Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

 

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec un taux de hachage à 2 MH/s, les résultats laissent quelque peu à désirer.

Apple Silicon M1

L’Ethereum n’a jamais été aussi populaire qu’aujourd’hui. Les cryptomonnaies de manière générale connaissent un véritable bond en avant depuis maintenant quelques mois. La valeur du Bitcoin, notamment, a récemment dépassé les 50 000 dollars, entraînant avec elle ses camarades. Sans surprise, cet envol attire les mineurs du monde entier, toujours à la recherche de moyens alternatifs d’acquérir le nouvel or digital.

Il faut dire que les techniques ont bien évolué. Alors que certains dépensent des fortunes en cartes graphiques pour se constituer d’immenses fermes de minage, de simples PC portables font en réalité l’affaire. Surtout avec l’Ethereum : son cours est si haut en ce moment que quelques laptops suffisent pour un retour sur investissement massif. Bonne nouvelle pour les utilisateurs sur Mac : on sait désormais que la puce Apple M1 est elle aussi capable de miner la cryptomonnaie.

Pour miner l’Ethereum, mieux vaut rester sur carte graphique

Le processeur d’Apple a déjà largement fait ses preuves depuis son lancement en novembre 2020. Il semblerait ainsi qu’une nouvelle corde vienne s’ajouter à son arc. L’information nous vient de Yifan Gu, ingénieur logiciel chez Zensors. Ce dernier a réalisé un portage de Ethminer, un programme de minage réservé à Windos et Linux, pour la puce de la firme de Cupertino. Il est donc techniquement possible d’obtenir de l’Ethereum avec cette méthode.

Sur le même sujet — Apple M1X : la puce des prochains macs se dévoile dans un mystérieux listing

Techniquement seulement, car les résultats affichés ne promettent pas de faire fortune. En effet, Yifan Gu indique un hash rate de 2 MH/s, soit bien en deçà de ce que l’on voit sur les Geforce RTX 3060 construites à cet effet. De plus, le programme nécessite la totalité de la puissance du GPU pour fonctionner, ce qui empêche donc son utilisation pour une autre tâche. Pour l’heure, il semblerait que ce portage soit destiné à rester à l’état d’expérimentation.

Source : Yifan Gu



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !