Huawei : les ventes de ses smartphones risquent de chuter d’un quart en 2019

Maj. le 27 mai 2019 à 18 h 42 min

Les ventes de smartphones Huawei pourraient chuter d’un quart au cours de l’année 2019. Sans surprise, les sanctions américaines et l’exclusion d’Android vont refroidir de nombreux consommateurs dans les mois à venir. Les rivaux de la marque, comme Samsung, pourraient évidement en profiter pour creuser l’écart avec l’actuel numéro 2 mondial. 

huawei smartphones ventes chute 2019

En 2018, Huawei a vendu 208 millions de smartphones dans le monde. Grâce au succès de modèles comme les P20, P20 Pro ou les Mate 20, le constructeur chinois s’est hissé à la second place du marché, juste devant Apple. Le groupe détient 15,8% des parts de marché, rapporte IDC. Huawei est aussi parvenu à réduire l’écart de ventes avec Samsung, le numéro 1 mondial. Malheureusement, cette impressionnante success story a du plomb dans l’aile depuis l’exclusion de Huawei du marché américain et d’Android. Dans les heures qui ont suivi le décret de Donald Trump, des milliers de commandes Amazon d’un smartphone Huawei ont en effet été annulées.

Lire aussi : Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Banni des USA et d’Android, Huawei vendrait 58 millions de smartphones en moins en 2019

D’après une étude de Fubon Research et Strategy Analytics relayée par Reuters, Huawei ne vendra que 200 millions de smartphones cette année. Avant la guerre commerciale, le constructeur espérait écouler jusqu’à 258 millions d’unités en 2019. Les volumes de ventes pourraient en fait s’effondrer de 4% à 24% si Donald Trump ne revient pas sur décision. Sans surprise, le conflit commercial permettra donc à Samsung d’assoir son avance sur son rival.

Lire aussi : Huawei n’aurait plus assez de composants en stock avant la fin de l’année

Privé de licence Android et des applications Google à partir du mois d’août 2019, Huawei pourrait devoir dire adieu à son marché privilégié pour les modèles haut de gamme : l’Europe. « Huawei pourrait être rayé du marché du smartphone en Europe de l’Ouest l’an prochain s’il n’a plus accès à Google” estime Linda Sui, analyste spécialisée chez Strategy Analytics.

Actuellement, Huawei détient près de 25% du marché du smartphone en Europe, souligne un rapport de Canalys. Sur ce marché, la firme chinoise a récemment hérité de la 3ème place du podium, avec une croissance annuelle record de 55%. Vu le vent de panique provoqué par les mesures de Washington, le carton de Huawei sur le vieux continent risque de s’arrêter net. Stewart Randall, spécialiste du secteur des puces chez Intralink assure même que Huawei va devoir licencier des milliers d’employés et « disparaître en tant qu’acteur mondial pendant un certain temps”. D’autres experts se montrent plus prudents et estime qu’il est difficile de se prêter au jeu des prévision au vu de la complexité du conflit.

La popularité de Huawei s’effondre

Depuis l’annonce de Google et les défections de fournisseurs, les smartphones Huawei paraissent déjà boudés par les consommateurs. D’après le site PriceSpy, un comparateur de produits utilisé par 14 millions de visiteurs par mois, les internautes ont été beaucoup moins nombreux à s’intéresser aux smartphones du constructeur chinois.

« Au cours des quatre derniers jours, la popularité des téléphones Huawei a chuté – près de la moitié du nombre de clics enregistrés au Royaume-Uni la semaine dernière et 26% de moins sur la scène mondiale » explique Vanessa Katsapa, responsable du site au Royaume-Uni et en Irlande. « Il reste à voir si cela aura un impact sur Huawei à long terme, mais des indicateurs avancés suggèrent que le grand fabricant hors de Chine pourrait avoir des problèmes de reprise » continue la cadre. Certaines boutiques refusent en effet de reprendre des smartphones de marque Huawei. Music Magpie, un site de reprise britannique, assure même que de nombreux internautes ont mis leur smartphone Huawei en vente dans les heures suivants l’annonce de Google.

Même si Donald Trump venait à lever l’interdiction dans le cadre d’un accord commercial avec la Chine, la réputation de Huawei a profondément été entachée. De nombreux acheteurs réfléchiront en effet à deux fois avant d’accorder leur confiance à la firme. Qu’en est-il de votre côté ? On attend votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei va réduire sa production d’un tiers jusqu’en 2020

Huawei a décidé de réduire sa production d’un tiers jusqu’en 2020, annonce Ren Zhengfei, fondateur du groupe chinois. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android, le constructeur va en effet couper dans ses frais de production à hauteur de 30…

Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Huawei abandonne son entreprise de câbles sous-marins

Huawei vient de céder 51% des parts de Huawei Marine Networks, une filiale spécialisée dans la pose de câbles sous-marins. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android sur décision de Donald Trump, le groupe chinois aurait décidé de faire…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.

Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Huawei ne veut pas que la Chine exclut Apple du marché chinois. Ren Zhengfei, fondateur et patron du groupe, s’oppose fermement à ce que son pays natal entame des représailles contre son rival américain suite au décret promulgué par Donald…