Test du OnePlus One, le phénomène !

 
oneplus one test

Le OnePlus One est enfin là ! Après avoir généré un énorme buzz et suscité toutes les attentes, nous avons passé quelques jours avec le smartphone chinois qui fait tant parler. Présenté comme le rapport qualité-prix ultime, il affiche des caractéristiques haut de gamme pour un prix sous la barre des 300 euros. Le constructeur rattaché à la marque Oppo propose-t-il vraiment une petite perle capable de tenir tête aux meilleurs pour la moitié du prix ? La réponse tout de suite dans notre test !

oneplus one test

Nous avons testé le OnePlus One dans sa version noire avec 64 Go de stockage. Ce smartphone assez imposant de 5,5 pouces a tellement fait parler de lui que certaines personnes ont eu des difficultés à se le procurer lors de sa commercialisation. La partie logicielle est assurée par CyanogenMod 11S, l'une des plus célèbres ROM Custom basées sur Android. Une interface pleine de promesses donc qui met l'accent sur la personnalisation et les fonctionnalités.

OnePlus One : la fiche technique

Les caractéristiques techniques du OnePlus One sont extrêmement solides et n'ont rien à envier aux Galaxy S5, Xperia Z2, HTC One M8 et autre LG G3. Un processeur Snapdragon 801 avec 3 Go de RAM, un capteur photo de 13 mégapixels de chez Sony ou encore une batterie 3100 mAh viennent compléter une fiche technique très alléchante.

  • Écran : 5,5 pouces Full HD avec définition 1920 x 1080 pixels (401 ppp)
  • Processeur : quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz
  • GPU : Adreno 330
  • RAM : 3 Go
  • Stockage interne : 16 ou 64 Go
  • MicroSD : Non
  • Appareil photo : 13 mégapixels Sony IMX214, ouverture f/2.0, capable de filmer en 4K
  • Caméra frontale : 5 mégapixels
  • Batterie : 3100 mAh
  • Connectivité : WiFi, Bluetooth 4.0, NFC, Wireless Display, 4G LTE
  • Connectique : microUSB 2.0, prise jack 3,5 mm
  • Dimensions : 152,9 x 75,9 x 8,9 mm
  • Poids : 162 grammes
  • Couleurs : blanc, noir

Dans la suite de notre test du OnPlus One, une présentation de la boite, des accessoires fournis et du téléphone en lui-même !

Nous recevons le OnePlus One dans un très beau packaging composé de deux boites rouges recouvertes d'un emballage blanc. Cela fait son petit effet et le constructeur a particulièrement soigné cet aspect, ce qui donne vraiment l'impression de recevoir un produit premium.

La plus petite boite contient l'adaptateur secteur européen et la plus grande boite le téléphone, un câble USB 2.0 plat afin d'éviter les nœuds et un petit accessoire pour faire sortir la trappe microSIM. Notons que la pointe est bien plus longue que celle des autres téléphones comme celle du LG G3.

On aime particulièrement le câble plat, mais nous regrettons que les écouteurs soient absents du packaging. Pour moins de 300 euros, c'est surement une des concessions à faire. Un très bel écrin donc pour le OnePlus One qui fait forte impression dès le déballage. Intéressons-nous maintenant au t

On en vient au téléphone, une fois en main le moins qu'e l'on puisse dire est qu'il est imposant. Avec un écran de 5,5 pouces, il fallait s'y attendre. Les bordures sont pourtant assez fines. À titre de comparaison, le LG G3 a la même diagonale. Les deux téléphones ont une largeur similaire, mais le OnePlus One est plus haut que son concurrent. Les plus petites mains auront surement un peu de mal, mais rien d'insurmontable si vous aimez les grands écrans.

oneplus one

Au dessus de l'écran, les capteurs de proximité et de luminosité, la LED de notification et la caméra frontale de 5 mégapixels. Le tout est situé à gauche du haut-parleur pour les appels. On remarque que le liseré métallique sur les tranches est très fin sur les côtés, mais plus important juste au-dessus et en dessous de l'écran.

Sous l'écran justement on retrouve une bande noire qui cache les trois boutons tactiles : accueil, retour et menu. Ils ne sont pas très visibles lorsqu'ils ne sont pas rétroéclairés, mais c'est surement l'effet recherché. De plus, vous n'êtes pas obligé de les utiliser dans la mesure où vous pourrez faire apparaitre les boutons directement sur l'écran si vous le souhaitez, on y reviendra dans la partie logicielle.

Nous avons testé la version noire du OnePlus One. À l'arrière, la coque n'est pas en plastique lisse comme c'est le cas de la version blanche, mais dans une matière texturée, « granuleuse ». L'avantage est que cette matière accroche bien et que la prise en main n'en est que meilleure. Il est également difficile d'y laisser des traces de doigts. En revanche, cela donne l'impression d'une manière recyclée qui est très propre, mais loin de donner un aspect haut de gamme comme sur un HTC One M8 ou un Xperia Z2.

Toujours au dos, le capteur photo de 13 mégapixels est centré, avec son double flash LED juste en dessous. Le tout tient dans un petit rectangle, rappelant le design des smartphones de chez Oppo. Juste en dessous le logo « 1+ ». En bas le logo CyanogenMod.

Sur la tranche supérieure, la prise casque 3,5 mm et petit trou pour la réduction du bruit ambiant. En dessous, la prise microUSB 2.0 et, le microphone pour les appels et deux haut-parleurs stéréo de chaque côté sous forme de grilles.

Le côté droit accueil simplement le bouton On/Off en plastique et le côté droit le bouton de contrôle du volume ainsi que la trappe pour insérer la microSIM que l'on ouvre à l'aide du petit accessoire fourni avec le OnePlus One.

Le packaging est donc très beau, mais pas totalement complet. Le design du OnePlus One et également bon, sans pour autant attendre un excellent niveau de finition ou l'aspect vraiment premium de ses concurrents qui valent deux fois plus cher.

L'écran du OnePlus One fait 5,5 pouces avec une résolution Full HD, soit 401 ppp. La dalle fabriquée par JDI est de type LTPS IPS avec protection Gorilla Glass 3. Comme je le disais précédemment, il faut aimer les grands écrans et un temps d'adaptation sera surement nécessaire pour ceux qui ne sont pas habitués. La prise en main reste bonne, le téléphone n'étant plus haut que large au final. Il reste plus encombrant que tous ses concurrents haut de gamme.

La finesse d'affichage est haut rendez-vous et la résolution de 1920 x 1080 pixels est largement suffisante pour profiter de tous ses contenus avec une grande qualité. Pour mieux nous rendre compte du gabarit, mais également de la qualité d'affichage, nous l'avons comparé avec tous les smartphones haut de gamme du moment.

De gauche à droite : Galaxy S5, HTC One M8, Xperia Z2, LG G3, OnePlus One

Comme vous pouvez le voir, il est un peu plus imposant que les autres, aussi large qu'un LG G3, mais plus haut que ce dernier. Une fois de dos on voit aussi l'aspect très mat de la coque par rapport aux autres téléphones. Tous les gouts sont dans la nature, personnellement je préfère la coque arrière d'un HTC One M8 ou d'un LG G3.

De gauche à droite : Galaxy S5, HTC One M8, Xperia Z2, LG G3, OnePlus One

Venons-en à la qualité de l'écran. Ceux qui pensaient qu'un téléphone à ce prix avec une telle fiche technique pourrait délaisser la qualité de l'écran peuvent se rassurer, le OnePlus One s'en sort très bien. On commence avec la profondeur des noirs, comme vous pouvez le voir, il n'a pas à rougir face à la concurrence. Le Galaxy S5 tout à gauche garde un avantage grâce à son écran AMOLED et ses noirs qui donnent l'impression que l'écran est éteint.

Pour ce qui est des couleurs, le OnePlus One est très bien calibré, même si elles ont tendance à être un peu foncées. Il se hisse sans problème au niveau de ses concurrents, même si sur le bleu, on remarque un affichage plus sombre que les autres et un petit manque d'homogénéité, mais rien de gênant.

De gauche à droite : Galaxy S5, HTC One M8, Xperia Z2, LG G3, OnePlus One

Enfin, les blancs sont très clairs et la luminosité maximum est très bonne, de quoi l'utiliser sans problème en extérieur. Les angles de vison sont également excellents et la dalle IPS fait le travail ici, quel que soit le point de vue à partir duquel vous regardez l'écran.

Au premier plan, le OnePlus One

C'est donc une mention très bien pour l'écran du OnePlus One. Ce n'est peut-être pas le meilleur que l'on ait vu, mais il compte sans aucun doute parmi les meilleures, un atout de plus pour le téléphone qui tient décidément tête à la concurrence.

Le OnePlus One est équipé du même processeur que ses concurrents haut de gamme, un Qualcomm Snapdragon 801, cadencé à 2,5 GHz, comme c'est le cas sur le Galaxy S5, avec GPU Adreno 330. Une fiche technique presque identique, mais une optimisation logicielle qui semble faire la différence.

On ne va pas tourner autour du pot plus longtemps, le OnePlus One surclasse beaucoup de ses concurrents dans les benchmarks. On commence avec AnTuTu et un score impressionnant de 37635 points, supérieur à tous les autres téléphones haut de gamme du moment comme vous pouvez le voir sur la capture d'écran. Même chose sur Quadrant avec un score de 24044, contre 23575 pour le HTC One M8 par exemple.

Le résultat du benchmark Vellamo pour le navigateur Google Chrome par défaut est de 2160, ce qui est excellent, mais un peu en dessous du S5. Pour le test Metal, il reprend en revanche la main avec 16532, devant le Nexus 5 et ses 1418.

On passe à la partie graphique, et là c'est également excellent. C'est bien un GPU Adreno 330 qui est embarqué, et les performances sont au rendez-vous. Sur 3D Mark, il se passe de faire les tests Ice Storm et Ice Storm Extreme qui atteignent le score maximum. Sur la version « Unlimited », le OnePlus affiche 18249 points ! C'est un peu mieux que le S5 et le Xperia Z2, et un cran en dessous du HTC One M8 qui fait 20590 à ce test.

Enfin, sur Epic Citadel, la démonstration graphique l'Unreal Engine tourne à 55,6 images par secondes en résolution native Full HD avec le mode Ultra High Quality. Autant dire qu'aucun jeu ne lui résistera, même avec les détails poussés au maximum. Des performances au top donc pour ce OnePlus One qui exécutera n'importe quelle tâche sans un seul signe de faiblesse.

L'interface est assurée par la plus célèbre des ROM Custom sur Android, CyanogenMod 11S. Cette version basée sur Android 4.4.2 apporte toutes les fonctionnalités de l'OS mobile de Google, tout en la rendant extrêmement personnalisable. Pour ceux qui aiment Android stock, vous êtes ici en présence d'une version « plus » qui devrait vous convaincre.

On commence avec l'écran de verrouillage qui affiche l'heure, la date et le temps qu'il fait. Un mouvement vers le bas sert à déverrouiller le téléphone. Notez que le double tap pour allumer et éteindre l'écran est bien présent, comme sur les téléphones LG.

Une fois sur le bureau on retrouve facilement ses marques. Les icônes sont un peu différentes de celles d'Android, mais on retrouve bien les applications Google. Un appui long sur un des bureaux permet d'ajouter des widgets, changer le fond d'écran ou encore personnaliser l'effet de défilement. L'interface que vous voyez n'est qu'une des nombreuses possibilités qui s'offrent à vous, comme nous allons le voir plus bas.

Le panneau des notifications est assez classique avec des icônes raccourcies juste au-dessus que vous pouvez afficher et réorganiser comme vous le voulez. Là encore, on remarque des icônes au design retravaillé, mais nous sommes bien sur l'interface Android « brute ».

En haut de l'écran, la barre d'état est extrêmement personnalisable. Cela va du simple affichage de l'horloge en passant par l'icône de la batterie, ici un cercle, ou encore le style de l'état du signal. Les barres d'état et de navigation peuvent également être affichées sur l'écran de verrouillage grâce au mode bureau étendu.

Le menu des paramètres reste simple, mais n'en est pas moins très complet. Parmi les options, on retrouve les raccourcis gestuels. Ils s'effectuent depuis l'écran éteint. Faite un “V” dessus et la lampe torche se mettra en route, faite un cercle et c'est l'appareil photo qui démarrera. Même chose pour contrôler sa musique avec deux doigts à la verticale pour faire play ou pause et des flèches à droite ou à gauche pour les pistes suivantes et précédentes. Cela fonctionne bien, mais reste assez sensible. Il n'est pas rare que la lampe torche démarre à votre insu par exemple.

Le panneau des applications est classique. On apprécie de pouvoir trier les applications par titre, nombre de lancements et durée d'installation. Le réglage des effets de défilements est toujours possible, comme pour le bureau. On accède aux applications en cours d'exécution en restant appuyé sur le bouton menu en bas à gauche.

Venons-en aux thèmes. Plusieurs sont disponibles grâce notamment à la galerie des thèmes. Chacun d'entre eux comprend son fond d'écran, son style, ses icônes et ses polices. Vous en trouverez plusieurs, dont certains qui reproduisent presque à l'identique les interfaces d'autres constructeurs comme Samsung TouchWiz 5.0 ou encore LG Optimus G2. Là encore, il ne s'agit que de thèmes et vous garderez toutes les options de personnalisation de CyanogenMod 11S. Si vous préférez, vous pouvez modifier chacun des éléments de la police en passant l'écran de verrouillage, les sons et même l'animation de démarrage !

La gestion des profils est également possible. Le principe est simple, définir les options à mettre en route ou non pour chacun des profils. Si vous voulez désactiver le GPS et Bluetooth une fois que vous arrivez au travail, vous pouvez enregistrer cette configuration dans le mode « bureau ». Des profils par défaut existent, mais vous pouvez en créer autant que vous voulez. Pratique et efficace.

Par défaut, le OnePlus One fonctionne avec les boutons tactiles présents sous l'écran. Mais si vous les préférez directement sur l'écran, vous avez simplement à vous rendre dans le menu « boutons » pour les faire apparaître. Cela vous prendra quelques pixels de plus, mais si c'est pour votre confort, cela vaut surement le coup. Encore une fois, CyanogenMod 11S montre sa grande flexibilité.

Un menu dédié à la sécurité et la confidentialité vous permet de gérer une liste noire pour les appels et les SMS, mais aussi protéger vos données pour les applications que vous installez. Une fois activé, votre OnePlus One vous demandera pour chaque nouvelle application installée si vous souhaitez activer les protections.

La calculatrice est bien sûr présente et se montre très complète. En plus du format classique, vous pourrez faire des graphiques en rentrant des coordonnés, mais aussi des calculs plus complexes avec des sinus et des cosinus, de quoi vous dépanner en cours de Maths si vous avez oublié votre calculette graphique.

Parmi les autres applications, on aime retrouver Screencast. Une fois activée, elle va enregistrer les actions que vous effectuez à l'écran. Parfait pour faire des tutoriels vidéo par exemple. Un gestionnaire de fichiers est intégré, tout comme la lampe torche que vous pouvez activer de manière classique ou en utilisant le raccourci gestuel « V » depuis l'écran éteint du OnePlus One.

Au niveau des appels et des SMS rien de spécial à signaler, la qualité des conversations est bonne, les applications messagerie, téléphone et contact son classique. Le OnePlus One est bien compatible avec la 4G LTE française sur les bandes de fréquence 1800, 2100 et 2600 MHz. Pour avoir testé la 4G avec Sosh en plein Bordeaux, aucun problème pour capter le réseau avec le smartphone.

L'application Album est simple et efficace, ce qui semble être le maitre mot de CyanogenMod 11S. Vous pouvez trier vos images de différentes manières, des photos en passant par les captures d'écran. Vous pouvez également ajouter d'autres sources de photos en passant par vos réseaux sociaux, que ce soit Facebook, Flickr, Google+ ou Dropbox.

On termine avec l'application Audio FX, l'application pour régler le son et ajuster l'expérience sonore en fonction de vos envies et des types de musiques que vous écoutez. Plusieurs options s'offrent à vous et vous devez brancher des écouteurs (non fournis) afin de profiter tous ses réglages.

On commence avec l'application photo. Elle reprend les bases de celles d'Android, en y ajoutant plusieurs options et réglages. En bas les boutons photo, vidéo et panorama. Les options se trouvent sur le côté droit. Du mode automatique en passant le HDR, ou encore le mode paysage, le OnePlus One ne manque pas d'options dans son application photo.

Venons-en à la qualité des photos prises par le capteur 13 mégapixels de chez Sony qui équipe ce OnePlus One. Comme vous pouvez le voir sur le premier cliché ci-dessous, il s'en sort très bien, même si le rendu est un peu plus foncé et une teinte légèrement jaune vient recouvrir la photo. Je vous laisse comparé avec le Galaxy S5 et le LG G3.

Photo en mode automatique

Même chose sur ces fleurs, la qualité photo est vraiment bonne, mais l'image se montre moins claire et les couleurs moins vives que sur le même cliché pour ses deux concurrents. Là encore, un léger voile jaune s'empare de la photo. Ce n'est pas flagrant, mais visible lorsque l'on fait la comparaison avec ses deux concurrents. La photo macro suivante est très précise avec un excellent rendu des couleurs.

Photo en mode automatique Photo Macro

On continue avec des conditions de basse luminosité. Le soleil se couche, la lumière est moins importante et voici le rendu photo du OnPLus One, toujours en mode automatique. L'image est très sombre, beaucoup plus que celles du S5 et du G3, également en mode automatique. Une fois le mode HDR activé, c'est beaucoup mieux pour le OnePlus avec des couleurs vives et une meilleure lumière. On remarque le voile blanc du LG G3 avec le mode HDR activé.

Photo en faible lumière, soleil couchant – Mode automatique Photo en faible lumière, soleil couchant – Mode HDR activé

Une autre photo, mais en contre-jour cette fois. Pas de mode HDR pour cette première, et le OnePlus One s'en sort mieux que les deux autres qui restent dans la pénombre. Une fois activé, le mode HDR redonne la main au Galaxy S5 qui affiche des couleurs et une lumière plus équilibrées. Le OnePlus One retrouve ce léger voile jaune.

Photo en contre jour, mode automatique Photo en contre jour, HDR activé

Lorsque l'on zoome, la qualité se dégrade logiquement, mais cela reste acceptable. Le texte n'est pas très visible en zoom maximum et la caméra du OnePlus One semble moins bien capter la lumière que ses concurrents du jour. Juste après un mode panorama, très réussi. Attention à ne pas le faire avec beaucoup d'objets en mouvement autour de vous.

Qualité photo en zoom Mode panorama

On termine avec ces trois clichés en intérieur. On constate qu'avec une très bonne lumière la photo est de qualité, mais les couleurs se montrent plus ternes. Sur la photo suivante, la qualité baisse en même temps que la lumière. Le OnePlus One s'en sort honorablement, mais reste en cran derrière. Enfin, le flash se montre moins efficace avec une clarté et une homogénéité qui n'est pas au niveau de celle du S5 et du G3.

Photo en intérieur, bonne lumière Photo en intérieur, faible lumière Photo en intérieur, faible lumière – avec flash

L'appareil photo du OnePlus One est donc bon, les clichés sont de qualité. Il montre des faiblesses comme sur tous les smartphones. Mais globalement, il faut moins bien que les deux hauts de gamme qui ont servi pour ce comparatif. Mention bine pour le capteur photo, sans atteindre des sommets.

Avec sa batterie 3100 mAh et son écran Full HD de 5,5 pouces, l'autonomie du OnePlus One est assez bonne. Sans atteindre le niveau des meilleures, vous arriverez à tenir entre une journée et journée et demie selon vos usages. La capture d'écran montre une utilisation assez raisonnable du téléphone avec un peu de 4G et de WiFi. Une heure d'appel et une session de jeux de 15 minutes sur Real Racing 3.

Il reste 40 % au téléphone après cette « petite » journée qui comprend également la lecture d'une vidéo YouTube en WiFi, sur les haut-parleurs et avec la luminosité réglée sur le mode automatique, le OnePlus One est passé de 100 % à 88 % au bout d'une heure et à 76 % au bout de deux heures. C'est plutôt bon et on voit que l'optimisation logicielle de CyanogenMod 11S ne consomme pas trop d'énergie.

En revanche, on ne retrouve pas de mode d'économie d'énergie, et encore moins de mode « extrême » pour prolonger la durée de vie de sa batterie comme cela est le cas chez ses concurrents. Si vous êtes un « power user », comptez sur la journée, pas plus. Si vous êtes du genre prudent, vous pourrez tenir deux jours très grand maximum avec le OnPlus One.

Nous arrivons à la fin de ce test du OnePlus One qui impressionne par son rapport qualité-prix. Beaucoup de promesses sont tenues avec de nouveau géant sur lequel il faudra désormais compter. Faire un bon téléphone c'est bien, pouvoir le vendre c'est encore mieux. Victime de son succès et de son énorme campagne marketing en ligne, le OnePlus n'arrive pour l'instant pas à suivre la forte demande.

Prix et date de sortie du OnePlus One

Si comme nous vous faites partie des chanceux ayant reçu une invitation pour acheter le One sur le site de la marque, vous pouvez vous procurer la version blanche 16 Go pour 269 euros et la version noire avec 64 Go de stockage. Vous pouvez également le trouver chez différents revendeurs, mais souvent à un prix un peu plus élevé. Vous pouvez également gagner le OnePlus One avec Phonandroid !



Note finale du test : Test du OnePlus One, le phénomène !

Pour conclure, on peut dire que le OnePlus One frappe très fort. Avec une fiche technique des qualités qui rivalisent avec les meilleurs smartphones du moment, il a tout pour plaire. Mais son plus gros argument reste son prix hyper compétitif qui vient mettre un grand coup à tout le monde. Il n'est peut-être pas parfait, mais s'approche des meilleurs pour la moitié du prix, de quoi faire réfléchir à l'avenir avant de dépenser des sommes folles.

Avec un design plutôt réussi, une partie logicielle convaincante, une bonne autonomie et un appareil photo qui s'en sort bien, le OnePlus One est un téléphone que nous vous recommandons. Comment faire autrement, ces quelques défauts étant compensés par un tarif au plus bas. On regrette tout de même la batterie non amovible, l'absence de port microSD pour la version 16 Go et des finitions qui aurait pu être plus soigné, mais cela ne pèse finalement pas bien lourd.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !