlus Nord fait tourner les licences les plus exigeantes en ressources (Call of Duty Mobile, Fortnite, PUBG Mobile, Asphalt, NBA Live) sans aucune difficulté et avec la meilleure configuration graphique disponible.

Oxygen OS : de l’importance de l’optimisation

À l’instar d’Apple, OnePlus a compris dès ses débuts l’importance d’un logiciel bien pensé, optimisé et durable. Cette vision s’est matérialisée par la création d’Oxygen OS qui s’est imposée en quelques années à peine comme l’une des meilleures versions d’Android, si ce n’est la meilleure. Hors de question pour le constructeur de fournir une expérience différente sur son modèle plus abordable.

Le OnePlus Nord tourne donc sous Android 10 avec Oxygen OS 10.5. Afin de conserver la même rapidité, la même fluidité et une version 100% identique à celle des modèles haut de gamme, les développeurs ont apporté près de 300 optimisations. Si la plupart sont invisibles, elles se ressentent à l’usage. Nous n’avons constaté aucune différence entre ce OnePlus Nord et notre OnePlus 8.

test oneplus nord oxygen os

Pourtant, OnePlus ne fait l’impasse sur aucune fonctionnalité. Outre la charte graphique identique, on retrouve le même mode sombre, le même Zen Mode et les nombreuses options de personnalisation. Toujours aussi fluide, Oxygen OS brille par sa légèreté et ses petites options bien senties. Que l’on aime ou non, nous devons bien reconnaître que l’interface créée par OnePlus a peu de défauts.

Côté sécurité, le OnePlus Nord propose le duo reconnaissance faciale et lecteur d’empreintes sous l’écran. Nous recommandons la seconde option, plus sécurisée et très réactive. Si la reconnaissance faciale reste plus rapide, elle ne repose que sur une analyse en 2D moins fiable.

Enfin, le constructeur promet un suivi des mises à jour majeures pendant deux ans et trois ans pour les mises à jour de sécurité.

Autonomie

Historiquement, OnePlus a toujours su s’imposer parmi les références du marché en matière d’autonomie. Si les derniers modèles se montraient quelque peu décevants par rapport aux premières moutures, le OnePlus Nord hérite du savoir-faire du constructeur. Sa batterie de 4115 mAh couplée à l’excellente optimisation d’Oxygen OS autorisent une utilisation intensive de deux jours. Si vos usages restent basiques (peu de vidéo, photo et/ou jeu) vous pouvez même tabler sur deux jours et demi d’autonomie. Ainsi, le OnePlus Nord se classe parmi les smartphones les plus endurants du marché. Ces bonnes performances s’expliquent aussi par l’intégration du processeur Snapdragon 765G qui, à défaut d’être aussi performant que le Snapdragon 865, présente l’avantage de consommer très peu d’énergie.

test oneplus nord autonomie

OnePlus accompagne son smartphone d’un chargeur Warp Charge 30T (5V/6A) inauguré avec les OnePlus 7T et 7T Pro. Selon le constructeur, ce système de charge rapide permet au OnePlus Nord de gagner 70% de batterie en 30 minutes de recharge. Promesse tenue. Le smartphone reprend même tous ses points de vie en moins d’une heure. Le tout sans jamais chauffer, même si on l’utilise durant la charge. Un régal.

Sans grande surprise la recharge sans fil figure aux abonnés absents. Le constructeur semble vouloir réserver cette technologie (pourtant peu coûteuse) à son modèle le plus premium. Même le OnePlus 8, pourtant vendu 699 euros, en est dépourvu. Si ce manque est presque inadmissible à ce tarif, il reste relativement acceptable sur un smartphone vendu à 399 euros. Néanmoins, certains concurrents (et pas forcément les plus généreux) l’intègrent sans rechigner. On pense par exemple à Apple qui fournit la recharge sans fil dans son iPhone SE 2020 vendu 489 euros.

Audio

Bien que volontaire, OnePlus n’a jamais vraiment réussi à briller sur le terrain de l’audio. Si le OnePlus Nord ne change pas vraiment la donne, il parvient tout de même à se distinguer sur un point : l’écoute avec des accessoires sans fil. Une drôle de coïncidence alors que le constructeur lance les OnePlus Buds, les premiers écouteurs true wireless de son histoire. Compatible Bluetooth 5.1, le Nord prend en charge l’aptX, aptX HD, LDAC et AAC, des codecs promettant une écoute en haute définition.

test oneplus nord recharge

En l’absence de jack 3,5 mm, les amateurs d’accessoires filaires devront s’équiper de matériel en USB-C ou d’un adaptateur jack/USB-C (non fourni). Dans tous les cas de figure, le OnePlus Nord embarque un Tuner audio Dirac permettant d’optimiser la qualité de son. Trois modes d’écoute sont disponibles : Dynamique (ajuste le son en fonction du contenu), Film (priorité aux voix et son surround) ou Musique (plus de nuances).

test oneplus nord parametres audio

Ces différentes optimisations se révèleront particulièrement intéressantes lorsque vous n’utilisez pas d’écouteurs. En effet, l’unique haut-parleur délivre un son monophonique médiocre. Si les médiums restent équilibrés, les aigus saturent au-delà de 50% du volume maximum et les basses sont quasi inaudibles. En résumé, enfilez des écouteurs pour vraiment jouir d’une expérience audio digne de ce nom.

Appareil photo

L’avantage de proposer un smartphone à moins de 500 euros, c’est que les exigences en matière de photographie sont moins élevées. En s’attaquant au segment premium, OnePlus s’est (un peu) pris les pieds dans le tapis : si la qualité photo des OnePlus 8 et 8 Pro se révèle très bonne, elle n’atteint pas le niveau de ses concurrents. Pas question de reproduire les mêmes erreurs avec le Nord. OnePlus intègre donc un module photo composé de :

  • un objectif grand-angle : 26 mm, f/1,75 ; capteur Sony IMX586 de 48 mpxls (photosite de 0,8 µm) ; 6 lentilles ; PDAF, stabilisation optique et électronique
  • un objectif ultra grand-angle (f/2,25) ; capteur de 8 mpxls (champ de vision de 119°) ; PDAF, OIS
  • un objectif macro : f/2,4 ; capteur de 2 mpxls
  • un objectif chargé de la profondeur de champ (f/2,4) ; capteur de 5 mpxls
test oneplus nord capteurs photo

Si vous vous intéressez à la marque, vous aurez sans doute remarqué que le module photo s’apparente grandement à celui du OnePlus 8, pourtant vendu deux fois plus cher. L’explication est simple : OnePlus souhaite offrir une expérience photographique digne d’un modèle haut de gamme. Rappelons tout de même que le OnePlus 8 exploite majoritairement des capteurs déjà utilisés sur le 7T lancé en 2019. En résumé, le OnePlus Nord embarque essentiellement du matériel lancé il y a 9 mois.

Doit-on s’en inquiéter ? Pas vraiment dans la mesure où le OnePlus Nord capture d’excellents clichés et se distingue par sa polyvalence. Si on ne comprend toujours pas le choix d’un objectif macro (plutôt moyen) en lieu et place d’un téléobjectif, les résultats en zoom 2x restent assez bons pour pardonner ce léger faux-pas.

test one plus nord photo fleur

test one plus nord photo fleur

test one plus nord photo tableaux

test one plus nord photo machines à écrire

test one plus nord photo tasse

test one plus nord photo fruits

test one plus nord photo fleur

test one plus nord photo fleur

test one plus nord photo fleur

test one plus nord photo chat

test one plus nord photo chat

L’ultra grand-angle se révèle lui aussi efficace. OnePlus parvient à bien contenir la distorsion, à conserver assez de détails et à garder un rendu général proche de celui du grand-angle. Un très bon point donc.

test one plus nord grand-angle
Grand-angle

test one plus nord ultra grand-angle
Ultra grand-angle

test one plus nord zoom 2x
Zoom 2x

test one plus nord photo macro
Macro

test one plus nord photo macro
Macro

Le constructeur associe la capteur principal au ToF afin de shooter les portraits. Là encore, les résultats se révèlent très corrects. Si le détourage manque parfois de précision, le bokeh, lui, est naturel.

Comme ses frères, le OnePlus Nord montre ses limites lorsque la lumière se fait rare. OnePlus n’a toujours pas corrigé le satané problème de vitesse de déclenchement. Très agaçant dans les premiers instants, on finit par le dompter et on obtient alors des photos de nuit plus acceptables. Reste que les teintes jaunes sont toujours dominantes et le bruit trop présent. Si le mode nuit améliore ces quelques défauts, il ne fait pas de miracle non plus.

test one plus nord sans mode nuit
Sans mode nuit

test one plus nord avec mode nuit
Avec mode nuit

Malgré tout, ces faiblesses restent acceptables pour un smartphone à ce prix. En attendant le Pixel 4a de Google, le OnePlus Nord n’a rien à envier à ses concurrents directs. Il se rapproche même du OnePlus 8 dont la place dans la gamme, de fait, est sérieusement remise en question.

OnePlus se paie même le luxe d’intégrer un module photo frontal plus efficace que celui du OnePlus 8. Au programme, un capteur Sony IMX616 de 32 mégapixels (photosite de 0,8 µm) avec objectif grand-angle (f/2,45) associé à un capteur de 8 mégapixels avec objectif ultra grand-angle (f/2,5 ; champ de vision de 105°). Le OnePlus Nord peut ainsi capturer des selfies ou des groufies de qualité ainsi que des autoportraits tout aussi flatteurs.

Enfin, le dernier né de OnePlus peut filmer en 4K ou 1080p jusqu’à 60 im/s. La combinaison de la stabilisation optique et électronique permet de réaliser de très bonnes vidéos. Sur ce segment de prix, aucun autre constructeur ne peut se vanter d’obtenir de tels résultats. Aussi le OnePlus Nord s’impose comme la référence en la matière sur le marché des smartphones à moins de 500 euros.



Notre verdict

S’il n’est pas sans quelques défauts, le Nord remet OnePlus sur les bons rails. En 2020, avec 399 euros en poche, vous pouvez donc accéder à un smartphone élégant, équipé d’un sublime écran et d’un système de recharge ultra rapide, performant, endurant et bon en photographie. Si la recharge sans fil et la certification d’étanchéité manquent à l’appel, ce sont des petites faiblesses plus qu’acceptables. Si nous ne cachions pas notre déception face à l’orientation ultra-premium de OnePlus, nous sommes ravis de voir que le constructeur renoue avec ce qui a fait son ADN. Le OnePlus Nord nous renvoie aux débuts de la marque, à l’époque où elle savait bousculer le marché jusqu’à devenir incontournable. Pourvu que cela dure.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Test du Google Pixel 4a : un milieu de gamme hyper convaincant

Tout juste annoncé, tout juste testé. Google vient enfin d’officialiser son Pixel 4a, un smartphone compact, abordable et pourtant bien nanti. Nous avons eu l’occasion de le tester durant plusieurs jours et vous livrons toutes nos conclusions concernant celui qui…

Test de l’Asus ROG Phone 3 : le retour du roi

Le ROG Phone 2 était déjà le smartphone gaming le plus abouti. Son successeur relève encore le niveau. Si le design du ROG Phone 3 est plus sage, la fiche technique, elle, oublie cette fausse modestie grâce à la plate-forme…

Test Motorola Edge 5G : Motorola revient à son meilleur niveau

Le Motorola Edge est un smartphone qui se place sur le marché du milieu de gamme « plus ». Il cherche à se différencier de la concurrence grâce à son design tout en sobriété ainsi que grâce son écran (très) incurvé sur…

Test Sony Xperia 1 II : la vraie bonne surprise de l’été

Le Sony Xperia 1 II est, à n’en pas douter, un excellent smartphone qui n’a pas à rougir de la concurrence de Samsung, Xiaomi, Oppo ou Huawei. Doté d’un écran hors du commun, d’une excellente plate-forme technique et d’une prise…

Test du Redmi Note 9 : Xiaomi serait-il en perte de vitesse ?

La gamme Redmi Note de Xiaomi a toujours été considérée comme la référence du rapport qualité-prix dans le segment de marché autour des 200 euros. Le Redmi Note 9, vendu au même prix que ses prédécesseurs, en est la dernière…

Test du Xiaomi Black Shark 3 : un bon smartphone gaming à prix abordable

Black Shark, filiale de Xiaomi spécialisée dans le gaming lance deux nouveaux smartphones. Si le Black Shark 3 Pro vise un public aisé, le Black Shark 3 s’adresse aux joueurs au budget plus contenu. Que vaut ce nouveau smartphone gaming à moins de 600 euros ? Réponse dans notre test complet !

Test du Nubia Red Magic 5G : à quelques marches du podium

Équipe d’un Snapdragon 865 et offrant jusqu’à 256 Go de stockage et 12 Go de RAM, le Nubia Red Magic 5G s’annonce d’ores et déjà comme l’un des smartphones les plus puissants du moment. Avec son design et ses accessoires…

Test du Realme X50 Pro 5G : aux frontières du Real

Après une première incursion sur le marché français avec des modèles d’entrée de gamme, Realme lance le X50 Pro un modèle premium vendu seulement 599,90 euros. À la lecture de sa fiche technique, on s’attend à trouver le meilleur rapport qualité-prix du marché. Mais qu’en est-il réellement ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test du Xiaomi Mi 10 Pro 5G : le diable est dans les détails

Xiaomi commercialise le Mi 10 pro depuis le 7 avril 2020. Proposé à 1000 euros, il est le premier smartphone grand public de la marque à atteindre ce niveau de prix. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test OnePlus 8 : les yeux plus gros que le ventre

Dans un contexte assez particulier OnePlus a annoncé les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Cette année, le numéro 4 du marché des smartphones premium (en France) s’attaque à Apple, Samsung et Huawei. Le défi est-il relevé ? Premiers éléments de réponse dans notre test complet du OnePlus 8.

Test du OnePlus 7 Pro : OnePlus atteint les sommets

OnePlus lance le OnePlus 7 Pro, un smartphone truffé de technologies dernier cri. La marque qui monte souhaite rivaliser avec les ténors du marché ultra-premium que sont Samsung ou Apple. Objectif atteint ? Nous l’avons testé.

Test du Galaxy S20 Ultra : un mastodonte toutes catégories

Fraîchement reçu à la rédaction, le S20 Ultra n’a pas fait l’unanimité. Certains l’ont adoré parce que « ça doit être génial de regarder Netflix sur un tel écran », ou « de prendre des photos avec un tel capteur », quand d’autres ont…

Test du Samsung Galaxy A51 : bien plus qu’un simple rafraîchissement

Premier smartphone Samsung à voir le jour dans l’Hexagone en 2020, le Galaxy A51 se veut le digne successeur du A50, lequel profitait déjà de fonctionnalités et de capacités matérielles qui faisaient de lui l’un des meilleurs smartphones en milieu…

Test du Samsung Galaxy S20+ : le meilleur compromis ?

Cette année, Samsung lance trois nouveaux smartphones haut de gamme. En plus du Galaxy S20 et du Galaxy S20+, le coréen propose une version Ultra survoltée. Mais le meilleur compromis ne serait-il pas le Galaxy S20+ ? Réponse dans notre test.