Orange accuse Free Mobile de proposer de la fausse 5G à ses abonnés

 

Orange critique ouvertement les choix de Free Mobile en matière de 5G. L'opérateur historique estime que son concurrent met en avant des taux de couverture trompeurs. Contrairement aux autres télécoms, Free s'appuie en effet sur des antennes dans la bande des 700 MHz. Une approche trompeuse pour les Français, accuse Orange. 

Orange Stéphane Richard

Free Mobile propose une couverture 5G largement supérieure à Orange, SFR et Bouygues Télécom. D'après les derniers chiffres de l'ANFR, le trublion des télécoms a d'ailleurs activé beaucoup plus d'antennes 5G que ses rivaux. L'opérateur dispose d'un total de 5 640 sites 5G en France, contre 742 antennes pour Orange.

L'avance de Free Mobile sur la 5G est due à l'utilisation d'antennes dans la bande des 700 MHz. Contrairement à Orange, SFR et Bouygues, Free Mobile utilise la technologie Dynamic Spectrum Sharing qui lui permet de convertir des antennes 4G en stations 5G. Cette technique permet d'offrir une excellente couverture mais des débits moyens beaucoup moins élevés que les bandes en 3,5 GHz et en 2,1 GHz.

La 5G de Free est de la “4G améliorée”, dénonce Orange

Lors d'un point presse, Stéphane Richard, PDG d'Orange, a ouvertement critiqué l'approche choisie par Free Mobile, rapporte Le Figaro. “Nous avons fait le choix des fréquences 3,5 Ghz pour la 5G. Le reste, ce n'est pas de la 5G, même si ça peut en porter le nom. C'est de la 4G améliorée” dénonce Stéphane Richard, sans citer nommément Free Mobile.

“Tant pis si cela permet à d'autre de revendiquer des taux de couverture trompeurs” poursuit le responsable, évoquant la campagne de communication de Free Mobile sur la 5G. En s'appuyant sur les données de l'ANFR, l'opérateur revendique publiquement d'avoir “le plus grand réseau 5G de France”.

“Orange a fait un choix clair qui est partagé partout dans le monde par les opérateurs qui ont un niveau d'exigence sur la qualité de l'expérience utilisateur” souligne le PDG. Ce n'est pas la première fois que Stéphane Richard critique violemment la 5G de Free Mobile.

En novembre dernier, le PDG estimait déjà que la bande des 3,5 GHz est la seule qui permet de faire de la vraie 5G”. Selon lui, la technologie Dynamic Spectrum de son rival promet des débits qui ne sont pas supérieurs à la 4G et “qui peut même dégrader la qualité de service sur la 4G”. Néanmoins, on notera que Free Mobile a aussi déployé de nombreuses antennes sur la bande des 3,5 GHz plébiscitée par Orange. Le trublion des télécoms dispose de 322 antennes, contre 579 pour Orange.

Source : Le Figaro



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !