iOS 14.5 : Apple bloque les applications qui ne respectent pas les mesures contre le pistage

 

Apple commence à serrer la vis. En prévision de la mise à jour iOS 14.5, le géant de Cupertino s'est mis à bloquer les mises à jour d'applications qui collectent les données des utilisateurs sans leur consentement. Des milliers d'applications présentes sur l'App Store sont actuellement sur la sellette. La présence d'un SDK tiers conçu pour établir le profil publicitaire des utilisateurs d'iPhone a été pointée du doigt par la firme californienne. 

iPhone 12
Crédit : Unsplash

La mise à jour iOS 14.5, actuellement disponible en beta publique, introduit de nombreuses nouveautés pour les utilisateurs d'iPhone. Apple ajoute notamment de nouvelles restrictions visant à protéger la vie privée des internautes. Désormais, toutes les applications iOS souhaitant collecter les données des internautes devront afficher un message offrant le choix entre deux options : “Accepter le suivi d'utilisation” ou “Demander à l'application de ne pas suivre l'utilisation”. 

Si l'utilisateur refuse de donner son accord, l'application ne sera pas en mesure d'aspirer ses données à des fins publicitaires. Ce changement de taille va drastiquement réduire l'efficacité de la publicité ciblée sur iOS. Privés de données, les annonceurs ne pourront plus calibrer avec précision leurs publicités. Le retour sur investissement des annonces publicitaires devrait de facto s'effondrer quand Apple appliquera ses nouvelles restrictions.

Apple s'attaque aux applications qui contournent les mesures anti-pistage d'iOS 14.5

Pour contourner les mesures de protection d'Apple, certains développeurs ont implémenté un SDK tiers au sein de leurs applications, rapportent nos confrères de Forbes. Proposé par Adjust, une firme de marketing digitale, ce SDK permet de concevoir un identifiant numérique unique relatif à chaque iPhone. Cet identifiant permet aux annonceurs de mesurer l'impact des publicités et de croiser les informations sur les consommateurs.

Pour établir le profil numérique d'un utilisateur, Adjust récupère une grande quantité de données sur un appareil. Le SDK collecte notamment des données sur la version du logiciel installé, le temps écoulé depuis la dernière mise à jour du système, le temps écoulé depuis le dernier redémarrage, l'emplacement, le fuseau horaire, l'état de la batterie, le niveau de charge et la quantité d'espace disque.

Ces données sont aspirées sans l'accord des utilisateurs, ce qui est explicitement interdit par la mise à jour iOS 14.5. En prévision du déploiement de la mise à jour, Apple a donc rejeté toutes les mises à jour d'applications qui reposent sur le SDK tiers d'Adjust. De nombreux développeurs ont reçu un message d'avertissement de la part de l'entreprise au cours des derniers jours. “Votre application utilise des données d'appareil et d'utilisation converties avec des algorithmes pour créer un identifiant unique destiné à pister l'utilisateur” affirme Apple, soulignant que l'application incriminée collecte notamment le fuseau horaire ou le pays de localisation des usagers.

Lire également : iOS 14 conserve des données à votre insu même si vous supprimez des applications

Plus de 50 000 applications iOS seraient concernées

D'après Adjust, plus de 50 000 d'applications disponibles sur l'App Store s'appuient sur son SDK pour faire de la publicité ciblée. 18 % des applications de la boutique embarqueraient le SDK, note Forbes. Afin d'éviter que les applis concernées ne soient indéfiniment privées de mises à jour, et deviennent inaccessibles aux terminaux sous iOS 14.5, Apple demande aux développeurs de supprimer les outils de pistage.

“Pour résoudre le problème, vous devez supprimer toutes les fonctionnalités de votre application qui utilisent des algorithmes pour créer un identifiant unique pour représenter l'appareil de l'utilisateur” réclame Apple dans le courriel adressé aux développeurs. Dans l'urgence, Adjust a donc poussé une mise à jour de son SDK au cours des dernières heures. Ce correctif élimine le code destiné à collecter des données telles que le type de processeur, la quantité de mémoire disponible restante et la quantité de charge d'un iPhone. En théorie, Apple devrait donc approuver les mises à jour d'applications en attente dans les heures voire les jours à venir.

Pour rappel, Apple a récemment déployé la sixième beta publique d'iOS 14.5 sur tous les iPhone membres du programme beta. Le déploiement de la version finale et stable de la mise à jour devrait débuter dans les semaines à venir. En plus des mesures anti-pistage, iOS 14.5 signe aussi l'arrivée d'un outil de réétalonnage de la batterie sur les iPhone 11, de nouvelles voix pour Siri et de la prise en charge des manettes PS5 et Xbox Series X sur les iPhone.

Source : Forbes



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !