Tesla Roadster : une édition SpaceX « à la James Bond » avec des propulseurs à gaz froid

Le Tesla Roadster électrique aura le droit à une édition « à la James Bond«  assure Elon Musk. Ce modèle spécial sera équipé de propulseurs à gaz froid fabriqués par SpaceX. Le milliardaire promet une accélération folle grâce à ce dispositif.

Crédits : Tesla Roadster

« C’est comme si on était en plein James Bond », s’amuse Elon Musk. Le patron de Tesla continue encore et toujours de nous étonner avec une nouvelle annonce délirante. Lors d’une interview pour l’émission américaine Jay Leno’s Garage, le milliardaire a dévoilé une édition spéciale de son prochain Roadster électrique dont la sortie est toujours prévue en 2022.

En effet, les acheteurs pourront opter pour une édition « Space X package ». Ce modèle sera équipé de fusées de propulsion à gaz froid. Une technologie utilisée notamment sur les satellites fabriqués et lancés par SpaceX, l’entreprise spécialisée dans l’astronautique et l’aérospatiale d’Elon Musk. Comme le précise le PDG, ces propulseurs sont d’ordinaire utilisés pour corriger la trajectoire ou la vitesse d’un satellite grâce à « de l’air comprimé à très haute pression ».

À lire également : Tesla – l’option « Conduite entièrement autonome » vous coûtera 1000 $ de plus à partir de juillet

Des fusées derrière la plaque et des idées derrière la tête

À la différence près qu’ici les fusées serviront à nettement augmenter l’accélération du véhicule. Ils seront dissimulés derrière la plaque d’immatriculation et un mécanisme permettra de l’abaisser lors du déclenchement des fusées. Evidemment, cette invention rappelle fortement les gadgets de l’Aston Martin DB5 de Sir Sean Connery, le tout premier interprète de 007.

Elon Musk n’a jamais caché son amour pour la saga de Ian Flemming (auteur et créateur de James Bond). Le milliardaire avait par exemple dépensé près d’un million de dollars pour se procurer la Lotus Esprit S1 pilotée par Roger Moore dans L’espion qui m’aimait (1977). C’est d’ailleurs ce même véhicule qui a inspiré en partie le design si particulier du Tesla Cybertruck.

Pour rappel, la Californie vient de finalement autoriser la réouverture de la principale usine de Tesla à Fremont. Le constructeur a dû néanmoins se plier à plusieurs mesures pour assurer la sécurité sanitaire de ses employés. Elon Musk avait bravé la loi en rouvrant illégalement cette même usine au mépris du confinement. Une action qui lui avait valu le soutien de président Donald Trump.

Source : CleanTechnica



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !