Huawei, Xiaomi : les smartphones chinois, c’est maintenant un tiers du marché européen

Les smartphones chinois représentent 32% des téléphones vendus en Europe au cours de l’année 2018. Sur un marché en net recul, on notera l’ascension fulgurante de Huawei et Xiaomi. Les deux constructeurs grignotent les parts des deux leaders du marché : Samsung et Apple. Découvrez toutes les tendances. 

smartphones chinois marché européen

Au cours de l’année 2018, les constructeurs ont vendu 197 millions de smartphones en Europe, rapporte Canalys, un cabinet d’analyse marketing. C’est 4% d’appareils écoulés en moins par rapport à 2017. Au cours du dernier trimestre, le recul des ventes était de 2%, soit 57 millions de terminaux vendus. Sans surprise, le marché du smartphone connaît la plus importante baisse la plus importante de son histoire. Pour expliquer la baisse des ventes, la plus forte depuis 2012 pour l’Europe de l’Ouest, Canalys pointe du doigt l’augmentation générale des prix.

Le marché du smartphone s’effondre mais Huawei et Xiaomi cartonnent

Comme sur le marché mondial, les constructeurs originaires de Chine, comme Huawei et Xiaomi, mènent la vie dure à Samsung et Apple. Par rapport à 2017, les fabricants chinois ont vendu 27% de smartphones en plus. « Malgré l’allongement de la durée de remplacement, le marché européen est une opportunité de taille pour les fabricants chinois. Huawei et Xiaomi s’attaquent à leurs rivaux en cassant les prix » estime Ben Stanton, analyste chez Canalys.

D’année en année, les marques chinoises progressent. En 2013, les parts de marché des constructeurs chinois ne dépassait pas 11%. 5 ans plus tard, ils dominent 32% du marché européen, soit approximativement un tiers, en hausse de 8% par rapport à 2017. Ce succès s’explique par la montée en gamme de certains fabricants, comme Huawei, et la multitude de smartphones milieu de gamme de qualité qui sont arrivés sur le marché.

Lire : Samsung et Apple s’effondrent face à Huawei, Xiaomi et Oppo

On notera la success story de Huawei, qui s'empare de la 3ème place du podium avec une croissance annuelle de 55% et 23,6% des parts de marché, contre 14,8% fin 2017. De son côté, Xiaomi, qui est arrivé en France mi-2018, hérite de la 4ème place, avec 6% des parts de marché, contre 3,6% l’an dernier, et une croissance de 62%.

huawei xiaomi smartphones chinois tiers marché europe

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !