PS5 : Sony est sur le déclin au Japon, les ventes sont au plus bas

 

Selon le cabinet d'analyses Ace Economic Research Institute, la PS5 et la marque Playstation s'apprêtent à vivre un déclin sans précédent au Japon. Avec seulement 240 000 PS5 vendues sur l'archipel, Sony enregistre ses plus faibles ventes de l'histoire des consoles Playstation sur le sol nippon. Pour un analyste nippon, le constructeur ne met pas du sien pour prospérer au Japon. 

ps5 japon
Crédits : Pixabay

Sony méprise-t-il le Japon ? C'est en tout cas la question que soulèvent nos confrères de la version japonaise du site GameIndustry.biz. Dans cet article, le média s'interroge sur la popularité de Sony, de la PS5 et de la marque Playstation en général sur l'archipel nippon. Il faut dire que les chiffres parlent d'eux-mêmes : seulement 240 000 PS5 écoulées durant les six premières semaines de carrière de la console. Rien à voir avec le carton de la PS5 aux États-Unis.

Sony enregistre ici ses chiffres de ventes les plus faibles pour une console Playstation sur une même période, à l'exception près de la PSP. Pour tenter de comprendre pourquoi les Japonais boudent la PS5, le média a fait appel à Hideki Yasuda, analyste au sein du cabinet Ace Economic Research Institute. Pour lui, ces chiffres de vente prouvent que “Sony ne prend pas le Japon sérieux” et que la marque Playstation s'apprête à vivre “un déclin décisif” sur le marché nippon.

Il rajoute : “Si cette tendance venait à perdurer, les ventes de la PS5 sur l'ensemble de son cycle pourraient finir à moins de la moitié de celles de la PS4″. Rien de bien rassurant, sachant que les ventes de PS4 ont atteint péniblement les 10 millions d'exemplaires vendus au Japon, au terme de sept ans de carrière.

Des décisions de Sony polémiques

Pour l'analyste, certaines décisions prises par Sony prouvent que le constructeur a choisi de privilégier les marchés européens et américains au détriment du marché japonais. Il fait ainsi référence au déménagement du siège social de Sony aux États-Unis, ou encore de l'annonce récente de l'arrêt de la production de PS4 au Japon. Une nouvelle difficile à entendre, alors que Sony a promis que la PS4 allait encore durer des années.

Selon Hideki Yasuka, Sony n'assumera jamais le fait de délaisser le marché japonais et c'est une évidence, au risque de se tuer politiquement et commercialement parlant. Et si les déclarations du PDG de Sony Interactive Entertainment Jim Ryan sont rassurantes, l'absence d'actions concrètes pour redresser la barre en dit long.

Sony devra reconquérir les joueurs japonais

Inonder le marché nippon de PS5 en 2021 ne suffira pas pour l'analyste. D'après de nombreuses publications sur les réseaux sociaux, les joueurs se sentiraient méprisés par la marque. Plusieurs décisions du constructeur ont été mal perçues par les joueurs : le lancement tardif de la PS4 au Japon, le passage du bouton de validation de “Rond” à “Croix” (une tradition au Japon), l'absence de doublage japonais et des sous-titres approximatifs lors des conférences dédiées à la PS5, etc.

Et vous, que pensez-vous du point de vue d'Hideki Yasuka ? Sony mettrait-il volontairement le marché japonais sur la touche après les échecs commerciaux de la PS4 et de la PS3 ? Dites-le-nous dans les commentaires.

Source : GamesIndustry.biz



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !