Tesla développe secrètement ses propres batteries pour remplacer Panasonic

Tesla est en train de développer ses propres batteries pour réduire sa dépendance vis-à-vis de Panasonic. Depuis 2014, toutes les voitures électriques de Tesla reposent sur les cellules de batterie de l’entreprise partenaire avec laquelle les relations ne sont pas au beau fixe ces derniers temps.

Tesla développer ses propres batteries

Des employés de Tesla ont confié à CNBC que l’entreprise est en train de développer ses propres cellules de batteries. Elles pourraient bientôt être au cœur des futures voitures électriques de l’entreprise. Ce changement a plusieurs avantages. En devenant autonome dans ce domaine, Tesla prendrait son indépendance de Panasonic qui fournit ses cellules de batterie depuis un partenariat exclusif signé entre les deux entreprises en 2014. Cette indépendance permettra d’autre part de réduire le coût des véhicules de la marque.

les voitures électriques de Tesla pourraient bientôt intégrer des batteries maison

D’après une récente étude du cabinet IHS Market, la batterie et les cellules qui la composent sont les éléments les plus coûteux des voitures électriques. En les produisant en interne, ces coûts seront forcément moins élevés, ce qui rapprocherait un peu plus Tesla de son objectif de produire des voitures électriques à 25 000 dollars.

Pour l’instant, Panasonic assure tant bien que mal l’approvisionnement de son partenaire, mais l’entreprise a récemment annoncé avoir gelé ses investissements dans cette activité dans un contexte où Tesla est déjà affecté par des problèmes de production et de livraison. Elon Musk a d’ailleurs indexé Panasonic qui serait en partie responsable des retards de livraison de la Tesla Model 3.

Lire également : Tesla craint une pénurie de batteries due à la rareté des matériaux

S’affranchir de ces contraintes, voilà l’une des raisons qui expliquent les récents investissements de Tesla dans le développement de cellules de batterie au sein d’un laboratoire secret situé près de son usine de fabrication à Fremont, en Californie. Mais la production de ces cellules en masse serait un autre défi pour l’entreprise qui a déjà des problèmes pour étendre la capacité de production de ses voitures électriques. C’est dire que sa collaboration avec Panasonic n’est pas prête de s’arrêter de sitôt.

Source : CNBC

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Tesla chute en bourse malgré des livraisons record

Tesla a annoncé avoir livré 97 000 voitures électriques au troisième trimestre de 2019, soit 2000 unités de plus qu’au trimestre précédent. L’entreprise réalise son meilleur score en termes de livraisons mais cela n’a pas empêché son action de dégringoler…