La production d’iPhone SE et d’AirPods est réduite à cause de la guerre en Ukraine

 

Alors que la guerre en Ukraine fait rage, les géants de l’électronique comme Apple sont contraints de s’adapter à la réalité du marché et donc de revoir leurs objectifs de production à la baisse. L’iPhone SE et les AirPods sont directement impactés par la nouvelle stratégie d’Apple.

test apple iphone se 5g

Le média asiatique Nikkei vient de dévoiler qu’Apple prévoirait désormais de fabriquer 20 % d’iPhone SE en moins par rapport à ce qu’elle avait initialement prévu à cause de la guerre en Ukraine. En effet, puisqu’Apple a récemment annoncé suspendre les ventes d’iPhone, d’iPad et de tous ses produits en Russie, la demande a considérablement chuté.

Selon les informations de Nikkei, Apple aurait ainsi pris la décision de réduire les objectifs de production de l’iPhone SE 2022 de 2 à 3 millions d’unités par rapport aux objectifs prévus. Pour rappel, selon les chiffres d’UDC, Apple aurait vendu environ 5 millions d’iPhone en Russie en 2021, il n’est donc pas étonnant de voir Apple revoir ses objectifs de production à la baisse. Selon Counterpoint Research, l'iPhone SE 2020 représentait 12 % des ventes totales d'iPhone depuis son lancement au deuxième trimestre de 2020 jusqu'à la fin de l'année dernière. La Russie n’était pas le marché le plus important pour le smartphone, puisqu’il était loin derrière le Japon et les États-Unis.

Apple ralentit également le rythme de production de ses AirPods

En plus de ralentir la cadence de production de son nouvel iPhone abordable, Apple s’est également attaqué à la chaîne de production de ses écouteurs AirPods. Selon Nikkei, Apple prévoirait désormais de fabriquer 10 millions de AirPods en moins par rapport aux objectifs initiaux. Cette énorme baisse va faire considérablement baisser les ventes d’écouteurs sans fil dans la région et donc impacter les chiffres de ventes annuelles du fabricant.

Pour rappel, l’année dernière, Apple avait écoulé près de 77 millions d’AirPods à travers le monde. La popularité des écouteurs du géant américain serait d’ailleurs en chute libre, bien que celui-ci domine toujours le marché. Cette diminution de la production et des ventes devrait donc lourdement peser sur la part de marché du fabricant par rapport à d’autres constructeurs qui ne sont pas présents dans la région.

Source : Nikkei Asia



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !