Test du LG G7 ThinQ : tout pour plaire sauf son prix

test lg thinq

Maj. le 20 juin 2018 à 14 h 27 min

Suite à la publication de notre test, LG nous a contactés afin de nous indiquer que notre modèle de test n’était pas un modèle final. Une mise à jour est manquante. Nous mettrons donc à jour notre test, notamment sur la partie photo et sur l’autonomie.

Le LG G7 ThinQ, dévoilé début mai 2018, est le nouveau smartphone haut de gamme du coréen. En apparence le nouveau fleuron ressemble comme deux gouttes d’eau au LG V30, lancé fin 2017. Mais LG a mis les petits plats dans les grands pour proposer le meilleur smartphone possible. Aucun critère n’a été laissé au hasard, en tout cas sur le papier. Cerise sur le gâteau, le LG G7 ThinQ est boosté à l’intelligence artificielle. Si en théorie le nouveau haut de gamme de LG a tout pour rivaliser avec les meilleurs du marché, qu’en est-il en réalité ? Nous avons pu utiliser le LG G7 ThinQ pendant quelques jours. Découvrez notre test complet.

test lg thinq

LG sait faire d’excellents smartphones. La marque sait se montrer audacieuse (LG G5) et innovante (les LG G6 et LG V30 sont de vrais bijoux de technologie). Malheureusement, le coréen a bien du mal à séduire le grand public. La qualité des produits n’est pas en cause. Ce sont plutôt les prix pratiqués, l’absence de marketing et le mauvais timing qui sont responsables du désamour des consommateurs pour les smartphones LG. Lors du MWC 2018, le constructeur nous a dévoilé sa nouvelle stratégie marketing en France pour reconquérir le coeur des utilisateurs. Et c’est le LG G7 ThinQ qui aura la lourde tâche d’endosser le rôle de porte étendard.

Sur le papier, le dernier smartphone haut de gamme du coréen a de quoi séduire. Rien n’a été laissé au hasard avec un soin particulier apporté à tous les éléments du smartphones : design, fiche technique, écran, audio, appareil photo, autonomie. LG assure avoir travaillé dur pour proposer un smartphone sans concession. Mais ce LG G7 ThinQ arrive encore une fois sur le marché après ses concurrents (Samsung Galaxy S9, Sony Xperia XZ2, Huawei P20 Pro, OnePlus 6 etc.). Qui plus est, son prix de 849 euros pourrait en refroidir plus d’un. Ce LG G7 ThinQ est-il meilleur que ses rivaux ? Son prix est-il justifié ? Nous avons testé le dernier né de LG pendant plusieurs jours. Voici notre test complet.

Fiche technique

 Fiche technique du LG G7 ThinQ
Dimensions153.2 x 71.9 x 7.9mm
Poids162g
Ecran6,1" LCD 19.5:9 aspect ratio
Définition3120 x 1440 (564ppi)
PhotoArrière : double capteur 16 MP f/1.6 + 16 MP f/1.9 / Avant : capteur photo de 8MP ouverture f/1.9
OSAndroid 8.0 Oreo
Mémoire interne64/128GB
MicroSDOui
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a, b, g, n, ac / Bluetooth 5.0 BLE / NFC /
NFCOui
SoCSnapdragon 845
RAM4/6 Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui/ oui
Résistance à l'eauIP68
Batterie3000 mAh
Port de chargeUSB Type-C 2.0
Recharge rapideQuickcharge 3.0
Recharge Qi sans filOui
ColorisAurora Noir, Gris platine, Bleu marocain, Bleu marocain (mat) et Rose framboise.
Prix849€

Notre test vidéo du LG G7 ThinQ

Design

Le LG G7 ThinkQ ressemble à s’y méprendre à son prédécesseur le LG V30. Le coréen reprend le design de son dernier haut de gamme et l’améliore. Le LG G7 ThinQ est plus compact mais ses lignes sont identiques, toujours arrondies. On retrouve donc cette belle coque en verre à l’arrière et à l’avant, avec des bordures plongeantes du plus bel effet. Plus fin que le V30, le G7 ThinQ est beaucoup plus agréable en main. Et même si le verre marque beaucoup les traces de doigts (une constante chez tous les constructeurs), il ne glisse pas des mains. D’ailleurs le LG G7 ThinQ ne se fera pas la malle non plus lorsque vous le poserez sur une surface plane ou sur votre canapé. Et si par mégarde il tombe dans l’eau, pas de panique, il est certifié IP68.

review lg g7 thinq design

A l’arrière le double capteur photo a été placé à la verticale, au centre. Il épouse parfaitement la coque. Sous ce module est logé le lecteur d’empreintes. Cette fois il ne s’agit pas d’un bouton physique qui fait office de bouton on/off. LG est revenu aux classiques et a intégré ce bouton on/off sur la bordure droite, facilement atteignable aussi bien pour les gauchers que les droitiers. Le lecteur d’empreintes est très rapide (sans être le plus rapide du marché). Idéalement placé, il est très facile à atteindre. Sous ce lecteur LG a indiqué la mention « G7 ThinQ ». Tout en bas, le logo LG.

test lg g7 thinq ip 68

Parmi les autres changements apportés par rapport au LG V30, on retrouve une nouvelle disposition des touches de volume. Elles se trouvent désormais sur la bordure gauche. Juste en dessous un nouveau bouton fait son apparition. Il s’agit d’une touche dédiée à Google Assistant. Un appui simple permet de lancer l’assistant même lorsque l’écran est verrouillé (impossible les autres smartphones). Un double appui donne un accès direct à Google Lens, un appui long lance le Talkie-Walkie.

test lg g7 thinq google assistant
test lg g7 thinq bouton on off

Sur la bordure supérieure, LG a intégré le port nanoSIM/microSD. A l’opposé, la marque a regroupé le haut-parleur, le port USB-C et le port jack 3.5mm si cher à mon coeur. Globalement le design du LG G7 ThinQ respire la qualité. Les finitions sont exemplaires, il semble robuste, il est très agréable en main, et surtout il est très élégant. On craque complètement pour le design du LG G7 ThinQ. Mais ce n’est pas surprenant puisque nous adorions déjà celui du LG V30. En revanche, LG a fait un choix esthétique qui pourrait diviser les utilisateurs : son écran avec encoche.

test lg g7 thinq lecteur empreintes
test lg g7 thinq fiche technique

Ecran

Et oui ! Le LG G7 ThinQ cède à la tentation de l’encoche. Le smartphone est équipé d’un écran de 6,1 pouces au format 19.5/9. L’intégration de l’écran est exemplaire, avec des bordures très fines. Ce format avec encoche permet à LG de proposer un grand écran dans un smartphone très compact. Le LG G7 ThinQ est très confortable à utiliser à une main. Pour les réfractaires de l’encoche, LG a ajouté une fonctionnalité baptisée « Nouveau deuxième écran ». Il permet de recouvrir les contours de l’encoche d’une bande noire afin d’avoir un aspect plus symétrique. LG propose également de personnaliser cette surface d’écran avec des thèmes plus colorés. Nous n’avons clairement pas vu l’intérêt de cette option. L’expérience avec l’encoche est bien plus agréable, d’autant que lors du visionnage de vidéos, l’encoche ne vient pas empiéter sur l’image comme sur l’iPhone X.

test lg g7 thinq ecran

LG abandonne l’OLED (la marque est à l’origine de la technologie P-OLED) et opte pour une dalle IPS LCD avec une définition QHD+ Full Vision (3120 x 1440 pixels). Il ne s’agit pas d’une dalle classique puisque LG a intégré ce qu’il appelle le « Super Bright Display ». Il s’agit d’une technologie rendant l’écran extrêmement lumineux. Le LG G7 ThinQ peut atteindre une luminosité de 1000 nits grâce à l’intégration d’une couche de pixels blancs sous la dalle RGB.

review lg g7 thinq ecran

Le résultat est bluffant avec des contrastes marqués, des couleurs étincelantes et des noirs profonds. La luminosité de l’écran est bien évidemment sa grande force. Nous n’avons jamais éprouvé aucune difficulté à consulter l’écran du smartphone même en plein soleil. La lisibilité est incomparable. Au quotidien, l’écran du G7 ThinQ est vraiment confortable, particulièrement dans une utilisation multimédia (vidéos et jeux). En délaissant l’OLED pour le LCD, LG prenait un risque. Le pari est réussi.

test lg g7 thinq encoche

Performances du LG G7 ThinQ

LG a appris de ses erreurs. Alors que le LG G6 intégrait un processeur de l’année précédent sa sortie, le LG G7 ThinQ intègre bien le dernier processeur de Qualcomm, le Snapdragon 845. Il est accompagné de 4 GB de RAM et 64 Go de mémoire interne extensible via microSD jusqu’à 128 Go. Sans surprise le LG G7 ThinQ est une petite bombe. Les benchmarks sont comparables aux autres smartphones équipés du dernier processeur de Qualcomm. Certains estimeront peut-être que 4 GB de RAM ne sont pas suffisants. Détrompez-vous, le LG G7 est rapide, fluide et efficace au quotidien, quelle que soit l’utilisation.

test lg g7 thinq performances

Les plus connectés pourront passer d’une application à l’autre en un éclair. Les joueurs les plus exigeants y trouveront également leur compte. Avec les jeux les plus gourmands, le LG G7 est parfaitement fluide et réactif même avec des configurations graphiques élevées. Nous avons testé PUBG en qualité graphique maximale, et le LG G7 ThinQ n’a pas sourcillé. Notons qu’il ne chauffe absolument pas sauf lors de sessions de jeux prolongées.

test lg g7 thinq benchmarks

Interface

Si je suis conquis par les smartphones LG depuis quelques temps, j’ai toujours autant de mal à adhérer à l’interface. A l’instar de Samsung, la surcouche LG est une vraie usine à gaz même si elle s’améliore. Plus légère depuis quelques temps, elle reste peu intuitive, avec des menus où l’on se perd facilement. C’est dommage car LG a fait des efforts sur certains points. La marque a notamment réduit le nombre de bloatwares et d’applications maison qui font doublons avec celles de Google. Les options de personnalisation ne manquent pas, de nombreuses fonctionnalités permettent d’améliorer l’expérience au quotidien. LG est sur la bonne voie. Eclaircir les menus et alléger le tout ferait sans doute de la surcouche LG l’une des meilleures du marché. Encore un peu de patience donc.

test lg g7 thinq interface

Pour le reste le LG G7 ThinQ embarque Android 8.0 Oreo. Pour un modèle lancé en plein milieu d’année nous aurions aimé trouver la toute dernière version 8.1 d’Android. Ce n’est qu’un détail tant les différences entre les deux versions sont minimes. Mais par principe cela aurait été préférable. D’autant que LG n’est pas spécialement une référence pour le suivi des mises à jour. Le coréen a fait le choix d’octroyer une place importante à Google Assistant. La marque a intégré un bouton dédié sur la tranche droite du téléphone. Une pression simple donne accès à l’assistant. Il est accessible depuis l’écran éteint alors qu’il est nécessaire normalement d’avoir un smartphone actif. Une double pression active Google Lens. Un appui long permet de lancer le Talkie-Walkie, il faut relâcher pour l’arrêter. Au début on trouve cela un peu gadget, et puis finalement on ne peut plus se passer de cette touche magique.

test lg g7 thinq interface android

test lg g7 thinq parametres

Audio

Depuis quelques années maintenant LG met un point d’honneur à proposer une expérience audio incomparable sur smartphone. Nous soulignions l’excellent travail du constructeur sur ses LG G6 et LG V30 notamment. C’est assez rare pour le souligner, les concurrents faisant souvent l’impasse sur ce critère. Avec son LG G7 ThinQ, le coréen reste donc fidèle à ses valeurs et renouvelle l’intégration d’un Quad DAC. Cette technologie permet de profiter d’une qualité de son supérieure, avec moins de distorsion, un volume élevé et un très bon équilibre du son. Les amateurs de musique notamment devraient y trouver leur compte, surtout s’ils sont équipés d’accessoires de qualité.

test lg g7 thinq audio

En plus de Quad DAC LG a intégré la technologie DTS:X 3D pour un son encore plus immersif depuis les haut-parleurs, du jamais vu sur smartphone nous promet la marque. Dans les faits le son n’est pas aussi impressionnant que cela, mais c’est beaucoup mieux que ce que propose la concurrence. Et de loin. Le volume est plus puissant, les basses sont nettement plus présentes et il est possible de configurer l’égaliseur selon ses goûts. LG fournit par ailleurs des écouteurs tout à fait convenables et en jack 3.5mm. Car oui, LG conserve ce port, et on adore ! Le bluetooth 5.0 est également au rendez-vous. Tout cela est vraiment top mais ce n’est pas le plus impressionnant.

Ce qui nous a clairement bluffés est le haut-parleur Boombox de LG. Elle transforme l’espace intérieur du smartphone en caisse de résonance. Bien qu’il n’y ait qu’un seul haut-parleur, le LG G7 ThinQ est de loin le meilleur smartphone pour l’audio. Posé sur une surface plane le volume qui sort du haut-parleur est hallucinant avec des basses qui font vibrer la surface. Les aigus et les mediums sont parfaitement équilibrés. C’est à peine croyable ! Du côté de l’audio, le LG ThinQ offre une expérience jamais vue sur smartphone.

Appareil photo du LG G7 ThinQ

Le LG G7 ThinQ intègre un double capteur photo de 16+16 mégapixels. Le premier capteur intègre un objectif avec ouverture f/1.6. Le second est un capteur grand angle doté d’un objectif ouvrant à f/1.9. La stabilisation OIS est de la partie. Le grand angle n’est pas commun et permet donc de prendre des clichés plus larges. Notons que l’angle a été réduit par rapport au LG V30, on passe à 107 degrés. Mais LG a fait un effort sur le traitement logiciel et les flous présents au niveau des contours des clichés sur le V30 ont disparu. Ce grand angle est très pratique pour les paysages et les photos de groupes. Au delà de cet usage nous recommandons d’utiliser le capteur « normal ».

test lg g7 thinq appareil photo

Malgré ces améliorations, on ne peut pas dire que le LG G7 ThinQ soit un excellent photophone. Dans de bonnes conditions de luminosité le LG G7 ThinQ s’en sort très bien et n’a rien à envier aux meilleurs du marché. Si les couleurs flattent la rétine et les contrastes sont bons, les clichés manquent tout de même de détails. Attention à la configuration de l’appareil photo : au premier lancement il vous est demandé de choisir de shooter en 18:9 ou en format « normal ». N’activez surtout pas le 18:9, vous obtiendrez des clichés de 10 MP de mauvaise qualité. On a l’impression qu’un voile recouvre les photos. De manière générale, ça bave beaucoup. Nous avons fait un shooting complet avec ce mode activé, c’est une catastrophe. En 16:9 et des clichés de 16 MP les résultats sont bien meilleurs même s’ils n’atteignent pas le niveau de la concurrence.

Dans des conditions de basse lumière, le LG G7 ThinQ ne fait malheureusement pas de miracles : les clichés sont bons sans être exceptionnels. Le manque de détails est flagrant par rapport à ce que proposent les concurrents. LG a intégré un mode baptisé « Super Bright Mode ». Il permet en théorie d’optimiser la qualité d’image lorsque les photos sont prises dans des environnements trop sombres. Comme le Huawei P20 Pro, le logiciel combine quatre pixels pour n’en former qu’un. Mais finalement cet artifice logiciel est peu convaincant. Nous avons préféré les clichés pris en mode « normal ». Avec le « Super Bright Mode » la définition est moindre, les photos sont plus ternes et le bruit est plus perceptible.

18:9

Grand angle (18:9)

18:9

Grand angle 18:9

18:9

AI Cam 18:9

Grand angle 18:9

16:9 (16MP)

16:9 (16MP)

16:9 (16MP)

16:9 (16MP) AI Cam

Notons que l’interface photo propose de nombreux modes de prise de vue. Le mode manuel est sans doute le plus abouti puisqu’il reprend tous les codes des appareils photos DSLR. Pour les photographes ayant quelques connaissances, ce mode pro offre des perspectives très intéressantes. Pour les autres, LG propose une intelligence artificielle (le fameux ThinQ) qui va optimiser les réglages automatiquement. Baptisée AI Cam cette fonction peut être activée ou désactivée à la volée. Le système va alors repérer les différents éléments du cadre et optimiser les réglages pour obtenir la meilleure photo possible. Dans les faits les résultats ne sont pas toujours meilleurs avec l’IA. Les filtres appliqués donnent parfois un résultat final un peu trop artificiel. Nous avons par exemple photographié la cathédrale d’Amiens avec et sans l’IA. Avec l’IA, l’édifice a des teintes jaunes qui s’éloignent de la réalité.

18:9

AI Cam 18:9

Grand angle 18:9

18:9

AI Cam 18:9

Le LG G7 ThinQ signe l’arrivée du mode portrait. La combinaison des deux caméras et le traitement logiciel permettent d’obtenir de très jolis portraits, mais ils sont loin d’être parfaits. Ils ne sont pas comparables aux portraits capturés avec un Sony Xperia XZ2 ou mieux encore un Huawei P20 Pro. Il arrive parfois que le détourage soit raté (mauvais contour des cheveux par exemple). C’est dommage mais pour un premier essai c’est plutôt encourageant. Notons d’ailleurs qu’une simple mise à jour peut améliorer ce point. LG, si tu nous lis. Le coréen a amélioré le capteur frontal de son nouveau smartphone. Le LG G7 ThinQ intègre un capteur de 8 mégapixels. Il était temps de travailler sur ce point. Les selfies sont beaucoup plus détaillés avec un excellent rendu des couleurs. On salue surtout une belle reproduction de la couleur de peau. Notons également qu’un mode portrait a été intégré pour les selfies. Avec un seul capteur les résultats sont forcément moins bons qu’avec l’appareil photo principal, mais la qualité est plutôt bonne.

Grâce au mode manuel il est possible de réaliser de très belles vidéos. La stabilisation OIS fait très bien son travail. Le LG G7 peut filmer en 4K à 60 fps et les images sont très fluides, et s’adaptent bien aux changements de lumière. Le mode Ciné Vidéo est de retour. Pour rappel, il permet d’appliquer des effets sur les vidéos d’un tour de main. Un mot enfin sur le nouveau système QTag intégré à la galerie d’images et vidéos. A la manière de Google Photos, l’intelligence artificielle analyse les clichés et les classe selon différents thèmes, personnes, environnement etc.

Sur le terrain de la photo le LG G7 ThinQ est loin de nous avoir séduits. Nous sommes même plutôt déçus par la qualité des photos. Le smartphone n’atteint clairement pas le niveau d’un Huawei P20 Pro. Les Sony XPeria XZ2, Samsung Galaxy S9 et HTC U12 Plus sont également bien meilleurs. L’interface photo, le mode manuel, la caméra frontale et la vidéo sauvent un peu l’expérience mais globalement c’est une douche froide.

18:9

Grand angle 18:9

18:9

Grand angle 18:9

18:9

Grand angle 18:9

Basse lumière 18:9

16:9 (16MP)

16:9 (16MP) Grand angle

16:9 (16MP) Grand angle + AI Cam

Autonomie

Si le LG G7 ThinQ est performant, on ne peut pas dire qu’il soit endurant. Malgré sa généreuse batterie de 3000 mAh, l’autonomie du smartphone est très moyenne. Pour une utilisation assez complète, il faudra recharger le smartphone tous les soirs, voire en début de soirée. Les utilisateurs les plus connectés et les joueurs devront même recharger le smartphone en cours de journée. Une autonomie décevante par rapport aux concurrents qui dépassent tous allègrement la journée d’autonomie.

test lg g7 thinq autonomie

Heureusement, le LG G7 ThinQ adopte tous les nouveaux standards de recharge. Il embarque ainsi la technologie de recharge rapide Quick Charge 4.0 de Qualcomm. Comptez 30 minutes pour passer de 0 à 50% d’autonomie. Le LG G7 ThinQ est aussi compatible avec la recharge sans fil. Pour les utilisateurs équipés d’un véhicule compatible ou qui travaillent dans un bureau, c’est un excellent point. Par exemple nous n’avons pas rencontré de problèmes d’autonomie durant notre test lorsque nous travaillions au bureau. Il suffisait de poser le smartphone sur son socle de recharge. Tout au long de la journée le LG G7 ThinQ affichait fièrement plus de 80% de batterie. En déplacement, forcément, c’était une toute autre affaire. La batterie externe était indispensable.

Prix et date de sortie du LG G7 ThinQ

Le LG G7 ThinQ est dores et déjà disponible au prix de 849 euros. A ce tarif le dernier né du coréen se positionne comme un concurrent direct du Samsung Galaxy S9, du Sony Xperia XZ2 ou encore du Huawei P20 Pro. Techniquement le LG G7 ThinQ n’a rien à envier à ses concurrents. Il est même bien meilleur à bien des égards.

test lg g7 thinq review prix

Mais LG risque encore une fois de se confronter à des problématiques déjà bien connues : il arrive trop tard, le prix des modèles rivaux a déjà bien baissé à l’heure où nous écrivons ces lignes. Qui plus est, LG ne dispose pas de la même puissance marketing que Samsung, Huawei ou Apple. Comme à chaque fois avec LG, nous sortons de notre test avec beaucoup de frustration : le LG G7 ThinQ est une vraie réussite, mais il y a peu de chances pour qu’il se retrouve entre de nombreuses mains.

Les dernières infos sur le LG G7 :

Notre avis sur le LG G7 ThinQ

Le LG G7 ThinQ a tout pour plaire : son design est particulièrement élégant, son écran est magnifique, il est performant, son appareil photo est bon et il offre la meilleure expérience audio du marché. On lui pardonne volontiers ses petites faiblesses (autonomie faiblarde, appareil photo qui pourrait être meilleur, interface à revoir). En revanche, on lui pardonne moins son prix. A 849 euros, LG ne semble pas avoir compris la leçon. Le coréen n'est plus un constructeur phare comme il le fut par le passé. Son smartphone haut de gamme arrive encore une fois trop tard. Les modèles concurrents sont bien moins chers (un Galaxy S9 peut être trouvé à 650 euros à l'heure où nous écrivons ces lignes). Comme à chaque fois avec LG, nous sommes frustrés de voir qu'un excellent produit ne finira que dans très peu de mains. Un vrai gâchis.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 6T McLaren Edition : la Formule 1+

Le OnePlus 6T McLaren Edition est arrivé. Nous avons eu la chance de le tester en avant-première. Découvrez toutes nos impressions sur le plus abouti des smartphones jamais créés par OnePlus.

Test du Xiaomi Mi 8 Pro : transparent comme une Game Boy, et c’est tout

Avec son Xiaomi Mi 8 Pro, le constructeur mise sur la nostalgie en proposant une version transparente de son smartphone. C’est aussi le premier smartphone de la marque équipé d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Pour le reste, c’est un Xiaomi Mi 8. Suffisant pour concurrencer le OnePlus 6T ? Réponse dans notre test complet !

Test du Razer Phone 2 : moi, moche et méchant

Razer lance le Razer Phone 2, le successeur du premier smartphone doté d’un écran 120Hz. Razer dit avoir corrigé les défauts du premier opus. Nous avons utilisé le Razer Phone 2 pendant quelques jours. Verdict dans notre test complet.

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !