PS5 : comment augmenter le stockage grâce à un disque dur ou un SSD externe

 

Comment augmenter le stockage de votre PS5 avec un disque dur ou SSD externe ? Grâce à sa dernière mise à jour, la console de Sony s’est dotée d’une fonctionnalité bien pratique, qui permet de transférer ses jeux directement sur un SSD ou un HDD. Voici quelques conseils pour bien vous y prendre.

PS5

Il arrive souvent, lorsque l’on possède une console depuis un certain temps, que l’on manque d’espace pour y stocker nos jeux préférés. D’autant qu’avec la taille des fichiers actuels (on pense notamment à Call of Duty Warzone qui a du réduire son poids à 30 Go après de nombreuses plaintes), le disque interne peut rapidement se retrouver saturé de données.

La PS5 étant sortie il y a moins d’un an, il est très probable que vous ayez encore un peu d’espace de libre pour y installer de nouveaux titres. Néanmoins, Sony a préféré prévoir le coup. Le 14 avril, la firme a déployé une mise à jour majeure pour sa machine. De nombreuses nouveautés sont au programme, mais celle qui nous intéresse aujourd’hui concerne la possibilité de stocker ses jeux sur un disque dur externe.

Comment augmenter le stockage de la PS5 pour les jeux

Pour ce faire, il vous faut un disque dur correspondant à quelques critères détaillés par Sony. Premièrement, celui-ci doit proposer au minimum 250 Go de stockage. Cela ne devrait pas être un problème, la plupart des revendeurs commercialisant des HDD et SSD de 500 Go à des prix très abordables. À noter que la PS5 prend en charge des supports proposant jusqu’à 8 To d’espace disponible. De quoi vous constituer une très belle ludothèque, en somme. Seule ombre au tableau : il n’est pas possible de cumuler les disques durs sur une console, par exemple en passant par un hub USB. Si votre préoccupation première est l’espace, on vous suggère donc d’opter pour un HDD, qui propose généralement plus de stockage que les SSD.

Attention, ne vous jetez pas pour autant sur n’importe quel disque dur à plusieurs téraoctets de stockage. Il est important de vérifier que le support sélectionné soit conforme aux débits exigés par la PS5, à savoir 5 Gbit/s minimum. Dans la liste des disques durs compatibles, on retrouve donc les USB 3 Gen 1 (SuperSpeed USB 5 Gbit/s), USB 3 Gen 2 (SuperSpeed USB 10 Gbit/s) et les USB 3,2 Gen 2×2 (SuperSpeed USB 20 Gbit/s). Cela veut dire qu’en théorie, tous les disques durs de 3e génération pourront être lus par votre console.

Sony PlayStation 5

Enfin, le dernier élément à prendre en compte est la vitesse de copie des données. Ce paramètre est essentiel pour profiter d’un transfert plus rapide des fichiers. C’est par ailleurs pour cette raison que Sony n’a opté que pour des disques durs 3.0, plus rapide que leurs prédécesseurs. Les joueurs PC l’ont bien compris, pour jouer dans de meilleures conditions, rien ne vaut un SSD. Certes bien souvent moins imposant que son confrère HDD, il n’a pas son pareil en matière de vitesse de transfert. De plus, choisissez avec soin le port auquel vous brancherez votre support. Les deux ports à l’avant de l’arrière de la PS5 sont de type USB-A Superspeed 10 Gb/s et sont donc optimaux pour accueillir votre HDD ou SSD. À l’avant, veillez à bien sélectionner le port USB-C SuperSpeed 10 Gb/s.

Comment choisir un SSD ou un HDD pour augmenter le stockage de la PS5

La première question à se poser est votre priorité. Si vous souhaitez avant tout stocker vos jeux sur un support pour y avoir accès à tout moment sans avoir besoin de les retélécharger, le HDD est le bon choix. Vos jeux mettront plus de temps à s’installer sur votre PS5, mais vous bénéficierez de bien plus d’espace de stockage — du moins, à un prix décent — que sur un SDD.

En effet, les SSD sont bien connus pour être généralement plus onéreux que les HDD, bien que cela pourrait bientôt changer à l’avenir. Mais il y a bien sûr une raison valable à cela : ils sont bien plus performants. Le transfert de données se fait beaucoup plus rapidement, ce qui vous permettra d’installer en un (presque) rien de temps vos jeux volumineux. Si vous souhaitez désinstaller et réinstaller les jeux de votre ludothèque à volonté, le SSD est le support qu’il vous faut. On vous conseille de jeter un œil à notre guide d’achat pour trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins et votre budget.

PS5

Comment lancer un jeu sur la PS5 à partir d’un support de stockage externe ?

Malheureusement, il n’est pas encore possible de lancer les jeux directement à partir du HDD ou SSD. Même si vous choisissez la seconde option, plus rapide, les débits de transfert seront encore trop lents pour permettre des conditions de jeux acceptables. Pour cela, il faut se contenter du SSD interne de la PS5. Cette dernière mise à jour sert donc avant tout à stocker vos jeux ailleurs que sur votre console, et non à s’en servir comme support pour la lecture des données.

Toutefois, rien n’est encore perdu. Sony travaille actuellement sur la possibilité d’installer des jeux directement sur un support externe. Pour l’heure, le firmware de la PS5 empêche cette fonctionnalité, pour les raisons évoquées. Mais certaines sources affirment qu’une mise à jour levant ce blocage pourrait arriver dès l’été 2021. Le temps pour Sony de tester si une telle façon de faire est possible, donc.

D’ici là, il faudra cependant utiliser vos supports tels qu’ils sont, à savoir un support de stockage externe. Vous pouvez transférer vos jeux ou bien les télécharger directement sur ces derniers en les branchant à votre PS5. Pour pouvoir y jouer, il suffit de retransférer les données sur la console et de l’installer. À condition, bien entendu, de disposer de l’espace disponible nécessaire.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !