Test Apple iPhone SE 5G : vieux pot, mais très bonne confiture !

 
test apple iphone se 5g
  • 29.89€
    Voir l'offre
  • 66.38€
    Voir l'offre
  • 429.05€
    Voir l'offre
  • 499€
    Voir l'offre
  • 529€
    Voir l'offre

Il avait fallu attendre quatre ans avant qu’Apple ne décide de renouveler le premier iPhone SE. Mais seulement deux ans séparent la seconde et la troisième. Un remplacement presque « express » qui se veut davantage être une mise à jour technique qu’une révolution pour le moins onéreux des iPhone modernes. Quels sont les changements en interne ? Son design rétro n’est-il pas trop vieux ? Et, surtout, le nouvel iPhone SE offre-t-il un bon rapport qualité-prix ? Réponse dans ce test.

test apple iphone se 5g

Imaginez… Nous sommes en septembre 2017. À la sortie de l’été, comme tous les ans, Apple s’apprête à présenter de nouveaux iPhone. Selon la rumeur, la firme de Cupertino va dévoiler trois nouveaux modèles. L’iPhone 8, qui va réintroduire le verre minéral dans la coque, comme pour l’iPhone 4. L’iPhone 8 Plus, une grande phablette pour concurrencer le Galaxy Note 8 que Samsung a présenté quelques semaines plus tôt. Et un mystérieux iPhone sans bordure où Touch ID va disparaitre au profit d’une nouvelle technologie biométrique basée sur la reconnaissance faciale.

Lire aussi – Test Xiaomi 12 Pro 5G : je t’aime moi non plus

Retour au présent. Nous sommes en 2022. En 2017, Apple a bien présenté trois iPhone, dont l’iPhone X, premier modèle doté de Face ID. L’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus l’ont accompagné. Ils auraient dû être les derniers smartphones d’Apple avec Touch ID. Mais ce ne fut pas le cas. En 2020, Apple a présenté le deuxième iPhone SE dont vous pouvez retrouver le test dans nos colonnes. Et en il y a quelques jours, la firme a surenchéri avec une troisième version. Un lancement attendu, puisqu’il a largement fait l’objet de rumeurs, mais qui est tout de même surprenant : il aura fallu attendre 4 ans pour que la deuxième version soit annoncée, mais seulement deux années pour la troisième.

test apple iphone se 5g

Un empressement qui semble être un coup tactique afin de mettre quelques bâtons dans les roues des marques chinoises dont le succès n’est plus à démontrer sur le milieu de gamme : Xiaomi, Oppo, Realme ou encore Vivo. Pour preuve : Apple ne prend pas la peine d’innover ergonomiquement et recycle le vieux design de l’iPhone 8 qui reprenait déjà celui de l’iPhone 6. Cependant, à l’intérieur, nombreux sont les changements.

Notre test complet de l'iPhone SE 5G en vidéo

Fiche technique

 iPhone SE 5G
Dimensions138,4 x 67,3 x 7,3 mm
Poids144 grammes
EcranRetina IPS 4,7"
750 x 1334
326 pixels par pouce
60 Hz
SoCA14 Bionic (5nm)
RAM4 Go
Mémoire interne64/128/256 Go
microSDNon
Capteur photo12 MP, f/1.8, PDAF OIS
4K @ 60 ips en vidéo
Capteur selfie7 MP, f/2.2
OSiOS 15
ConnectivitéWi-Fi 6
Bluetooth 5.0
NFC
BatterieCharge rapide 18 watts
Charge sans fil Qi
BiométrieLecteur d'empreintes digitales en façade (Touch ID)

Prix et disponibilité

Le prix de l’iPhone SE 5G démarre à 529 euros. Il est plus élevé que celui de l’iPhone SE (2020) de 40 euros, quel que soit le volume de stockage. Notez que cette augmentation tarifaire n’est pas exclusive à la France : aux États-Unis, le smartphone augment de 30 dollars.

test apple iphone se 5g

Voici tous les prix de l’iPhone SE 5G comparés à ceux de l’iPhone SE (2020) :

  • iPhone SE 5G 64 Go : 529 euros (contre 489 euros)
  • iPhone SE 5G 128 Go : 579 euros (contre 539 euros)
  • iPhone SE 5G 256 Go : 699 euros (contre 659 euros)

Le prix au giga du stockage additionnel est identique entre les modèles 2020 et 2022 de l’iPhone SE. Comme l’iPhone SE (2020), l’iPhone SE 5G se décline en trois coloris : blanc (notre modèle de test), noir et rouge (Product RED). Dans la boîte, vous ne retrouvez qu’un accessoire : le câble USB type-C vers Lightning (sans oublier l’outil pour ouvrir le tiroir de la SIM). Un chargeur USB type-C de puissance adaptée (20 watts) coûte 25 euros en Apple Store.

test apple iphone se 5g

L’iPhone SE 5G est disponible depuis aujourd’hui, vendredi 18 mars 2022. Il a été présenté le 8 mars 2022 lors d’une keynote d’Apple durant laquelle l’iPad Air 5e génération a également été dévoilé. Et une semaine de précommande a été organisée avant le démarrage de la commercialisation. Elle a démarré le 11 mars.

Design

Commençons ce test par le design. Comme attendu, nous retrouvons le design de l’iPhone 8 avec ce smartphone, un design qui date maintenant de cinq ans. C’est en 2017 qu’Apple a réintroduit le verre minéral au dos des iPhone, l’iPhone 6, l’iPhone 6s et l’iPhone 7 étant tous les trois pourvus d’un châssis uniquement métallique. Nous avons ressorti de nos placards les iPhone 6 et 7 afin de les comparer à l’iPhone SE 5G. La ressemblance est frappante. Mais elle l’est évidemment davantage avec l’iPhone 8.

test apple iphone se 5g

Nous retrouvons donc à l’arrière une plaque de verre minéral renforcée. Elle est plate, brillante et un peu glissante. Les traces de doigt sont visibles si vous avez les mains moites. C’est l’un des inconvénients face aux coques mates. Au centre de la coque, le logo de la marque façon miroir, comme sur tous les autres iPhone. Dans le coin supérieur gauche, un seul capteur photo dont l’objectif, légèrement protubérant, est cerclé de métal.

test apple iphone se 5g
De gauche à droite : iPhone 6, iPhone 7, iPhone SE 5G et iPhone 13 Mini

test apple iphone se 5g

À droite de ce capteur, vous retrouvez deux éléments techniques : le micro secondaire pour la réduction de bruit active et le flash LED. Il n’y a pas de marquages CE réglementaires au dos : Apple a choisi de les déporter sur un côté du téléphone. Le verre minéral est 2,5D : il est légèrement incurvé sur les bords et il dépasse un tout petit peu des tranches métalliques. C’est le cas à l’arrière, mais aussi à l’avant.

test apple iphone se 5g

Parlons justement de la façade. Vous retrouvez un écran très petit selon les standards de 2022, avec des bordures latérales moyennement fines et de grosses bordures en haut et en bas. C’est un design très rétro. Pas de poinçon ou d’encoche ici : il y a toute la place pour intégrer le capteur selfie à gauche de l’écouteur téléphonique (qui se dédouble d’un haut-parleur secondaire). Voyez aussi les capteurs environnementaux au-dessus de l'écouteur téléphonique.

test apple iphone se 5g

Sous l’écran, vous retrouvez un « antique » Touch ID qui sert de « bouton » pour revenir à l’accueil, mais aussi de lecteur d’empreinte digitale (pas de Face ID ici, bien évidemment). Ce composant biométrique est le même que celui de l’iPhone 7 et 8 (et non celui de l’iPhone 6). Il s’agit d’un faux bouton qui intègre un capteur de pression et un moteur haptique qui simulent le comportement d’une touche mécanique. C’est bien plus solide que le Touch ID mécanique, tout en conservant tous les avantages ergonomiques.

test apple iphone se 5g

Parlons maintenant des tranches : le châssis de l’iPhone SE 5G est en aluminium brossé. Contrairement aux iPhone 13, les tranches sont convexes et non droites. La ligne de courbe suit très naturellement les bordures incurvées du verre minéral 2,5D présent sur les faces, pour une impression de quasi-continuité. Il y a toujours quatre séparations pour les antennes : deux à gauche et deux à droite.

test apple iphone se 5g

Le positionnement des éléments techniques est similaire à celui de l’iPhone 7, 8 et SE (2020). Mise en marche et tiroir de SIM à droite. Contrôle du volume et interrupteur du mode silencieux à gauche. Connecteur Lightning (toujours entouré de deux vis), micro principal et haut-parleur principal en bas dont la grille est à droite du port Lightning. Le microphone principal se trouve derrière la fausse grille de haut-parleur, à gauche du port Lightning.

test apple iphone se 5g

L’iPhone SE 5G est tout petit et tout léger : 144 grammes. Il se paie même le luxe d’être 4 grammes plus léger que l’iPhone SE (2020) et que l’iPhone 8. Il est très facile à manipuler, bien plus que les grands smartphones actuels. L’iPhone SE 5G est étanche. La certification est IP67. Elle est moins élevée que celle des iPhone 13 (IP68), mais la différence est la profondeur à laquelle vous pouvez immerger le téléphone sans l’endommager.

test apple iphone se 5g

Ecran

L’iPhone SE 5G hérite d’un écran très, très similaire à celui de l’iPhone SE (2020). Les caractéristiques physiques et techniques sont identiques. Nous nous attendions donc, a priori, à des résultats très propres, Apple ayant une excellente réputation sur les écrans LCD des iPhone. Et, à l’usage, nous n’avons pas été déçus.

test apple iphone se 5g

Entrons dans le détail. L’iPhone SE profite d’une dalle IPS de 4,7 pouces, comme l’iPhone SE (2020) et comme les iPhone 6 à 8. Cet écran est parfaitement rectangulaire, contrairement aux dalles plus modernes qui ont des coins arrondis. Le ratio entre la surface de l’écran et la surface avant du smartphone est assez faible : 65 % environ. Aujourd’hui, ce ratio tourne plutôt autour des 80 %.

test apple iphone se 5g
Écran IPS LCD de l'iPhone SE 5G pris avec le microscope du Find X3 Pro

La résolution de l’écran est « Retina », comme le définissait Steve Jobs. Soit 326 pixels par pouce. C’est une résolution bien en dessous des standards actuels, qui tournent plutôt autour des 400 pixels par pouce. Mais la densité de pixels est suffisante pour tous les usages du quotidien. Certains trouveront l’écran trop pixélisé. Mais ont-ils vraiment besoin de plus ? La définition de l’écran est identique à celle de l’iPhone SE précédent : 750 pixels en largeur pour 1334 pixels en hauteur. Le taux de rafraichissement de la dalle est de 60 Hz. Et c'est tant mieux : cela permet d'économiser de la batterie vis-à-vis d'un taux à 90 Hz.

test apple iphone se 5g

Compatible DCI-P3, l’écran de l’iPhone SE dispose d’un seul profil colorimétrique. Mais c’est un excellent profil. Nous avons mesuré un Delta E moyen de 1,5. Un chiffre plus qu’excellent. Et une température moyenne des couleurs de 6460°, une valeur presque parfaite. Si vous activez le réglage True Tone (il est activé par défaut, mais nous vous conseillons de le désactiver), votre écran va jaunir en fonction de la luminosité ambiante. Le Delta E va passer à 1,6. Ce qui reste excellent. Mais la température va baisser à 5785°, et le blanc ne sera plus vraiment blanc.

test apple iphone se 5g

La luminosité de l’écran est, officiellement, de 625 nits avec des pointes pouvant monter un peu plus haut sous le soleil. Nous avons mesuré une luminosité maximale en mode manuelle de 500 nits environ (un peu moins quand le True Tone est activé et un peu plus quand il est désactivé). C’est un bon chiffre, même si nous en aurions aimé un peu plus. Les contrastes ne sont pas infinis comme sur l’AMOLED, mais ils sont relativement profonds : environ 8000:1. Bien plus que ceux de l’iPhone SE (2020).

Interface

L’iPhone SE 5G fonctionne évidemment avec iOS, le système d’exploitation d’Apple dédié aux smartphones. Il s’agit ici de la version 15.4. Elle est en cours de déploiement sur tous les appareils compatibles iOS 15. Il y a quelques nouveautés intéressantes dans cette version, mais certaines ne concernent pas l’iPhone SE. C’est notamment le cas du déverrouillage du smartphone avec Face ID quand vous portez un masque. Ici, il n’y a pas Face ID, mais Touch ID. En revanche, toujours sur la thématique COVID, il est maintenant possible d’ajouter un pass vaccinal à Santé et Cartes.

test apple iphone se 5g

Parmi les autres fonctions d’iOS 15.4, signalons l’arrivée de 37 nouveaux émojis, la limitation d’usage des AirTags pour lutter contre les espions, ainsi que Tap to Pay qui transforme le smartphone en lecteur de carte bancaire. Enfin, pour ceux qui ont un Mac, iOS 15.4 intègre la « commande universelle » qui permet d’utiliser un appareil iOS, iPadOS ou MacOS en tant qu’écran secondaire. L’usage est top… mais il faut être équipé.

test apple iphone se 5g

iOS 15 sur l’iPhone SE est presque identique à iOS 15 sur un iPhone 13. Nous avons comparé l’expérience offerte par l’iPhone SE et par l’iPhone 13 Mini. Et la prise en main est quasi identique à une exception près : Control Center n’est pas positionné au même endroit. Sur l’iPhone 13 Mini, il est accessible à droite de l’encoche. Sur l’iPhone SE, il s’active en glissant du bas de l’écran vers le haut. Il faut dire que la gestuelle n’est pas tout à fait identique à cause de Touch ID qui permet de revenir à l’accueil de l’interface et d’accéder au menu multitâche.

Quelques différences encore. Vous ne pouvez plus activer Cartes en double-cliquant sur le bouton de mise en marche (ce qui est pourtant bien pratique pour Apple Pay). Vous pouvez activez Siri manuellement en cliquant longtemps sur Touch ID (vous pouvez aussi l’activez avec « Dis Siri », mais la fonction est désactivée par défaut). Vous pouvez activer le mode « Une main » (si c’est vraiment nécessaire) en glissant à gauche et à droite (un aller-retour) sur Touch ID.

test apple iphone se 5g

Pour le reste, iOS reste iOS. Deux écrans d’accueil par défaut pour les applications. Un écran à gauche pour les widgets et le fil d’actualité. Un écran à droite pour la bibliothèque qui singe le tiroir des applications d’Android. Glissez du haut vers le bas pour la zone de notification. Glissez du milieu vers le bas pour Spotlight (la recherche globale). Tout est très bien optimisé pour fonctionner avec cet écran assez petit.

iOS 15 est toujours pourvu de nombreuses applications développées par Apple. Vous n’aurez pas l’usage de la moitié d’entre elles. Parfois parce que l’usage est trop spécifique : Bourse par exemple. D’autres parce que l’écran ne s’y prête pas : Keynote, Numbers, Page, Apple Books, GarageBand et, dans une certaine mesure, à Apple TV. Même l’iPhone 13 Mini, avec son écran de 5,4 pouces, est mieux calibré aujourd’hui pour cela. Nous remarquons également qu’Apple continue de n’accepter aucune application commerciale préinstallée. Et c’est très bien.

Performances

Parlons maintenant performances. Lors de la présentation de ce troisième iPhone SE, Apple a expliqué que le smartphone profite des meilleures performances pour un smartphone à moins de 500 euros. Pourquoi ? Parce qu’il embarque l’A15 Bionic, le SoC intégré à tous les iPhone 13 présentés en septembre dernier. Il s’agit d’un SoC composé de deux cœurs puissants et de quatre cœurs moins gourmands, d'un GPU avec 4 coeurs et d'un co-processeur neural avec 16 coeurs. L’A15 Bionic est associé ici à 4 Go de mémoire vive. Soit 1 Go de plus que l’iPhone SE (2020) et 2 Go de plus que l’iPhone 8.

test apple iphone se 5g

Qu’est-ce que cela donne avec les benchmarks ? Cela donne l’un des smartphones les plus puissants sous la barre des 600 euros. Voire même le plus puissant. Nous tenons compte du Realme GT de 2021, sorti à 449 euros avec un Snapdragon 888. En effet, les scores de performance de l’iPhone SE sont globalement supérieurs à ceux d’un smartphone sous Snapdragon 888. Ces scores sont même souvent assez proches de ceux d’un modèle sous Exynos 2200 et Snapdragon 8 Gen 1.

test apple iphone se 5g

Seule exception : AnTuTu, avec qui l’iPhone SE n’obtient que 760 000 points, alors que les flagships sous Android frôlent le million de points. Nous avons plusieurs hypothèses pour expliquer cela. D’abord, la RAM : AnTuTu est un test qui favorise beaucoup la RAM. Ici, il n’y en a que très peu. Ensuite, le moteur graphique : les benchmarks utilisent ici Metal, alors que les tests Android s'appuient sur OpenGL et Vulkan. La façon de calculer les scores peut alors différer.

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

Les autres tests sont unanimes : l'iPhone SE 5G est donc une petite bombe qui se trouve dans ce téléphone. Genshin Impact le confirme d’ailleurs en se positionnant par défaut sur les graphismes « élevés » (ce n’est pas le plus haut, mais presque). Rappelons que les smartphones sous Snapdragon 8 Gen 1 se positionnent sur les graphismes « moyens » seulement.

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

Et c’est une bombe relativement bien maitrisée que nous avons là. D’abord parce que la température du smartphone reste bien maitrisée (et bien dissipée) : nous remarquons une légère chauffe autour du bouton de mise en marche, mais elle n’est jamais gênante. Ensuite, les stress tests confirment que la plate-forme est assez stable, avec un score de stabilité de 72,3 %. Nous pouvons donc jouer avec ce petit smartphone. Voilà une bonne nouvelle.

test apple iphone se 5g

Batterie

Jouer sur ce petit smartphone est donc possible… à condition d’avoir assez d’énergie pour cela. Nous en venons donc à la partie autonomie de ce test, une partie toujours très sensible pour les smartphones de petite taille. Notamment ceux qui intègrent un processeur puissant. Nous l’avons remarqué avec l’iPhone SE (2020). Nous l’avons remarqué avec l’iPhone 13 Mini. Et nous l’avons également remarqué avec des flagships Android de petite taille, comme le ZenFone 8.

test apple iphone se 5g

Apple n’annonce pas officiellement la capacité de la batterie des iPhone. Et l’iPhone SE 5G ne fait pas exception. Nous supposons qu’elle doit atteindre au moins les 1821 mAh, comme celles de l’iPhone SE précédent et de l’iPhone 8. La firme annonce toutefois une amélioration de 2 heures de l’autonomie en usage classique. Soit 10 heures de streaming et 15 heures de lecture vidéo. C’est 2 heures de moins que l’iPhone 13 Mini, lequel intègre une batterie de 2438 mAh.

Pour expliquer cette augmentation de l’autonomie, Apple explique avoir optimisé le système d’exploitation et réduit la consommation d’énergie de l’A15 Bionic pour les tâches quotidiennes. Nous avons également cru comprendre que la capacité de la batterie avait peut-être été améliorée, comme ce fut le cas entre l’iPhone 12 Mini et l’iPhone 13 Mini (211 mAh de mieux). Cependant, si la batterie de l’iPhone SE 5G atteint les 2000 mAh, c’est tout le bout du monde !

Autonomie

Qu’en est-il en réalité ? L’autonomie est effectivement un peu meilleure avec l’iPhone SE 5G qu’avec l’iPhone SE (2020) et un peu moins bonne qu’avec l’iPhone 13 Mini. Nous n’arrivons pas à la journée complète d’utilisation traditionnelle, mais nous frôlons cette durée symbolique. Il y a donc du mieux. Notez que, si la capacité de la batterie n’a pas changé, l’iPhone SE 5G tient là un record d’efficacité énergétique. Certains concurrents font aussi bien avec des batteries 2 fois plus importantes.

test apple iphone se 5g

Côté jeu, l’iPhone SE 5G réalise un score très correct compte tenu de la capacité hypothétique de sa batterie. Mais cela reste un score très moyen pour un smartphone capable de lancer les jeux les plus gourmands. Nous avons mesuré une autonomie comprise entre 3 heures et 4 heures 30, selon la qualité graphique du jeu. Avec Genshin Impact positionné sur les graphismes élevés (par défaut), l’autonomie est de 4 heures et 10 minutes. Ce n’est pas un mauvais score. Et, rapporté à la taille de la batterie, c’est même un résultat assez impressionnant.

Recharge

Une fois le smartphone déchargé, il est temps de le recharger. Et comme les dernières générations d’iPhone, vous n’avez dans la boîte qu’un câble USB type-C vers Lightning qui ne se suffit pas à lui-même. Vous devez en effet trouver un chargeur qui ne sera, très certainement, pas adapté. Et ça, c’est vraiment dommage.

test apple iphone se 5g

Comme l’iPhone SE (2020), le troisième iPhone SE est compatible avec la charge « rapide » 18 watts. Pour en profiter, vous avez plusieurs choix : acquérir un chargeur 20 watts compatible USB type-C ou utilisez un chargeur USB type-C d’un autre appareil Apple, comme un MacBook par exemple.

Dans ces conditions, vous pouvez recharger le smartphone de 0 % à 100 % en un peu moins de 90 minutes. Vous atteignez les 58 % en 30 minutes, les 77 % en 45 minutes et les 88 % en une heure. Sinon, il vous faudra deux petites heures. Ce qui est très long pour une batterie de cette taille.

Notez que l’iPhone SE 5G est compatible charge sans fil, comme son prédécesseur. En revanche, contrairement aux iPhone 13, il n’est pas compatible avec les accessoires MagSafe. Inutile donc d’espérer charger votre iPhone SE avec le chargeur sans fil de votre iPhone 13. Dommage.

Audio

Parlons quelques instants de l’audio. Il y a malheureusement de moins en moins de détails à fournir sur ce sujet. En 2022, Apple profite de l’abandon de la loi sur les écouteurs pour supprimer la paire d’EarPods filaire. Ce n’est donc plus la peine de chercher le suremballage : il n’y en a plus. Voilà une affaire réglée.

test apple iphone se 5g
L'iPhone SE 5G avec les AirPods 3

L’iPhone SE 5G hérite du double haut-parleur asymétrique de son prédécesseur. Le premier haut-parleur est sur la tranche, tandis que le second est caché dans l’écouteur téléphonique. Le son qu’il procure est bon, grâce à un bon équilibre entre les deux (celui de l’écouteur est moins puissant que celui de la tranche, mais il est mieux orienté).

Les basses sont présentes, même si elles manquent de rondeur. Les aigües sont assez prononcés, avec quelques petits grésillements dès que vous montez le volume au-dessus des 50 %. Attention aussi, comme l’iPhone SE précédent, aux voix qui sont parfois étouffées.

test apple iphone se 5g

Si iOS ne compte aucun réglage fin pour l’audio, l’application Apple Musique en propose certains afin d’améliorer sensiblement votre expérience d’écoute. Il y a un égaliseur avec une douzaine de configurations préconstruites. Il y a la prise en charge du Dolby Atmos et bien sûr du format Lossless.

Photo

Terminons ce test avec la photo. À l’opposé de l’iPhone 13 Pro et de l’iPhone 13 Pro Max, l’iPhone SE 5G fait dans l’extrême simplicité. Contrairement à certains concurrents qui multiplient les capteurs qui ne servent à rien et/ou qui sont peu qualitatifs, Apple choisit ici une configuration assez simple avec un seul capteur « touche-à-tout » alimenté par l’intelligence artificielle et les 16 processeurs neuraux de l’A15 Bionic.

test apple iphone se 5g

Il s’agit d’un capteur assez similaire à celui de l’iPhone SE (2020). La définition est de 12 mégapixels. Il y a un autofocus à détection de phase. L’objectif ouvre à f/1.8. Il est équipé d’un stabilisateur optique, qui agit non seulement en photo, mais aussi en vidéo. L’intelligence artificielle permet non seulement le détourage des sujets pour le mode portrait sans avoir besoin d’un capteur secondaire pour le calcul des distances, mais aussi de créer des photos plus contrastées grâce à Deep Fusion. Et c’est important comme nous le verrons.

test apple iphone se 5g

À l’avant, vous retrouvez un capteur selfie « Facetime HD » de 7 mégapixels, comme pour l’iPhone SE (2020). Son objectif ouvre à f/2.2. Et lui aussi est compatible Smart HDR et Deep Fusion. C’est une configuration extrêmement simple. Voire archaïque. Mais Apple promet que l’intelligence artificielle parvient à contrebalancer cette austérité pour offrir une expérience photographique moderne. Voyons cela !

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

Le capteur 12 mégapixels réalise de très belles photos. L’iPhone SE 5G est un très bon exemple de ce qu’un capteur simple est capable de réaliser. Sans d’artifice ni superlatif. De jour, vous obtenez des clichés avec un excellent piqué, de très belles couleurs et beaucoup de contraste. Remarquez l’excellent dégradé de bleus dans le ciel : la profondeur dans le coin supérieur gauche et la clarté dans la partie basse dans la photo du ciel ci-dessous.

test apple iphone se 5g

Il y a également une très belle maitrise de la lumière. De jour, aucune photo n’est surexposée, même quand la lumière est abondante. Les contre-jours sont bien gérés, laissant apparaitre de nombreux détails dans les parties plus sombres des clichés. Nous voyons là tout le travail réalisé par Deep Fusion. L’autofocus est également très rapide : les sujets en mouvement sont nets.

test apple iphone se 5g

La nuit, le constat est similaire, mais pas identique : les résultats sont très bons… quand la lumière est présente. Comme l’iPhone SE (2020), l’iPhone SE 5G ne profite pas d’un mode nuit. Cela veut dire que vous ne pouvez pas améliorer artificiellement les clichés. Dans de bonnes conditions, les photos sont naturelles, nettes et colorées.

Dans de mauvaises conditions, le bruit s’installe et les sources de lumière sont moins bien maitrisées : surexposition éventuelle, lampadaire indistinct. Notez toutefois que les résultats de l’iPhone SE 5G sont nettement meilleurs que bien d’autres téléphones où le mode nuit est désactivé… et parfois même quand ce mode est présent.

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

Capteur unique veut dire capteur touche-à-tout. Il est chargé des portraits et des zooms. Comme avec le Pixel 3a de Google, l’iPhone SE 5G est capable de réaliser des portraits à l’aide de l’intelligence artificielle. Et cela marche extrêmement bien… avec les sujets animés (humain, animaux domestiques). Le téléphone reconnait un visage, détoure le sujet et applique un flou d’arrière-plan très précis. Excellent résultat, très naturel notamment au niveau de la texture de la peau !

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

En revanche, si l’iPhone ne reconnait pas le visage (notre test de panneau de signalisation par exemple), le bokeh ne s’active pas, même en activant le mode portrait. Cependant, vous pouvez réaliser un cliché avec un flou d’arrière-plan avec un sujet inanimé (une fleur par exemple) en mode automatique. Certaines solutions créatives sont donc bien présentes, mais elles sont moins faciles à détecter.

test apple iphone se 5g

test apple iphone se 5g

Côté zoom numérique, qui monte jusqu’au rapport 5x, les résultats ne sont pas très probants. D’abord parce que la définition du capteur n’est que de 12 mégapixels. Difficile d’offrir un zoom de qualité avec si peu de pixels. Ensuite parce que le mode nuit est absent. Résultat, les photos diurnes sont bonnes avec le rapport 2x et moyennes avec le rapport 5x, tandis que les photos nocturnes moyennes dès le rapport 2x et mauvaises avec le rapport 5x. Et heureusement, l’objectif est stabilisé, sinon, ce serait pire.

test apple iphone se 5g

Tournons l’appareil et parlons du capteur selfie. Il s’agit d’un vieux capteur 7 mégapixels peu lumineux. La journée les photos sont plutôt jolies, avec de nombreux détails, un très bon contraste grâce à Deep Fusion et des textures très naturelles sur le visage. La nuit, il y a du bruit, les textures sont moins naturelles et le piqué est moins élevé. Attention aussi aux sources de lumière colorées qui peuvent gâcher la balance des blancs. Si vous activez le mode portrait, là encore, le détourage est précis et l’effet bokeh est très bien géré, de jour comme de nuit.

test apple iphone se 5g

Évoquons enfin la vidéo. L’iPhone SE 5G filme jusqu’en 4K à 60 images par seconde, mais le réglage par défaut est fixé sur Full HD à 30 images par seconde. Les résultats sont nets, précis et contrastés. Grâce au stabilisateur optique, il n’y a pas de tremblements. En revanche, cela manque cruellement d’options créatives. Vous ne les trouvez qu’avec les iPhone plus onéreux. C’est dommage.

Conclusion

L’adage dit : « c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures ». Et d’une certaine manière, c’est vrai. L’iPhone SE 5G est un modèle d’optimisation. Après cinq générations de smartphones (iPhone 6, 6S, 7, 8 et SE 2020), Apple est parvenu à optimiser la recette jusqu’à l’extrême. Que ce soit le design néo-rétro, l’écran LCD impeccable, la plate-forme maitrisée, l’interface très bien pensée ou encore la photo nourrie à l’intelligence artificielle.

test apple iphone se 5g

Grâce à cela, l’iPhone SE 5G confirme qu’il est possible d’offrir une expérience complète et moderne dans un design qui parait vieillot, mais qui s’adapte très bien aux usages actuels. Pas à tous les usages bien sûr : comment pourrait-on comparer l’iPhone SE 5G et l’iPhone 13 Pro Max en vidéo, que ce soit en captation ou en lecture ? Impossible. Mais rares sont les usages où l’iPhone SE 5G démérite.

Il y a bien sûr quelques inconvénients inhérents à ce format. Le plus important est la batterie : impossible de concilier petit format et autonomie, malgré toutes les optimisations mises en œuvre ici. Il y a l’expérience photo qui n’offre que très peu de possibilités créatives avec ce seul capteur à l’arrière. Il y a enfin l’audio, avec ces deux haut-parleurs moins bien optimisés que ceux de l’iPhone 13 Mini.

Face à ce dernier, l’iPhone SE 5G n’a qu’un seul véritable argument : le prix. À volume de stockage égal, l’iPhone SE 5G est 230 euros moins cher. Ce qui en fait un bon rapport qualité-prix dans le catalogue de la marque américaine. Nous regrettons bien sûr l’augmentation tarifaire de 40 euros qui fait passer l’iPhone SE 5G 64 Go au-dessus de la barre des 500 euros. Sous cette barre, la concurrence Android est déjà rude. Au-dessus, elle l’est plus encore. Pas sûr qu’Apple parvienne à attirer beaucoup de nouveaux clients avec ce tarif, malgré les bonnes qualités intrinsèques du téléphone.


Note finale du test : Apple iPhone SE 5G

L'iPhone SE 5G est un smartphone très plaisant et facile à utiliser. Ses grandes performances lui permettent toutes les excentricités. Certes, son écran est petit selon les standards actuels, mais il est bien suffisant pour de nombreux usages modernes. Certes, il n'a qu'un seul capteur photo, mais il est capable d'offrir de beaux clichés dans de nombreuses situations, grâce à l'intelligence artificielle. Ses seuls défauts concernent son autonomie pas au top, sa recharge assez lente et une accessibilité tarifaire en berne.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !