Voitures électriques : Tesla craint une pénurie de batteries due à la rareté des matériaux

L’avenir des voitures électriques pourrait être compromis par une pénurie mondiale de minéraux entrant dans la fabrication des batteries. Nickel, cuivre, Cobalt, Tesla craint des problèmes d’approvisionnement dans un futur proche.

Tesla

Tesla, l’un des plus gros constructeurs de véhicules électriques au monde a lancé un appel aux autorités américaines. Le constructeur les invite à prendre à bras le corps le risque de pénurie de batteries que laisse planer l’adoption grandissante des voitures électriques. Tesla regrette également le manque d’investissement dans le secteur minier pour la production des minéraux comme le nickel, le cuivre, le cobalt ou encore le lithium. Il s’agit de matériaux indispensables à la fabrication de batteries électriques et ils pourraient devenir rares dans un avenir proche.

Tesla s’inquiète du risque de pénurie des minéraux entrant dans la fabrication des batteries

Sarah Maryssael, responsable de l’approvisionnement en matériaux pour les batteries chez Tesla a exprimé ses inquiétudes au cours d’une conférence sur les minéraux qui se tenait il y a quelques jours aux États-Unis. Tesla s’est rarement exprimé au sujet des problèmes liés aux ressources minières. Selon Sarah Maryssael, les prix de ces matériaux pourraient également augmenter de manière exponentielle en raison des contraintes d’approvisionnement.

Les voitures électriques consomment par exemple deux fois plus de cuivre que les véhicules à moteur thermique. La transition énergétique fait que l’industrie accélère la production de ces véhicules, une transition qui sera douloureuse pour l’Europe selon le patron de Peugeot.

Lire égalementTesla : Elon Musk promet des batteries avec durée de vie d’1,6 million km dès 2020

Les futures contraintes liées à l’approvisionnement ne seraient pas dues uniquement au secteur de l’automobile. L’Internet des objets devrait également consommer 1,5 million de tonnes de métaux d’ici 2030. Pour Tesla, les investissements miniers sont encore trop peu importants malgré les efforts consentis par les plus grands fournisseurs au monde pour accroître leur production.

Tesla soutient l’initiative de députés américains qui sont sur le point d’introduire une loi spéciale en faveur d’un investissement massif dans le secteur minier local, notamment pour l’extraction de lithium, de graphite ou encore de cuivre directement sur le sol américain, mais aussi en Australie qui dispose d’importantes réserves.

La France et l’Allemagne de leur côté ont annoncé dernièrement la création d’un consortium pour la production de batteries destinées aux voitures électriques. Pour les Américains, c’est aussi une question de souveraineté sachant que l’Europe et la Chine sont au premier plan de cette lutte pour les ressources indispensables à l’avenir du secteur automobile.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model Y : les livraisons débuteront en mars 2020

La Tesla Model Y fera ses débuts bien plus tôt que prévu. Tesla a commencé à envoyer les premiers mails annonçant la réception des commandes pour le mois prochain. Le constructeur a une avance considérable sur son calendrier initial qui…

Cadillac présentera son premier cross-over 100 % électrique en avril 2020

La marque américaine Cadillac a prévu de dévoiler son premier véhicule équipé d’une motorisation entièrement électrique au mois d’avril. Le modèle, un cross-over de taille moyenne, avait déjà fait l’objet d’un teaser lors d’une conférence organisée en janvier. Ce lancement…

Tesla : qui sont vraiment les clients de la marque en France ?

Tesla commence à s’imposer en France sur le marché des voitures électriques. La marque est le 2e vendeur de véhicules de ce type dans l’hexagone, derrière Renault. Une enquête AAA Data – Les Echos révèle le profil particulier des clients…

Tesla : les résultats financiers explosent tous les records

Tesla vient de dévoiler ses résultats financiers pour le 4e trimestre 2019 : après un troisième trimestre déjà excellent, le groupe poursuit sur sa lancée et brise les prévisions des marchés. Les résultats sont en grande partie attribuables aux  livraisons…