Apple suspend les ventes d’iPhone, iPad et de tous ses produits en Russie

 

Apple suspend les ventes d'iPhone, iPad, AirPods et de tous ses produits sur le marché russe. Sur demande de l'Ukraine, le géant californien a décrété plusieurs sanctions à l'égard de la Russie. 

Apple logo
Crédits : Unsplash

Ce mardi 1er mars 2022, Apple a annoncé la suspension des ventes de tous ses produits en Russie. Dans un message transmis à l'AFP, le géant de la Silicon Valley explique avoir arrêté toutes les exportations de terminaux dès la semaine dernière, peu après le début de l'invasion d'Ukraine.

Les revendeurs agréés russes ne sont donc plus en mesure de se réapprovisionner. De leur côté, les internautes basés en Russie ne peuvent plus accéder à la boutique en ligne de la marque. Apple réagit à une demande formulée par Mykhailo Fedorov, le vice-premier ministre de l’Ukraine. Peu après les premières frappes sur des villes ukrainiennes, il avait demandé à Apple de cesser de vendre ses produits sur le marché russe.

Apple supprime les apps RT et Sputnik de son App Store

Soutien affiché de l'Ukraine, Apple a également suspendu Apple Pay, son service de paiement mobile, en Russie. Quelques jours plutôt, les sanctions économiques à l'égard de nombreuses banques russes avaient déjà entravé le fonctionnement du service. Les clients dont la carte provient d'une banque sanctionnée n'étaient plus en mesure d'utiliser le service. C'est également le cas de Google Pay.

Sur demande de la Commission européenne, Apple a également banni les médias russes RT et Sputnik de son App Store en dehors de la Russie. Les applications des deux médias, accusés de relayer la propagande du Kremlin, ont été supprimées de la boutique. RT et Sputnik ont également été exclus de la plupart des réseaux sociaux, dont Facebook, TikTok, Instagram ou encore YouTube.

En miroir de Google avec son service Google Maps, Apple assure avoir “désactivé à la fois le trafic et les incidents en direct dans Apple Maps en Ukraine par mesure de sécurité et de précaution pour les citoyens ukrainiens”. De cette façon, les troupes russes ne sont plus en mesure de suivre les mouvements de population sur le territoire ukrainien.

Lire aussi : La guerre d’Ukraine risque d’aggraver la pénurie de puces informatiques

Sur Twitter, Mykhailo Fedorov s'est félicité des décisions d'Apple. Cependant, il estime que le groupe américain devrait aller encore plus loin en bloquant l'App Store en Russie. Pour l'heure, Apple n'a pas encore accédé à la requête du dirigeant.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !