PS5 : pourquoi la console de Sony est-elle plus performante que la Xbox Series X ?

 

La Xbox Series X est sur le papier la console “la plus puissante du marché”. Pourtant, les premiers tests comparatifs affirment le contraire. Pourquoi la PS5 se montre-t-elle, pour l'instant, plus performante que la Xbox Series X ? On fait le point. 

xbox vs ps5
Crédits : Phonandroid

Si vous suivez l'actualité des consoles next-gen depuis ces derniers mois, vous savez que Microsoft a principalement axé la communication de la Xbox Series X autour de ses performances. Consacrée “console la plus puissante au monde“, la Xbox Series X est destinée depuis son annonce en juin 2020 à dépasser sa concurrente, la PS5.

Et il est vrai que sur le papier, la Xbox Series X a tout pour supplanter sa rivale : 12 TFLOPS de puissance GPU contre 10,28 TFLOPS sur PS5, une bande-passante mémoire supérieure (320 mb contre 256 mb), plus d'unités de calculs (52 CUs contre 36). En résumé, la Xbox Series X affiche 17% de puissance brute de plus que la dernière machine de Sony.

xbox series x
Crédits : Microsoft

Depuis les 10 et 12 novembre 2020, dates de sortie respectives de la Xbox Series X et de la PS5, les médias spécialisés peuvent maintenant vérifier si les promesses de Microsoft sont effectivement réalité. Et bien, figurez-vous que pour l'instant, la PS5 se montre plus performante que le monolithe de la firme de Redmond. 

Vous connaissez probablement le site Digital Foundry, dont la réputation n'est plus à faire. Ces spécialistes ont pour habitude d'analyser dans le détail le rendu d'un jeu sur différentes plateformes. Nombre d'images par seconde, niveau de détails graphiques, résolution, tout y passe. Les journalistes de Digital Foundry ont effectué ces dernières semaines des dizaines de tests sur les jeux optimisés pour la next-gen, comme Assassin's Creed Valhalla, Call of Duty Black Ops : Cold War, Devil May Cry 5 : Special Edition ou encore Dirt 5.

La PS5 offre de meilleures performances que la Xbox Series X

Il ressort de cette batterie de tests que la PS5 se débrouille nettement mieux que la Xbox Series X, notamment en mode Performance, qui pour rappel favorise la fluidité et le nombre d'images par seconde. Sur Devil May Cry 5 : Special Edition, il est possible d'opter pour le “High FrameRate Mode” qui permet de profiter du titre en 120 FPS.

Ainsi, Digital Foundry a enregistré un écart de 40 FPS entre les deux consoles, à certains moments du jeu. “Cet écart semble plutôt étrange à mes yeux, il suggère qu'il y a une sorte de limitation d'API, comme si le GPU de la Xbox était retenu par quelque chose”, confie Richard Leadbetter de Digital Foundry.

On note ensuite effectivement des petits avantages pour la PS5 côté framerate sur les titres cross-gen : 52 FPS contre 60 FPS sur AC Valhalla, 115 FPS contre 101 sur Black Ops : Cold War, 57 FPS contre 60 sur Dirt 5. Par ailleurs, il est plutôt amusant de voir qu'Assassin's Creed Valhalla se comporte mieux sur PS5.

En effet, Ubisoft et Microsoft ont signé un accord commercial. Pour chaque spot publicitaire à la TV, le dernier opus de la saga s'affiche aux côtés de la Xbox Series X. De fait, les joueurs pouvaient logiquement déduire que la console de Microsoft offrait les meilleures conditions pour vivre les aventures d'Eivor. Ce n'est finalement pas le cas. Sur PS5, les 60 FPS se maintiennent plus facilement, tandis que les déchirements d'image sont moins présents sur la console de Sony. En résumé, le jeu est plus fluide sur PS5.

À lire également : PS5 -Sony promet d’activer le Variable Refresh Rate via une mise à jour

Le constat est similaire sur Dirt 5, avec des textures plus fines et une résolution légèrement supérieure sur PS5, notamment en mode Performance. À ce sujet, les développeurs de Codemasters ont fait savoir qu'un patch allait bientôt être déployé sur Xbox Series X pour corriger la situation et offrir une expérience identique sur les deux plateformes.

Il faut toutefois noter que sur l'ensemble des titres précédemment cités, la Xbox Series X s'en sort mieux que la PS5 en mode qualité graphique, c'est-à-dire en 4K native avec le Ray-Tracing activé. Dans la plupart des cas, la machine de Microsoft tient les 60 images/seconde, contre 40 FPS en moyenne pour la console de Sony. Pour résumer, ces comparatifs montrent bel et bien que la PS5 offre de meilleures performances que la Xbox Series X dans plusieurs situations.

À lire également : Xbox Series X/S et Ray Tracing – découvrez la liste des jeux compatibles

La faute à l'envoi tardif des kits de développements

Mais comment expliquer cette supériorité de la PS5, alors que la Xbox Series X est techniquement parlant plus puissante ? D'après nos confrères de The Verge, il faudrait aller chercher du côté des kits de développement. D'après plusieurs développeurs qui ont préféré rester anonymes, Microsoft a tardé pour envoyer les kits de développement de la Xbox Series X/S. Résultat, les certifications Xbox Series X des premiers jeux n'ont pu être délivrées qu'en juin 2020, soit six mois seulement avant le lancement officiel des deux consoles.

De fait, les développeurs ont dû s'habituer très rapidement à ce nouveau hardware et à ces outils inédits. Et vous comprendrez bien que ces six mois ne sont pas suffisants pour appréhender tous les défis que représente le développement d'un jeu sur une nouvelle machine. À contrario, les kits de développement de Sony ont été envoyés aux développeurs plus d'un an avant le lancement. Souvenez-vous par exemple de ces photos volées du kit de développement de la PS5, publiées en décembre 2019.

En d'autres termes, les développeurs ont eu bien plus de temps pour se familiariser avec la machine de Sony. Cela pourrait donc expliquer pourquoi les jeux sont mieux optimisés sur PS5.

kit dev ps5
Crédits : The Drunk Cat (Twitter)

À la suite des différents tests produits par Digital Foundry, Microsoft a tenu à prendre la parole afin de rassurer les joueurs : “Nous sommes conscients des problèmes de performance pour une poignée de titres optimisés sur Xbox Series X/S et nous travaillons activement avec nos partenaires pour identifier et résoudre les problèmes afin de garantir une expérience optimale”, assure le constructeur.

Il poursuit : “Alors que nous commençons une nouvelle génération de consoles, nos partenaires ne font qu'effleurer la surface de ce que les consoles next-gen peuvent faire et des corrections de bugs mineurs sont attendues, car ils apprennent à tirer pleinement parti de notre nouvelle plateforme. Nous sommes impatients de continuer à travailler avec les développeurs pour exploiter davantage les capacités des Xbox Series X/S à l'avenir. 

Vous l'aurez compris, la Xbox Series X n'est peut-être pas “la console la plus puissante du marché”, mais elle a tout le potentiel pour le devenir. La sortie des premières exclusivités de la console sera déterminante. On espère que ces titres, comme Halo Infinite ou Forza Motorsport, montreront enfin ce que la Xbox Series X a dans la ventre.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !