Volkswagen ID.4 : prix, date de sortie, autonomie, versions, tout savoir sur le premier SUV électrique

 

Le Groupe Volkswagen accélère dans l'électrification de ses marques. Après l'annonce de la Skoda Enyaq iV, c'est au tour du Volkswagen ID.4 de se dévoiler. On vous dit tout.

Article rédigé par Driss Abdi

Volkswagen ID.4

Les annonces de modèles 100% électriques se succèdent au sein du Groupe Volkswagen. Après Skoda, qui a dévoilé son Enyaq iV, et en attendant l'arrivée du modèle de Seat, c'est au tour de la marque Volkswagen de lancer officiellement l'ID.4. Ce SUV tout électrique rejoint désormais la compacte ID.3 que nous avons récemment testée et qui arrive justement en concessions.

L'enjeu est de taille pour le constructeur de Wolfsburg qui a lancé son Projet WayToZero pour une transformation en profondeur, afin d'atteindre la neutralité carbone. Outre les modifications apportées à la production, les derniers modèles thermiques arriveront en 2033. En attendant, la gamme de voitures électriques s'étoffe déjà à côté des e-Golf et autres e-Up! qui sont commercialisées depuis déjà pas mal de temps.

Mais contrairement à ces dernières et à l'instar de l'ID.3, la Volkswagen ID.4 est un modèle vraiment pensé pour une motorisation électrique. En effet, le véhicule repose sur la plateforme modulaire MEB conçue pour accueillir les batteries entre les deux essieux. Elle permet ainsi de proposer différentes carrosseries, de la compacte au grand SUV. Justement, c'est avec l'ID.4 que la marque allemande fait son entrée sur le segment des SUV électriques, un marché hautement stratégique qui devrait encore doubler d'ici à 2025.

volkswagen id
Crédits : Volkswagen

💰 Combien coûte le Volkswagen ID.4 ?

Côté tarifs, comptez 47 950 euros pour l'ID.4 1st et 58 950 euros pour la version 1st Max. Ces tarifs s'entendent avant déduction du bonus écologique.

Car au lancement, ce sont deux versions de l'ID.4 qui sont proposées. Comme pour la Volkswagen ID.3, une édition limitée ID.4 1st sera disponible en version limitée. Elle disposera d'une finition intérieur Style qui comprend notamment une sellerie en tissu, des ports USB Type C, un écran de 10 pouces , des vitres arrière surteintées , une caméra de recul et des jantes de 20 pouces.

Encore mieux équipé, le Volkswagen ID.4 1st Max ajoute les sièges avant électriques et massants, l'écran d'infodivertissement de 12 pouces, l'affichage tête haute à réalité augmentée, les projecteurs IQ. Light Matrix LED dynamiques, des jantes de 21 pouces, un toit panoramique en verre, l'accès sans clef Keyless et une pompe à chaleur. Ces deux modèles seront livrés avec un câble de recharge Type 2 (32A) et un câble domestique (8A).

Les commandes sont d'ores et déjà ouvertes pour des livraisons attendues à la fin de l'année.

À lire aussi : voitures électriques, les modèles les plus attendus pour 2020

🚙A quoi ressemble le Volkswagen ID.4 ?

Si Volkswagen avait déjà dévoilé en début d'année 2020 quelques photos de son ID.4, on sait désormais tout de lui, puisque le constructeur l'a officiellement présenté en septembre. Bien qu'il vise le segment des SUV, le Volkswagen ID.4 affiche un style différent qui n'est pas sans rappeler les monospaces. Haut perché avec sa garde au sol de 210 mm et monté sur ses jantes jusqu'à 21 pouces, il arbore un look très actuel avec sa calandre fermée et un éclairage entièrement à LED. Côté coloris vous aurez le choix entre le bleu, le blanc, le gris et le jaune dans un premier temps. Vous préférez le noir ? Il vous faudra sans doute attendre encore un peu.

Si le Volkswagen ID.4 cultive son air de famille avec l'ID.3, le SUV se démarque clairement à l'arrière avec ses feux à LED 3D. Ceux-ci lui confèrent un style différent même lorsqu'ils sont éteints comme ce fut le cas lors de la présentation officielle du véhicule à Paris. La version haut de gamme sera équipée de feux IQ.Light LED Matrix avec un faisceau principal dynamique qui fera aussi office d'éclairage d'accueil quand le conducteur s'approchera de la voiture. Avec la version Keyless, il ne sera pas nécessaire de déverrouiller la voiture ni d'appuyer sur le moindre bouton pour la démarrer.

À noter que la Volkswagen ID.4 conserve un Cx de 0,28 seulement contre 0,27 pour l'ID.3. Grâce à ce coefficient de pénétration dans l'air, le SUV ne devrait pas trop pâtir de ses dimensions afin d'optimiser la consommation d'énergie et donc l'autonomie.

🧮 Quelle est la taille d'un ID.4 ?

Plus long que l'ID.3, le Volkswagen ID.4 affiche des dimensions carrément plus importantes que le Volkswagen Tiguan avec ses 4,58 mètres de long (le Skoda Enyaq iV pousse le curseur encore un peu plus loin avec 4,65 mètres). Les portes-à-faux réduits et le très généreux empattement de 2,77 mètres permettent d'offrir un espace conséquent à bord. C'est particulièrement vrai pour les places arrière qui profitent aussi de l'absence de tunnel central pour accueillir confortablement trois passagers. D'ailleurs tous disposent de suffisamment de place au niveau des genoux.

Au final, le Volkswagen l'ID.4 vient carrément se frotter aux SUV thermiques du segment supérieur. Une bonne nouvelle pour les familles qui veulent se tourner vers l'électrique.

Outre l'habitabilité, le volume de chargement de l'ID.4 n'est pas en reste avec un coffre de 543 litres, et même jusqu’à 1 575 litres une fois les sièges arrière rabattus. À titre de comparaison, la Volkswagen ID.3 dispose d'un coffre de 385 litres seulement.

⏩ Combien y a-t-il de configurations pour le Volkswagen ID.4 ?

À l'instar de l'ID.3, le Volkswagen ID.4 sera d'abord disponible avec une seule grosse configuration. Et alors que la compacte adopte une batterie de capacité médiane (58 kWh en attendant des versions de 45 et 77 kWh), le SUV sera dans un premier temps équipé avec la plus grosse batterie. Outre les 77 kWh donc, le moteur sera lui directement repris de l'ID.3. Pour rappel, il délivre une puissance de 150 kW (soit 204 ch) et un couple de 310 Nm disponible instantanément.

Volkswagen promet une autonomie de 520 km pour l'ID.4, là où sa petite sœur devrait pousser jusqu'à 542 km avec la même configuration de batterie. Côté performances, le constructeur annonce un 0 à 100 km/h en 8,5 secondes et une vitesse de pointe de 160 km/h. Alors que des déclinaisons plus puissantes pourraient arriver au catalogue avec notamment des variantes de 195 kW (265 ch), voire même de 225 kW (306 ch), c'est d'abord une version à transmission intégrale qui devrait être proposée dès l'année prochaine, en sus des autres capacités de batterie.

Volkswagen ID.4

Dotée d'un système de refroidissement liquide, la batterie de 77 kWh affiche un poids conséquent de près de 500 kg. Elle est par ailleurs garantie pendant 8 ans ou 160 000 km. De quoi rassurer l'acheteur sur sa fiabilité à moyen terme.

En fonction du modèle ou des options de l'ID.4, les puissances de recharge oscilleront entre 7,4 kW et 11 kW pour la charge standard. De la même façon, le SUV pourra accéder à la charge rapide sur des bornes délivrant une puissance entre 50 kW et 125 kW. Cette dernière permettra de retrouver près de 320 km d'autonomie après une pause de 30 minutes.

🚗 A quoi ressemble l'intérieur du Volkswagen ID.4 ?

Lors de notre essai de la Volkswagen ID.3, nous avions noté le côté très épuré de l'habitacle. Il en va de même pour celui de l'ID.4 qui reprend exactement la même architecture, non sans lui offrir une ambiance différente. L'ID.4 profite donc d'un intérieur relativement minimaliste. Les boutons ont presque tous disparu, remplacés par des interfaces tactiles ou la commande vocale. Et comme dans l'ID.3, le Volkswagen ID.4 offre de très nombreux rangements, notamment au niveau de la console centrale dépourvue de sélecteur de vitesse. En effet, celui-ci se retrouve désormais sur la colonne de direction libérant ainsi de l'espace.

L'instrumentation est assurée par un petit écran de 5,3 pouces qui est intégré derrière le volant. Il affiche les informations essentielles (vitesse, autonomie, navigation, etc.). À noter que comme sur la Volkswagen ID.3, l'affichage sera disponible avec trois présentations qu'on pourra faire basculer à l'aide d'un bouton tactile au volant.

Plus grand et plus complet, l'écran tactile central dédié au système d'infodivertissement sera disponible avec deux diagonales de 10 ou 12 pouces en fonction de la version choisie. Juste en dessous se trouvent des boutons tactiles qui permettent de régler la climatisation et le volume sans toucher l'écran. Astucieux, le système propose un accès à des fonctions supplémentaires en fonction qu'on utilise un ou deux doigts. Par exemple un doigt pour régler la température du chauffage, et deux doigts pour activer les sièges chauffants.

Par ailleurs, un affichage tête haute (HUD en anglais) est également disponible. Celui-ci affiche un rappel des mêmes informations que celles qui sont disponibles sur le petit écran d'instrumentation. Et la fameuse réalité augmentée qui viendra assister le conducteur pour faciliter la navigation devrait enfin être disponible au moment où les premiers clients prendront possession de leur ID.4. Pour le moment, sa petite sœur la Volkswagen ID.3, est livrée sans et nécessitera un passage en atelier pour une mise à jour gratuite qui lui apportera également le planificateur et CarPlay.

💻 Quelles sont les aides à la conduite du Volkswagen ID.4 ?

Un mot également sur les aides à la conduite qui seront bien entendu de la partie. Le régulateur de vitesse adaptatif et prédictif pourra adapter la vitesse du Volkswagen ID.4 en fonction des limitations de vitesse détectées et du parcours. Le SUV pourra par exemple ralentir en amont d'un virage, d'une intersection ou d'un rond-point. De plus, l’assistant au maintien dans la voie dispose d'une fonction de correction de trajectoire (Lane Assit) afin d'aider le conducteur à maintenir le véhicule dans sa voie. À noter que comme pour l'ID.3, ce système n'a pas forcément besoin de marquage au sol pour fonctionner, et il est capable de détecter un muret ou même l'herbe sur le bas côté par exemple. Par ailleurs, Travel Assist qui est disponible jusqu’à 210 km/h, assure le maintien de l'ID.4 dans sa voie tout en conservant une distance de sécurité avec le véhicule qui le précède.

Autre nouveauté, Car2X utilise les informations transmises par d'autres véhicules équipés qui sont présents dans un périmètre pouvant s’étendre jusqu’à 800 mètres. Cette fonction met également à profit les signaux des infrastructures. À terme, la voiture pourra par exemple connaître l'état des feux tricolores en amont du parcours.

Enfin, Park Pilot est un système d’aide au stationnement avant et arrière avec des signaux sonores et la visualisation de la distance des obstacles sur l’écran. Il peut intervenir automatiquement sur le freinage lors des manœuvres.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
tesla model 3
Tesla abandonne la garantie de retour sous 7 jours

Tesla vient d’abandonner la garantie de retour sous 7 jours aux Etats-Unis. Il n’est donc plus possible de rapporter la voiture électrique après une semaine d’utilisation et d’obtenir un remboursement. En France, la politique du constructeur automobile n’a cependant pas encore…