Netflix perd des abonnés pour la première fois depuis 2011

 

Netflix enregistre une perte de 130 000 abonnés aux États-Unis, une première depuis 2011. La faute à un manque de nouveaux programmes populaires sur la période, explique son PDG. Qui est convaincu que la croissance va reprendre grâce aux nouvelles saisons de Stranger Things, La Casa de Papel, The Crown et Orange is the New Black. Les objectifs sont également loin d'être atteints à l'international, avec quasiment deux fois moins d'abonnés supplémentaires que prévu. La hausse des prix a eu une influence plus élevée que ce que pensait Netflix. 

orange is the new black

Netflix a publié ses résultats pour le deuxième trimestre 2019, et ils ne sont pas bien joyeux. La plateforme de SVOD a en effet perdu 130 000 abonnés aux États-Unis sur la période. C'est la première fois depuis 2011 que le service voit son nombre de clients diminuer sur ce marché. Et il n'y a pas qu'outre-Atlantique que les résultats de Netfix déçoivent.

Netflix ne séduit plus autant les abonnés

Le groupe prévoyait un gain de 5 millions d'abonnés à l'international d'avril à juin 2019. Il n'en aura conquis que 2,7 millions. Alors, comment expliquer cette débâcle ? Il semble que Netflix a sous-estimé l'impact des hausses de prix.
“L'échec de nos objectifs concerne toutes les régions, mais un peu plus dans les régions où les prix ont augmenté”, fait savoir Reed Hastings, le PDG de la société. Pour rappel, Netflix a augmenté le prix de ses abonnements en France fin juin, après avoir imposé une hausse aux États-Unis et dans d'autres pays européens.

Dans une lettre adressée aux investisseurs, Reed Hastings se veut cependant rassurant. Il estime que cette baisse de forme n'est que temporaire et est due à un manque de nouveaux contenus populaires sur la période. Il assure que Netflix va renouer avec la croissance lors du deuxième semestre de l'année, boosté par les sorties des nouvelles saisons de Stranger Things, La Casa de Papel, The Crown et Orange is the New Black.

Lire aussi : Catalogue Netflix juillet 2019 : les séries et films à regarder (nouveautés)

Le patron de la plateforme estime également que ce n'est pas la concurrence qui a posé des difficultés à Netflix étant donné qu'il y a eu peu de changements à ce niveau au cours des derniers mois. Mais cela devrait bouger très bientôt. HBO Max se pose comme un grand rival de Netflix et sera disponible au printemps 2020. HBO a réussi à récupérer Friends, Le Prince de Bel-Air, The Office et Pretty Little Liars en exclusivité. Des séries qui vont donc quitter Netflix. Autre acteur de poids : Disney+ est attendu pour le 12 novembre 2019 aux États-Unis, et dans le courant du premier semestre 2020 en France. Avec comme arguments un catalogue riche des productions Disney, Marvel, Pixel, Star Wars et bien d'autres et un prix légèrement inférieur à celui de Netflix. Sans oublier Apple TV+ qui débarque à l’automne 2019 dans plus de 100 pays. Bref, Netflix a du soucis à se faire.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
netflix week end
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…

mignonnes netflix polemique
Netflix attaqué par les Etats-Unis pour pédopornographie à cause du film Mignonnes

Mignonnes, l’excellent film réalisé par Maïmouna Doucouré, continue de défrayer la chronique outre-Atlantique. Victime du marketing putassier de Netflix, de nombreux politiques américains veulent désormais clouer la plateforme et le film au pilori, pour motif de pédopornographie. L’excellent film Mignonnes…

Netflix
Netflix pourrait encore augmenter le prix des abonnements

Netflix risque encore d’augmenter le prix de ses abonnements, estime un analyste financier. D’après l’expert, le géant de la VOD ne tardera pas à annoncer une énième augmentation tarifaire à ses abonnés américains et européens.  Dans un rapport financier destiné…