Netflix compte 21 millions d’abonnés en France, soit 50% de plus qu’en 2020

 

Malgré une situation en berne à l’échelle mondiale, Netflix continue de gagner des abonnés en France. Selon son co-président Ted Sarantos, l’Hexagone compte désormais 21 millions d’utilisateurs sur la plateforme de streaming. Cette dernière enregistre ainsi une hausse de 50 % par rapport à l’année 2020, pourtant houleux pour le géant américain.

Netflix
Crédit : Unsplash

Netflix a commencé l’année 2022 de la pire des manières : en perdant des abonnés. En effet, l’annonce a été un petit choc dans le monde du streaming lorsque la plateforme a révélé avoir perdu 200 000 utilisateurs au cours du premier trimestre. Il s’agit d’une première pour l’histoire de l’entreprise, qui a longtemps dominé le secteur mais qui doit désormais composer avec le développement exponentiel de la concurrence.

Pour autant, tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, en France, le marché est pour le moins florissant. Alors que l’Hexagone comptait 6,7 millions de foyers abonnés en 2020, ce chiffre a désormais grimpé à un peu plus de 10 millions, indique Ted Sarandos, co-président de Netflix. Il s’agit donc d’une augmentation de 50 % en seulement deux ans, alors même que les indicateurs ne sont pas au vert depuis plusieurs pour la plateforme de SVOD.

Sur le même sujet : Netflix déploie l’audio spatial pour Stranger Things et d’autres séries originales

Malgré la crise, Netflix cartonne en France

D’autant que Ted Sarandos n’oublie pas de préciser qu’un foyer représente 5 comptes pour Netflix, ce qui ramène le total à 21 millions d’utilisateurs en France. D’après Médiamétrie, ce chiffre n’était « que » de 14 millions en 2020. Netflix est donc parvenu à s’imposer, profitant de la pandémie de Covid-19 et de son catalogue toujours plus fourni pour convaincre les récalcitrants. Pour rappel, Netflix compte 222 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Cet impact considérable se ressent d’ailleurs sur la totalité de l’Internet français, avec pas moins de 20 % de la bande passante hexagonale dédiée au géant du streaming. Tout cela mène donc Ted Sarandos à se montrer confiant pour l’avenir, malgré la très mauvaise nouvelle de début d’année. Pendant ce temps, il se murmure que la perte d’abonnés de Netflix serait encore plus conséquente que prévu, et que la société n’en a pas fini avec ses démons.

Source : JDD



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !