Prise en main du Zenfone 6 : Asus crée la surprise !

Maj. le 20 mai 2019 à 10 h 55 min

Marque de référence sur le marché des PC, Asus peine à se faire une place sur celui des smartphones. Elle le reconnaît volontiers : ses erreurs stratégiques passées lui ont valu quelques déboires. Mais cette époque semble révolue. Avec le Zenfone 6, Asus tente un come-back en misant sur son savoir-faire technologique et une nouvelle stratégie. Le constructeur a développé un appareil photo rotatif unique au monde et souhaite se recentrer sur sa communauté.

asus zenfone 6 prise en main

Avec son Zenfone 6, Asus fait taire la rumeur selon laquelle elle abandonnerait le marché des smartphones. Malgré des produits intéressants, la marque reste en difficulté. L’ascension de la concurrence venue de Chine ne l’aide pas. Mais il en faut plus pour la décourager.

Après un très bon Zenfone 5 lancé en 2018, Asus revient avec le Zenfone 6. Pour développer ce modèle, le constructeur revient aux sources en invitant sa communauté à participer au projet, un peu à la manière de OnePlus. La marque souhaite surtout transmettre sa passion pour les nouvelles technologies et l’innovation.

Cela tombe bien, le Zenfone 6 incarne parfaitement cette idée. Pour « défier l’ordinaire » (slogan de la marque), Asus a développé Flip Camera, un appareil photo rotatif unique au monde. Mais ne vous y trompez pas, cette prouesse technologique n’est pas le seul atout du Zenfone 6. Les ingénieurs d’Asus ont redoublé d’intelligence pour séduire.

Nous avons eu la chance de les rencontrer et de prendre en main en avant-première le Zenfone 6. Découvrez quelques secrets de conception et nos premières impressions.

Lire également : Asus ZenFone 6 officiel – prix, date de sortie, tout savoir

Prix et date de sortie

Le Zenfone 6 est disponible dès maintenant en trois versions à partir de 499 euros et en deux coloris : Midnight Black et Twilight Silver. Toutefois, leur disponibilité varie en fonction des modèles : seule la version 6GB/128Go est commercialisée dès maintenant sur l’Asus e-Shop et dans les magasins Fnac à un tarif de 559 euros. Les modèles 6GB/64Go (499 euros) et 8GB/256Go (599 euros) débarqueront mi-juin en exclusivité sur la boutique en ligne de la marque. Avec cette stratégie de distribution, Asus souhaite se rapprocher de sa communauté et améliorer son image sur le marché des smartphones.

Fiche technique

 Zenfone 6
Dimensions159.1x75.44x (8.4-9.1) mm
Poids190 g
Ecran6,4 " LCD Full HD+
Définition1080 x 2340 pixels, 19.5:9 ratio
Capteur d'empreintesOui (au dos)
SoCSnapdragon 855 (7 nm)
Mémoire interne64/128/256 Go
microSDOui, jusqu'à 2To
Double SIMOui
RAM6/8 Go
Capteur photo principalDouble :
- 48 MP, f/1,79 (26mm)
- 13 MP grand angle (11mm)
- Zoom optiquezoom x2 (58mm)
Capteur photo secondaireDouble :
- 48 MP, f/1,79 (26mm)
- 13 MP grand angle (11mm
OSAndroid 9 Pie + Zen UI 6
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, WiFi Direct, hotspot, Bluetooth 5.0, A2DP, LE, aptX HD
NFCOui
Port infrarougeOui
Batterie5000 mAh
Recharge rapideQuick Charge 4.0 (18W)
Recharge sans filNon
Recharge sans fil inverséeNon

Design

Qu’on le regarde de face ou de dos, le Zenfone 6 ne laisse pas indifférent. Si sa robe en verre et ses jolies courbes nous rappellent le Mi 9 de Xiaomi, il se distingue d’abord par son module photo. Plutôt imposant et disgracieux, il dénote complètement avec l’esthétique générale du smartphone. Mais alors pourquoi un tel choix ?

asus zenfone 6 prise en main design

Il faut regarder le Zenfone 6 de face pour le comprendre. À l’avant, il arbore un écran sans encoche ni poinçon au format 19,5:9 (ratio taille-écran de 92%). On comprend alors que le constructeur a dû trouver un stratagème pour capturer des selfies. Alors que OnePlus opte pour un module rétractable sur son 7 Pro, Asus a donc développé un module rotatif unique sur le marché. Oui, le capteur photo au dos du smartphone pivote à la verticale pour faire office de capteur frontal (et au passage donner au Zenfone 6 des allures de Wall-E).

asus zenfone 6 prise en main flip camera ouverte

Pour le reste, Asus dit avoir écouté sa communauté. Son nouveau joujou conserve donc le jack 3,5mm aux côtés de l’USB-C et du haut-parleur. Un triple slot (double SIM+microSD) figure aussi parmi les bonnes surprises. En revanche, le lecteur d’empreintes ne se loge pas sous l’écran (faute de place), mais à l’arrière. Dommage, d’autant que son format réduit et carré ne facilite pas la tâche.

asus zenfone 6 prise en main jack

Parmi les inattendus, on compte Smart Key, un bouton physique situé sur la tranche droite du smartphone dédié par défaut à Google Assistant. Asus offre néanmoins la possibilité de le personnaliser (j’y reviendrai).

asus zenfone 6 prise en main google assistant

Globalement, la prise en main se révèle confortable. Ni trop lourd, ni trop léger, le Zenfone 6 semble robuste. D’ailleurs, son écran est recouvert d’une couche de protection Gorilla Glass 6 (Gorilla Glass 3 pour la coque arrière). Il en est d’ailleurs de même pour son module rotatif constitué de Liquid Metal, une matière réputée pour sa légèreté et sa solidité. Quant à ceux qui craindraient la chute, rassurez-vous : comme le OnePlus 7 Pro, le Zenfone 6 embarque un « capteur gravitationnel » qui referme automatiquement le module photo lorsque le smartphone commence à vous échapper des mains.

Si le design du Zenfone 6 n’atteint pas le niveau de finitions des plus beaux smartphones du marché, il brille par son originalité. C’est certain, dans un océan de smartphones, on repère immédiatement ce « Wall-E Phone ».

Écran

Au-delà de son intégration, l’écran Nano Edge Display du Zenfone 6 brille par sa qualité d’affichage. Néanmoins, il ne rivalise pas avec les meilleurs du marché. Cela s’explique d’abord par le choix d’une dalle LCD, moins riche en contrastes que la technologie OLED. Aussi, Asus se contente d’une définition Full HD+ et non QHD+, mais sur ce format d’écran (6,4 pouces) la différence ne saute pas aux yeux.

asus zenfone 6 prise en main
asus zenfone 6 prise en main ecran bordure

Très lumineux et à première vue bien équilibré, l’écran du Zenfone 6 brille surtout par son format sans bordures. Il flattera la rétine des amateurs de multimédia, plus particulièrement de vidéos et de jeux. À ce jour, il réunit tous les ingrédients pour s’imposer comme le meilleur écran LCD du marché. Tout cela reste à confirmer bien entendu lors d’un test plus poussé.

Performances

Sous le capot, Asus opte pour la puce Snapdragon 855 (octa-core gravée en 7nm) accompagnée du GPU Adreno 640, et jusqu’à 8GB de RAM et 256 Go de stockage UFS 2.1 (extensible via microSD). Nous n’avons pas vraiment pu nous apercevoir du potentiel du Zenfone 6 lors de notre prise en main, d’autant que nous utilisions des préversions.

Toutefois, le processeur haut de gamme de Qualcomm s’illustre déjà dans d’autres modèles comme le OnePlus 7 Pro ou le Mi 9 de Xiaomi par exemple. Le Zenfone 6 devrait donc se montrer aussi performant que ses concurrents. Nos quelques heures passées en sa compagnie nous ont permis de constater une grande fluidité. Les animations, les transitions et le multitâche s’enchaînent sans ralentissements, bien aidés par Zen UI 6, la nouvelle version du logiciel d’Asus.

Interface

Souvent critiqué sur ce point, Asus a revu entièrement son logiciel. Les ingénieurs ont optimisé la structure même d’Android pour que Zen UI 6 gagne en rapidité et en fluidité. Le Zenfone 6 tourne sous une version presque pure d’Android Pie pour plus de légèreté (il intègre d’ailleurs les mêmes gestes de navigation que les Pixel 3). Dans cette même dynamique, le constructeur supprime plus de la moitié des applications préinstallées (-43%) par rapport au premier Zenfone 2. On l’avoue volontiers, on a du mal à contenir notre joie face à cette nouvelle.

asus zenfone 6 prise en main interface

Parmi les autres nouveautés, Smart Key se déclenche via un bouton physique dédié par défaut à Google Assistant. Bonne nouvelle, il est entièrement personnalisable (coucou Bixby !) et peut activer au choix : le mode Ne pas déranger, la sourdine ou le vibreur, la rotation automatique, la lampe torche, une capture d’écran, ou encore l’appareil photo.

Avec Smart Volume, Zen UI 6 automatise la puissance des sonneries en fonction du contexte : par exemple en concert le téléphone sonne plus fort alors qu’en réunion il reste silencieux. Cette option fonctionne en prime avec des applications tierces : des messageries principalement, mais également YouTube, Spotify, etc.

Voilà quelques exemples de petites fonctionnalités ajoutées par Asus dans Zen UI 6. La refonte globale se révèle particulièrement séduisante. Au-delà de la charte graphique et de la fluidité générale, le logiciel brille par ses fonctions pratiques.

Cerise sur le gâteau, Asus promet un suivi des mises à jour irréprochable. Le Zenfone 6 est déjà inscrit à au programme bêta d’Android Q, et recevra également Android R. Le constructeur assure même que son smartphone figurera parmi les premiers à recevoir ces mises à jour majeures (après les Pixel de Google, évidemment).

Autonomie et recharge

Malgré l’intégration de son module photo rotatif imposant, Asus parvient à loger une batterie de 5000 mAh à l’intérieur du Zenfone 6. Cela assure une autonomie de deux jours (d’après les tests de la marque) malgré la présence d’un mécanisme gourmand en énergie. Si les promesses sont tenues, Asus aura réalisé une belle prouesse.

asus zenfone 6 prise en main autonomie

Afin éviter la surchauffe les grosses batteries se rechargent plus lentement. En effet, leur structure exige d’intégrer un séparateur anodes/cathodes plus fin afin de ne pas stresser les cellules.

Pour pallier ce problème, Asus a développé une batterie unique au monde mêlant grosse capacité et charge rapide. Ainsi, pour une journée d’utilisation, le Zenfone 6, avec son chargeur de 18W, se recharge aussi vite qu’un smartphone doté d’une batterie de 3300 mAh et d’un chargeur de 27W. Au-delà, la recharge ralentit afin de ne pas mettre la batterie en situation de stress, et donc d’exploser (coucou Samsung !). En moyenne, la température atteint les 25°C contre 45°C pour la concurrence.

Ce procédé permet également à Asus d’allonger la durée de vie de la batterie (x 1,5). Après deux ans d’utilisation, la capacité de la batterie du Zenfone 6 reste de 4550 mAh contre 2871 mAh pour un modèle concurrent avec une batterie de 3300 mAh. Cerise sur le gâteau, le Zenfone 6 embarque la recharge inversée par câble puisqu’il n’intègre pas la recharge sans fil.

Appareil photo

Asus ne joue pas la surenchère et opte pour un double capteur photo logé dans sa Flip Camera. Il se compose de :

  • un capteur photo SONY IMX 586 de 48 MP (26mm)
    • photosites de 1,6 um en 12 MP et 0,8 um en 48 MP
    • ouverture de l’objectif f/1,79
  • un capteur ultra grand-angle (125°) de 13 MP avec correction de la distorsion (11mm)
  • double flash LED
  • autofocus à détection de phase (0,03s)
asus zenfone 6 prise en main flip camera photo

La technologie Quad Bayer complète le tout. Elle s’apparente au Pixel bining et combine quatre pixels pour n’en former qu’un. Parallèlement, l’algorithme modifie la mosaïque de couleurs avec une dominance de vert. D’après Asus, cela permet de capter davantage de lumière.

Dans cette même optique, la marque a développé un mode HDR+. Notons toutefois que la marque adopte les tendances actuelles. Son smartphone embarque Super Night Mode, un mode nuit stabilisé qui ne nécessite pas de trépied. Enfin, un mode zoom x2 (58mm) fait partie de l’aventure. Nous éviterons ici de nous prononcer sur la qualité photo du Zenfone 6 puisque nous utilisions des préversions lors de notre prise en main.

La grande originalité de cet appareil photo réside dans son mécanisme rotatif. Il permet bien sûr d’obtenir des clichés de même qualité dans tous les contextes. Par exemple, vos selfies et photos de groupes surclassent tout ce qui existe sur le marché puisqu’ils exploitent tous les avantages des deux modules photo principaux.

Pour améliorer l’expérience, Asus a développé d’autres fonctionnalités optimisées pour la Flip Camera. Le premier, Free Angle Shooting, permet de photographier dans n’importe quelle position en choisissant à la volée l’angle de la caméra. Avec Panorama, toucher le déclencheur suffit à activer une rotation automatique à 180°. Petite originalité, cela fonctionne aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale. Enfin, avec Motion Tracking, Asus offre la possibilité d’activer un suivi du sujet: le module mécanique tourne alors en fonction de ses mouvements.

asus zenfone 6 prise en main flip camera

Nous avons pu essayer toutes ces fonctions. Dans l’ensemble, elles se révèlent réussies. Motion Tracking en revanche se montre lent et a tendance à perdre le sujet lorsqu’il se déplace trop rapidement. Nous avons transmis nos réserves à Asus qui nous a assuré que toutes ces options s’amélioreraient dans la dernière phase de développement.

Notons enfin que lors de notre reportage, nous avons suggéré à Asus l’intégration d’un mode Timelapse exploitant le module rotatif. La marque a assuré qu’elle réfléchirait à cette proposition pour les prochaines mises à jour.

Dans l’ensemble, le module photo du Zenfone 6 unique au monde se révèle prometteur. Son potentiel créatif promet une expérience inédite. Reste à voir lors d’un test complet si la qualité est au rendez-vous.

Lire également : Asus Zenfone 6 – tout savoir du capteur photo rotatif

Conclusion

Avec le Zenfone 6, Asus tente un retour en force sur le marché des smartphones. Face à la concurrence chinoise féroce, le défi est de taille. Mais Asus semble avoir tiré les conclusions de ses erreurs passées, et cela se ressent déjà dans la manière de développer son produit.

Certes, nous pouvons déjà présager quelques petites faiblesses ici et là, mais le Zenfone 6 ne laisse pas indifférent. Grâce à son module photo rotatif unique sur le marché, il tire son épingle du jeu et promet une expérience inédite. Surtout, Asus revoit complètement sa stratégie de distribution et de communication afin de toucher directement sa communauté ainsi que les adeptes de nouvelles technologies.

Enfin, son tarif le positionne comme une belle alternative face à OnePlus, Xiaomi ou Honor. En attendant un test plus approfondi, nous pouvons déjà reconnaître que ce Zenfone 6 stimule notre curiosité. Nos premières impressions nous donnent envie de l’utiliser quotidiennement. Et c’est déjà plutôt bon signe.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Prise en main du Zenfone 6 : Asus crée la surprise !

Asus revient en force avec le Zenfone 6. Son nouveau smartphone haut de gamme intègre un appareil photo rotatif inédit sur le marché. Lors d’un reportage à Taiwan, nous avons pu prendre en main le Zenfone 6 en avant-première.

Prise en main du Huawei Mate 20 Lite : plus fort que le Pocophone F1 ?

Le Huawei Mate 20 Lite débarque en France au tarif de 399 euros. A ce tarif dispose-t-il des atouts nécessaires pour lutter contre le Pocophone F1 ou le OnePlus 6 ? Nous avons pu prendre en main le smartphone de Huawei en avant-première. Découvrez toutes nos impressions.

Prise en main du Honor Play : le smartphone gaming abordable ?

Le Honor Play était annoncé en Chine en juin 2018. Alors que sa présentation officielle européenne est prévue le 30 août à l’occasion de l’IFA de Berlin, nous avons eu la chance de le prendre en main en avant-première. Découvrez…

Prise en main du Oppo Find X : le smartphone futuriste !

Dévoilé sous la Pyramide du Louvre, le Oppo Find X est le nouveau smartphone haut de gamme choisi par la marque pour son entrée en France. Sa particularité : son écran sans aucune bordure. Nous avons eu la chance de le prendre en main. Découvrez nos premières impressions.

OnePlus 6 unboxing et prise en main : wahou !

Le OnePlus 6 est officiel et nous avons eu la chance de le découvrir en avant-première. Avant de vous livrer un test complet, nous partageons avec vous nos premières impressions dans un unboxing et une prise en main réalisée quelques…

Notre prise en main vidéo des nouveaux Wiko View 2

A l’occasion du Mobile World Congress de Barcelone, Wiko a levé le voile sur une nouvelle gamme de Wiko View, composée de deux smartphones plus premium, les View 2 et View 2 Pro, de 3 autres modèles low cost, les Wiko Jerry 3, Lenny…