Les anti-voitures électriques sabotent les stations de charge avec de la viande hachée

 

Les actes de sabotage qui visent les stations de charge pour véhicules électriques se multiplient, notamment en Allemagne où un gestionnaire munichois de points de charge rapporte que des personnes ont vandalisé des bornes en mettant de la viande hachée dans les connecteurs. Ailleurs, des opposants à la mobilité propre ont organisé un sit-in pour bloquer l'accès aux bornes de charge d'une station en les occupant avec des voitures thermiques. 

borne de charge voitures électriques viande
Crédits : @alex_avoigt via Twitter

Après les anti-5G, les anti-voitures électriques ? Plusieurs sources, dont Teslarati et la publication allemande Efahrer rapportent une hausse inquiétante d'actes de sabotage visant les stations de charge pour voitures électriques. En Allemagne, 17% des problèmes techniques qui touchent les bornes de charge sont liés à des actes de vandalisme. Et le phénomène semble prendre de l'ampleur.

A Munich l'opérateur de stations de charge Stadtwerke München se plaint d'une hausse d'incidents. Le dernier en date a visé des bornes de charge sur Marklandstraße en proche banlieue. Des inconnus ont mis de la viande hachée dans les connecteurs d'une station de charge, endommageant les prises qui ont toutes dues être changées.

Après les anti-5G, les anti-voitures électriques risquent de vous exaspérer

Ailleurs, dans une station Tesla Superchargeurs, des anti-voitures électriques se sont donnés rendez-vous avec leurs grosses berlines thermiques pour occuper toutes les places disponibles et ainsi empêcher les propriétaires de Tesla de charger leur véhicule. On ne sait pas vraiment quelle est la motivation exacte de ces activistes.

L'Allemagne est un pays majeur pour la fabrication de voitures en Europe. Après tout c'est la patrie de Mercedes-Benz, BMW ou encore Volkswagen. Or ces symboles ont déjà entamé l'électrification de leurs gammes. Chez Mercedes on peut parler du label EQ qui compte déjà plusieurs modèles 100% électriques, des gammes iX, iX3, i3, i3s et i4 chez BMW ou encore des e-up!, ID.3 et ID.4 chez Volkswagen.

Lire également : Xiaomi révèle le prix de sa première voiture électrique

Etant donné des enjeux – qui ne sont plus simplement des enjeux climatiques, puisque des investissements lourds ont déjà été réalisés – il est peu probable que les grands constructeurs automobiles allemands fassent quoi qu'il advienne machine arrière. Quant à ces groupes de perturbateurs, aussi bruyants soient-ils, ils semblent encore loin de représenter, heureusement, un sentiment ne serait-ce que significatif.

Source : Futurism



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !