Reconnaissance faciale : un visage imprimé en 3D trompe les smartphones Android, mais pas l’iPhone X

Maj. le 20 décembre 2018 à 15 h 39 min

Un visage imprimé en 3D est parvenu à berner la reconnaissance faciale d’une poignée de smartphones Android, dont le Galaxy S9 et le OnePlus 6. Sans surprise, l’iPhone X d’Apple ne s’est pas laissé avoir par la supercherie.

reconnaissance faciale smartphones android trompé pas iphonex

Un journaliste de Forbes a décidé de tester les limites de la reconnaissance faciale sur smartphone. Pour concevoir la modélisation 3D de son visage, l’homme s’est tourné vers Backface, une entreprise spécialisée basée à Birmingham. Au total, la firme a utilisé jusqu’à 50 caméras pour capturer tous les détails de son visage.

Un masque 3D dupe la reconnaissance faciale Android mais pas le Face ID d’Apple

Avec son visage imprimé en 3D, le journaliste Thomas Brewster s’est ensuite employé à déverrouiller plusieurs smartphones : un OnePlus 6, un LG G7 ThinQ, un Galaxy S9, un Galaxy Note 8 et un iPhone X. Tous les smartphones Android choisis se sont déverrouillés sans trop de difficultés.

Le journaliste explique avoir rencontré quelques obstacles pour duper le LG G7 ThinQ depuis une mise à jour. « La fonction de reconnaissance faciale peut être améliorée grâce aux mises à jour » a expliqué un porte parole de LG. Néanmoins, en jouant un peu avec l’angle de la caméra, le smartphone a fini par céder. La marque précise d’ailleurs que la reconnaissance faciale n’est qu’un mode de déverrouillage secondaire.

Même son de cloche du côté des Galaxy S9 et Galaxy Note 8. Après quelques obstacles liés au scanner d’iris, Thomas Brewster est parvenu à déverrouiller les deux smartphones. Malgré ces bons résultats, Samsung a décidé de ne pas équiper son futur Galaxy S10 de scanner d’iris. Comme LG, Samsung ne conseille pas de se reposer uniquement sur la reconnaissance faciale. « Si vous utilisez uniquement la reconnaissance faciale, cela sera moins sécurisé qu’avec un code PIN ou un mot de passe » admet la marque sud-coréenne.

Lire aussi : la reconnaissance faciale du Galaxy Note 8 est aussi peu sécurisée que celle du S8

La reconnaissance du OnePlus 6 s’impose est la moins sécurisée de ce test ! C’est aussi l’appareil qui se déverrouille le plus vite avec votre visage. C’est loin d’être étonnant : OnePlus n’a jamais assuré que sa reconnaissance faciale Face Unlock soit inviolable . « Nous avons conçu Face Unlock dans un souci de commodité. Bien que nous ayons pris les mesures pour optimiser la sécurité, nous vous avons toujours recommandé d’utiliser un mot de passe / code confidentiel / empreinte digitale pour votre sécurité. Pour cette raison, Face Unlock n’est activé pour aucune application sécurisée, comme les services bancaires » explique OnePlus. Fin 2017, OnePlus estimait déjà que Face Unlock est moins sûre que le capteur d'empreintes.

L’iPhone X est « impossible à duper »

L’iPhone X d’Apple sort grand vainqueur de ce comparatif. Contrairement à la concurrence Android, le flagship, et ses successeurs, comme l’iPhone XS, XS Max et XR, est équipé d’un reconnaissance faciale 3D et pas 2D. Pour que le Face ID d’Apple fonctionne, le smartphone est pourvu d’une caméra TrueDepth capable d’analyser plus de 30 000 points de repère sur votre visage. « La reconnaissance faciale est impossible à duper ! » assure Thomas Brewster. On se souviendra néanmoins que l’iPhone X a déjà été dupé par un masque imprimé en 3D.

On regrettera l’absence du Huawei Mate 20 Pro, de l’Oppo Find X et du Xiaomi Mi 8 Pro dans ce test. Il s’agit des 3 seuls smartphones Android équipés d’une reconnaissance faciale 3D, et donc, des seuls concurrents réels de l’iPhone X dans le domaine de la reconnaissance faciale. Que pensez-vous de ce test ? Faites-vous confiance à la reconnaissance faciale de votre smartphone ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Q : votre adresse MAC sur les réseaux WiFi va être aléatoire

Avec Android Q, l’adresse MAC de votre smartphone sera par défaut aléatoire en fonction des réseaux WiFi sur lesquels vous vous connectez. La fonctionnalité était déjà disponible dans les dernières versions d’Android. Il fallait non seulement l’activer dans les options…

Malware Android : +58 000 smartphones infectés par un logiciel espion en 2018

Un malware espion a été repéré dans plus de 58 000 smartphones Android en 2018, rapporte Kaspersky Lab. D’après les chercheurs, 35 000 des utilisateurs touchés n’avaient pas conscience qu’un logiciel malveillant espionnait leurs conversations, leur localisation et leurs photos.   Dans un nouveau rapport, les…

Android : une faille de sécurité permet de vous espionner depuis 2013

Android est victime d’une grave faille de sécurité. Grâce à cette brèche, un pirate peut facilement installer un malware sur votre smartphone pour collecter vos données personnelles, dont votre historique de navigation. Toutes les versions d’Android, à partir de Kit Kat…

Android : un malware ruine l’autonomie des smartphones

Des nombreux utilisateurs se plaignaient de problèmes d’autonomie et de data lorsqu’ils lançaient certaines applications Android. Les enquêtes ont conduit à la découverte d’un malware publicitaire qui diffuse des annonces vidéo que personne ne voit jamais et qui ont un…

La plupart des antivirus Android sont inefficaces contre les malwares !

Les antivirus Android servent-ils à quelque chose ? AV-Comparatives s’est penché sur 250 antivirus disponibles sur le Play Store. Or, plus de 55% d’entre eux s’avèrent inefficaces contre les malwares et seules 23 des applications testées (9%) offraient une protection…

Apex Legends : cette fausse application Android cache des malwares

Apex Legends, le jeu vidéo du moment, n’est pas encore disponible sur Android. Bien décidé à profiter du succès du titre, des pirates ont mis en ligne de fausses applications sous forme d’APK. Sans surprise, ces applications factices sont parfois…

Google Play Store : 17 000 applications Android vous espionnent en permanence

17 000 applications Android du Google Play Store espionnent leurs utilisateurs en permanence, révèlent des chercheurs en cybersécurité. En opposition totale avec les règles de confidentialité mises en place par Google, elles collectent les données de votre smartphone à votre insu. Leur but…