Test du Huawei P20 Pro : vous allez oublier tous les autres !

test huawei p20 pro appareil photo

Maj. le 14 mai 2018 à 22 h 52 min

Le 27 Mars 2018, Huawei a présenté ses nouveaux smartphones haut de gamme : les Huawei P20 et P20 Pro. Le constructeur a choisi de ne pas partager la vedette avec ses concurrents lors du MWC 2018. C’est donc au Grand Palais de Paris que le numéro 3 mondial a dévoilé ses smartphones stars. Si le P20 ne bouleverse pas les codes, le P20 Pro impressionne, grâce notamment à son triple capteur photo signé Leica. Mieux que l’iPhone X ou le Galaxy S9 Plus ce P20 Pro ? Réponse dans notre test complet.

test huawei p20 pro

Huawei a fait les choses en grand pour le lancement de son Huawei P20 Pro. Le géant chinois a choisi le Grand Palais à Paris pour inviter quelques 1500 journalistes venus du monde entier. Une conférence grandiose à l’image de celles de Samsung. Huawei a-t-il souhaité montrer à ses concurrents qu’il fallait compter sur lui ? Sans aucun doute. Tout au long de la conférence, le PDG Richard Yu ne s’est pas privé de comparer son Huawei P20 Pro à l’iPhone X et au Galaxy S9 Plus, fers de lance d’Apple et Samsung.

Trop confiant Richard Yu ? Pas tellement. Car sur le papier le Huawei P20 Pro a tout pour ridiculiser Apple et Samsung et s’imposer comme le meilleur smartphone de 2018. Pour l’instant. Porté par son triple capteur photo signé Leica (c’est le premier smartphone du marché à proposer une telle technologie) et son intelligence artificielle, le Huawei P20 Pro a tout (en théorie) pour séduire les utilisateurs les plus exigeants. Mais qu’en est-il à l’usage ? Nous avons troqué notre Galaxy S9 de test pour le Huawei P20 Pro pendant plusieurs jours. Nous précisons qu’il s’agit d’un modèle qui n’est pas complètement finalisé et qui ne correspond pas forcément à la version finale qui sera commercialisée.

Notre test complet du Huawei P20 Pro en vidéo

Fiche technique

 Huawei P20Huawei P20 LiteHuawei P20 Pro
Prix649€369€899€
Dimensions149.1 x 70.8 x 7.65 mm148.6 x 71.2 x 7.4 mm155 x 73.9 x 7.8 mm
Poids165 g145 g180g
Ecran5,8 pouces 18.5:9 Full View IPS LCD5,84 pouces Full View IPS LCD6,1 pouces 18,5:9 Full View OLED
Définition2240 x 1080 pixels2240 x 1080 pixels2240 x 1080 pixels
Photo / vidéoDual Camera 20 MP f/1.6 (Monochrome) + 12 MP f/1.8 (RGB)16 MP (RGB) + 2 MP bokeh
Caméra frontale : 16 MP f/2.0
Triple caméra Leica : 40 MP ouverture f/1.8 + 20 MP ouverture f/1.6 (noir et blanc) + 8 MP ouverture f/2.4 (téléphoto)
Caméra frontale : 24 MP ouverture f/2.0
Super Slow Motion
Huawei AIS
Dolby Atmos
OSAndroid 8.1 Oreo + EMUI 8.1EMUI 8.0.1 + Android Oreo 8.0Android 8.1 Oreo + EMUI 8.1
Mémoire interne128 Go64 Go128 Go
MicroSDNonOuiNon
ConnectivitéBluetooth 4.2 compatible aptX HD, LDAC et LHDC
4G Cat.18 juqu’à 1,2 Gbp (4x4 MIMO)
4G cat.6
Bluetooth 4.2
Bluetooth 4.2 compatible aptX HD, LDAC et LHDC
4G Cat.18 juqu’à 1,2 Gbp (4x4 MIMO)
NFCOuiOuiOui
SoCKirin 970 + NPUKirin 659Kirin 970 + NPU
RAM4 GB4 GB6 GB
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui (en façade)Oui (en façade)Oui (en façade)
Résistance à l'eauIP53NonIP67
Batterie3400 mAh3000 mAh4000 mAh
Port de chargeUSB Type-CUSB Type-CUSB Type-C
Recharge rapideHuawei SuperChargeQuick ChargeHuawei SuperCharge
Recharge Qi sans filNonNonNon
ColorisBlack, Midnight Blue, Pink Gold, TwilightBlack, Midnight Blue, Pink Gold, TwilightBlack, Midnight Blue, Pink Gold, Twilight

Design

Les constructeurs seraient-ils en manque d’inspiration ? Lors du MWC 2018 de nombreuses marques ont dévoilé des smartphones au design clairement inspiré de l’iPhone X. Huawei avait créé la surprise en 2017 avec Mate 10 Pro de ce côté. Le chinois proposait un design original, identifiable entre mille, à des années lumières de celui d’un iPhone. Nous sommes donc plutôt déçus de découvrir que le Huawei P20 Pro est un énième smartphone sous Android au design inspiré de l’iPhone X. Tous les « codes » du smartphone d’Apple sont présents : le capteur photo vertical intégré dans le coin gauche du smartphone et surtout l’encoche sur l’écran. On observe également que le contour de l’appareil, en aluminium chromé, nous rappelle celui de l’iPhone X.

test huawei p20 pro design

Peut-on pour autant parler de copie d’iPhone X ? Pas vraiment. Malgré ces ressemblances, le Huawei P20 Pro a une identité bien marquée. A commencer par sa coque arrière tout en verre (nouvelle norme des smartphones haut de gamme) avec un effet miroir particulièrement séduisant. Revers de la médaille, il marque énormément les traces de doigts. Huawei a concentré les logos Leica et Huawei le long de la bordure gauche. A l’avant, la fameuse encoche interpelle. La bonne nouvelle est qu’elle peut être effacée. La face avant ressemble alors un peu plus à un LG V30.

test huawei p20 pro encoche
test huawei p20 pro sans encoche

Sous l’écran Huawei a intégré un lecteur d’empreintes, très fin mais très réactif. En l’absence de technologie comme Face ID, le capteur d’empreintes est encore indispensable. Nous aurions tout de même préféré le retrouver au dos du smartphone pour laisser encore plus de surface d’écran à l’avant. Mieux encore, nous aurions adoré que Huawei intègre le lecteur d’empreintes sous l’écran que l’on trouve sur le Huawei Mate RS Porsche Design. Le prix final n’aurait probablement pas été le même.

test huawei p20 pro lecteur empreintes

Pour le reste, le design est marqué par l’absence de port jack 3.5 mm, un vrai regret d’autant que le smartphone n’intègre pas le bluetooth 5.0 mais 4.1. L’absence de port micro SD en dérangera également plus d’un même si le smartphone intègre 128 Go de mémoire interne. Les touches on/off (avec un petit relief et de couleur rouge/orange) et de volume sont toujours situés sur la tranche droite du smartphone, facilement accessibles. Enfin sur la bordure inférieure Huawei a intégré le port USB Type-C et deux sorties audio. En réalité, seule la grille de droite est un haut parleur, l’autre est purement esthétique.

Dans l’ensemble la prise en main du Huawei P20 Pro est excellente. Il ne glisse pas et ses lignes arrondies sont très agréables. L’accès aux touches on/off et de volume est simple. En revanche le lecteur d’empreintes est difficile à atteindre. Placé tout en bas sur une bande très fine, le poids du smartphone a tendance à favoriser les chutes. Un argument de plus pour le placement du capteur au dos.

test huawei p20 pro prise jack

A une main il est également difficile d’atteindre les coins supérieurs et le volet de notifications au niveau de l’encoche. Le P20 Pro n’est pas large mais long, à une main il n’est pas facile à manipuler, surtout pour les plus petites mains. Mais Huawei a intégré un mode dédié à l’usage à une main plutôt bien fait. Ni trop lourd ni trop léger, le P20 Pro semble robuste. Cela n’empêchera pas la casse en cas de chute, le verre est très fragile. Pour le reste on n’échappe pas aux réflexions du genre « ah tu as acheté l’iPhone X ? » lorsqu’on le sort en public, mais c’est inévitable. Cela n’enlève en rien les qualités esthétiques de ce P20 Pro, élégant, minimaliste et résolument haut de gamme. Le Huawei P20 Pro est un petit bijou.

test huawei p20 pro design appareil photo
test huawei p20 pro design logo

Ecran

Huawei a choisi d’équiper son P20 Pro d’une dalle OLED de 6,1 pouces. C’est l’une des différences avec le P20 « classique » puisque ce dernier est équipé d’un écran IPS LCD. Le smartphone adopte le format 19:9 propre aux écrans avec encoche. Bonne nouvelle pour ceux qui n’aiment pas ce trait esthétique, Huawei donne la possibilité de « retirer » l’encoche. On repasse alors sur un format 18:9 avec deux bandes noires au dessus et en dessous de l’écran. Il y a une meilleure symétrie mais moins d’espace d’affichage. Encore une fois le capteur d’empreintes au dos aurait été préférable pour profiter d’un écran encore plus grand pour un format similaire. Certains utilisateurs regretteront également la définition Full HD+ et non WQHD du Huawei P20 Pro. Au quotidien, la différence est invisible à l’oeil nu. Le QHD n’est utile que pour la réalité virtuelle, usage très marginal à l’heure actuelle.

test huawei p20 pro ecran encoche

L’écran du Huawei P20 Pro est très équilibré avec (OLED oblige) des noirs très profonds. Les couleurs sont justes, les contrastes forts et il est très lumineux. Cela permet au smartphone de bien gérer les angles de vision. Dans notre unboxing en direct du Grand Palais, les nombreux reflets ne nous ont pas dérangé outre mesure. L’équilibre des couleurs est bien là mais Huawei propose tout de même une fonctionnalité pour personnaliser l’affichage. Certains utilisateurs préfèrent des couleurs plus chaudes, il est donc possible de régler tout cela.

test huawei p20 pro écran sans encoche

Au quotidien l’écran du Huawei P20 Pro nous flatte la rétine dans toutes les conditions de luminosité. L’écran du Samsung Galaxy S9 Plus reste un cran au dessus, mais Huawei n’a absolument pas à rougir de son travail.

Performances

Comme le Huawei Mate 10 Pro et le Honor View 10, le Huawei P20 Pro intègre un processeur Kirin 970 gravé en 10nm. Il bénéficie donc des mêmes avantages : une meilleure optimisation de l’énergie et de meilleures performances que le P10. C’est donc sans surprise que l’on retrouve dans les benchmarks des scores comparables à ceux du Mate 10 Pro. Par rapport à la concurrence, les résultats sont donc moins bons. La puce A11 Bionic de l’iPhone X, le Snapdragon 845 ou le dernier Exynos du Galaxy S9 sont meilleurs. Toutefois à l’utilisation on ne ressent absolument pas les différences de performances. Avec 6 Go de RAM et son processeur le P20 Pro répond parfaitement aux besoins des utilisateurs les plus exigeants. Le smartphone ne chauffe jamais même lorsque l’on fait tourner plusieurs applications gourmandes. En jeu, nous n’avons pas atteint le niveau d’optimisation d’un Galaxy S9 ou d’un iPhone X, mais cela n’a rien gâché à notre plaisir. Les processeurs ont atteint un tel niveau de puissance que même du matériel de 2016 suffit à répondre à nos besoins aujourd’hui.

test huawei p20 pro benchmarks
test huawei p20 pro benchs

La puce NPU (Neural Network Processing Unit) complète la configuration du P20 Pro. C’est cette puce qui renferme l’intelligence artificielle. Seuls le Huawei Mate 10 Pro, le Honor View 10 et l’iPhone X renferment une telle technologie. Mais Huawei est allé cette fois-ci plus loin. L’IA est bien plus perceptible qu’auparavant. D’abord dans la partie photo. Elle devient un véritable assistant de prise de vue. A partir d’une base de données de plus de 100 millions de photos elle est capable d’analyser l’environnement et d’adapter les réglages dans un temps record. Au quotidien, elle apprend de l’utilisateur et adapte la consommation de ressources et d’énergie en fonction des besoins. Par exemple, si vous avez l’habitude de consulter Phonandroid pendant votre pause déjeuner, l’IA va détecter que vous lancez le navigateur web dans ces créneaux. Les prochaines fois, elle préchargera le navigateur et mettra en veille les applications que vous utilisez le moins. Au fil des jours l’IA apprend des usages de chaque utilisateur et s’adapte. Non, le Huawei P20 Pro n’est pas le plus puissant des smartphones mais il offre une expérience unique et répond parfaitement aux besoins des utilisateurs les plus exigeants.

Interface

Le Huawei P20 Pro est livré avec Android 8.1 Oreo et sa surcouche EMUI 8.1. Pas de grande nouveauté dans cette version de l’OS, c’est avant tout un travail en profondeur qui a été fait. EMUI 8.1 permet surtout d’optimiser la gestion de l’énergie et des performances. En apparence, EMUI ressemble beaucoup plus à iOS qu’à Android. D’ailleurs par défaut, toutes les applications s’installent sur l’écran d’accueil comme sur un iPhone. Huawei offre tout de même la possibilité de profiter du tiroir d’applications si cher aux utilisateurs Android, à juste titre. Car devoir trier des applications que l’on utilise peu n’est pas forcément une partie de plaisir. Petite originalité, il est possible d’utiliser deux comptes d’une même application sur le P20 Pro. Cette fonctionnalité disponible depuis le Mate 9 est appréciable, notamment pour ceux qui gèrent des comptes professionnels. J’ai par exemple pu alterner entre mon compte Snapchat perso et pro en toute simplicité. Les autres applications compatibles sont Facebook, Messenger et Whatsapp. C’est encore un peu léger mais ça a le mérite d’exister.

test huawei p20 pro interface

Comme toujours EMUI regorge de fonctionnalités pratiques au quotidien. Le mode protection des yeux (filtre les lumières bleues) est toujours aussi agréable, les fonctions d’économie d’énergie et d’amélioration des performances sont toujours aussi efficaces. Les menus sont clairs et intuitifs. Un régal au quotidien. Huawei a intégré la reconnaissance faciale en complément du lecteur d’empreintes. Si ce système n’est pas aussi sécurisé que Face ID (iPhone X) ou que le scanner d’iris (Galaxy S9), il est vraiment très rapide. Reste qu’avec des accessoires comme un bonnet ou une écharpe, cela ne fonctionne pas toujours au premier essai. Avec des lunettes en revanche tout fonctionne parfaitement.

test huawei p20 pro interface

Comme beaucoup d’autres marques Huawei pré-installe quelques applications mais très peu par rapport aux concurrents. Nous déplorions les bloatwares présents sur les haut de gamme Samsung, ici c’est beaucoup plus léger. D’autant que la plupart des applis pré-installées sont des réseaux sociaux, et que la grande majorité d’entre nous les utilise. En revanche, quelque applications font doublon comme l’agenda par exemple. Concernant le suivi des mises à jour, Huawei a signé un partenariat avec Google. La firme promet une mise à jour de sont Huawei P20 Pro dès la première vague de déploiement. Google a d’ailleurs collaboré avec le chinois pour intégrer des applications développée directement pour la puce NPU et l’intelligence artificielle. Le Huawei P20 Pro n’embarque donc plus l’appli de SMS habituelle mais l’appli Messages de Google optimisée pour l’IA. Cela permettra à l’avenir de profiter de nouvelles fonctionnalités spécialement dédiées à l’intelligence artificielle.

test huawei p20 pro emui

Audio

Ne vous y trompez pas, le Huawei P20 Pro n’intègre qu’un haut-parleur sur la tranche inférieure. L’autre ne sert qu’à donner une certaine symétrie purement esthétique. En revanche, le son délivré par le smartphone est bien stéréo. Le deuxième haut parleur se situe sur l’encoche, au niveau de la sortie audio pour les conversations téléphoniques. Dans l’ensemble le son est plutôt équilibré même si les basses (comme sur n’importe quel smartphone) restent discrètes. Nous n’avons observé aucune saturation lorsque le volume était poussé au maximum.

Comme sur tous les smartphones avec un haut parleur sur la tranche, la prise en main bouche la sortie audio lorsque l’on joue ou que l’on regarde une vidéo. L’écoute avec des écouteurs est donc vivement conseillée pour ces usages. Attention, à l’instar du Huawei Mate 10 Pro, le P20 Pro n’intègre pas de port jack 3.5mm, et n’est pas compatible bluetooth 5.0 mais 4.2. En soi ce n’est pas vraiment un problème puisque le P20 Pro est compatible Dolby Atmos, et supporte le Lossless, aptX, aptX HD, LDAC et HWA. Les plus audiophiles apprécieront donc le P20 Pro en branchant un casque sur l’adaptateur jack/USB Type-C fourni dans la boîte, en écoutant leurs fichiers FLAC. Ceux qui écoutent leur musique sur des services de streaming trouveront aussi leur bonheur.

Réseau et GPS

Le Huawei P20 Pro profite de l’expertise réseau de l’entreprise. Il est compatible 4G de catégorie 18 (jusqu’à 1,8 Gbps). Nous avons testé le smartphone sur le réseau Orange, à Paris, Amiens dans les transports et en pleine campagne. Dans tous les contextes le P20 Pro s’est montré très efficace. L’accroche réseau est excellente, les conversations sont claires. Nous avons été étonnés de capter le signal dans les transports dans certaines portions où d’autres modèles n’arrivaient pas à capter. Pour le surf, le Huawei P20 Pro est également très rapide. Le P20 Pro intègre le WiFi 802.11 a/b/g/n/ac. Il est là encore performant avec une accroche rapide. Le GPS est tout aussi bon et se montre particulèrement précis notamment lors de guidages en mode piéton. Seul regret du côté de la connectivité, la compatibilité bluetooth 4.2 et non 5.0 comme on peut l’avoir sur les modèles concurrents.

Appareil photo

L’évolution majeure du Huawei P20 Pro par rapport à son prédécesseur c’est l’appareil photo. Un triple capteur photo a été intégré pour la première fois sur un smartphone. Simple course au nombre de capteurs ? Absolument pas. Le petit nouveau a un objectif bien précis : prendre des photos de grande qualité en basse luminosité, avec un zoom ou en mode portrait. Pour mettre toutes les chances de son côté, Huawei a renouvelé son partenariat avec Leica. Il a également consulté les ingénieurs de DxO Mark, référence absolue du test de photo. Trois capteurs composent donc le module photo :

  • 1 capteur de 40 mégapixels RGB avec objectif grand angle Leica Summilux-H de 27mm, ouverture f/1.8 et stabilisation optique (uniquement pour la photo)
  • 1 capteur de 20 mégapixels Monochrome avec objectif grand angle Leica Summilux-H de 27mm et ouverture f/1.6
  • 1 capteur de 8 mégapixels avec objectif télé-photo 3x Leica Summilux-H de 80mm et ouverture f/2.4
test huawei p20 pro appareil photo

Ces trois capteurs sont complétés par un émetteur laser, un récepteur laser et un capteur de colorimétrie. En théorie ces différents capteurs permettent de mieux analyser les couleurs de l’environnement photographié pour adapter au mieux les réglages. La technologie Light Fusion permet au P20 Pro de fusionner quatre pixels pour n’en former qu’un mais avec une bien meilleure qualité. Les photos prises avec le capteur de 40 mégapixels ne sortent donc qu’à 10 mégapixels au maximum. Mais le niveau de détails est beaucoup plus élevé. La technologie Huawei AIS offre une stabilisation hors du commun nous promet la marque, notamment lorsqu’il s’agit de prendre des photos de nuit. Tout cet attirail fait-il vraiment la différence par rapport à la concurrence.

test huawei p20 pro interface photo

Dans des conditions favorables, le Huawei P20 Pro rivalise facilement avec les Galaxy S9+ et iPhone X. Reste que les couleurs à la sauce Leica font débat. Certains utilisateurs adorent, d’autres aiment moins. Le rendu des couleurs est moins fidèle à la réalité qu’avec un iPhone X par exemple. Mais les clichés ont plus de style. Surtout, ils affichent énormément de détails et le piqué est excellent. Les contrastes sont également très bons. Dans de bonnes conditions la différence de qualité entre un Huawei P20 Pro, un Galaxy S9+ et un iPhone X n’est pas flagrante. Même si le smartphone de Huawei fait un petit peu mieux.

Huawei P20 Pro - Couleurs
Huawei P20 Pro

Galaxy S9+ - Couleurs
Galaxy S9+

Huawei P20 Pro - Nourriture - IA
Huawei P20 Pro

Zoom 3x et 5x

Le troisième capteur permet d’abord de prendre des photos avec un zoom optique x3. L’objectif télé-photo de 80mm combiné à un travail d’ingénierie poussé permet d’obtenir des photos tout simplement bluffantes. On peut le dire, le Huawei P20 Pro propose un vrai zoom x3 sans perte. Nous avons photographié la cathédrale d’Amiens avec ce zoom, le nombre de détails, les couleurs, les contrastes, tout est impressionnant.

Le zoom hybride x5 fait également des merveilles. Mais il s’agit d’une combinaison entre le capteur télé-photo et le capteur principal de 40MP avec un gros traitement numérique. On aurait pu avoir peur du résultat final, nous avons finalement été agréablement surpris. Là encore les clichés sont très bons. Ils n’égalent pas un zoom optique mais Huawei a trouvé un bon équilibre. Quoi qu’il en soit, c’est beaucoup mieux que ce que propose la concurrence, même l’iPhone X ou le Galaxy S9+. Sur ce terrain, le Huawei P20 Pro a quelques longueurs d’avances.

Huawei P20 Pro - Cathédrale - Zoom x3
Huawei P20 Pro Zoom x3

Galaxy S9+ - Cathédrale - Zoom x2
Galaxy S9+ Zoom x2

Huawei P20 Pro - Zoom x5
Huawei P20 Pro Zoom x5

Galaxy S9+ - Cathédrale - Zoom x5
Galaxy S9+ Zoom x5

Basse luminosité

C’est également le cas dans des conditions de basse luminosité. C’est sans doute dans ces conditions que les trois capteurs photo montrent le mieux leur potentiel. Le Galaxy S9+ nous avait laissé de bonnes impressions, le Huawei P20 Pro nous a fait halluciner. A tel point que nous nous sommes demandés si nous ne nous étions pas emballés. Nous avons donc joint plusieurs confrères, dont des spécialistes de la photo. Nous avons également interrogé des ingénieurs de DxO Mark. Pour rappel, DxO a attribué la note de 109 au P20 Pro, loin devant le Galaxy S9+ (99) l’iPhone X (97). Notre réaction est tout ce qu’il y a de plus normal, en basse luminosité tous s’accordent à dire que le P20 Pro est largement au dessus du lot. Le niveau de détails, les couleurs, les contrastes, tout est absolument bluffant. Nous avons photographié diverses scènes au même moment, donc dans les mêmes conditions avec un Galaxy S9+ et un Huawei P20 Pro. On vous laisse apprécier.

Huawei P20 Pro - Mode Nuit
Huawei P20 Pro

Galaxy S9+ - Nuit
Galaxy S9+

Huawei P20 Pro - Nuit-2
Huawei P20 Pro

Galaxy S9+ - Nuit 2
Galaxy S9+

Huawei P20 Pro - Nuit 3
Huawei P20 Pro

Galaxy S9+ - Nuit 3
Galaxy S9+

Portraits

Le double capteur photo a démocratisé les portraits sur smartphone. Jusqu’à maintenant, les modèles les plus premiums proposaient les meilleurs résultats : iPhone X, Galaxy S9+, HTC U11. Encore une fois le Huawei P20 Pro distance ses concurrents. La combinaison des différents capteurs permet d’obtenir des portraits plus détaillés, avec des effets de flous plus maîtrisés. Les contours sont plus précis. Cerise sur le gâteau, les portraits sont aussi réussis dans des conditions de faible luminosité. Une première sur smartphone.

Huawei P20 Pro - Portrait
Huawei P20 Pro

Galaxy S9+ - Portrait
Galaxy S9+

Monochrome

Le Huawei P20 Pro devrait ravir également les amateurs de photos en noir et blanc. Le second capteur est dédié à ce type de photo, les résultats sont donc logiquement meilleurs que ce que propose la concurrence. Un Galaxy S9+ ou un iPhone X transforment une photo couleur en noir et blanc. Le P20 Pro lui capture directement en noir et blanc. Là encore on retrouve la patte Leica avec des clichés plus sombres qu’à l’accoutumée et un jeu d’ombres plus marqué. Mais le résultat final est encore une fois très réussi. Notons qu’il est possible de jouer sur la profondeur de champs également pour ces photos. On peut alors capturer des portraits très stylés. Pour les photos en noir et blanc, le P20 Pro surclasse de très loin la concurrence.

Huawei P20 Pro - Monochrome
Huawei P20 Pro - Monochrome 2

L’intelligence artificielle : un vrai assistant photo

Pour cette nouvelle grande évolution de la photo sur smartphone, Huawei a changé l’interface de son application photo. Et c’est une réussite. Plutôt que faire apparaître un menu complet en balayant de gauche à droite, on navigue ici latéralement pour accéder à chaque fonction, à la manière d’un iPhone X ou d’un Galaxy S9. Seul petit hic, le mode monochrome est disponible dans l’onglet « Plus » qui nous fait accéder à un autre menu. On aurait aimé que ce mode noir et blanc soit disponible en accès rapide.

Comme d’habitude Huawei propose tout un lot de mode de prise de vue (gourmet, portrait etc.) et un mode pro très complet et intuitif. Le grand bouleversement vient de l’intégration de l’intelligence artificielle. C’est nouveau sur la gamme P mais l’IA a fait son apparition sur le Mate 10 Pro. Ici, elle va encore plus loin. Elle ne reconnaît pas seulement quelques scènes, elle fait office de véritable assistant photo. Dès la prise de vue l’intelligence artificielle assiste l’utilisateur, par exemple pour l’aider à avoir une belle ligne d’horizon.

L’IA est capable de reconnaître plus de 500 scénarios et 16 thèmes. Par exemple, elle peut détecter que l’on prend un portrait dans la nuit. L’IA optimise alors les réglages pour obtenir la meilleure photo possible. Tout ceci dans un temps record. A l’usage, cela signifie que l’on ne s’occupe de rien, et c’est réllement impressionnant. Il suffit de sortir son smartphone de la poche, de lancer l’application photo, on shoote et le résultat est excellent. Samsung s’est peut-être avancé un peu vite en proclamant « réinventer la photo sur smartphone » avec le Galaxy S9. De la qualité à l’expérience d’utilisation, c’est bien le Huawei P20 Pro qui révolutionne la photo sur smartphone.

Quoi d’autre ?

Huawei a équipé son P20 Pro d’un capteur frontal de 24 mégapixels. L’objectif ouvre à f/2.0. Il est complété par un capteur de colorimétrie semblable à celui présent à l’arrière. Cela permet au P20 Pro de réaliser des portraits avec la caméra avant grâce à un traitement logiciel. On sent bien la différence avec le triple capteur arrière mais le résultat est plutôt bon. A conditions de ne pas trop charger le mode beauté qui permet de corriger les imperfections du visage. On peut vite avoir une tête de poupée de cire.

Le Huawei P20 Pro s’améliore également en vidéo mais reste en dessous de ce que proposent ses concurrents. Cela est dû principalement au fait que le P20 Pro n’intègre pas de stabilisation optique. Toutefois, la stabilisation électronique fait bien le job. A conditions de ne pas filmer en 4K ou en Full HD à 60 fps. Si on peut le comprendre concernant la 4K, on est un peu déçu pour le Full HD à 60 fps puisque l’iPhone X ou le Galaxy S9 le proposent depuis un bon moment.

Notons enfin que comme ses rivaux Huawei a cédé à la tentation du Super Slow Motion à 960 fps. Les vidéos obtenues sont en 720p. Autant dire que comme chez les concurrents les conditions de prise de vue doivent être optimales, et encore. Les vidéos sont toujours pixellisées. Il est également toujours très difficile de capture le bon moment. Samsung est le seul à avoir trouvé la bonne idée en intégrant une prise de vue automatique pour le super slow motion. Sur le P20 Pro, il s’agit donc d’une fonction anecdotique. Ce n’est pas pour rien que Huawei n’a pas insisté sur ce point lors de la conférence.

Cliquez ici pour visionner toutes les photos de notre test en qualité optimale

Autonomie

Malgré son châssis très fin (7,8 mm) le Huawei P20 Pro intègre une batterie imposante de 4000 mAh. L’intégration d’Android 8.1 Oreo et d’EMUI 8.1 permet d’optimiser le tout. Comme toujours il faut attendre plusieurs jours avant que l’autonomie de s’ajuste. C’est d’autant plus vrai que l’intelligence artificielle apprend des usages de chacun. Au fil des jours l’autonomie est donc optimisée. Et quelle autonomie ! Le Huawei P20 Pro fait partie, de loin, des meilleurs smartphones du marché sur ce terrain. Il est même peut-être le meilleur. Même les utilisateurs les plus actifs dépasseront la journée d’utilisation, très largement.

test huawei p20 pro autonomie

Lors de nos tests, nous avons pu tenir en moyenne une journée et demie à deux jours. Les usages les plus gourmands sont la photo et le jeu. Mais même en poussant le smartphone dans ses retranchements il tient la cadence. Pendant nos journées de tests, nous avons particulièrement éprouvé le P20 Pro. Nos journées s’étendent de 7h à 1h du matin environ. Au moment de se coucher, le smartphone affichait encore 35% d’autonomie pour les journées les plus intenses. Pour une utilisation plus classique, le P20 Pro tient largement les deux jours.

test huawei p20 pro interface autonomie

La recharge rapide est efficace. Huawei promet 58% d’autonomie retrouvée en 30 minutes, la promesse est tenue. Nous avons pu gagner 50% d’autonomie en une vingtaine de minutes. Un score comparable au fameux Dash Charge de OnePlus, référence absolue de la recharge rapide. Seul petit regret : l’absence de recharge sans fil alors que le smartphone est en verre et pourrait donc intégrer cette technologie. C’est dommage mais pas rédhibitoire, l’utilisation de la recharge sans fil étant encore peu répandue.

Prix et disponibilité

Le Huawei P20 Pro sera disponible dès le 5 avril 2018 au prix de 899 euros. Pour réduire la facture et remercier ceux qui pré-commandent le produit (jusqu’au 4 avril), Huawei offre une caméra Huawei EnVizion 360 d’une valeur de 199 euros. Chez les différents distributeurs, d’autres remises sont appliquées. Amazon propose un bon d’achat de 100 euros alors que Fnac et Darty ajoutent 100 euros à la valeur de votre smartphone si vous optez pour une reprise. Finalement, le Huawei P20 Pro peut être trouvé au tarif de 799 euros maximum. A titre indicatif, le Huawei P20 est lui proposé au tarif de 649 euros. Il bénéficie également de toutes les promotions de lancement.

test huawei p20 pro prix

Le prix de départ de 899 euros a fait grincer des dents les fans de Huawei. La marque nous a habitués à des tarifs plus abordables. Cette fois il se frotte à Samsung et son Galaxy S9 Plus à 909 euros. Il faut noter que cette hausse de tarif concorde avec le bond en avant technologique du smartphone. Le triple capteur photo signé Leica est unique au monde. Les matériaux utilisés, l’intelligence artificielle, l’audio, l’autonomie, à tous les niveaux le P20 Pro est aussi bien ou meilleur que ses rivaux. Pourtant Huawei continue de proposer son smartphone le plus haut de gamme à un prix inférieur. Oui le P20 Pro est plus cher que le P10, mais un tel produit serait certainement plus onéreux chez Apple ou Samsung.

Acheter le Huawei P20 Pro à 699 euros chez Darty

Les dernières infos Huawei P20

Notre avis sur le Huawei P20 Pro

Ne mâchons pas nos mots, le Huawei P20 Pro est le meilleur smartphone du marché à l'heure où nous écrivons ces lignes. Son design est résolument haut de gamme, il est performant, endurant, son interface est agréable et il intègre le meilleur appareil photo du marché. Il n'est pas parfait pour autant : nous aurions préféré l'intégration d'un capteur d'empreintes au dos, un port microSD, un port jack ou encore la recharge sans fil. Certains déploreront une hausse des prix. Mais à 899 euros le P20 Pro reste moins cher qu'un Galaxy S9+ et qu'un iPhone X. Pourtant il est meilleur. La vraie question est : quel aurait été le tarif si Samsung ou Apple avait lancé un smartphone aussi avancé ? On connaît un peu la réponse lorsque l'on regarde le prix du Galaxy S9+, mise à jour mineure du S8+. Si vous recherchez un smartphone haut de gamme et que votre budget vous le permet, nous vous conseillons donc vivement de vous orienter vers ce Huawei P20 Pro. Il vous fera oublier tous les autres.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xiaomi Mi 8 Pro : transparent comme une Game Boy, et c’est tout

Avec son Xiaomi Mi 8 Pro, le constructeur mise sur la nostalgie en proposant une version transparente de son smartphone. C’est aussi le premier smartphone de la marque équipé d’un lecteur d’empreintes sous l’écran. Pour le reste, c’est un Xiaomi Mi 8. Suffisant pour concurrencer le OnePlus 6T ? Réponse dans notre test complet !

Test du Razer Phone 2 : moi, moche et méchant

Razer lance le Razer Phone 2, le successeur du premier smartphone doté d’un écran 120Hz. Razer dit avoir corrigé les défauts du premier opus. Nous avons utilisé le Razer Phone 2 pendant quelques jours. Verdict dans notre test complet.

Test de l’Asus ROG Phone : le vrai smartphone gaming, c’est lui !

Né d’un poisson d’avril en 2016, l’Asus ROG Phone débarque sur le marché français. Le constructeur a conçu le smartphone gaming de l’extrême. Tout ou presque sur le papier est réuni pour proposer la meilleure expérience de jeu sur smartphone. Mais qu’en est-il en réalité ? Réponse dans notre test complet !

Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !