PS5 : Sony a trouvé une solution pour empêcher les scalpers de revendre la console à prix d’or

 

Sony a-t-il enfin trouvé une solution pour mettre fin au règne des scalpers ? Sa nouvelle idée n’a rien de spectaculaire, mais elle pourrait au moins aider à résoudre le problème. Au Japon, le constructeur va en effet ajouter une petite étiquette sur la boîte qui se déchire lorsque celle-ci s’ouvre. De cette façon, les revendeurs ne pourront plus prétendre que la console est neuve lorsqu’elle ne l’est pas.

PS5

La pénurie de composants et les scalpers : voici les deux raisons principales pour lesquelles il est encore très difficile de trouver une PS5 en vente encore un an et demi après sa sortie. Si les joueurs n’y peuvent pas grand-chose pour la première, ils n’hésitent pas à déverser leur rage contre les seconds. On les comprend. Si des lots sont régulièrement disponibles sur eBay, ils le sont le plus souvent à des prix exorbitants.

Aussi, voilà plusieurs mois que Sony tente de trouver une solution au problème. Un premier projet a consisté à mettre en circulation une PS5 légèrement différente, qui devrait aider à booster quelque peu les stocks. Aujourd’hui, le constructeur présente sa nouvelle idée : une étiquette. Certes, ça n’a l’air de rien dit comme ça, mais cette simple étiquette pourrait bien empêcher les scalpers d’arnaquer les joueurs en manque de patience.

Sony mise sur une étiquette pour arrêter les scalpers

Ainsi, l’étiquette est placée précisément sur l’ouverture de la boîte, de sorte que lorsque celle-ci est ouverte, elle se déchire. Autrement dit, il est impossible pour le scalper de prétendre que la PS5 qu’il revend est neuve, et donc de le répercuter sur le prix, lorsqu’elle ne l’est pas. Il sera également difficile de retirer l’étiquette, car cela pourrait endommager la boîte et donc révéler malgré tout qu’elle a déjà été ouverte.

Sur le même sujet : PS5 — ce spéculateur affirme revendre des consoles pour survivre

Une solution minimaliste donc, mais qui pourrait bien faire ses preuves. Bien entendu, celle-ci ne suffira pas à elle seule à éradiquer le problème, mais c’est un premier bas dans la bonne direction. Couplée aux efforts des gouvernements pour encadrer les scalpers, comme au Royaume-Uni, ces derniers pourraient bientôt avoir de nombreux bâtons dans les roues.

Source : Yahoo! Japan



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !